Dégradation du service, explication ?

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Matabiau
Démonstratif
Messages : 1580
Enregistré le : mar. 27 oct. 2009, 13:08
Echelle pratiquée : HO III/IV
Prénom : Michel
Club : privé Villeneuve (LR805/822)
Localisation : 31 (ex 58 et 94)
Âge : 69

Re: Dégradation du service, explication ?

Message par Matabiau » lun. 22 avr. 2019, 12:31

Les attaques contre nos entreprises publiques de transports sont coutumières de la part de certains médias.
Mais lors des "grands départs", ces mêmes médias relatent que les grandes gares ou aéroports ont accueilli X milliers de voyageurs à bord de X centaines de trains ou d'avions, et qu'en général ça s'est bien passé.
Et que disent-ils lorsque des milliers de véhicules sont pris dans des bouchons au passage des péages autoroutiers, dont il faut acquitter la facture, pour se jeter dans un nouveau bouchon dès le passage des barrières ? RIEN, alors que l'on peut considérer :?: que le "service" n'est pas correctement fourni.
Je sais que le péage gratuit dans ce cas est inenvisageable (et interdit par les autorités) car il créerait un "appel d'air" :roll: . Mais une demande de remboursement massive embarrasserait peut-être les Vinci, ASF et consors ?
Demande de remboursement relayée par ....Le Figaro ??? :mrgreen:
informatisé oui, mais pas trop

En ligne
TGVA
Communicatif
Messages : 851
Enregistré le : lun. 08 juil. 2013, 11:26

Re: Dégradation du service, explication ?

Message par TGVA » lun. 22 avr. 2019, 13:18

Matabiau a écrit :
lun. 22 avr. 2019, 12:31

Et que disent-ils lorsque des milliers de véhicules sont pris dans des bouchons au passage des péages autoroutiers, dont il faut acquitter la facture, pour se jeter dans un nouveau bouchon dès le passage des barrières ? RIEN, alors que l'on peut considérer :?: que le "service" n'est pas correctement fourni.
Je suis d'accord avec toi sur le traitement de l'info concernant l'info des péages saturés, quoique avec la montée en puissance du télépéage franchissable à 30, et la suppression de péagistes impliquant quasiment l'ouverture de quasiment toutes les voies dans les grandes gares de péages, cependant, le coût du péage n'implique pas de ne pas tomber sur des bouchons, les sociétés exploitantes des autoroutes ne donnent pas d'horaires contrairement à une EF ou une compagnie aérienne, et dans le péages, il y a plein de service annexes, tel que les aires de repos ou des services, on compare souvent le mode autoroutier et le mode ferroviaire, mais ce n'est guère comparable.

Selon mon ressenti, grand consommateur de ces axes, un effritement des bouchons lors des périodes d'hyper pointe aux péages. Après, on peut s'interroger sur "l'utilité" de ces bouchons, cela sert aussi de tampons en amont des grandes agglomérations, notamment, vers la capitale car entre ces grands péages et les portes de paris, il n'y a pas de barrières de péages et souvent cela commence à coincer à environ 30 km du périph, alors cela servirait à quoi de passer sans encombre pour verser son écot pour se retrouver avec un bouchon augmenté de 5, 10 ou 15 km ? Après le réseau concédé, on retombe sur le réseau public qui est sous dimensionné par rapport au nombre d'utilisateur et comme en zone urbaine, il n'y a pas ou très peu de possibilité d'extension, cela coince forcément et cela ne va pas aller en s'arrangeant.

Avatar du membre
Matabiau
Démonstratif
Messages : 1580
Enregistré le : mar. 27 oct. 2009, 13:08
Echelle pratiquée : HO III/IV
Prénom : Michel
Club : privé Villeneuve (LR805/822)
Localisation : 31 (ex 58 et 94)
Âge : 69

Re: Dégradation du service, explication ?

