FERROVISSIME N°14 (mars 2009) - LE SOMMAIRE

Retrouvez ici les discussions passionnées sur les anciens numéros de la revue !

Modérateur : MOD

Répondre
marquis
Fécond
Messages : 684
Enregistré le : dim. 10 déc. 2006, 13:14
Site Internet : http://gejl.marquis@wanadoo.fr
Localisation : 47 villereal
Âge : 74

castle

Message par marquis » lun. 23 févr. 2009, 21:42

reçu au courrier ce matin ,et parcouru rapidement avant lecture attentive
variété des thèmes très intéressante ,notamment le chasse neige et les "chasse-arbres"
Pour la vapeur ,une petite remarque :les machines 3-230D ex Etat remises en service sous l'occupation ne sont pas anglaises mais écossaises !
Dessinées par l'écossais Peter Drummond suivant un modèle(dont un exemplaire est préservé)de son prédecesseur Jones aux Highland Railways,elles ont été construites par les north british locomotive works
à Glasgow. Chose intéressante,mais non visible sur la photo,ces machines ont une distribution(intérieure)Allan,à coulisse rectiligne.
les Castle anglaises ,construites à Swindon,sontcomplètement différentes !
amicalement
jean louis marquis

Avatar du membre
231k8
Avis de recherche
Messages : 6438
Enregistré le : mer. 02 nov. 2005, 10:28
Echelle pratiquée : HO époque 3/4
Club : AEC Maison Alfort
Localisation : Dijon
Âge : 29

Message par 231k8 » lun. 23 févr. 2009, 21:46

peut etre que ca existe en HO comme base ?
:ange3: Alexis :ange3:

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2698
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Message par JH LAVIE » lun. 23 févr. 2009, 21:57

231k8 a écrit :peut etre que ca existe en HO comme base ?
:moi: Plusieurs modèles existent au 1/76 (of course = 00, EM ou P4 suivant normes des roues). Ce modèle existait aussi au 1/43,5 (0) qui est ici avantagé.

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2698
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Re: castle

Message par JH LAVIE » lun. 23 févr. 2009, 21:59

marquis a écrit :reçu au courrier ce matin ,et parcouru rapidement avant lecture attentive
variété des thèmes très intéressante ,notamment le chasse neige et les "chasse-arbres"
Pour la vapeur ,une petite remarque :les machines 3-230D ex Etat remises en service sous l'occupation ne sont pas anglaises mais écossaises !
Dessinées par l'écossais Peter Drummond suivant un modèle(dont un exemplaire est préservé)de son prédecesseur Jones aux Highland Railways,elles ont été construites par les north british locomotive works
à Glasgow. Chose intéressante,mais non visible sur la photo,ces machines ont une distribution(intérieure)Allan,à coulisse rectiligne.
les Castle anglaises ,construites à Swindon,sontcomplètement différentes !
amicalement
:moi: Locomotive écossaise et non anglaise: parfaitement exact ! Erreur impardonnable d'un journaliste breton...

Avatar du membre
231k8
Avis de recherche
Messages : 6438
Enregistré le : mer. 02 nov. 2005, 10:28
Echelle pratiquée : HO époque 3/4
Club : AEC Maison Alfort
Localisation : Dijon
Âge : 29

Message par 231k8 » lun. 23 févr. 2009, 22:03

JH LAVIE a écrit :
231k8 a écrit :peut etre que ca existe en HO comme base ?
:moi: Plusieurs modèles existent au 1/76 (of course = 00, EM ou P4 suivant normes des roues). Ce modèle existait aussi au 1/43,5 (0) qui est ici avantagé.
dommage car c'est sympa comme loco
:ange3: Alexis :ange3:

Thierry PORCHER
Le retour du Jedi
Messages : 14334
Enregistré le : dim. 06 avr. 2008, 15:21
Localisation : Strasbourg
Âge : 71

Message par Thierry PORCHER » lun. 23 févr. 2009, 22:21

Reçu !!! Et comme quoi les 65500 sont allées bien plus loin que la GC ... :D
Maître Yoda/15000 et Pk addict

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2698
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Message par JH LAVIE » mar. 24 févr. 2009, 12:19

[quote="Tchou62"]Bonjour!

