Région Occitanie et SNCF : édifiant

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
232S003
Exubérant
Messages : 2673
Enregistré le : mer. 08 juil. 2009, 21:32
Localisation : Lyon
Âge : 59

Re: Région Occitanie et SNCF : édifiant

Message par 232S003 » dim. 02 juin 2019, 23:38

Prof a écrit :
sam. 01 juin 2019, 11:12

Et comme je suis aussi têtu, je n'oublie pas cette poubelle mise à la disposition des voyageurs le 18/02/2010 à 16h45.
Entre une poubelle et un train supprimé, il faut choisir :!: :!: :!:

Avatar du membre
Prevost
Mon surnom à moi
Messages : 27253
Enregistré le : lun. 02 janv. 2006, 10:04
Echelle pratiquée : H0.fr & H0.usa
Prénom : Alain
Localisation : Au pays des lentilles AOP
Âge : 66

Re: Région Occitanie et SNCF : édifiant

Message par Prevost » dim. 02 juin 2019, 23:53

232S003 a écrit :
dim. 02 juin 2019, 23:32
Et les guignols qui sont à la tête de l'Etat, avec les divers lobbys (routiers, ...) à l’affût depuis des décennies :?: :?: :?:

Plan_Guillaumat.jpg
Plan_Guillaumat1.jpg
Ça, ça n'a rien à voir si ce n'est que de transformer la bonne tenue de ce fil en filalakon :( Et ça serait dommage

Burro Catala
Éloquent
Messages : 387
Enregistré le : mer. 22 avr. 2015, 18:11
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Perpignan
Âge : 57

Re: Région Occitanie et SNCF : édifiant

Message par Burro Catala » dim. 02 juin 2019, 23:56

Pour le "train poubelle", un petit rappel quand même, le premier responsable, c'est le taggeur... celui là, on a tendance à l'oublier.

Pour le reste, tout n'est pas négatif en Occitanie :

http://transportrail.canalblog.com/

Avatar du membre
Prevost
Mon surnom à moi
Messages : 27253
Enregistré le : lun. 02 janv. 2006, 10:04
Echelle pratiquée : H0.fr & H0.usa
Prénom : Alain
Localisation : Au pays des lentilles AOP
Âge : 66

Re: Région Occitanie et SNCF : édifiant

Message par Prevost » lun. 03 juin 2019, 00:05

Effectivement ce sont de bonne nouvelle.

Avatar du membre
Labans
Intarissable !
Messages : 9134
Enregistré le : jeu. 08 déc. 2005, 18:42
Echelle pratiquée : HO-HOm
Prénom : J-Louis
Club : RMC
Site Internet : http://www.trainminiature.free.fr/
Localisation : CASTRES - TARN
Âge : 69

Re: Région Occitanie et SNCF : édifiant

Message par Labans » lun. 03 juin 2019, 07:30

Oui mais. C'est au stade du prévisionnel. :siffle:
Si suivant ce que dénonce l'article du début du fil, cela pourrait bien rester lettre morte :mort:
Vu la politique actuelle de démolition de la SNCF, je n'y crois pas beaucoup. :roll:
MISE à JOUR site RMC 04/12/19

Avatar du membre
Christophe PC
Intarissable !
Messages : 4292
Enregistré le : sam. 05 juil. 2008, 11:03

Re: Région Occitanie et SNCF : édifiant

Message par Christophe PC » mar. 04 juin 2019, 09:19

Matabiau a écrit :
dim. 02 juin 2019, 15:57
La région, sous Carole Delga ou son prédécesseur, a tenté depuis longtemps de soutenir le ferroviaire. Que ce soit par des travaux ou par l'achat de matériels neufs et performants, adaptés à la région (ex : matériels bi-mode) , il semble que ce que l'on fournit à la SNCF s'apparente à un tonneau des Danaïdes
Lu dans le Figaro de ce matin
Si la plupart des conseils régionaux sont tentés de prendre le chemin du privé pour la gestion d’une partie de leurs TER, deux régions ne veulent pas ouvrir à la concurrence dès décembre 2019: l’Occitanie et la Bretagne. La présidente de la région Occitanie-Pyrénées-Méditerranée, Carole Delga (PS), a plutôt fait le choix de l’opérateur historique, ayant renouvelé l’an dernier son engagement conclu avec la SNCF jusqu’en 2025. Pour elle, «l’ouverture à la concurrence des TER ne réglera pas les retards, les annulations, les trains bondés, indique-t-elle. On a vu l’effet désastreux que cette mesure a eu en Angleterre, avec une forte inflation du prix des billets.»

