Ligne Bordeaux - Pointe-de-Grave

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Didierd
Débordant
Messages : 3494
Enregistré le : sam. 22 nov. 2008, 23:53
Prénom : Didier
Âge : 60
Contact :

Re: Ligne Bordeaux - Pointe-de-Grave

Message par Didierd » dim. 18 mars 2018, 21:46

Christophe PC a écrit :- La ville et le port sont en opposition avec Paris quant à la répartition des tâches entre ports de la façade Atlantique et à la "coopération" souhaitée avec la Rochelle.
Maintenant que La Rochelle est dans le giron de la Nouvelle-Aquitaine, la nouvelle région doit lorgner vers le port charentais-maritime, capable de recevoir les plus gros navires (port en eau profonde). D'ailleurs, le grand port maritime de La Rochelle est en plein aménagement ; construction de nouveaux quais, nouveaux terminaux, développement de l’activité conteneurs.

https://www.larochelle.port.fr/media/ea ... 012018.pdf

Mais là on s'éloigne du chemin de fer, quoique...

Didier.

Avatar du membre
E 4500
Éloquent
Messages : 307
Enregistré le : mar. 14 avr. 2009, 12:11
Echelle pratiquée : Zéro - demi zéro + z
Localisation : Nantes
Âge : 47

Re: Ligne Bordeaux - Pointe-de-Grave

Message par E 4500 » sam. 26 mai 2018, 10:35

Dans le livre « les trains du médoc » il est indiqué que dans les années 1979 le terminal du Verdon reçu des cargos minéraliers qui ont délestés une partie de leur cargaison de minerais de fer pour aller jusqu’à Bordeaux.
Il y avait 2 paires de trains par jour plus quelques facultatifs.
Quelqu’un aurait il plus d’infos sur le matériel ferroviaire qui a pu être employé pour transporter ce minerai de fer ?

Avatar du membre
Christophe PC
Intarissable !
Messages : 4175
Enregistré le : sam. 05 juil. 2008, 11:03

Re: Ligne Bordeaux - Pointe-de-Grave

Message par Christophe PC » sam. 26 mai 2018, 11:09

E 4500 a écrit :Dans le livre « les trains du médoc » il est indiqué que dans les années 1979 le terminal du Verdon reçu des cargos minéraliers qui ont délestés une partie de leur cargaison de minerais de fer pour aller jusqu’à Bordeaux.
Il y avait 2 paires de trains par jour plus quelques facultatifs.
Quelqu’un aurait il plus d’infos sur le matériel ferroviaire qui a pu être employé pour transporter ce minerai de fer ?
Aucune idée du matériel, mais ce minerai était destiné en quasi totalité à la sidérurgie de Fumel et représentait en gros 175.000 bon an mal an, 500 tonnes par jour, dans le courant des années 70.

Soit aussi 15000 tonnes par mois...Vu ces volumes je ne vois pas l'intérêt de scinder le déchargement en une partie au Verdon et une autre, avec un navire "plus lège", dans un port plus proche de Bordeaux: Bassens pouvait à l'époque accueillir des vracquiers de 40.000t, et, d'après mes sources, c'est aussi là que passait l'essentiel du trafic de minerai.

Christophe PC

Avatar du membre
Christophe PC
Intarissable !
Messages : 4175
Enregistré le : sam. 05 juil. 2008, 11:03

Re: Ligne Bordeaux - Pointe-de-Grave

Message par Christophe PC » sam. 26 mai 2018, 11:32

Didierd a écrit : Maintenant que La Rochelle est dans le giron de la Nouvelle-Aquitaine, la nouvelle région doit lorgner vers le port charentais-maritime, capable de recevoir les plus gros navires (port en eau profonde). D'ailleurs, le grand port maritime de La Rochelle est en plein aménagement ; construction de nouveaux quais, nouveaux terminaux, développement de l’activité conteneurs.
Mais là on s'éloigne du chemin de fer, quoique...
Non, je pense que c'est au contraire assez pertinent. L'Aquitaine dispose du système portuaire girondin, avec une desserte ferroviaire qui existe et qui pourrait être modernisée á bon compte, et un terminal du Verdon en eau assez profonde pour accueillir les plus gros navires, bien équipé, à grands frais, pour les trafics "modernes", et parfaitement sous-employé.
Il se dit c'est parce que les divers concessionnaires et transporteurs présents sur le complexe se tirent dans les pattes depuis des décennies.

