Ailes de mouettes

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Pierre bis
Intarissable !
Messages : 12034
Enregistré le : ven. 13 avr. 2007, 10:12
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Paris
Âge : 59

Ailes de mouettes

Message par Pierre bis » mer. 04 déc. 2019, 20:06

Je me rend compte qu'un fonctionnement sans accroc des ailes de mouettes des attelages à élongation est primordial pour le bon fonctionnement des rames longues.
Question: comment l'améliorer?
Part marginale de la clientèle

En ligne
Avatar du membre
Chouchou Loco
Intarissable !
Messages : 8095
Enregistré le : ven. 11 janv. 2008, 13:52
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Région parisienne et Islande.
Âge : 60

Re: Ailes de mouettes

Message par Chouchou Loco » jeu. 05 déc. 2019, 09:03

Déjà, un petit méplat au sommet de l'aile de mouette permet une traction sans effort latéral.
(Si la pointe est trop pointue, l'attelage se positionne nécessairement d'un côté ou l'autre, y compris en alignement)

Inconvénient : cela ralonge un peu l'écart entre deux voitures, même si ce n'est que de 5 dixième par côté.
Joueur oui, maquettiste non !

Avatar du membre
Pierre bis
Intarissable !
Messages : 12034
Enregistré le : ven. 13 avr. 2007, 10:12
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Paris
Âge : 59

Re: Ailes de mouettes

Message par Pierre bis » jeu. 05 déc. 2019, 09:28

Problème: la pointe n'est pas toujours facile à atteindre.

Pour l'écart il est déjà relativement important avec les rames longues parce que "ça tire". D'où mon astuce à base de guidoline pour masquer le vide entre les soufflets. Par contre, avec les bourrelets c'est moins évident car en réalité on voit à peine les dits bourrelets.

Sinon mettre de la graisse ou de la poudre téflon peut-il apporter quelque chose?
Modifié en dernier par Pierre bis le jeu. 05 déc. 2019, 09:53, modifié 1 fois.
Part marginale de la clientèle

Avatar du membre
Sero
Intarissable !
Messages : 3655
Enregistré le : ven. 10 nov. 2006, 10:47
Echelle pratiquée : HO, 1/1
Prénom : Olivier
Club : des PingOuins
Localisation : Gaule
Âge : 45

Re: Ailes de mouettes

Message par Sero » jeu. 05 déc. 2019, 09:49

J'ai été confronté, comme toi Pierre, parfois à un fonctionnement "Aller à Thouars" de ces ailes de mouette et cela même au sein d'une unique famille de voiture. La première action est de bien contrôler que toutes les pièces sont correctement ébavurées (ailes, timon et parties en contact lors du mouvement). On a parfois des surprises à ce niveau... Ensuite il ne faut pas que la pointe entre les deux ailes soit trop "aiguë". comme le préconise Chouchou Loco, un très léger aplanissement permet de résoudre principalement les problèmes de retour en alignement ou de transition courbe / contre-courbe. Un peu de poudre de téflon ou de graphite ne peut pas faire de mal. Je serais sans doute plus réservé pour la graisse quoique je n'ai jamais essayé cette option.
MCC

C'è sempre una soluzione

Avatar du membre
Pierre bis
Intarissable !
Messages : 12034
Enregistré le : ven. 13 avr. 2007, 10:12
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Paris
Âge : 59

Re: Ailes de mouettes

Message par Pierre bis » jeu. 05 déc. 2019, 10:49

Je vais essayer sans graisse. En fait, en y réfléchissant, le fonctionnement avec une rame lourde est sans doute un peu différent de celui avec trois ou quatre voitures. Comme "ça tire", l'attelage est en permanence en contact "fort" avec l'aile de mouette. Dans les courbes et contre-courbes j'entends parfois des "clacs" mécaniques qui doivent effectivement correspondre à des accrocs sur la pointe de l'aile de mouette.

Le mieux serait sans doute de ne pas avoir de courbes de rayon inférieur à 1200 mm (C'est Michel qui va être content de lire ça) mais c'est hors sujet me concernant. Reste que, comme d'hab, certains matériels passent mieux que d'autre. Olivier, je te confirme que ça peut varier y compris pour deux véhicules sortant de boîtes théoriquement identiques.

