SNCF, ton service fout le camp...

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur : MOD

Verrouillé
Avatar du membre
Prevost
Mon surnom à moi
Messages : 27165
Enregistré le : lun. 02 janv. 2006, 10:04
Echelle pratiquée : H0.fr & H0.usa
Prénom : Alain
Localisation : Au pays des lentilles AOP
Âge : 65

Re: SNCF, ton service fout le camp...

Message par Prevost » mar. 14 mai 2019, 18:59

Il serait bien de lire ma réponse :wink: Mais bon, s'il est de bon ton sur ce forum de suivre la bonne parole cheminote, je ferais dorénavant de même. Loco Revue ne devrait changer de nom. Rependre "notre métier" serait alors plus judicieux. Amen 8)

Z3700
Causant
Messages : 227
Enregistré le : dim. 05 nov. 2017, 08:25
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Philippe
Club : AFAC
Localisation : Senlis oise
Âge : 68

Re: SNCF, ton service fout le camp...

Message par Z3700 » mar. 14 mai 2019, 19:34

:applause: :applause: :applause: :applause: :applause: :applause:

Pour les anciens cheminots aigris un forum existe déjà :)

Avatar du membre
L'Arpète
Fécond
Messages : 539
Enregistré le : dim. 02 nov. 2014, 17:35

Re: SNCF, ton service fout le camp...

Message par L'Arpète » mar. 14 mai 2019, 20:09

Pour en revenir au service, je pose ici mon point de vue assez "simplet", mais qui semble malgré tout partagé lorsque j'en discute autour de moi.

Je pense qu'une bonne partie de la baisse de la qualité de service (constat qui semble par ailleurs unanimement partagé mais encore faudrait-il savoir par quoi définit-on la "qualité" du service rendu par la SNCF) a trois sources principales :

- d'une part, la baisse des compétences aux postes à responsabilités. On retrouve le jeune ingénieur diplômé, qui grâce au nom de son école, se retrouve bombardé à un poste à responsabilité alors qu'il n'a aucune expérience. On retrouve le cadre qui se retrouve "chef de projet" après avoir été manager 10 ans dans l'automobile ou dans un supermarché. On retrouve également le prestataire qui change de missions tous les 6 mois... Je caricature, mais ces trois types de profils partagent bien souvent un point commun : une méconnaissance (voire un absence complète de connaissances) du système ferroviaire et de l'impact des décisions qu'ils prendront, et qui peuvent parfois s'avérer désastreuses, là où beaucoup de managers étaient autrefois plutôt issus de la promotion interne et avaient parcouru quelques postes (ou avaient fait leur apprentissage sur le terrain) qui leurs permettaient d'enrichir leur expérience avant de devoir prendre des décisions et responsabilités.

- la recherche effrénée des économies après 40 ans de mauvaise gestion, de choix politiques ou commerciaux désastreux. Conséquence, il faut désormais "se serrer la ceinture", et si cela est / était souvent plus que nécessaire, il ne faut pas perdre de vue que cela passe par bien des aspects, parfois lourds de conséquences lorsqu'il s'agit de réduire drastiquement des stocks de pièces de rechanges, de matériels roulants de réserve, de détente de pas de maintenance, d'optimisation de l'offre sur une ligne... etc etc...

- et enfin la plus importante des trois : l’ingérence des politiques, qui a pris une tournure décisive depuis le report de la gestion et du financement des transports aux régions. Entre le copinage permettant l'apparition miracle de gare TGV "au milieu de nul part" près d'une résidence de campagne d'un ancien chef de l'état, les prévisions de trafic des lignes TGV "gonflées" et le clientélisme à l'approche de la prochaine échéance électorale, il s'agit sans doute de la pire des gangrènes, car d'une mauvaise décision politique "imposée" découle bien souvent les deux autres problèmes (mauvaise décision = coûts colossaux = coupes budgétaires pour pouvoir éponger quelques années plus tard etc etc...). D'un autre côté, les transports coûtent très chers aux régions, et cela nous renvoie au chapitre "économique" évoqué ci-dessus (n'oublions pas que les régions financent désormais jusqu'aux ateliers, matériels roulants, rénovation de lignes, stocks de pièces de rechanges ou schémas de maintenance par exemple)...