Si la citation est juste, Mme Delga se fourre le doigt dans l'oeil (et elle le sait peut-être).
Car l'ouverture à la concurrence telle que pratiquée en Grande Bretagne, sous la forme de franchises, n'a rien à voir avec ce qui se pratique dans le reste de l'Europe et qui est prévu en France:

Elle a consisté à vendre à l'encan l'autorisation d'exploitation commerciale de la vingtaine de sous-réseaux issus du découpage - un peu arbitraire - des lignes BR.
A de rares exceptions près. chaque franchise est exclusive et couvre tant des lignes régionales que des "grandes lignes".

Rien à voir donc avec l'accès ouvert à tous les opérateurs qualifiés postulant pour assurer pour le compte (financier) de donneurs d'ordre les services que ceux-ci ont décidé de subventionner* - ce qui est proposé aujourd'hui (seulement!) en France.
Mais beaucoup plus avec la mise aux enchères par exemple du droit d'exploitation du bar de la piscine municipale: Le concessionnaire y est libre de tarifer ses sandwiches comme il veut, voire de servir de l'alcool à des mineurs, son but est de maximiser sa marge après avoir d'abord récupéré son investissement dans la "franchise".
Et comme pour les bars de piscine, certains des détenteurs de franchises ferroviaires se sont payés sans vergogne sur la bête, en l'occurrence les usagers.
Ajoutons que la "fonction infra", n'est pas "privatisée" dans ces franchises, mais reste assurée par l'organisme étatique Network Rail, dont la gestion est sujette à de très fortes critiques.
Difficile donc de déterminer les responsabilités dans les errements éventuels du système britannique, qui devrait d'ailleurs se voir bientôt complétement refondu, sinon qu'elles n'ont rien à voir avec ce qui est proposé pour les régions françaises. .

Autre "fourrage dans l'oeil" de la part de Mme Delga: Elle ne devrait pas avoir le pouvoir décisionnaire d'appliquer ou non les règles d'ouverture de ses marchés de service public, et de réserver ceux-ci à la seule SNCF.
Car une fois que la loi entérinant (enfin!) cette ouverture prend effet, ne pas l'appliquer expose à des poursuites.


Christophe PC

*Ce qui existe d'ailleurs au Royaume-Uni, mais uniquement pour des dessertes de proximité (urbaines) et s'y dénomme bizarrement "concessions". Keolis en exploite deux dans les régions de Londres et Manchester

Avatar du membre
Roc
Promesse tenue
Messages : 21254
Enregistré le : jeu. 22 févr. 2007, 12:51
Prénom : Olivier
Club : Intermittent des Rigollots©
Localisation : Aude
Âge : 51

Re: Région Occitanie et SNCF : édifiant

Message par Roc » mar. 04 juin 2019, 09:53

Carole Delga (ou plutôt la région) n'est pas en tort puisque le contrat a été passé avec la SNCF avant l'ouverture (c'était légal), et c'est ce contrat qui court sur 6 ans (si je ne me trompe pas). Donc encore 4 ou 5 ans après l'ouverture. Tordu mais légal.

Je pense que par cette manoeuvre, le Conseil Régional a voulu acheter la paix sociale du ferroviaire et que tout le reste n'est principalement que gesticulations et palabres oiseuses.


Je reviens deux minutes sur le TER poubelle que Prof a posté un peu plus haut : c'est un fait que la SNCF a laissé pourrir totalement du matériel ancien, bien contente d'avoir de nouveaux jouets (concombres et autres) à se mettre sous la dent sur certaines lignes. Sans doute se sont-ils dit "plus c'est pourri, plus la Région les changera vite".
En attendant, on a pu assister à des épisodes totalement honteux, avec la mise en ligne du matériel dont prof a mis la photo, entre autres (j'insiste sur "mise en ligne", parce que si on peut blâmer le tageur, celui qui a le culot de vouloir faire voyager des gens dedans, c'est quand même bien la SNCF).