Une remarque: à ce jour je n'ai eu aucun problème avec les voitures R37.
Part marginale de la clientèle

En ligne
Avatar du membre
Renato
Intarissable !
Messages : 18134
Enregistré le : sam. 01 mars 2008, 16:00
Echelle pratiquée : H0 1958-75
Club : Rigollots®
Localisation : Sous les ogives du Midi

Re: Ailes de mouettes

Message par Renato » jeu. 05 déc. 2019, 11:23

A toutes fins utiles, je remets ici un échange lu sur les VSE LSM.
Renato a écrit :
dim. 03 mai 2015, 11:05
Le problème du timon d'attelage qui accroche est un défaut récurrent chez LSM. Il avait été traité dans le fil sur les OCEM FL. J'avais aussi montré une manip' dans le fil des Rapide Nord.
Dernièrement, c'était sur les reruns de GrilExpress que ça foirait (entre autres défauts de ces voitures).
Poncer les pastilles de démoulage (ce sont souvent elles qui accrochent, et elles ne sont pas situées aux mêmes endroits selon les voitures). Sur la Vru GE, j'avais aussi été obligé de poncer légèrement l'aile de mouette, mal ébavurée (autant de malfaçons qui ont disparu depuis des années dans le domaine des kits plastiques de qualité, alors quoi ?).

Voilà le bricolage, si ça peut aider :
[...]A la différence des OCEM FL et autres Rapide Nord, le dessous de la pièce intérieurs+sièges est absolument lisse, et n'accroche pas. [...]
Démontage du timon ; et là : ô surprise : de belles pastilles d'éjection bien saillantes, et un joli joint de moulage sagittal qui fait que la pièce en V ne coulisse pas bien.
[...]On lime donc selon les flèches indiquées (le timon a été retourné pour la photo) :

Image

En rouge : les pastilles d'éjection à araser.
En jaune : le sommet de l'arrondi de la pièce en V à raboter (et ébarber son logement réceptacle dans la pièce de châssis).
En bleu : casser l'arête vive de l'aile de mouette.

Remonter le tout.
Voilà, votre attelage fonctionne à nouveau !

Sur ces VSE, il semblerait donc que les pastilles à araser soient sur le timon et sur le fond de la pièce représentant l'intérieur à compartiments (joli, par ailleurs :D ).
Gars de gare égaré

En ligne
Avatar du membre
Renato
Intarissable !
Messages : 18134
Enregistré le : sam. 01 mars 2008, 16:00
Echelle pratiquée : H0 1958-75
Club : Rigollots®
Localisation : Sous les ogives du Midi

Re: Ailes de mouettes

Message par Renato » jeu. 05 déc. 2019, 11:27

Le travail sur les OCEM FL LSM (adapatable à d'autres matériels) :
Paris/Strasbourg a écrit :
mer. 30 mai 2012, 16:35


SEQUENCE AVENTURE VOICI : Le démontage d'une voiture OCEM :

1° -Introduire un petit tournevis dans une fente rectangulaire et le faire pivoter sur lui meme de façon que le plat pousse la paroi .
2° -Introduire un ongle entre le chassis et la paroi de la voiture .
3° -Remplacez l'ongle par une cale (ici du carton d'emballage d'un surgelé)
4° -Répétez l'opération six fois .
5° - Retournez la voiture (vous lui aurez retirer le toit ,il est clipé comme une voiture EST ROCO .
6°- Introduire un petit tournevis ,soit en diagonnale ,soit droit derriere la porte d'accès.
7°- Attention , on va joué avec les doigts !! Entre le pouce et l'index ,tenez le bogie de la voiture , (PAS les marche-pieds, car ils sont solidaire de la caisse )avec le majeur poussez du coté ou vous avez introduit le tournvis , le chassis sort .
8° -Séparez le chassis de la caisse .
9°- Démontage de la pièce Toilettes/Couloir , introduisez le tournevis dans une des échancrures de l'extrémité : Faite levier (vous sortez un coté ).
10°-Faite de meme dans l'échancrure juste à coté, prenez la pièce avec les doigts et sortez la pièce ( les érgots sur le Y de l'élongation ne la tiennent pas correctement )C'est bien là le problème .
Le dos de cette pièce est peinte en gris avec deux creus en demi-rond qu'il faut poncer ( Diminuez l'épaisseur de cette pièce , ainsi les deux érgots vont pouvoir la tenir et la queue de l'élongation ne montera plus)
MERCI à "Rosedog" qui à trouvé le défaut le premier .
Pour ma part j'ai également poncer le dos de cette pièce car sur ma voiture les compartiments étant tombé ,(lors de la remise en place entre la pièce toilette/couloir ) ceci étaient bombés légèrement vers le haut ,après leur remise en place .(pas sur toutes les voitures )ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage

J'oubliais , j'utilise un berceau en mousse pour reposer cette voiture (je l'ai taillé dans un matelas récupéré aux ordures encombrantes sur le trottoir .

Photo jointe : Voici la réaction de la queue du systeme d'élongation , regardez bien , l'éxtrémité se léve d'un coté , ce qui bloque le boitier en position de repos (au milieu ) car cela ne l'empeche pas de revenir .
Mais cela l'empeche de repartir dans l'autre sens .Image

Au TRAVAIL :

Je prends la pièce en question ,je la ponçe sur un support plane (ici ma table en verre de jardin ), le travail est effectué en exterieur ,pas de saleté ,madame est contente ! (moi aussi ,surtout du résultat ...Au club..)

Je frotte la pièce sur de la toile émerie grains 240 , lorsque les demi-ronds gravés commence à disparaitre , arretez , c'est fini ....

Remontez et dégustez ........ImageImage
Gars de gare égaré

En ligne
Avatar du membre
Renato
Intarissable !
Messages : 18134
Enregistré le : sam. 01 mars 2008, 16:00
Echelle pratiquée : H0 1958-75
Club : Rigollots®
Localisation : Sous les ogives du Midi

Re: Ailes de mouettes

Message par Renato » jeu. 05 déc. 2019, 11:30

Bricolage sur les voitures Rapide nord LSM :
Renato a écrit :
mer. 30 mai 2012, 22:06

Démontage des aménagements intérieurs, pour pouvoir accéder au système d'élongation.
Là non plus, rien de bien trop difficile : la barrette d'aménagements intérieurs est clipsée, par de minuscules ergots, dans la feuillure du châssis noir.
Il faut insérer une lame fine et non tranchante, faire levier pour déclipser l'ergot, et insérer un morceau de carton.
Image

Surtout ne pas forcer, ne pas tirer ; et travailler ergot après ergot, en rajoutant un bout de carton à chaque fois.
Ca vient assez bien.
Voilà des ergots vus de près : petits et fragiles : molomolomolo !
Image


On arrive à l'attelage et son système, uniqueS objetS :lol: de mon ressentiment... :colere:
Image

Et là, comme sur les OCEM FL : même cause, mêmes effets ( :idea: merci à Rosedog/Jmi pour son diagnostic ! :idea: ): la pièce plastique en V, qui doit rester mobile et qui doit pouvoir glisser assez librement, est trop serrée : elle est prise en sandwich entre le plancher du châssis (dessous) et le plancher des aménagements intérieurs (dessus).
Et c'est ce dernier qui est moulé avec des irrégularités de surface.
C'est peanuts, et pourtant ça suffit à faire coincer tout le gourbi, le ressort n'étant pas assez puissant pour ramener la pièce à sa position de repos.

Donc ponçage du dessous de cette pièce portant les aménagements :
Image
Ici, ponçage crado à gros grains èsssprès pour bien montrer les retassures et irrégularités de moulage dans le plastique.
Finalement, il suffit de poncer assez peu. Fignoler au papier de verre fin.
Pareil pour la pièce en V : on peut aussi poncer légèrement ses arêtes vives pour favoriser le coulissement et diminuer les risques d'accrochage.
Un peu de "pschit-teflon" ne peut pas nuire non plus. :wink:
Remontage et essais : youpi, ça coulisse nickel chrome !Image

Il operare è finito ! :noel:

Pourquoi ce problème sur des voitures de cette qualité ?
Le jour permettant le coulissement de la pièce en V est très faible ; la moindre irrégularité de surface bloque le mouvement. On arrive là, une fois de plus, à la limite de ce qu'on peut faire industriellement, sans avoir à réajuster à la main les pièces, une par une.
Question de coût ? :siffle:
Les retassures et pastilles de démoulage qui apparaissent au ponçage sur la photo ci-dessus en témoignent.
Une solution (moins élégante) pour LSM serait de mettre un ressort un peu plus dur. Mais cela rendrait la voiture peut-être incompatible avec des essieux finescale.

