Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Le forum pour bien débuter en modélisme ferroviaire !

Modérateur: MOD

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Ven 29 Juin 2018, 21:22 
Didier24 a écrit:Salut Manu, j'aime bien ta patine, je la trouve réussi.


Merci Didier
Marklin Ho digital MS2 voie K
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Fécond
 
Messages: 724
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Dim 01 Juil 2018, 01:44 
Nouveaux wagons pour le parc de la compagnie

Mécénat

Épisode 156 - Trois voitures et deux wagons viennent d'être offerts à la CIC. Ils vont permettre, en particulier, de renforcer l'offre commerciale voyageurs et notamment la navette ouvrière de la compagnie.

Antoine est un ingénieur de 31 ans travaillant à la SNCF. C'est aussi un modéliste ferroviaire adepte du système 3 rails. Suivant les aventures de la Compagnie Industrielle et Commerciale (CIC, compagnie ferroviaire fictive, NDLR) à travers ce fil, il a souhaité contribuer au développement de cette entreprise de transports ferroviaires en offrant trois voitures voyageurs et deux wagons de marchandises.

Image
Photo 840 : Voiture voyageurs tinplate Märklin 4040. Source : letraindemanu sur Canalblog

Des "trois pattes" pour la navette ouvrière

La première voiture est un modèle Märklin déjà ancien (réf 4040), tout en métal. Du "tinplate" dans le jargon collectionneur. C'est certes ancien et loin des standards actuels, mais c'est sans aucun doute un véhicule qui, une fois bien patiné, pourrait retrouver une seconde jeunesse et devenir un véhicule de service estampillé "VB" ou "MT".

Les deux autres voitures sont des modèles bien plus récents puisqu'il s'agit de "trois pattes" ex-Prussiennes à portières latérales et marche-pieds courant tout le long du véhicule (réf 4204 et 4205). La présence de la 3e classe sur l'une d'elles situe clairement leur utilisation avant le dimanche 3 juin 1956, date de l'abrogation de cette classe. Cela correspond donc peu ou prou à la période représentée sur le réseau même si l'uchronie permet quelques entorses, histoire de se faire plaisir sans s'enferrer définitivement dans une contrainte de période.

Image

Photos 841 et 842 : Voitures voyageurs " pattes ex-prussiennes à portières latérales, Märklin 4204 et 4205. Source : letraindemanu sur Canalblog


Image

Le débattement latéral de l'essieu central leur permet une circulation sans difficulté sur les courbes de faible rayon et leurs attelages courts à élongation pourraient être remplacés à l'avenir par des timons fixes pour constituer une rame non sécable.

Ces voitures mériteraient un éclairage intérieur et quelques voyageurs pour leur donner plus de vie, ainsi qu'une légère patine pour leur service peu prestigieux de navette ouvrière au confort quelque peu spartiate sur cette ligne à prédominance industrielle.

Je ne suis pas certain, d'un point de vue strictement historique que ces voitures aient pu cohabiter, du moins dans cette livrée, avec ma voiture Bruhat acquise l'année dernière. Elles n'ont en effet été transformées qu'à partir de 1958. La encore, l'uchronie laisse des ouvertures.

La 050 TA 23 conviendrait très bien à la traction de telles voitures.

Un plat et un tombereau

La dotation d'Antoine est complétée d'un wagon plat et d'un tombereau.

Le premier, en livrée verte, est doté d'attelages Relex. Après patine, il pourrait utilement compléter le wagon-atelier "VB" en vue de constituer une rame d'entretien des voies.

Le second est un tombereau semblable à mon Omm52 déjà patiné. Immatriculé en Suisse, sa couleur fushia le classe clairement dans une époque contemporaine bien plus récente que mon réseau. Mais avec une bonne patine, il pourra côtoyer sans problème les wagons du parc. Avantage, puisqu'il est de mêmes dimensions que mon Omm52, je possède déjà plusieurs chargements compatibles.

Image
Photo 843 : Wagon plat et wagon tombereau Märklin. Source : letraindemanu sur Canalblog

Tous ces wagons augurent quelques belles sessions de patine.

Antoine m'ayant rendu visite pour m'apporter ces cadeaux, cela fut une bonne occasion de faire connaissance et d'échanger tout en lui présentant ma modeste installation. Promis, la prochaine fois, il viendra avec quelques-unes de ses locomotives, histoire de les faire rouler un peu sur la ligne de la CIC. D'ores et déjà, nous pourrions nous retrouver en août, peut-être avec d'autres modélistes pour une séance patine.