B3Su
Éloquent
Messages : 370
Enregistré le : dim. 15 juin 2008, 14:36
Localisation : VAIRES SUR MARNE

Re: SNCF, ton service fout le camp...

Message par B3Su » mar. 14 mai 2019, 21:55

Z3700 a écrit :
mar. 14 mai 2019, 19:34
:applause: :applause: :applause: :applause: :applause: :applause:

Pour les anciens cheminots aigris un forum existe déjà :)


Je suis désolé, il n'y a aucune aigreur dans mes propos un simple constat très lucide. Entièrement d'accord avec les explications de l'arpète. J'ajouterais une grande responsabilité des syndicats qui n'ont pas évolué en 40 ans.
Dans les années quatre vingt je dirigeais un centre important 300 agents environ. En accord avec mon délégué CGT nous avons mis en place une nouvelle organisation où j'améliorais très nettement la productivité, tout en permettant aux agents de terminer le travail le samedi à 17 h au lieu du dimanche 12 Heures.
On lui a envoyé des délégations des centres voisins pour lui savonner la planche; pourtant c'était un pur et dur sosie de Fidel Castro. Il n'a pas cédé car il a pensé travailler pour le bien de ses mandants. Montreuil a mis les pouces , la peur de perdre un nombre important de syndiqués.
Quant a moi mon directeur représentant d'un syndicat de cadres bien pensant m'a mis tous les bâtons dans les roues possibles. J'ai tenu bon, les progrès ont été spectaculaires dans un climat social apaisé et.... j'ai été viré un an après. Mais après 6 mois de placard cela m'a valu par la suite de prendre un département et de rencontrer certains contributeurs éminents de ce forum avec lesquels j'ai passé d'excellentes années.

Donc pas d'aigreur, un simple regret d'avoir été mis à la retraite d'office à 55 ans, Alors que certains syndicats pur et dur sur l'age de la retraite ont été très heureux de la réforme Sarkozy qui a pas mal boosté les fins de carrière, il faut dire qu'il y a mis le prix mais il a désorganisé la SNCF avec cette réforme. éclatement de la pyramide des âges , augmentation des coûts de personnels etc...

Occitan
Causant
Messages : 248
Enregistré le : jeu. 08 mai 2014, 02:49
Prénom : Michel
Localisation : Aveyron
Âge : 70

Re: SNCF, ton service fout le camp...

Message par Occitan » mar. 14 mai 2019, 22:57

Bonsoir,

Prévost, la clairvoyance de votre analyse, que l'on serait dans l'incapacité de voir, nous, hors des sentiers battus, on la vit !
Ce n'est pas tout à fait identique.
Vous n'êtes pas seul, et vos idées font florès dans tous les pans d'activité d'intérêt public en milieu rural. Soyez pleinement rassuré de ce coté là.

Je ne reviens pas sur les origines des mouvements sociaux actuels, qui viennent de coûter 17 milliards, sans que ceux qui ont les yeux rivés sur les finances publiques, ne s'en émeuvent.

Les anecdotes (j'en ai quantité), que j'ajoute aux commentaires, ne mettent nullement en perspective une quelconque attache cheminote, professionnelle, ou d'amateurs, je tiens à le souligner.

Enfin, nous sommes très satisfaits d'apprendre que Prévost évitera dorénavant les styles de réponses, seulement étayées par un désobligeant et cinglant "ben voyons" à l'adresse de 15063, dans le fil sur les Cévennes. (pour ne s'en tenir qu'à un exemple "parlant").

Pour ce qui est des bénis-oui-oui, et des agressions, permettez moi de penser que ça n'intéresse pas grand monde.

Avatar du membre
Prevost
Mon surnom à moi
Messages : 27165
Enregistré le : lun. 02 janv. 2006, 10:04
Echelle pratiquée : H0.fr & H0.usa
Prénom : Alain
Localisation : Au pays des lentilles AOP
Âge : 65

Re: SNCF, ton service fout le camp...

