Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

dernière vapeur sncf démolie ?

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur: MOD

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Jeu 24 Mai 2018, 20:09 
bonjour

sur cette liste transmise par 140 C 343 sur les 141 R charbon réformées à Vierzon
je cite
141 R 55 : 21 janvier 1964
141 R 123 : 23 décembre 1966
141 R 181 : 23 juillet 1965
141 R 238 : 23 décembre 1966
141 R 302 : 4 septembre 1964
141 R 320 : 18 avril 1967
141 R 430 : 4 septembre 1964
141 R 434 : 23 juillet 1965
141 R 438 : 21 janvier 1964
141 R 629 : 23 décembre 1966
141 R 664 : 23 juillet 1965
141 R 669 : 23 décembre 1966
141 R 683 : 4 septembre 1964


on voit que pas mal de 141 R ont eu une carrière courte :20ans ou moins
c'est un peu mieux que les 141 P; quinze ans pour les moins chanceuses
pas étonnant que l'on voie déjà des 141 R au tas au milieu des années 60 !

il semble pour la 140 C 19 que l'astuce de mette une plaque réversible ne soit pas la bonne réponse au vu de la photo
la loco est bien déplaquée, hélas et promise au chalumeau 'deux fois hélas

merci pour vos informations
bonne journée
BB 102
Volubile
 
Messages: 2138
Inscrit le: Jeu 28 Avr 2011, 20:40

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Jeu 24 Mai 2018, 21:57 
Maintenant j'ai déjà vu des photos de machines réformées, où les plaques avaient été subtilisées avec les trappes de visite.

Pour illustrer mon propos.

Image
source image

Didier.
Avatar de l’utilisateur
Didierd
Débordant
 
Messages: 3109
Inscrit le: Sam 22 Nov 2008, 23:53
Âge: 59
Prénom: Didier

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Jeu 24 Mai 2018, 22:23 
bonjour 231 H 700
même page
Daniel Gaymard
il 'agit d'une pacific ouest et non Po, affectée successivement aux dépôts d'Argentan, Dieppe, Roien et enfin Sotteville. , elle a été utilisée en fin de vie comme générateur de vapeur. Mise en A.A. le 17.4.1964, radiées le 04.9.1964. démolie à Cherbourg.
Ancienne numérotation, 231.700
Amélioration type Hautmont en 1938 aux ateliers de Sotteville Quatre Mares.
Sources: LES PACIFIC ETAT de André LEPAGE.

précisions de Castle Class

Petites précisions concernant cette 231 H 700.

C'est au 4 septembre 1963, et non 1964 qu'elle a été radiée.
Elle n'a pas été démolie à Cherbourg mais à Boulogne sur Mer... Bien plus tard car je l'avais noté garée sur le faisceau de Pont de Briques en 1968, en compagnie d'un paquet de 231 E nord.

D'ailleurs, après sa radiation, on peut dire qu'elle a pas mal roulé.

Elle fut l'avant dernière de la série à être réformée, la 231 H 515 lui survivant d'un peu plus de 4 mois en étant réformée le 21 janvier 1964. A noter que depuis leur mutation de Rouen-Martainville, en octobre 1962, ces deux machines n'avaient que peu roulé. Elles assuraient la réserve à Rouen Rive Droite et quelques courses voyageurs autour de Rouen.
Début 1964 (février ou mars), les deux machines sont expédiées au tas de Rosny sur Seine, mais la 700 n'y stationne que très peu car elle repart presque aussitôt pour Cherbourg pour le réchauffage du fuel.
Là aussi, sa prestation n'a pas du être très longue car lorsque j'avais visité le dépôt de Cherbourg, en 1966, c'était déjà une 141 R réformée qui faisait office de centrale thermique. La 700 devait déjà être à Boulogne à l'époque.

Enfin, concernant la plaque, c'est bien celle du coté mécanicien puisque la trappe de visite sur laquelle elle était fixée a également été récupérée.

et enfin
Penny a écrit:
Castle class a écrit:
Il y a une erreur dans le tableau du livre de André Lepage. C'est au 4 septembre 1963 qu'elle a été réformée. 4 septembre 1964 ne peut pas coller car à cette date, le tas de Rosny sur Seine était déjà presque entièrement vidé.
Non, pas d'erreur de la part d'André LEPAGE, la 231 H 700 a bien été mise en AA le 17/04/1964 et radiée le 04/09/1964, renseignements qui m'ont été fourni par le dépôt de Sotteville lors d'une visite en avril 1966 au cours de laquelle je l'ai vu dans ce dépôt - en piteux état - attelée au 22 C 285.