Pour finir : j'ai entendu parler dans les premières pages de recours en justice si le contrat SNCF/Région n'est pas respecté, plutôt que de billets dans la presse.
Oui. Peut-être.
Mais enfin bon, là, ce n'est pas la presse, c'est le bulletin d'information mensuel du Conseil Régional. Donc, dans ce bulletin, le Conseil Régional rend des comptes à ses administrés (et c'est tout à fait normal, c'est même le contraire qui ne le serait pas).

Avatar du membre
Prevost
Mon surnom à moi
Messages : 27253
Enregistré le : lun. 02 janv. 2006, 10:04
Echelle pratiquée : H0.fr & H0.usa
Prénom : Alain
Localisation : Au pays des lentilles AOP
Âge : 66

Re: Région Occitanie et SNCF : édifiant

Message par Prevost » mar. 04 juin 2019, 11:32

Presse locale ou bulletin régional, je pense qu'elle touche le même public.

Avatar du membre
Roc
Promesse tenue
Messages : 21254
Enregistré le : jeu. 22 févr. 2007, 12:51
Prénom : Olivier
Club : Intermittent des Rigollots©
Localisation : Aude
Âge : 51

Re: Région Occitanie et SNCF : édifiant

Message par Roc » mar. 04 juin 2019, 11:59

Le but n'est pas le même, et c'est ça qui compte.
C'est la même différence qu'entre le mot du maire du patelin dans la feuille de chou locale et le compte-rendu du conseil municipal affiché en mairie.

D'ailleurs, tu te trompes : le public n'est pas le même (je ne lis JAMAIS les montagnes de niaiseries qu'on trouve dans le canard local, sauf cas très exceptionnel sur des sujets triés, mais je lis les bulletins régionaux, départementaux et de l'agglomération, comme je connais des gens qui font rigoureusement le contraire - et d'autres qui se foutent de tout, comme ça ils sont peinards et peuvent gueuler sur tout sans rien savoir).

Avatar du membre
Labans
Intarissable !
Messages : 9134
Enregistré le : jeu. 08 déc. 2005, 18:42
Echelle pratiquée : HO-HOm
Prénom : J-Louis
Club : RMC
Site Internet : http://www.trainminiature.free.fr/
Localisation : CASTRES - TARN
Âge : 69

Re: Région Occitanie et SNCF : édifiant

Message par Labans » mar. 04 juin 2019, 12:38

Je suis peut être naïf mais, les lignes rentables permettent de couvrir tout ou partie les lignes déficitaires :gne:
Par le fait des vases communicants certaine de ces petites lignes reste ouvertes malgré la forte envie de les fermer. :|
Quand les privés prendront la gestion, ils ne prendrons que les lignes rentables, n'est-il pas :gne:
L'effet vase communicant disparaitra et alors là, cela sera le bon motif pour tout fermer. :colere:
La privatisation sera la mort d'une grande partie du rail.
Les anglais ont mis combien de leur poche pour sauvegarder des lignes en les rachetant. Résultat: Ils les ont payées deux fois.... :diable:
MISE à JOUR site RMC 04/12/19

Avatar du membre
Prevost
Mon surnom à moi
Messages : 27253
Enregistré le : lun. 02 janv. 2006, 10:04
Echelle pratiquée : H0.fr & H0.usa
Prénom : Alain
Localisation : Au pays des lentilles AOP
Âge : 66

Re: Région Occitanie et SNCF : édifiant

Message par Prevost » mar. 04 juin 2019, 13:23

Roc a écrit :
mar. 04 juin 2019, 11:59
Le but n'est pas le même, et c'est ça qui compte.
C'est la même différence qu'entre le mot du maire du patelin dans la feuille de chou locale et le compte-rendu du conseil municipal affiché en mairie.
...
Un point pour toi :wink: Mais ça me conforte sur le but de ce genre d'écrit.