Message par Prevost » mar. 14 mai 2019, 23:17

:roll:

Occitan
Causant
Messages : 248
Enregistré le : jeu. 08 mai 2014, 02:49
Prénom : Michel
Localisation : Aveyron
Âge : 70

Re: SNCF, ton service fout le camp...

Message par Occitan » mar. 14 mai 2019, 23:46

Une autre forme de conséquences apparaît lorsque les services ferroviaires foutent le camp, pour reprendre l'intitulé du fil.. Et il n'est pas évident d'en tirer des explications rationnelles. Seuls, les faits sont là !

Prenons Luchon comme exemple. Station thermale des Pyrénées, et de sports d'hiver à proximité.
Installations ferroviaires très anciennes, profil pas trop tourmenté, et environnement montagneux instable par endroit, bref, cette ligne fut traitée avec tout le zèle habituel pour y refuser tout développement fret (eaux minérales), et voyageurs.
La fin des trains de nuit du club Méditerranée semblant précipiter la ligne vers son sort funeste.
Service fréquemment transféré par autocars, érosion de la fréquentation ...tout le monde a sa bagnole, vous pensez bien...on connait le refrain et basta, on ferme !

"Manque de chance", au delà de la poignée des défenseurs de la ligne, (toujours les mêmes !), une fois la gare fermée, les commerçants et les autorités de la ville constatèrent une érosion sensible de leur activité.
Des enquêtes furent lancées tant beaucoup ne pouvait croire que les quelques pékins, rescapés du train, puissent tenir lieu de facteur déterminant dans ce constat.

A défaut d'explications d'ordre économique, les acteurs de l'activité Luchonnaise, dont aucun n'était par nature "aficionado" du train, et chacun doté certainement de véhicules personnels, montèrent au créneau dans la presse locale, entre autres initiatives, pour demander à cor et à cri le rétablissement du train.

J'avais déjà évoqué ces conséquences ailleurs, et une fois dans un forum ferroviaire. Un sociologue intrigué par ses propres études qui avaient révélé pareil paradoxe prit contact avec moi, pour tenter d'y voir plus clair.... Mais je ne pus lui livrer que le fruit de mes "expériences".

A bientôt !

CC 72041
Éloquent
Messages : 316
Enregistré le : sam. 20 janv. 2007, 01:11

Re: SNCF, ton service fout le camp...

Message par CC 72041 » mer. 15 mai 2019, 00:16

Arrête-donc Occitan ! A propos de station thermale, le train est revenu à Vittel ! Preuve de la bonne volonté de nos dirigeants actuels ! Bon le train (le seul de toute la semaine en gare de Vittel) n'est pas affiché sur les écrans en gare, mais certainement à cause du lampiste !
Prevost a écrit :
mar. 14 mai 2019, 18:59
Il serait bien de lire ma réponse :wink: Mais bon, s'il est de bon ton sur ce forum de suivre la bonne parole cheminote, je ferais dorénavant de même. Loco Revue ne devrait changer de nom. Rependre "notre métier" serait alors plus judicieux. Amen 8)
Euh là franchement je ne suis pas certain, pour redevenir plus sérieux. Il m'est arrivé de me faire rembarrer parce que j'avais une philosophie trop empreinte de Service Public.
Z3700 a écrit : Pour les anciens cheminots aigris un forum existe déjà :)
Ah bon ? Mais duquel parles-tu donc ? Il y a quelques années j'aurais pu imaginer, mais aujourd'hui je ne vois vraiment pas.

Christophe

Sirius18
Communicatif
Messages : 834
Enregistré le : jeu. 30 août 2012, 14:56

Re: SNCF, ton service fout le camp...