Et pourtant, Marcel Charvy et Olivier Constant, dans le livre "les Dépôts vapeur de l'Ouest" donnent pour chaque dépôt la liste des dernières locos réformées. On trouve bien la 231 H 700 radiée le 4 septembre 1963, soit 4 mois avant la dernière 231 H, la 515.

En tout cas, si tu l'as vu en avril 1966 à Sotteville, ça élimine l'hypothèse d'un passage par le tas de Rosny... Et peut être même le passage à Cherbourg comme centrale thermique.



comme quoi, 54 ans après, le sort d'une locomotive depuis longtemps disparue intéresse encore du monde
des photos peut être ?

merci et bonne journée
BB 102
Volubile
 
Messages: 2138
Inscrit le: Jeu 28 Avr 2011, 20:40

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Ven 25 Mai 2018, 14:01 
bonjour

vu ici
viewtopic.php?f=45&t=76009&hilit=eymoutiers+82&start=30

la 231 K 82 en route pour Limoges le 11 juin 2011 à Eymoutiers dans le Limousin
on voit ce que devient une locomotive non entretenue, et pourtant elle était à l'abri sous remise à Saint Etienne
Image

on a déjà croisé la 231K82 dans ce fil
ici en 1987 encore à Saint Etienne
viewtopic.php?f=5&t=84408&p=2115359&hilit=limoges+k+82#p2115359


et là à Limoges sous remise
Image

Image

en hommage à toutes les pacific PLM disparues sous le chalumeau sauf , pour l'instant, les 231 K8, 22, 82 et la 231 H 8 en espérant que la liste ne bouge pas


deux petits fils lui sont consacrée
la 231 K 82 déménage ici
viewtopic.php?f=5&t=49694&p=1404377&hilit=limoges+k+82#p1404377

et que va devenir la 231 K 82 ici
viewtopic.php?f=5&t=21965&hilit=limoges+k+82

merci et bonne journée
BB 102
Volubile
 
Messages: 2138
Inscrit le: Jeu 28 Avr 2011, 20:40

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Ven 25 Mai 2018, 19:10 
BB 102 a écrit:en hommage à toutes les pacific PLM disparues sous le chalumeau sauf , pour l'instant, les 231 K8, 22, 82 et la 231 H 8 en espérant que la liste ne bouge pas

Quatre Pacific Sud-Est préservées, c'est déjà pas mal pour un pays comme le notre (même si la 22 est en Allemagne) ; quand on sait que d'autres séries tout aussi marquantes ont complètement disparu.

Didier.
Avatar de l’utilisateur
Didierd
Débordant
 
Messages: 3109
Inscrit le: Sam 22 Nov 2008, 23:53
Âge: 59
Prénom: Didier

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Ven 25 Mai 2018, 19:18 
bonjour

oui c'est bien mais sur les quatre , il y a trois K en version nord avec tenders 38 A
il manque une 231 G, même issue de Tours ou Bordeaux

et puis la K 22 en Allemagne, on ne sait pas ce qu"elle devient

bonne journée
BB 102
Volubile
 
Messages: 2138
Inscrit le: Jeu 28 Avr 2011, 20:40

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Ven 25 Mai 2018, 19:20 
bonjour

mais ne nous laissons pas abattre

un petit Avant /Après
vu ici pour l"avant
viewtopic.php?f=5&t=17090&p=2155314&hilit=1340#p2155314

coeurs sensibles, s'abstenir !
Angers Saint Laud le 10 huin 1967 : 141 R1340
Image

un peu plus tard un peu plus loin
Saint Brieuc en 1971 la 1340 dans ses derniers jours!
Image
ph Poggi


bonne journée
BB 102
Volubile
 
Messages: 2138
Inscrit le: Jeu 28 Avr 2011, 20:40

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Sam 26 Mai 2018, 15:20 
bonjour

Sarreguemines octobre 1972
la fin pour ces 141 R anonymes
Image
Fenino


à comparer avec cette longue file de 141 C prise à La Roche sur Yon à une date inconnue
Image
(Broncard)
les 141 C ont lair en meilleur état (plaques et cabine non ravagée, au moins pour la première)
je pense lire 141 C 186 mais elle a fini à Laval
la 166 à Rennes en 1962
en revanche la 141 C 185 a fini à Thouars (AA le 07/02/67) date réforme et lieu de démoltion inconnus
serait ce elle ?
bonne journée
BB 102
Volubile
 