Beau numéro mais 2 erreurs de photos pages 6 et 7:

Il s'agit du pupitre d'une bi-courant, sans doutes la 25501 en état d'origine, quant à la seconde, je penche pour un pupitre de rame rever à définir.

:moi:
Daniel Brun, Responsable du Conseil de la Rédaction de la Revue Générale des Chemins de Fer et ancien chef d'établissements Traction SNCF (La Plaine, La Chapelle), nous signale que la photo de la page 6 montre le pupitre d'une locomotive de la tranche BB25501 à 14. D'autre part, Rodolphe Sabiron, agent de conduite SNCF et Jean-Pierre Minard nous informent qua la photo du bas de la page 7 montre le pupitre d'une voiture-pilote de rame RIB 60.
Modifié en dernier par JH LAVIE le ven. 27 févr. 2009, 11:37, modifié 2 fois.

Avatar du membre
fa57
Zorro est à rivets
Messages : 17235
Enregistré le : sam. 20 août 2005, 15:52
Localisation : ACAL

Message par fa57 » ven. 27 févr. 2009, 00:14

le vécu sur les 16500 et aussi particulièrement sur les briquettes, j'adore. :applause:

j'ai pas encore tout lu, surement d'autres articles seront à mon gout.
J'étais aux WC :mdr:

Avatar du membre
EC 64
Intarissable !
Messages : 16231
Enregistré le : lun. 21 janv. 2008, 12:13
Echelle pratiquée : H0 (ep IV-V)
Club : AFAC Paris
Site Internet : http://pagesperso-orange.fr/EC64
Localisation : PARIS (F)
Âge : 68

Message par EC 64 » mar. 10 mars 2009, 12:34

JH LAVIE a écrit :
Tchou62 a écrit :Bonjour!

Beau numéro mais 2 erreurs de photos pages 6 et 7:

Il s'agit du pupitre d'une bi-courant, sans doutes la 25501 en état d'origine, quant à la seconde, je penche pour un pupitre de rame rever à définir.

:moi:
Daniel Brun, Responsable du Conseil de la Rédaction de la Revue Générale des Chemins de Fer et ancien chef d'établissements Traction SNCF (La Plaine, La Chapelle), nous signale que la photo de la page 6 montre le pupitre d'une locomotive de la tranche BB25501 à 14. D'autre part, Rodolphe Sabiron, agent de conduite SNCF et Jean-Pierre Minard nous informent que la photo du bas de la page 7 montre le pupitre d'une voiture-pilote de rame RIB 60.

N'est-ce pas plutôt au pupitre d'un EAB proto (Z 6006 à 9). La photo est prise dans un dépôt (probablement La Chapelle) et le pupitre des premières RIB est légèrement différent (un peu incliné), de plus les RIB possèdent une porte, rarement utilisée, coté mécanicien.
Une RIB 62 Est.
EC 64, toujours en veille...

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2698
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Message par JH LAVIE » mar. 10 mars 2009, 12:50

EC 64 a écrit :
JH LAVIE a écrit :
Tchou62 a écrit :Bonjour!

Beau numéro mais 2 erreurs de photos pages 6 et 7:

Il s'agit du pupitre d'une bi-courant, sans doutes la 25501 en état d'origine, quant à la seconde, je penche pour un pupitre de rame rever à définir.

:moi:
Daniel Brun, Responsable du Conseil de la Rédaction de la Revue Générale des Chemins de Fer et ancien chef d'établissements Traction SNCF (La Plaine, La Chapelle), nous signale que la photo de la page 6 montre le pupitre d'une locomotive de la tranche BB25501 à 14. D'autre part, Rodolphe Sabiron, agent de conduite SNCF et Jean-Pierre Minard nous informent que la photo du bas de la page 7 montre le pupitre d'une voiture-pilote de rame RIB 60.