Message par Sirius18 » mer. 15 mai 2019, 08:32

TGVA a écrit :
mar. 14 mai 2019, 14:09
roulroul a écrit :
mar. 14 mai 2019, 13:01

Un trajet prévu bientôt Seine et Marne / Aix en Provence. Plusieurs solutions s' offrent a moi.
Je ne relance pas la guéguerre rail / route ce n'est pas mon propos.
1 / Voiture / Cout environ 200 Euros AR. Carburant + Péages.
Avantages mobilité sur place. Inconvénients :fatigue, temps passé a rouler, répression routière ( c'est un autre débat )
Tu fais comme beaucoup qui ne compte que le carburant et le péage mais le coût réel d'un trajet en voiture ne se limite pas qu'à ces 2 poste de dépenses.Ainsi, j'ai trouvé sur le net que le prix de revient au kilomètre d'une voiture s'établit en moyenne en 2017, à 0,71 € en version diesel et 0,74 € en version essence. En 2018, c’est l’inverse (0,82 € contre 0,79 €).

https://www.dossierfamilial.com/actuali ... ne-voiture
Pour avoir une idée précise du coût d'utilisation d'une voiture, le mieux est de se reporter au barème des services fiscaux relatifs à la déduction des trajets domicile-travail.

D'autre part, ce coût est différent selon qu'on a déjà la voiture qu'on laisse au garage pour faire un trajet en transports en commun, ou selon qu'on envisage d'acheter la voiture. Peut-être pas tout à fait clair, mais ça change tout car, sans le premier cas (celui de la majorité d'entre nous), ce tarif kilométrique ne comprend pas l'amortissement du véhicule.

Avatar du membre
cyclodocus
Papotier
Messages : 130
Enregistré le : dim. 07 juin 2015, 13:22
Echelle pratiquée : 1:1

Re: SNCF, ton service fout le camp...

Message par cyclodocus » mer. 15 mai 2019, 09:18

le clientélisme politique : il a toujours existé
P Messmer : jusqu'à sa mort le train Strasbourg paris du matin s'arrêtait à sarrebourg uniquement les lundi et uniquement les vendredi soirs au retour

on avait pire avec les Metz Paris du matin (aller) et du soir (retour) qui s'arrêtaient quotidiennement à..... ONville (20 km de metz) :ange3:

et tu as la LGV Est qui s'arrête en plein champ (accès par bus privés) à Louvigny (moselle) par ce que dans la guéguerre metz nancy, Rausch (ancien ministre, maire de metz) ne voulait surtout pas qu'elle s'arrête à 10 kms de là à vandières (54) pourtant situé sur la ligne Metz nancy, une des plus fréquentées en voyageurs, mais pas situé en moselle

15063
Prolixe
Messages : 1922
Enregistré le : lun. 07 mars 2011, 09:15

Re: SNCF, ton service fout le camp...

Message par 15063 » mer. 15 mai 2019, 11:05

Il arrivait dans ces temps reculés (45 à 75), que des élus demandent l'arrêt d'un train pour leurs administrés et non pas pour leur pomme. En l’occurrence, Messmer disposa d'une berline avec chauffeur jusqu'à la fin de sa vie.

Quant à Onville, il n'y avait pas de desserte régionale Metz-Bar le Duc jusqu'en 2007. Donc pour aller à Paris, il fallait changer à Nancy...

TGVA
Communicatif
Messages : 851
Enregistré le : lun. 08 juil. 2013, 11:26

Re: SNCF, ton service fout le camp...

Message par TGVA » mer. 15 mai 2019, 11:28

Sirius18 a écrit :
mer. 15 mai 2019, 08:32


Pour avoir une idée précise du coût d'utilisation d'une voiture, le mieux est de se reporter au barème des services fiscaux relatifs à la déduction des trajets domicile-travail.

Je ne suis pas certain que le barème du fisc soit le plus précis en ce domaine, tu vas sur n'importe quel site de magazine automobile et tu trouvera un calculateur de PRK, à toi te fournir alors tous les chiffres des différent postes de dépenses et là, attention aux surprises

Avatar du membre
Vinces
Papotier
Messages : 198
Enregistré le : jeu. 02 nov. 2017, 18:49
Echelle pratiquée : N
Prénom : Eric

Re: SNCF, ton service fout le camp...

Message par Vinces » mer. 15 mai 2019, 11:31

Je n'ai pas lu la totalité de ce sujet, mais juste les deux dernières pages.

Dans ce qui "plombe" la qualité du service a la SNCF, nous pouvons également citer la modifications de certaines règles, l'augmentation des strates décisionnelles, et un sous investissement constant.