Message par Matabiau » lun. 22 avr. 2019, 14:48

TGVA a écrit :
lun. 22 avr. 2019, 13:18
contrairement à une EF ou une compagnie aérienne, et dans le péages, il y a plein de service annexes, tel que les aires de repos ou des services, on compare souvent le mode autoroutier et le mode ferroviaire, mais ce n'est guère comparable.
si je suis assez d'accord avec ton analyse globale ; je m'attendais à la phrase citée ci-dessus et je la conteste (amicalement :mrgreen: ) :
- les services de dépannage sont sous traités et identiques à ce que l'on peut trouver sur le réseau national
- les aires concédées aux pétroliers présentent des prix élevés (carburant ou ... sandwiches :oops: ) alors que sur le réseau national, au même endroit géographique, les prix sont plus bas. L'argument du coût d'acheminement souvent présenté est donc faux, d'autant que les volumes vendus n'ont aucune commune mesure. C'est uniquement la concurrence, ou plutôt son absence, qui fait la différence.
- les aires de repos : oui elles existent et sont relativement bien entretenues. On peut toutefois noter que en Angleterre par exemple sur les parkings publics (payants certes, mais nos autoroutes le sont aussi) ont trouve des toilettes .... et de l'eau chaude ! (la bouillante eau :?: :clown: )
informatisé oui, mais pas trop

En ligne
TGVA
Communicatif
Messages : 851
Enregistré le : lun. 08 juil. 2013, 11:26

Re: Dégradation du service, explication ?

Message par TGVA » lun. 22 avr. 2019, 14:56

Matabiau a écrit :
lun. 22 avr. 2019, 14:48
TGVA a écrit :
lun. 22 avr. 2019, 13:18
contrairement à une EF ou une compagnie aérienne, et dans le péages, il y a plein de service annexes, tel que les aires de repos ou des services, on compare souvent le mode autoroutier et le mode ferroviaire, mais ce n'est guère comparable.
- les aires concédées aux pétroliers présentent des prix élevés (carburant ou ... sandwiches :oops: ) alors que sur le réseau national, au même endroit géographique, les prix sont plus bas. L'argument du coût d'acheminement souvent présenté est donc faux, d'autant que les volumes vendus n'ont aucune commune mesure. C'est uniquement la concurrence, ou plutôt son absence, qui fait la différence.
-
Ce ne sont pas les aires de services qui sont concédés aux pétroliers mais seulement la station service, il en est de m^me pour chaque échoppe d'alimentation. Il y a bien concurrence, cela fait des dizaines d'années que je n'ai pas mis une seule goutte de carburants dans ces stations, vu les capacités des réservoirs, quand on a une autonomie de plus de 1000 km il est plutôt idiot de faire le plein au tarif fort que pratique les stations autoroutières

Avatar du membre
Pat Garret
mot... queur !
Messages : 3319
Enregistré le : dim. 14 août 2005, 23:00
Site Internet : http://wagons-europe.net/
Localisation : Provins
Âge : 63

Re: Dégradation du service, explication ?

Message par Pat Garret » lun. 22 avr. 2019, 15:25

Vos réactions à propos des tarifs Dans les stations d’autoroutes sont enfantines !!
C’est la même chose sur les champs Élysées, dans un parc d’attractions,bref partout où un commerce est en exclusivité.... il affiche les prix qu’il veut. Et c’est comme ça partout
Wagonophile, loin d'un triage.

Avatar du membre
Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar
Intarissable !
Messages : 4497
Enregistré le : mar. 14 févr. 2017, 23:37
Echelle pratiquée : De richter
Prénom : Antoine
Club : Indépendants associés
Localisation : Pays arverne
Âge : 35

Re: Dégradation du service, explication ?

Message par Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar » lun. 22 avr. 2019, 16:29

Ainsi que dans les pseudo bar des tgv!
Je gène ? Alors au revoir.

Fabien 45
Fécond
Messages : 593
Enregistré le : mar. 19 sept. 2017, 13:35

Re: Dégradation du service, explication ?