Avatar du membre
Prevost
Mon surnom à moi
Messages : 27253
Enregistré le : lun. 02 janv. 2006, 10:04
Echelle pratiquée : H0.fr & H0.usa
Prénom : Alain
Localisation : Au pays des lentilles AOP
Âge : 66

Re: Région Occitanie et SNCF : édifiant

Message par Prevost » mar. 04 juin 2019, 13:27

Labans a écrit :
mar. 04 juin 2019, 12:38
Je suis peut être naïf mais, les lignes rentables permettent de couvrir tout ou partie les lignes déficitaires :gne:
Par le fait des vases communicants certaine de ces petites lignes reste ouvertes malgré la forte envie de les fermer. :|
Quand les privés prendront la gestion, ils ne prendrons que les lignes rentables, n'est-il pas :gne:
L'effet vase communicant disparaitra et alors là, cela sera le bon motif pour tout fermer. :colere:
La privatisation sera la mort d'une grande partie du rail.
Les anglais ont mis combien de leur poche pour sauvegarder des lignes en les rachetant. Résultat: Ils les ont payées deux fois.... :diable:
L'époque des vases communicants est à mon avis finie. Par contre pour l'opérateur, il n'y a pas de ligne déficitaire dans la mesure ou la région mets l'argent qui manque.
Concernant les anglais Christophe PC a bien expliqué la chose.

Avatar du membre
Christophe PC
Intarissable !
Messages : 4292
Enregistré le : sam. 05 juil. 2008, 11:03

Re: Région Occitanie et SNCF : édifiant

Message par Christophe PC » mar. 04 juin 2019, 14:09

Labans a écrit :
mar. 04 juin 2019, 12:38
Je suis peut être naïf mais, les lignes rentables permettent de couvrir tout ou partie les lignes déficitaires :gne:
Par le fait des vases communicants certaine de ces petites lignes reste ouvertes malgré la forte envie de les fermer. :|
Quand les privés prendront la gestion, ils ne prendrons que les lignes rentables, n'est-il pas :gne:
L'effet vase communicant disparaitra et alors là, cela sera le bon motif pour tout fermer. :colere:
Il y a longtemps qu'il n'y a plus de péréquation interne à la SNCF. Et qu'elle ne met plus un sou de sa poche dans l'exploitation d'une ligne qui lui apparait devoir rester déficitaire.
Celle-ci est vite basculée dans la catégorie des TET (pour les grandes lignes, pour les services régionaux il y a les TER payés par les régions), et c'est alors l'Etat qui prend en charge les pertes, remboursant la SNCF de ses coûts opératoires.

L'Etat finance cette prise en charge par divers impôts (comptes d'affectation spéciale, en jargon de Bercy) ponctionnés sur diverses activités de transport de divers opérateurs, comme les sociétés d'autoroutes, à côté de la SNCF.

La SNCF ne prend aucun risque, puisqu'elle se fait rembourser de ses coûts, calculés assez largement à ce qui se dit.
Un privé ferait pareil en l'espèce, mais ses coûts pourraient s'avérer sensiblement plus bas.
Ce qui permettrait, avec le même montant global de subventions étatiques, de maintenir une offre plus étoffée...

Christophe PC

Avatar du membre
Bernard21
Éloquent
Messages : 388
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2016, 11:37
Echelle pratiquée : zéro
Prénom : bernard
Club : CDZ,CFE
Localisation : Bourgogne, pas très loin de Dijon...
Âge : 71

Re: Région Occitanie et SNCF : édifiant

Message par Bernard21 » mar. 04 juin 2019, 17:35

Christophe PC a écrit :
mar. 04 juin 2019, 14:09
Labans a écrit :
mar. 04 juin 2019, 12:38
Je suis peut être naïf mais, les lignes rentables permettent de couvrir tout ou partie les lignes déficitaires
Il y a longtemps qu'il n'y a plus de péréquation interne à la SNCF. Et qu'elle ne met plus un sou de sa poche dans l'exploitation d'une ligne qui lui apparait devoir rester déficitaire.
On ne lit pourtant pas tout à fait la même chose ICI

Mais il est vrai que l'article a été écrit en 2010 et que cela fait donc ...longtemps.
Christophe PC a écrit :
mar. 04 juin 2019, 14:09
Labans a écrit :
mar. 04 juin 2019, 12:38
Je suis peut être naïf mais, les lignes rentables permettent de couvrir tout ou partie les lignes déficitaires
L'Etat finance cette prise en charge par divers impôts [...] ponctionnés sur diverses activités de transport de divers opérateurs, comme les sociétés d'autoroutes, à côté de la SNCF.
On imagine qu'il s'agit de cette taxe-là… que la SNCF paye aussi...

La prochaine loi de réglement des lois de finances nous dira bientôt si son montant est plus important que celui de la contribution de solidarité territoriale, payée uniquement, pour l'instant, par la SNCF... :ange:

Répondre