- en 1998 avait été créé temporairement (puis permanent devant les résultats obtenus) le PAC (Pole d'Appuis Conducteurs) qui permettait aux conducteurs rencontrant des difficulté technique en ligne d'obtenir une aide après avoir épuisé l'application de leur documents (Réglementaire - Memento et technique - guide de dépannage). L'idée était très bonne malheureusement, après quelques années, certains agents préféraient faire appel directement a eux plutôt qu'en dernier recours, d'où pour certains une perte de compétences. D'un autre côté, il faut aussi reconnaitre que le matériel moderne ne permet plus les dépannages d’antan tant l'informatique est présente et verrouille les dispositifs.

- Comment explique aujourd'hui qu'une détresse puisse durer 4, 5 voir 6h en ligne ? manque de moyen ? Certainement les "réserves secours" ont fondues car trop couteuses, donc lorsqu'on en a besoin, pas d'agent, ni de machines disponibles (je pense surtout aux 67200 qui assurent les secours sur LGV, machines qui arrivent a leur limite de potentiel -Il était question de les remplacer mais je ne sais pas où ça en est).. Là aussi on peut faire la comparaison avec nos amis Suisses (et celle-ci n'est pas flatteuse pour nous) qui possèdent des trains de secours impressionnants disséminés sur l'ensemble de leur territoire.

- On peut également cité l'état de certaines installations qui a force d'allongement de leur durée de vie commence a donner des signes de fatigue évident. Il n'y a qu'a voir la polémique du Perpignan - Rungis avec des wagons hors d'age dont on semble aujourd'hui découvrir le problème, quelle solution apporter eu problème ? la suppression du service tout simplement. Il a fallu que le polémique enfle pour qu'on commence a songer a apporter une solution. mais laquelle ? le service doit etre interrompu fin juin, soit dans 6 semaines et ce n'est pas dans un délais aussi court qu'une solution pourra être apporté a moins de continuer a faire circuler ces wagons.
Le problème est exactement le même sur beaucoup de lignes que l'on exploite jusqu'a la corde avant de les fermer. et une fois fermé difficile de les rouvrir a cause de considération législatives, je pense sur ce point précis aux règles concernant les PN, Mais on peut aussi citer la fermeture de la ligne Perpignan-Villefranche suite a l'accident avec un car. Sur ce point nos politiques se tire régulièrement une balle dans le pied, a ce niveau ce n'est pas autre chose que de incompétence.

Et enfin ne sous estimons pas les effets des grèves a rallonge des organisation syndicales qui n'ont pas arranger la vison que le publc a de l'entreprise ferroviaire

Fabien 45
Fécond
Messages : 593
Enregistré le : mar. 19 sept. 2017, 13:35

Re: SNCF, ton service fout le camp...

Message par Fabien 45 » mer. 15 mai 2019, 11:51

15063 a écrit :
mer. 15 mai 2019, 11:05
Il arrivait dans ces temps reculés (45 à 75), que des élus demandent l'arrêt d'un train pour leurs administrés et non pas pour leur pomme. En l’occurrence, Messmer disposa d'une berline avec chauffeur jusqu'à la fin de sa vie.

Quant à Onville, il n'y avait pas de desserte régionale Metz-Bar le Duc jusqu'en 2007. Donc pour aller à Paris, il fallait changer à Nancy...
Les élus sont gentils de penser à leurs administrés mais étant donné que ce sont eux qui demandent les arrêts des trains dans la gare, ils devraient être les premiers à les prendre. La SNCF n' était pas censée savoir que la demande des élus viennent des administrés qui peuvent faire leur demande eux-mêmes à la SNCF sans passer par la case maire.

Avatar du membre
Matthieu
Intarissable !
Messages : 3724
Enregistré le : dim. 14 août 2005, 22:57
Echelle pratiquée : O14 / H0e
Club : Voie Étroite en Ardenne
Localisation : Reims, c'est la banlieue de Sedan!
Âge : 43
Contact :

Re: SNCF, ton service fout le camp...

Message par Matthieu » mer. 15 mai 2019, 12:26

Peut être une piste ici :
https://ressources.data.sncf.com/explor ... ?sort=date
En 10 ans, près de 15000 salariés en moins, forcément, cela se ressent sur les réserves, les zones d'astreinte etc...

Verrouillé