Je tiens de nouveau à remercier Antoine pour sa gentillesse et sa générosité qui témoignent, une fois de plus, la solidarité qui règne dans la communauté 3 rails.

Emmanuel
Marklin Ho digital MS2 voie K
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Fécond
 
Messages: 724
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Dim 01 Juil 2018, 14:22 
Ils sont charmants ces nouveaux wagons et j'attends avec impatience la personnalisation façon Manu93.
Avec tous ces dons, la CIC va se transformer en filiale d'Emmaüs...
Avatar de l’utilisateur
Patrickw
Loquace
 
Messages: 1085
Inscrit le: Mar 06 Jan 2009, 13:20
Âge: 53

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Lun 02 Juil 2018, 11:40 
Le train de Manu vous souhaite un bel été

Editos

Épisode 157 - Nous voici arrivés au terme de ce premier semestre 2018. Pour la plupart d'entre nous, c'est le moment des vacances estivales et le temps de se retrouver auprès de ceux qui nous sont chers. Le blog "Letraindemanu" vous accompagnera tout au long de ces semaines ensoleillées et vous offrira quelques instants de détente. Passez de bonnes vacances et surtout, prenez soin de vous.

Episode 157 - We have come to the end of this first semester of 2018. For most of us, it's time for summer holidays and time to meet those who are dear to us. The blog "Letraindemanu" will accompany you throughout these sunny weeks and will offer you a few moments of relaxation. Have a good holiday and above all, take care of yourself.

Episode 157 - Wir sind am Ende dieses ersten Semesters von 2018 angelangt. Für die meisten von uns ist es Zeit für Sommerferien und Zeit, sich mit denen zu treffen, die uns lieb sind. Der Blog "Letraitdemanu" begleitet Sie durch diese sonnigen Wochen und bietet Ihnen einige Momente der Entspannung. Haben Sie einen schönen Urlaub und vor allem, passen Sie auf sich auf.


En ce premier jour des congés d'été, la plupart d'entre nous va s'évader de nos agglomérations dangereusement polluées pour profiter d'un air plus sain sur nos côtes ensoleillées ou dans nos montagnes escarpées. A moins que nous ne préféreriez vous évader à l'étranger.

Image
Photo 844 : Passez un bel été 2108 avec le blog "letraindemanu". Source : letraindemanu sur Canalblog

Afin de de vous accompagnez pendant cette période de détente et de farniente, je vous proposerai plusieurs articles pour la poursuite de nos travaux. Je vous exposerai les nouveautés de nos artisans afin de préparer au mieux vos investissements de la rentrée.

Image
Photo 845 : Passez un bel été 2108 avec le blog "letraindemanu". Source : letraindemanu sur Canalblog

Les équipes des espaces verts de la CIC investiront la "ZI Nord" pour y implanter les premières végétations, l'atelier peinture travaillera sur les voitures et wagons qui viennent d'être offerts à la compagnie, de nouvelles locomotives passeront à l'atelier patine, de nouveaux bâtiments seront construits dans la zone, et de nouveaux éclairages publics seront installés. Et je vous exposerai la première rencontre régionale de marklinistes...

Bref, l'été ne sera pas monotone à la CIC.

Passez un bel été et prenez soins de vous.

Emmanuel
Marklin Ho digital MS2 voie K
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Fécond
 
Messages: 724
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mar 03 Juil 2018, 06:31 
Merci, toi aussi passe un bel été.
Amicalement.
Valérie et Baptiste. :coeur1:
Toujours au top.
Lilidrop
Disert
 
Messages: 486
Inscrit le: Lun 04 Jan 2016, 16:41
Âge: 53
Echelle pratiquée: ho
Prénom: valerie
Club: RM2VO

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mer 04 Juil 2018, 16:43 
Lilidrop a écrit:Merci, toi aussi passe un bel été.
Amicalement.
Valérie et Baptiste. :coeur1:


Merci,

A vous aussi. Profitez bien de ce bel été qui s'annonce.
Manu
Marklin Ho digital MS2 voie K
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Fécond
 
Messages: 724
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Jeu 05 Juil 2018, 13:41 
Rencontre entre modélistes franciliens

Rencontre

Épisode 158 - Errol est un markliniste de la banlieue ouest francilienne. A son initiative, il a organisé, samedi dernier, une rencontre de ferrovipathes, tous 3 raillistes, autour de son réseau en devenir, pour un temps d'échanges et de partages. Le principe de telles réunions mériterait d'être pérennisé.

