Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

On est combien ?

Ici prennent place les discussions diverses autour du train qui ne rentrent pas dans les rubriques spécialisées ainsi que les discussions sur le modélisme et les hobbies en général. Tout fil de discussions sans réponse au bout de 120 jours est automatiquement supprimé.

Modérateur: MOD

On est combien ?

Publié: Mar 01 Jan 2019, 17:05 
Bonjour à tous,
Tout d'abord, je vous souhaite une bonne année 2019, et réussite dans vos projets (modélistiques, évidémment 8) )

Mais, au fait, combien sommes-nous à pratiquer le modélisme ferroviaire, à être passionnés du monde ferroviaire en France ?
Existe-t-il des chiffres officiels ?

Ferroviairement,
Alexandre
Projet Gare Genevreuille en HO
Avatar de l’utilisateur
CC 72180
Comparse de bac à sable
 
Messages: 542
Inscrit le: Mar 04 Avr 2017, 16:14
Localisation: Saint Prix, Val d'Oise
Âge: 17
Echelle pratiquée: HO ep Vc
Prénom: Alexandre

Re: On est combien ?

Publié: Ven 11 Jan 2019, 12:21 
il y avait eu en 2017 un sondage très complet et fouillé sur notre passion.
Les chiffres précis concernant les ventes ou nombre de passionnés sont eux connus des fabricants ou des revues mais ça tient du secret commercial :mrgreen:
informatisé oui, mais pas trop
Avatar de l’utilisateur
Matabiau
Démonstratif
 
Messages: 1434
Inscrit le: Mar 27 Oct 2009, 13:08
Localisation: 31 (ex 58 et 94)
Âge: 68
Echelle pratiquée: HO III/IV
Prénom: Michel
Club: privé Villeneuve (LR805/822)

Re: On est combien ?

Publié: Sam 12 Jan 2019, 19:10 
Que chacun se compte :
1 !
Je suis Pompier :(
Avatar de l’utilisateur
Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar
Débordant
 
Messages: 3430
Inscrit le: Mar 14 Fév 2017, 23:37
Localisation: Pays arverne
Âge: 34
Echelle pratiquée: De richter
Prénom: Antoine
Club: Indépendants associés

Re: On est combien ?

Publié: Sam 12 Jan 2019, 19:21 
Blague a part... Il y a des modélistes très discrets. Qu'on ne verra pas ici. par exemple, dans mon entreprise, je sais qu'on est au moins 4. Un de mes collègues était dans le même club que moi. j'ai découvert en discutant qu'un autre collègue avait fait du modélisme ferroviaire. Il cherchait un réseau, et je lui ai revendu mon ancien réseau en N... Du coup, il est a nouveau dans la boucle. Et j'ai rencontré par hasard mon patron chez mon revendeur, un jour. Du coup, il est assez compliqué de jauger la population modéliste. mais les réseau de revendeurs me paraitraient être une source fiable.
Je suis Pompier :(
Avatar de l’utilisateur
Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar
Débordant
 
Messages: 3430
Inscrit le: Mar 14 Fév 2017, 23:37
Localisation: Pays arverne
Âge: 34
Echelle pratiquée: De richter
Prénom: Antoine
Club: Indépendants associés

Re: On est combien ?

Publié: Sam 12 Jan 2019, 20:36 
Matabiau a écrit:Les chiffres précis concernant les […] nombre de passionnés sont eux connus […] des revues mais ça tient du secret commercial


Jusqu'en novembre 1986, et depuis 1944, c'était une obligation légale... dont le resopect par les édfitions Loco-revue permet de dire qu''il y a 30 ans, LR "tirait" à 31-32000 exemplaires.

Dans le n° 412 (1980), ce nombre était de 23500.

Cela donne donc déjà une petite idée du nombre de lecteurs de l'époque, amateurs de chemins de fer modèles...
Bernard21
Papotier
 
Messages: 158
Inscrit le: Jeu 10 Nov 2016, 11:37
Localisation: Bourgogne, pas très loin de Dijon...
Âge: 70
Echelle pratiquée: zéro
Prénom: bernard
Club: CDZ,CFE

Re: On est combien ?

Publié: Sam 12 Jan 2019, 21:42 
certes, il y a le tirage, mais combien se vend il d'exemplaires. je vois, ce mois ci, LR offre un exemplaire gratuit de LR avec le numéro de janvier. Il doit s'agir de surplus ou d'invendus.
Je suis Pompier :(
Avatar de l’utilisateur
Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar
Débordant
 
Messages: 3430
Inscrit le: Mar 14 Fév 2017, 23:37
Localisation: Pays arverne
Âge: 34
Echelle pratiquée: De richter
Prénom: Antoine
Club: Indépendants associés

Re: On est combien ?