Cette manip n'est à faire que si tes voitures déraillent (en refoulement surtout), ou pour ceux qui voudraient les monter en RP25.
Si tout roule nickel, et si tu n'as pas de problème d'exploitation sur ton réseau, ne t'embête pas à faire ça.

Mais j'insiste : ce n'est pas difficile : il faut :
- une bonne lumière (j'ai travaillé au soleil tout à l'heure ; car moi aussi, mes yeux... :? ),
- un bout de mousse pour maintenir la voiture coincée (j'ai récupéré ça chez CastoMerlin : ça sert à protéger les placards, miroirs, cadres et autres objets plats),
- du bristol, une lame émoussée et un petit tournevis plat,
- et un peu de patience.
:idea: Par dessus tout, ne jamais forcer ! :idea:

A+ et bidouillez bien ! :D
Gars de gare égaré

Avatar du membre
Pierre bis
Intarissable !
Messages : 12034
Enregistré le : ven. 13 avr. 2007, 10:12
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Paris
Âge : 59

Re: Ailes de mouettes

Message par Pierre bis » jeu. 05 déc. 2019, 11:48

Merci Renato

Le démontage des OCEM LSM fait vraiment peur. J'aimerais autant pas :oops: :(

Pour l'instant ce n'est pas elles qui m'ont posé des problèmes mais le simple hasard a peut-être voulu qu'une "mauvaise" se retrouve en queue de train et que, dès qu'elle sera en tête ce sera la catastrophe ... :mort:

Il faut aussi que je vérifie systématiquement le roulement des voitures mais c'est un autre sujet. Toi qui connait souvent l'emplacement des fils indique le moi si tu en connais un sur le sujet. Je pense que je ne comprendrai jamais le fonctionnement du moteur de recherche de ce forum. C'est parfois par google que je trouve des sujets m'intéressant dans le forum LR.
Part marginale de la clientèle

Avatar du membre
Pierre bis
Intarissable !
Messages : 12034
Enregistré le : ven. 13 avr. 2007, 10:12
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Paris
Âge : 59

Re: Ailes de mouettes

Message par Pierre bis » jeu. 05 déc. 2019, 11:50

PS rageur: c'est quand même inacceptable d'avoir à se lancer dans des démontages complexes pour arriver à faire marcher des modèles vendus entre 60 et 90 € pièce.


Je connais la réponse: "si t'es pas content t'as qu'à pas acheter".

La réponse ne me convient pas :colere:
Part marginale de la clientèle

Avatar du membre
Sero
Intarissable !
Messages : 3655
Enregistré le : ven. 10 nov. 2006, 10:47
Echelle pratiquée : HO, 1/1
Prénom : Olivier
Club : des PingOuins
Localisation : Gaule
Âge : 45

Re: Ailes de mouettes

Message par Sero » jeu. 05 déc. 2019, 12:25

Il serait sans doute très intéressant que ce fil intègre petit à petit (sous la forme des encarts de Renato (Merci à lui pour l'opération) ou plus légèrement par un lien clair vers le post adéquat ) les autres sujets permettant de corriger les dysfonctionnements récurrents de certains systèmes d'attelage à élongation dispatchés sur le forum.

PS Pierre : La réponse ne me convient pas non plus ! :twisted: D'autant que lorsque tu achètes, on ne t’avertit pas que tu auras peut-être à le faire.... C'est tout de même sous-entendu être vendu "prêt à rouler"... Ce que je traduis (mais on me démontrera certainement que j'ai tort :roll: ) par "prêt à être exploité en rames réalistes sur un réseau aux caractéristiques NEM" sans avoir à bidouiller pour ce faire.
MCC

C'è sempre una soluzione

Répondre