L'idée germait chez certains marklinistes depuis plusieurs mois et c'est finalement Errol qui s'y est collé pour cette première francilienne.

Image
Photo 846 : De gauche à droite : Emmanuel, Errol, Yoan, Yann et Olivier. En encart, Philippe. Source : Philippe78 pour letraindemanu sur Canalblog.

Son épouse et lui nous ont réservés un accueil chaleureux dans leur joli pavillon de la chic banlieue ouest. Et c'est tout d'abord dans leur jardin ombragé que nous avons fait connaissance. Outre nos hôtes, j'ai ainsi pu découvrir pour la première fois Yann, modéliste de l'Essonne. Olivier, mon tout premier mécène, m'avait accompagné. Nous avons également été rejoints par Philippe, du Réseau du Céou, ainsi que par Yoan et son amie Chloé.

Image
Photo 847 : Rencontre de modélistes chez Errol. Crédits photos : Philippe78 pour letraindemanu sur canalblog.

Puis Errol nous a conviés à le suivre dans son antre, à savoir son immense sous-sol, où notre ami a débuté récemment les travaux de son réseau. Tout comme Philippe, Errol s'est inspiré d'un plan publié dans une revue Märklin. Si le réseau n'en est qu'a son tout début (seule la gare cachée inférieure est en place et câblée), nous étions tous admiratifs devant la qualité de la structure en bois : une très belle menuiserie !

Chacun d'entre nous avait amené quelques machines, histoire de nous présenter ces belles pièces et de leur offrir quelques tours de roues.

Puis, sous l'impulsion des femmes, la gente masculine à fait une pause pour assister à la seconde mi-temps de France-Argentine.

Nous sommes retournés à nos affaires ferroviaires après notre qualification.

Image
Photo 848 : Rencontre de modélistes chez Errol. Crédits photos : Philippe78 pour letraindemanu sur canalblog.

Voilà une bien agréable rencontre dont il faudrait pérenniser le principe, même si sans doute nous pourrions réfléchir à la façon de les rendre plus fructueuses, par exemple en préparant un atelier thématique ou tout simplement en épaulant notre hôte dans la construction de son réseau.

Emmanuel
Marklin Ho digital MS2 voie K
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Fécond
 
Messages: 724
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Jeu 05 Juil 2018, 22:07 
Belle rencontre :applause: passe de bonnes vacances :wink: :wink:
Ligne de touche et grillage...
Avatar de l’utilisateur
Caliméro84
Toujours à flore, jamais aphone
 
Messages: 11325
Inscrit le: Sam 27 Fév 2010, 19:09
Localisation: Quelque part en région 6...
Âge: 45
Echelle pratiquée: Ho,Hoe...On18(1/48)
Prénom: Ludo...normalement.
Club: des Rigollots©

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Ven 06 Juil 2018, 12:21 
Caliméro84 a écrit:Belle rencontre :applause: passe de bonnes vacances :wink: :wink:


Effectivement Ludo, bien sympathique rencontre. J'espère que nous pourrons renouveler ce type de réunion.

Je te souhaite d'agréables vacances.

Manu
Marklin Ho digital MS2 voie K
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Fécond
 
Messages: 724
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mer 11 Juil 2018, 16:24 
Patrickw a écrit:Ils sont charmants ces nouveaux wagons et j'attends avec impatience la personnalisation façon Manu93.
Avec tous ces dons, la CIC va se transformer en filiale d'Emmaüs...


Bonjour Patrick, voici les travaux sur le premier wagon.
Merci de tes visites régulières.
Manu

Patine : wagon plat pour parc de service

Patine (wagons)

Image

Épisode 159 - En ces chaudes journées estivales, rien de telle qu'une séance de patine à l'ombre et au frais. Pour cette session, je me décide à vieillir le wagon plat offert par Antoine en vue de l'incorporer à ma rame de service "Voies et Bâtiments".

J'ai déjà patiné un wagon plat à ranchers de la marque Roco. Le résultat était plutôt encourageant avec l'obtention d'un joli wagon chargé de grumes en véritable bois naturel (voir épisode 92). Je suis donc plutôt confiant pour attaquer ce second plat.