Publié: Dim 13 Jan 2019, 09:03 
Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar a écrit:certes, il y a le tirage, mais combien se vend il d'exemplaires. je vois, ce mois ci, LR offre un exemplaire gratuit de LR avec le numéro de janvier. Il doit s'agir de surplus ou d'invendus.


Il est quand même assez raisonnable de penser que le nombre des ventes effectives n'a jamais été très éloigné des chiffres de tirage annoncés, sauf à imaginer que l'éditeur se serait entêté à les forcer en pure perte pendant près de 10 ans, en faisant même en sorte de les augmenter de près d'un tiers…

Du reste, il suffit de les confronter à ce qui est dit dans cette étude.

Comme déjà dit, on pourra déjà, ainsi, s'en faire une petite "idée"...
Bernard21
Papotier
 
Messages: 158
Inscrit le: Jeu 10 Nov 2016, 11:37
Localisation: Bourgogne, pas très loin de Dijon...
Âge: 70
Echelle pratiquée: zéro
Prénom: bernard
Club: CDZ,CFE

Re: On est combien ?

Publié: Dim 13 Jan 2019, 09:44 
Bonjour tous ,

Ce forum, sans doute le plus fréquenté , pourrait être un fidèle reflet de la situation actuelle.
Sur la page de garde du forum il y a quelques chiffres intéressants en terme de fréquentation instantanée. Où l' on constate en règle générale que pour un inscrit connecté il y a entre huit et dix "invités". Il y a en cette minute 24 inscrits et 170 invités.
Concernant les inscrits, on constate que leur nombre grandit sans cesse. Cependant, vu la moyenne d' âge des inscrits, le nombre de ceux qui ne le regardent plus, voire qui ont "lâché la rampe" reste inconnu, les héritiers ayant d' autres chats à fouetter que de supprimer leur compte.
Avatar de l’utilisateur
Jielcé76
Loquace
 
Messages: 1235
Inscrit le: Sam 20 Déc 2014, 08:34
Localisation: Le Havre
Âge: 71
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Jean-Luc
Club: AMHA

Re: On est combien ?

Publié: Dim 13 Jan 2019, 16:59 
Jielcé76 a écrit:Sur la page de garde du forum il y a quelques chiffres intéressants.


Une piste du plus haut intérêt, en effet, si l'on considère qu'elle montre que nous sommes 11 827 membres à être inscrits, avec liste à l'appui…

Et, on pourrait y ajouter, sans doute, une bonne part des 11455 membres du forum ouvert par une revue concurrente, et ceux inscrits sur celui des amateurs de "tin-plate", ou d'échelles particulières.

En "retombant", ainsi, à peu près, sur les chiffres qu'avançait Clive LAMMING, en page 125 de son livre "trains miniatures", publié en 2005, aux éditions LR presse : « En France, on peut estimer à environ 30 000 le nombre de modélistes ferroviaires lisant les revues, fréquentant les associations ou les expositions spécialisées, et formant le "noyau dur" d'une pratique nationale modéliste grand public, dont le nombre reste difficile à déterminer ».


Un autre moyen serait, aussi, de se servir des données statistiques d'autres pays, telles celles rapportées en page 114 du numéro 545 de loco-revue (février1992), où l'on se plaisait à rêver d'une France où les amateurs de chemins de fer miniatures se compteraient pour 0,1% de la population totale comme chez les étatsuniens…

En se souvenant, de même que dans son reportage consacré à al foire de Nuremberg de 1993, publié dans son numéro 557 de mars, Loco-revue a écrit (page 202) qu'un foyer allemand sur 5, "possède un train électrique"; qu'en milieu de la page 122 du numéro précédent, Jacques Le Plat a écrit dans son « Enquête sur un artisanat japonais méconnu »(Loco Revue, no 556,‎ février 1993, p. 121-122) que le Japon abritait 40 000 pratiquants du modélisme ferroviaire "en augmentation régulière" ; et que parlant du Royaume Uni, dans son livre déjà cité, Clive Lamming donne une estimation de l'ordre de « centaines de milliers » de modélistes…

Si on mélange alors tout cela, en termes statistiques, le nombre de 30000 semble assez bien réaliste, pour la France.

Du reste, il serait en cohérence avec le nombre des "amateurs de trains" qui sont membres d'une association, sachant que moins d'un quart des amateurs avaient rejoint une telle association, en 1993 (23% dans l'édito du numéro 561 de LR de juillet/aout 1993).