Messages: 2138
Inscrit le: Jeu 28 Avr 2011, 20:40

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Dim 27 Mai 2018, 07:26 
BB 102 a écrit:bonjour 231 H 700
même page
Daniel Gaymard
il 'agit d'une pacific ouest et non Po, affectée successivement aux dépôts d'Argentan, Dieppe, Roien et enfin Sotteville. , elle a été utilisée en fin de vie comme générateur de vapeur. Mise en A.A. le 17.4.1964, radiées le 04.9.1964. démolie à Cherbourg.
Ancienne numérotation, 231.700
Amélioration type Hautmont en 1938 aux ateliers de Sotteville Quatre Mares.
Sources: LES PACIFIC ETAT de André LEPAGE.


précisions de Castle Class

Petites précisions concernant cette 231 H 700.

C'est au 4 septembre 1963, et non 1964 qu'elle a été radiée.
Elle n'a pas été démolie à Cherbourg mais à Boulogne sur Mer... Bien plus tard car je l'avais noté garée sur le faisceau de Pont de Briques en 1968, en compagnie d'un paquet de 231 E nord.

D'ailleurs, après sa radiation, on peut dire qu'elle a pas mal roulé.

Elle fut l'avant dernière de la série à être réformée, la 231 H 515 lui survivant d'un peu plus de 4 mois en étant réformée le 21 janvier 1964. A noter que depuis leur mutation de Rouen-Martainville, en octobre 1962, ces deux machines n'avaient que peu roulé. Elles assuraient la réserve à Rouen Rive Droite et quelques courses voyageurs autour de Rouen.
Début 1964 (février ou mars), les deux machines sont expédiées au tas de Rosny sur Seine, mais la 700 n'y stationne que très peu car elle repart presque aussitôt pour Cherbourg pour le réchauffage du fuel.
Là aussi, sa prestation n'a pas du être très longue car lorsque j'avais visité le dépôt de Cherbourg, en 1966, c'était déjà une 141 R réformée qui faisait office de centrale thermique. La 700 devait déjà être à Boulogne à l'époque.

Enfin, concernant la plaque, c'est bien celle du coté mécanicien puisque la trappe de visite sur laquelle elle était fixée a également été récupérée.

et enfin
Penny a écrit:
Castle class a écrit:
Il y a une erreur dans le tableau du livre de André Lepage. C'est au 4 septembre 1963 qu'elle a été réformée. 4 septembre 1964 ne peut pas coller car à cette date, le tas de Rosny sur Seine était déjà presque entièrement vidé.
Non, pas d'erreur de la part d'André LEPAGE, la 231 H 700 a bien été mise en AA le 17/04/1964 et radiée le 04/09/1964, renseignements qui m'ont été fourni par le dépôt de Sotteville lors d'une visite en avril 1966 au cours de laquelle je l'ai vu dans ce dépôt - en piteux état - attelée au 22 C 285.

Et pourtant, Marcel Charvy et Olivier Constant, dans le livre "les Dépôts vapeur de l'Ouest" donnent pour chaque dépôt la liste des dernières locos réformées. On trouve bien la 231 H 700 radiée le 4 septembre 1963, soit 4 mois avant la dernière 231 H, la 515.

En tout cas, si tu l'as vu en avril 1966 à Sotteville, ça élimine l'hypothèse d'un passage par le tas de Rosny... Et peut être même le passage à Cherbourg comme centrale thermique.



comme quoi, 54 ans après, le sort d'une locomotive depuis longtemps disparue intéresse encore du monde
des photos peut être ?

merci et bonne journée


Bonjour,
Il y a cette diapo marquée 231H700 Sept 66
Je ne sais pas où cela est situé, il y a un cimetière au fond de la photo peut être que certains reconnaitrons le lieu?Image
J'ai décripté une partie du marquage sur le flan de la loco.
"Pour(le) (la).... de démolition
à Garer à Rosny"
Hélas impossible de déchiffrer le N° sur la plaque.
Image
Pour le premier poseur de rail
Avatar de l’utilisateur
Titus de VSG
Disert
 
Messages: 410
Inscrit le: Ven 27 Mai 2016, 22:13
Localisation: Charolais
Echelle pratiquée: HO Hom
Prénom: roger
Club: Ho