Image
Photo 849 : Patine d'un wagon plat pour parc de service. Source : letraindemanu sur Canalblog

Pour mémoire, je travaille sans aérographe, uniquement aux pinceaux avec des jus de peintures acryliques fortement diluées avec de l'alcool médicinal à 70°. L'alcool s'évapore plus vite et diminue donc les temps de séchage entre chaque couche. Ma technique est donc simple, reproductible aisément par des néophytes et d'un coût dérisoire.

Je retire les essieux.

Premières peintures

Je commence par appliquer un jus (une toute petite noisette très diluée) d'ombre naturelle (à préférer au noir de mars) sur les renforts verticaux et l'ensemble du châssis, poignées, mécanismes et traverses de tamponnement compris. Je passe deux couches. Une troisième couche est étalée sur l'ensemble du wagon, parois externes et internes, ainsi que sur le plancher. Je ne peins pas sur les marquages d'origine. Ce premier travail de peinture va accentuer tous les reliefs et les creux, là où s'accumule la crasse. On laisse bien sécher entre chaque couche car la peinture va foncer au séchage.

La seconde étape consiste à appliquer des couches successives de jus "crasse" très dilué. Ce jus "crasse" est en fait le résidu de vos travaux de peintures précédents et des nettoyages de vos pinceaux. Si vous n'avez pas assez de quantité, vous pouvez le fabriquer en mélangeant 50% de noir de mars, 25% de blanc de titane, 25% d'ombre naturelle et une noisette de terre de Sienne, le tout très dilué (8/10e) a l'alcool à 70°.

On dispose d'un jus "crasse" par type de peinture : Acrylique (avec mes peintures Pébéo) et à solvant (peintures Humbrol). Les deux ne se mélangent pas.

Décalcomanies

A ce stade, le wagon est déjà pas mal sali. Il faut maintenant s'occuper des marquages.

Je vais transformer ce wagon immatriculé à une entreprise allemande en wagon français. J'utilise ma planche de décalcomanies Atelier CJ Model's référence 319 « marquages pour wagons de service époque III » : une immatriculation pour wagon plat et un marquage «VB» par face.

Les décalcomanies sont découpées au plus près du marquage puis trempées une dizaine de secondes dans de l'eau en bouteille (évitez l'eau du robinet trop calcaire). Je dépose ensuite la décalcomanie à son emplacement en veillant à l'horizontalité des inscriptions. Le film support est ensuite tiré avec une pince à épiler tout en maintenant en place le marquage avec un coton tige. Je tapotte avec un pinceau à poils souples pour finir l'adhérence de la décalcomanie. Pour ce wagon aux parois non lisses, il eut été préférable d'utiliser un ramollisseur spécial pour décalcomanies (au lieu de l'eau), mais je n'en ai pas.

On laisse sécher.

Suppression des anciens marquages

Maintenant que le wagon a reçu sa nouvelle immatriculation française, il faut supprimer les anciens marquages. Comme dans la réalité, lors de modifications d'inscriptions ou de petites réparations, les retouches de peintures n'étaient pas forcément à la teinte d'origine. Sur un papier d'alu, je dépose une petite noisette de vert " Émeraude de phtalocyanine " et une d'ombre naturelle. En mélangeant on obtient différentes teintes de vert plus ou moins foncées assez proche du vert initial. Après avoir trouvé le coloris qui me convient, je fais un test sur le plancher. C'est sans risque puisque le plancher sera recouvert plus tard.

Puis je recouvre les inscriptions avec ce vert. On suppose que ces travaux sont, dans la réalité, faits le même jour. Donc, c'est le même vert qui est utilisé pour toutes les sérigraphies à recouvrir.

Image
Photo 850 : Patine wagon plat ho. Pose de nouveaux marquages français et masquage des inscriptions allemandes. Source : letraindemanu sur Canalblog

Vernis

A ce stade, le wagon est prêt à recevoir une première couche de vernis mat. Sans aérographe, j'utilise du vernis en bombe. Préférez un vernis pour modélisme (voir nos artisans dans colonne de droite du blog) ou pour arts graphiques (Truffaut, Zodio,..). Évitez absolument les vernis de grand surface de bricolage moins adaptés à nos travaux minutieux. On pulvérise à une quinzaine de centimètres avec des allers-retours rapides. Le geste est plus large que l'objet à travailler : on démarre et on cesse hors champs et ce pour avoir une pulvérisation homogène et fine. Ce vernis va protéger vos décalcomanies et votre première phase de peinture. Il va permettre également une meilleure accroche des terres à décors lors de la phase suivante.