Car, la seule FFMF (Fédération française des modélistes ferroviaires) en revendiquant déjà près de 4000 à elle toute seule, il n'est pas déraisonnable de multiplier ce chiffre par deux, et donc d'en arriver à plus de 30000 modélistes, en appliquant la proportion de 23% à rebours.

Enfin, on pourrait aussi extrapoler un nombre d'amateurs à partir de celui des visiteurs sur tous les salons…, comme ceux de Meursault en 2016 (7000 visiteurs selon les organisateurs, 5200 le vendredi à Orléans, 7500 à Rail expo 2017, 9000 au Ramma à Sedan…).

Tout cela irait sans doute plus vite que de se compter patiemment, à supposer qu'on trouve un support pour le faire.

Mais, s'il faut quand même en passer par là : + 1
Bernard21
Papotier
 
Messages: 158
Inscrit le: Jeu 10 Nov 2016, 11:37
Localisation: Bourgogne, pas très loin de Dijon...
Âge: 70
Echelle pratiquée: zéro
Prénom: bernard
Club: CDZ,CFE

Re: On est combien ?

Publié: Dim 13 Jan 2019, 17:49 
Bernard21 a écrit:Du reste, il suffit de les confronter à ce qui est dit dans cette étude.

Excellente étude : "la tranche d'âge la plus représentée étant les 31-50 ans en 1993 (sondage d'une revue française), évoluant en 2009 vers la tranche des 40-69 ans (sondage en ligne d'une revue américaine) puis, en 2016, vers les 60-69 ans (sondage d'une revue américaine)".
Autrement dit, ce sont majoritairement des modélistes des années 90 qui le sont encore aujourd'hui et cette population subit donc un inexorable déclin, son renouvellement n'étant que marginal.
Côté artisans nous le voyons bien : compter 5 à 10 % de déclin annuel.
Les fameux 30'000, on les entendait déjà il y a quelques années mais ce chiffre me semble très surévalué aujourd'hui.
Reste à savoir à partir de quel chiffre d'affaires un "amateur" devient "modéliste".
CHat ou rien
Avatar de l’utilisateur
CHat roule
Kits en stock
 
Messages: 5113
Inscrit le: Ven 03 Fév 2006, 10:17
Localisation: Sonceboz Suisse
Echelle pratiquée: HO ep I-III
Prénom: Eric

Re: On est combien ?

Publié: Lun 14 Jan 2019, 16:48 
CHat roule a écrit:Côté artisans nous le voyons bien : compter 5 à 10 % de déclin annuel.


Cette approche du problème sous l'angle économique ne manque pas d'être pertinente.

Car, si la part du « gâteau », pour les artisans, s'amenuise année après année, alors que la proportion de ceux qui construisent « en métal » semble toujours être de l'ordre de 1 sur 6 amateurs (si on compare le sondage de 2017 évoqué plus avant, et celui réalisé 25 ans avant dans loco-revue n° 561), c'est, forcément, parce qu'il y a plus de « vendeurs », pour autant « d'amateurs-acheteurs », ou moins « d'acheteurs-amateurs », en nombre ou en volume d'emplettes.

Et de ce point de vue, on sait déjà que les « vendeurs » se comptent, aujourd'hui, par dizaines, quand ils n'étaient guère plus d'une demi-douzaine, il y a 70 ans, si l'on en croit les publicités parues dans le n° 64 de loco-revue.. (année que je n'ai pas vraiment choisie au hasard...)

Quant aux acheteurs (français), la froideur des chiffres qu'on peut lire ici ou , laisse à penser que leur consommation de « loisirs » a pu se ralentir ces dernières années, dans le sillage de la baisse de leur « niveau de vie ».

Mais, un phénomène comme l'autre peut changer avec le temps, de sorte qu'il n'est pas encore sur que « l'apogée » (pardon, je n'ai pas pu résister) du ferromodèlisme soit derrière nous et que nous en soyons les derniers indiens...

Je le souhaite de tout cœur, en tout cas, à notre ami Suisse dont j'admire la qualité des productions, tout autant que le génie mécanique et le sens du partage.
Bernard21
Papotier
 
Messages: 158
Inscrit le: Jeu 10 Nov 2016, 11:37
Localisation: Bourgogne, pas très loin de Dijon...
Âge: 70
Echelle pratiquée: zéro
Prénom: bernard
Club: CDZ,CFE


Retour vers Sur le zinc

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : 262orientexpress, Gilles74 et 9 invité(s)