Message par Fabien 45 » lun. 22 avr. 2019, 17:39

Occitan a écrit :
lun. 22 avr. 2019, 11:08
Bonjour,

Est ce à dire Roland, que j'aurais pu passer à coté d' une carrière de journaliste au Dauphiné Libéré ?.... Je vais tâcher de m'en remettre ! (Sans surévaluer ce pur fruit du hasard).

Plus sérieusement, dans les difficultés à se déplacer par le rail, on peut distinguer les déboires récurrents issus d'un service défaillant, mais aussi les obstacles de plus en plus élevés, débouchant souvent sur l'impossibilité pratique, de relier deux provinces entre elles, parfois voisines.

Habitant hors des grands axes de communications, (sud du Massif Central), il m'est de plus en plus compliqué de rendre visite à deux de mes enfants installés en Bretagne et dans la banlieue de Genève.
Seulement, depuis quelque temps, cette situation touche les Provinciaux des villes importantes.

Dans mon simple entourage relationnel, je ne saurais comptabiliser le nombre de personnes ayant renoncé au ferroviaire, pour des solutions routières impliquant des tierces personnes, des frais et du temps parasites. Cependant, statistiquement, elles iront nourrir le taux de voyageurs qui plébiscitent la route !

Bref, on ne sent pas de cohérence entre les voeux pieux, et les orientations politiques qui conduiront inexorablement à leur contraire.
Que dire de ces travaux qui devraient conforter un optimisme légitime, mais qui accouchent d'un avorton de service, (Belfort-Delle), voire au pire, d'une relation mort-née, suivie de son enterrement définitif ?

Bref, tous les deux ou trois ans on réforme, on réforme.... dans quel objectif au juste ? Ces experts auraient ils perdu le fil ? Plus pervers, nous entraineraient ils pas dans un jeu de bonneteaux ?

Comme pas mal d'entre vous, j'ai beau regardé de tous les cotés......! ? !
9 fois sur 10, pour aller d' un point à un autre en train, il faut passer par Paris. Mais ils auraient pu laisser les trains de nuits Paris-Nice, Pars-Port-Bou et Paris-Irun soit en passant par Tarbes, soit avec une tranche pour cette ville.

Avatar du membre
Matabiau
Démonstratif
Messages : 1580
Enregistré le : mar. 27 oct. 2009, 13:08
Echelle pratiquée : HO III/IV
Prénom : Michel
Club : privé Villeneuve (LR805/822)
Localisation : 31 (ex 58 et 94)
Âge : 69

Re: Dégradation du service, explication ?

Message par Matabiau » lun. 22 avr. 2019, 17:46

TGVA a écrit :
lun. 22 avr. 2019, 14:56
cela fait des dizaines d'années que je n'ai pas mis une seule goutte de carburants dans ces stations,
euh .... évidemment pareil pour moi :mrgreen:
Pat Garret a écrit :
lun. 22 avr. 2019, 15:25
Vos réactions à propos des tarifs Dans les stations d’autoroutes sont enfantines !!
merci :clown: mais comment qualifier ceux qui y font le plein ?
informatisé oui, mais pas trop

15063
Prolixe
Messages : 1922
Enregistré le : lun. 07 mars 2011, 09:15

Re: Dégradation du service, explication ?

Message par 15063 » mar. 23 avr. 2019, 09:45

Le Dauphiné Libéré ne fait que suivre un certain sentiment de mauvaise humeur de ses lecteurs aggravé depuis les suppressions de dessertes du SA 2019. "Non seulement il y a moins de trains mais ils n'arrivent toujours pas à l'heure !". La SNCF est en première ligne comme exploitant à 99,5 % et comme gestionnaire du réseau. Les lacunes de son organisation commencent à se savoir. Elles ont déjà tué (Brétigny).
En ce qui concerne l'aérien, la problématique est différente : la France subit les conséquences de la saturation de certaines infrastructures étrangères. NDDL ne servait pas à grand chose tant que nos infrastructures ne sont pas saturées. On peut même se payer le luxe de laisser de côté deux aérodromes disposant de pistes longues : Châteauroux et Vatry.

Répondre