Les nouveaux marquages et les retouches de peinture sont trop propres. Il faut donc les patiner, en appliquant une à deux couches de jus "crasse".

Nouveau voile de vernis.

Terres à décor (TAD)

On travaille sur un vernis à peine sec, environ une quinzaine de minutes après son application, pour favoriser l'accroche. Comme pour mes wagons précédents, j'applique de la TAD :

● rouge brique sur les lames de ressorts et boisseaux de tampons ;

● Ocre clair sur l'ensemble du châssis,

● puis ocre foncé et noir poussière.

Le plancher est traité de même.

Sans excès, il faut malgré tout être généreux, car la patine à la TAD va sérieusement s'estomper avec le vernis.

La TAD s'applique avec un petit pinceau à poils souple. C'est un pinceau strictement dédié (il ne sert à rien d'autre). On trempe légèrement le pinceau dans la TAD, puis on tapotte sur le pinceau pour faire tomber l'excédent dans son récipient. C'est seulement ensuite que l'on applique la TAD sur le wagon. Si on a la main un peu lourde, on peut frotter avec un petit pinceau à poils plus rugueux pour étaler. L'application se fait toujours :

● du haut vers le bas sur les parois verticales

● et du centre vers l'extérieur sur les surface horizontales.

Quand toutes les surfaces sont traitées, on passe un voile de vernis. On laisse sécher.

Si la patine s'est trop estompée, il suffit de recommencer l'opération. Dans le cas contraire, il est difficile de rectifier.

Image
Photo 851 : Patine wagon plat ho. Patine aux terres à décor. Source : letraindemanu sur Canalblog

Le chargement

Mon plat sera uniquement destiné au transport de ballast pour le service "Voies et Bâtiments (VB)". J'utilise donc mon ballast en sable naturel qui m'a servi pour la voie K de mon module "ZI Nord".

J'applique une couche de colle vinylique (colle à bois dite colle blanche) à prise rapide sur le plancher du plat. Puis, avec un entonnoir de cuisine, je charge le ballast. Je vaporise de l'eau avec un brumisateur, puis je dépose ensuite, en goutte à goutte, de la colle vinylique diluée à 50% d'eau avec une seringue munie de son aiguille intra-musculaire (couleur verte). L'aiguille est maintenue avec une main pour éviter une désadaptation avec la pression.

Deux passages suffisent. On laisse sécher une nuit complète.

Image
Photo 852 : Patine wagon plat ho. Chargement en sable naturel. Source : letraindemanu sur Canalblog

Finition

Si le résultat vous plaît, il est temps d'appliquer une couche de vernis final sur l'ensemble du wagon, chargement compris. On remonte les essieux en déposant une goutte d'huile dans les boites d'axes d'essieux. Attention, avec le vrai ballast, le wagon s'est alourdi. Pour une courte rame, c'est sans incidence, au contraire. Pour de longues rames (plus de dix wagons de même poids), il faudra en tenir compte pour ne pas fatiguer les moteurs de vos engins de traction, en particulier avec des rampes supérieures à 2,5%.

J'ai profité de ces travaux pour patiner un peu les marquages de mon wagon atelier et de mon tombereau de sable.

Image
Photo 853 : Patine wagons plat, tombereau et couvert (wagon atelier) ho du parc de service. Chargement en sable naturel. Source : letraindemanu sur Canalblog

Il ne me manque plus qu'un plat à bogies pour transporter du ballast, des traverses, une mini-pelleteuse et quelques futs.

Emmanuel
Dernière édition par Manu93 le Mer 11 Juil 2018, 18:54, édité 1 fois au total.
Marklin Ho digital MS2 voie K
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Fécond
 
Messages: 724
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mer 11 Juil 2018, 16:43 
:applause: :applause: :applause: :coeur1: :wink:
Everybody Lies....
Avatar de l’utilisateur
Personne
Papotier
 
Messages: 178
Inscrit le: Lun 14 Mai 2018, 11:00
Localisation: A l ouest de Lugdunum

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mer 11 Juil 2018, 16:54 
Superbe comme toujours ! ! !