N'est-ce pas plutôt au pupitre d'un EAB proto (Z 6006 à 9). La photo est prise dans un dépôt (probablement La Chapelle) et le pupitre des premières RIB est légèrement différent (un peu incliné), de plus les RIB possèdent une porte, rarement utilisée, coté mécanicien.
Une RIB 62 Est.



:moi: Une Z 6000 proto? Piste explorée déjà par plusieurs contributeurs, mais rejetée par des mécanos et.. par l'ancien chef de dépôt.
La RIB était rentré à Chapelle dans le cadre d'essais de réception. En fait, toutes les photos de cet article montrent des essais, ou des réceptions ou des tests.

nizzardo (sup dem)

Message par nizzardo (sup dem) » mar. 10 mars 2009, 13:05

JH LAVIE a écrit :
Tchou62 a écrit :Bonjour!

Beau numéro mais 2 erreurs de photos pages 6 et 7:

Il s'agit du pupitre d'une bi-courant, sans doutes la 25501 en état d'origine, quant à la seconde, je penche pour un pupitre de rame rever à définir.
:gne:


:moi: Vous avez raison, il y a eu une interversion de diapos. Les photos passées correspondent à des matériels différents, Daniel Brun, Responsable du Conseil de la Rédaction de la Revue Générale des Chemins de Fer et ancien chef d'établissements Traction SNCF (La Plaine, La Chapelle), nous signale que la photo de la page 6 montre le pupitre d'une locomotive de la tranche BB25501 à 14. D'autre part, Rodolphe Sabiron, agent de conduite SNCF et Jean-Pierre Minard nous informent qua la photo du bas de la page 7 montre le pupitre d'une voiture-pilote de rame RIB 60.
J'me disais aussi qu'il y a qqchose qui clochait avec ces photos.

:colere:

C'est ennuyant ce genre d'erreurs. J'ai pris ce n° en partie pour les photos de 16500, et notammment pour les photos de pupitres. D'ailleurs, dans la partie consacrée aux 65500, il y a une autre photo qui ne correspond pas à la légende.

J'aime beaucoup Ferrovissime. Quand même l'impression que par rapport aux n° de Correspondances Ferroviaires, il y a sensiblement plus d'erreurs et autres coquilles. Ca, plus une ligne éditoriale qui m'intéresse globalement moins que celle de Correspondances Ferroviaires... Ceci dit, très bon n° que ce 14!

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2698
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Message par JH LAVIE » mar. 10 mars 2009, 13:26

nizzardo a écrit :
JH LAVIE a écrit :

:moi: Vous avez raison, il y a eu une interversion de diapos. Les photos passées correspondent à des matériels différents, Daniel Brun, Responsable du Conseil de la Rédaction de la Revue Générale des Chemins de Fer et ancien chef d'établissements Traction SNCF (La Plaine, La Chapelle), nous signale que la photo de la page 6 montre le pupitre d'une locomotive de la tranche BB25501 à 14. D'autre part, Rodolphe Sabiron, agent de conduite SNCF et Jean-Pierre Minard nous informent qua la photo du bas de la page 7 montre le pupitre d'une voiture-pilote de rame RIB 60.
J'me disais aussi qu'il y a qqchose qui clochait avec ces photos.

:colere:

C'est ennuyant ce genre d'erreurs. J'ai pris ce n° en partie pour les photos de 16500, et notammment pour les photos de pupitres. D'ailleurs, dans la partie consacrée aux 65500, il y a une autre photo qui ne correspond pas à la légende.

J'aime beaucoup Ferrovissime. Quand même l'impression que par rapport aux n° de Correspondances Ferroviaires, il y a sensiblement plus d'erreurs et autres coquilles. Ca, plus une ligne éditoriale qui m'intéresse globalement moins que celle de Correspondances Ferroviaires... Ceci dit, très bon n° que ce 14!
:moi: Ennuyeux? Inadmissible ? Certainement et au nom des membres de la rédaction, je vous présente toutes les excuses de Ferrovissime.