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Dim 27 Mai 2018, 09:45 
bonjour

superbe document: merci de le sortir des cartons
j'espère que certains "pros" reconnaîtront le lieu, et en profiteront pour sortir leurs archives
visiblement prise de la plateforme d'une voisine,cette vue originale nous montre plein de détails
si c'est la bonne (231 H700) vue en septembre 1966, elle n'est pas resplendissante mais pas en si piteux état que cela(Castle Class ou Penny en avril 66 quand elle était au tas à Sotteville, voit texte au dessus de la photo)

pour le texte , difficilement déchifrable, et qui semble écrit à la main , directement sur la caisse (comme les menus du jour sur l'ardoise des cafés-restaus) je lirais plutôt:
"machine radié(donc avec une faute d'ortographe) de et illisible
à garer à Rosny"

merci beaucoup en espérant que d'autres photos ressortent

bonne journée
BB 102
Volubile
 
Messages: 2138
Inscrit le: Jeu 28 Avr 2011, 20:40

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Dim 27 Mai 2018, 12:15 
Didierd a écrit:
Maintenant j'ai déjà vu des photos de machines réformées, où les plaques avaient été subtilisées avec les trappes de visite.

Pour illustrer mon propos.

trains/download/file.php?id=456930

Une autre photo de la 231 H 700 en attente du chalumeau au dépôt de Boulogne le 28 août 1967: photo Mike Morant Collection

On voit bien que la plaque d'immatriculation de l'abri a été déposée avec la trappe de visite des robinets de frein.

Didier.
Avatar de l’utilisateur
Didierd
Débordant
 
Messages: 3109
Inscrit le: Sam 22 Nov 2008, 23:53
Âge: 59
Prénom: Didier

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Mar 29 Mai 2018, 18:50 
bonjour

la 141 r 1257 vue en page 1 en "monument" à Culoz le 15 aout 1977 avec le tender 30 R 939 est vue ici encore en service en février 1971 avec son tender 30 R 1257 sur le pont tournant de Grenoble
le tender a dû être échangé dans les derniers temps de son existence

Image

lien page 1 avec la 1257 à Culoz
viewtopic.php?f=5&t=84408

bonne journée
BB 102
Volubile
 
Messages: 2138
Inscrit le: Jeu 28 Avr 2011, 20:40

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Ven 01 Juin 2018, 10:55 
bonjour

une autre locomotive à vapeur servant de génératrice à vapeur

ici au Mans en 1969 avec la 141 R 1299
Image

on a déjà vu d'autres locos dans cette situation dans ce fil: pacific y compris la 231 G 558 à Dieppe, 141 C, 141 P, 241 A 65 et 241 P
à noter que contrairement à la 141 C 115, par exemple, vue à Mézidon, la cheminée de la structure autour de la 141 R est bien à la base dans le prolongement de la cheminée de la 1299
à comparer la la 141 C 115 complètement déconnectées l'une de l'autre
Image

merci et bonne journée
BB 102
Volubile
 
Messages: 2138
Inscrit le: Jeu 28 Avr 2011, 20:40

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Sam 02 Juin 2018, 09:41 
bonjour

la "tas" de La Peyrade en 1971
Frontignan, Sète, La Peyrade
le chantier de démolition était où?: à Sète même ?
entreprise Spinelli?
les deux autres noms seraient ils la désignation de garages d'attente pour les locos à démolir?
1971 LaPeyrade
Image
caténaires 1500 V sur la droite, un dizaine (quand même) de voies de garage à gauche
la voie la plus à gauche avec une vapeur (141 R?), le reste ressemble à des wagons garés là ou à côté de la locomotive une face AR de tender sous toutes réserves
La Peyrade toujours; en 1971
une 141 C bien attaquée par la rouille, une 141 R sans tender
un tender étrange avec la 141C
des couverts réformés ("Z fatidique")
Image

merci et bonne journée
BB 102
Volubile
 
Messages: 2138
Inscrit le: Jeu 28 Avr 2011, 20:40

Re: dernière vapeur sncf démolie ?

Publié: Sam 02 Juin 2018, 13:20 
Les deux premières voies où étaient garées les locomotives se situaient juste derrière la digue et la mer. Directement exposées aux embruns marins, l'état des locomotives se dégradait très vite.

Didier.
Avatar de l’utilisateur
Didierd
Débordant
 
Messages: 3109
Inscrit le: Sam 22 Nov 2008, 23:53
Âge: 59
Prénom: Didier

PrécédentSuivant

Retour vers Ferrovissime

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Exabot [Bot], railal et 19 invité(s)