Amicalement.
Avatar de l’utilisateur
Jeanmichelfr11
Démonstratif
 
Messages: 1547
Inscrit le: Mar 20 Oct 2009, 17:49
Localisation: Narbonne (Aude)
Âge: 57
Echelle pratiquée: HO/HOe

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Sam 14 Juil 2018, 08:00 
Bonjour Manu,
Même en vacances, je n'arrive pas à m'empêcher de venir faire un petit tour sur le Forum et m'informer de ce que font tout ces modélistes passionnés. C'est très sympa la rencontre avec les Franciliens.
A bientôt. :applause: :applause:
Toujours au top.
Lilidrop
Disert
 
Messages: 486
Inscrit le: Lun 04 Jan 2016, 16:41
Âge: 53
Echelle pratiquée: ho
Prénom: valerie
Club: RM2VO

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Ven 20 Juil 2018, 13:13 
Merci Manu pour tes explications sur la patine de tes wagons, toujours super intéressant. Bonne continuation.
Carpe Diem
Avatar de l’utilisateur
Didier24
Causant
 
Messages: 210
Inscrit le: Lun 02 Avr 2018, 17:17
Localisation: Dordogne Rue des Vignes Rue de Suède
Âge: 59
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Didier
Club: Méclents et cerf veau lent

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mar 31 Juil 2018, 15:15 
Personne a écrit::applause: :applause: :applause: :coeur1: :wink:


Jeanmichelfr11 a écrit:Superbe comme toujours ! ! !
Amicalement.


Lilidrop a écrit:Bonjour Manu,
Même en vacances, je n'arrive pas à m'empêcher de venir faire un petit tour sur le Forum et m'informer de ce que font tout ces modélistes passionnés. C'est très sympa la rencontre avec les Franciliens.
A bientôt. :applause: :applause:


Didier24 a écrit:Merci Manu pour tes explications sur la patine de tes wagons, toujours super intéressant. Bonne continuation.


Bonjour les amis,

Me voici de retour. Merci pour vos encouragements et votre intérêt pour ce fil qui reprend donc.


Une nouvelle Bruhat pour mes rames voyageurs

Matériel roulant

Épisode 160 - Après quelques jours de vacances, le blog " Le train de Manu " vous accompagne durant cette période estivale. De nombreux travaux sont prévus dans la " ZI Nord ".

Je remercie ici les lecteurs qui se sont inquiétés de mon absence sur ces pages. J'ai fais une petite escapade familiale dans une belle Bretagne ensoleillée. Et bien que nous bénéficions d'une couverture de qualité, je ne me suis pas connecté une seule fois pendant quinze jours. Pas même un petit passage furtif sur Facebook.

Image
Photo 854 : Voiture Bruhat livrée verte et logo de 1972. Source : letraindemanu sur Canalblog.

D'ailleurs, en parlant de voyage, et si vous permettez cet apparté, d'autant si vous êtes un ferrovipathe automobiliste, je dois bien avouer que j'ai été décontenancé dans l'application des 80km/h sur la route. Si cette nouvelle mesure ne me dérange pas particulièrement, son respect est à ce jour un véritable casse-tête pour l'automobiliste. Je pense pourtant être un conducteur expérimenté avec 35 années de pratique et n'ayant perdu qu'un seul et unique point (récupéré en six mois) depuis la création de ce permis en 1992. Cette nouvelle réglementation donc, me laisse perplexe. Car, n'empruntant que des routes sans péage, j'y ai été confronté souvent depuis 15 jours.

C'est bien simple, la vitesse maxi change plusieurs fois par kilomètre ! On ne s'y retrouve plus. Surtout si tu traverses plusieurs départements, puisque certains ont modifié les signalisations et pas d'autres. Je crains que beaucoup d'automobilistes, de bonne foi et bons conducteurs, ne se fassent piéger dans l'application de cette nouvelle prescription qui par ailleurs n'aura absolument aucun impact sur les infractions les plus dangereuses que sont téléphone au volant, la non utilisation des clignotants ou rétroviseurs... Quant aux adeptes réguliers des grands excès de vitesse, je doute de l'impact dissuasif que cette nouvelle mesure puisse avoir sur eux.

Une nouvelle Bruhat

Après ce propos liminaire non ferroviaire, retour au train. Ceux qui me lisent savent que je possède déjà une première Bruhat Roco, achetée d'occasion auprès d'un exposant à Ferrovi'art 2017 (épisode 7).