Inévitables ? Franchement je ne le pense pas. Comme d'autres magazines ferroviaires, nous avons créé à cet effet une rubrique "Rectificatifs et compléments d'informations", dont la parution est mensuelle.

Nous produisons 100 pages mensuelles qui, jusqu'ici, passent toutes par mes deux mains. C'est une charge bien plus lourde en volume que Correspondances ! Mais l'équipe vient de se compléter. Toutefois, nos délais sont hyper courts car il y a aussi les reportages à assurer sur le terrain. Franchement, je ne peux pas vous jurer qu'il ne m'arrivera pas à nouveau d'intervertir deux pochettes de diapos comme cela m'est arrivé pour les 16500, malgré le maximum de précautions prises.

Concernant les compléments d'information que nous ajoutons le mois suivant, il faut savoir admettre que personne ne connait TOUT sur un sujet donné, applicable à toute époque et à toute région... Par exemple, un conducteur de Picasso de Marseille-Blancarde aura toujours des choses à ajouter à ce qu'a raconté, le mois d'avant, un conducteur de Picasso de Douai.

Enfin, pour conclure sur ces "rectifs", il faut savoir que, au moins jusqu'à une période récente, TOUS les réglements et instructions de la SNCF comportaient des rectificatifs. Ces rectificatifs arrivaient généralement après que les réglements soient partis dans la nature. Il fallait les découper et les coller à la place du paragraphe ou de la page erronés. Je pourrais vous montrer un livret RA, par exemple, de la fin des années 1970 prévoyant des voitures Bruhat sur Paris / Argentan. Or, cela n'a jamais eu lieu : le projet a existé, le livret a été imprimé, puis le projet a été annulé et le livret a été rectifié... théoriquement ! :D

Avatar du membre
EC 64
Intarissable !
Messages : 16231
Enregistré le : lun. 21 janv. 2008, 12:13
Echelle pratiquée : H0 (ep IV-V)
Club : AFAC Paris
Site Internet : http://pagesperso-orange.fr/EC64
Localisation : PARIS (F)
Âge : 68

Message par EC 64 » mar. 10 mars 2009, 13:26

JH LAVIE a écrit : ...
:moi: Une Z 6000 proto? Piste explorée déjà par plusieurs contributeurs, mais rejetée par des mécanos et.. par l'ancien chef de dépôt.
La RIB était rentré à Chapelle dans le cadre d'essais de réception. En fait, toutes les photos de cet article montrent des essais, ou des réceptions ou des tests.
OK, merci, les RIB 60 et 62 étaient donc différentes sur ce point aussi.
EC 64, toujours en veille...

Avatar du membre
JFL
Disert
Messages : 430
Enregistré le : jeu. 08 nov. 2007, 20:34
Site Internet : http://passiondestrains.free.fr
Localisation : Valence d'Agen
Âge : 74

Message par JFL » ven. 27 mars 2009, 08:36

Bonjour
En légende de la photo du pupitre du 65500, on évoque le volant d'Aronde 55... je regrette mais le volant d'Aronde n'était pas comme ça, je penserai plutôt au volant de Frégate...La preuve



:ange: :ange:
JFL

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2698
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Message par JH LAVIE » ven. 27 mars 2009, 09:50

JFL a écrit :Bonjour
En légende de la photo du pupitre du 65500, on évoque le volant d'Aronde 55... je regrette mais le volant d'Aronde n'était pas comme ça, je penserai plutôt au volant de Frégate...La preuve



:ange: :ange:



:moi: Aronde pour les uns, Panhard pour les autres et aujourd'hui Frégate... En fait, comme préciser dans le rectif qui passe dans Ferrovissime 15, parler de volant d'automobile est une figure de style. Car le constructeur des CC 65500 n'a pas été faire son marché au garage Panhard du coin, ni Renault, ni Simca. Mais a commandé ses manipulateurs chez le fabricant de volants Quillery, fournisseur de nombreuses marques.
Pour conclure : le "volant" des CC 65500 est un "volant de CC 65500" qui, époque oblige et corollaire de la standardisation de la production, présente de nombreux points communs avec les autos de l'époque.

Répondre