Image
Photo 855 : Voiture Bruhat livrée verte et logo de 1972. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Les voitures " Modernisées Sud-Est " (l'appellation officielle) dites " Bruhat " du nom de leur concepteur, sont d'anciennes voitures, souvent d'origine allemande (dommages ou prises de guerre), utilisées en omnibus modifiées selon un prototype en 1956. N'ont été conservés que les châssis, les bogies (de différents types) aptes à 120km/h et les tampons. La caisse en bois d'origine est remplacée par une caisse métallique neuve et posée sur un châssis tronçonné et rallongé à 22m.

Les 318 exemplaires sont tous sur le type B10tz et aptes au 140km/h. Une plateforme centrale, accessible par des portes battantes à manœuvre pneumatique, distribue deux salles de 40 places assises en 2e classe. L'équipement est moderne pour l'époque : chauffage à air pulsé, sièges confortables en skaï, disposition en 2+2, éclairages aux néons, toilettes à chaque extrémité. L'intercirculation se fait par des soufflets. A l'origine, la livrée est verte à toit noir et les encadrements de fenêtres sont montés par l'intérieur et donc invisibles de l'extérieur.

Dans les années 60, à l'occasion des grandes révisions, ces véhicules subiront de nouvelles modifications : toit peint en vert (comme la caisse), remplacement des baies de fenêtres par des cadres alus montés par l'extérieur (donc visibles) d'abord peints en vert puis laissés bruts, soufflets remplacés par des bourrelets d'intercirculation en caoutchouc, remplacement de certains bogies.

Ces voitures n'éxistant que dans un seul et unique diagramme B10, les voitures Bruhat n'ont donc jamais circulé en rames complètes, mais toujours avec d'autres voitures. Leur confort, moderne pour l'époque, leur a permis de ne pas être cantonnées aux seuls omnibus mais aussi sur de longs parcours et ce jusque dans les années 80, période à laquelle commence leur déclin avec l'apparition des voitures Corail.

En 1981, un exemplaire de la gérance de Metz est modernisé : Une nouvelle livrée bleue à bandeau gris au niveau des baies et portes oranges type Corail est appliquée. Les sièges sont revus. Mais cet unique exemplaire ne permettra pas de sauver ces véhicules devenus obsolètes sur des grandes lignes, y compris en service de renfort. Quant aux services omnibus, ils seront supplantés par les rames inox réversibles, les Bruhat ne disposant pas de la réversibilité.

Image
Photo 856 : Voiture Bruhat livrée bleue et blanche, prototype de Metz en 1981. Source : letraindemanu sur Canalblog.

En France, elles sont radiées progressivement entre 1987 et 1991. Certains exemplaires seront déclassés en véhicules de service (véhicules dortoirs, réfectoires,...) et d'autres unités seront préservées par des associations de sauvegarde.

A l'étranger, par contre, le Bruhat connaîtront une seconde vie. En effet, une quarantaine d'unités seront achetées par l'Albanie. Quant au prototype modernisé de 1981, il sera décliné en version voie métrique pour les Chemins de fer du Sénégal. Cette seyante livrée aura donc profité aux Sénégalais qui en ont acquis une cinquantaine d'exemplaires.

Incohérences historiques

Sur le modèle Roco à caisse verte en ma possession, le logo SNCF indique clairement un exemplaire à partir de 1972 (époque IVa). Le cadre alu brut des baies confirment la période. Mais le toit noir dénote. Ne devrait-il pas être lui aussi vert, à cette époque ? Dans la réalité, il est donc peu probable que ce modèle précis ait été tracté par l'une des quatre locos vapeurs de mon parc.

Quant au modèle à livrée bleue, cet habillage indique clairement l'année : 1981 (époque IVb). Ce modèle, trouvé par hasard à l'expo de Chelles, est donc totalement hors contextes spatial (secteur PLM) et temporel de mon module, qui se situe dans les années 50/60. Peu importe, cette livrée me plait et je ne m'interdis pas d'en acquérir un second exemplaire si l'occasion se présente. Je pourrais ainsi constituer une rame plus confortable (qui n'a pas pu exister dans la réalité française) pour mes services voyageurs les jours de marché aux comestibles dans le chef-lieu de canton voisin, les "trois-pattes" assurant les navettes ouvrières quotidiennes.

Ces véhicules mériteront une patine, des passagers et peut-être un éclairage intérieur. Il me semble également que SMD leur a prévus des pièces de détaillage.

Emmanuel
Marklin Ho digital MS2 voie K
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Fécond
 
Messages: 724
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

PrécédentSuivant

Retour vers Clés pour le train miniature

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)