Moralité: Infoutus de faire fonctionner l'estuaire girondin les "gens de la région"
lui découvrent une alternative rochellaise sur laquelle on va dépenser des centaines de millions, bien que ni l'histoire du port, ni le potentiel de son hinterland ne plaident en faveur d'un tel investissement.

Au besoin on fera état d'un "axe européen" la Rochelle-Kosice via Bratislava (pourquoi pas, les gens de Saint Nazaire s'en sont trouvé un vers Budapest!)
dont on réclamera aussi la modernisation intégrale avec ERTMS, mise à grand gabarit et rail de 60 kilos.
Quitte, quand on découvrira après quinze ans que le trafic du port a plutôt stagné, à s'exculper en accusant le ferroviaire de n'avoir pas bien joué son rôle.

J'invente?
Non, c'est ce qu'on a vu en gros au Havre, à Marseille et à Bordeaux...

Pendant ce temps là, à Anvers et Rotterdam...

Christophe PC

Avatar du membre
E 4500
Éloquent
Messages : 307
Enregistré le : mar. 14 avr. 2009, 12:11
Echelle pratiquée : Zéro - demi zéro + z
Localisation : Nantes
Âge : 47

Re: Ligne Bordeaux - Pointe-de-Grave

Message par E 4500 » sam. 26 mai 2018, 11:33

Sans doute pour accélérer la descente jusqu’à Bassens et/ou rentabiliser l’attente de la marée.
Je ne m’y connais pas trop en minéralier mais je connais bien le terminal du Verdon et une autre question me vient : comment se faisait le transbordement du minerai ?
Les grues étaient plutôt destinées au conteneurs.

Avatar du membre
Christophe PC
Intarissable !
Messages : 4175
Enregistré le : sam. 05 juil. 2008, 11:03

Re: Ligne Bordeaux - Pointe-de-Grave

Message par Christophe PC » sam. 26 mai 2018, 11:52

E 4500 a écrit : Je ne m’y connais pas trop en minéralier mais je connais bien le terminal du Verdon et une autre question me vient : comment se faisait le transbordement du minerai ?
Je pense que la proportion passant par Bassens était telle que pour les quantités déchargées au Verdon quelques pelles devaient suffire.
On touve sur les maux de Bordeaux* des diagnostics posés il y a 18 ans. Il semble que les choses n'aient guère changé.

Christophe PC


* Assez révélateur, le passage sur l'investissement présenté comme indispensable pour développer le trafic de minerais L'arrivée de l'isérois Saint-Hilaire Industrie, qui envisage d'installer un terminal minéralier à Bassens en 2001, un investissement de 98 millions de francs et la création de 50 emplois, générerait dans un premier temps un trafic maritime de 70 000 tonnes par an, pour atteindre les 300 000 tonnes d'ici à cinq ans

Des minerais pour qui?

Avatar du membre
E 4500
Éloquent
Messages : 307
Enregistré le : mar. 14 avr. 2009, 12:11
Echelle pratiquée : Zéro - demi zéro + z
Localisation : Nantes
Âge : 47

Re: Ligne Bordeaux - Pointe-de-Grave

Message par E 4500 » sam. 26 mai 2018, 12:02

5 trains/jours, ça en fait des coups de pelles :)

Avatar du membre
Christophe PC
Intarissable !
Messages : 4175
Enregistré le : sam. 05 juil. 2008, 11:03

Re: Ligne Bordeaux - Pointe-de-Grave

Message par Christophe PC » sam. 26 mai 2018, 12:17

E 4500 a écrit :5 trains/jours, ça en fait des coups de pelles :)
Si le livre les trains du médoc a confondu Bassens et Verdon, comme je pense, une petite cuillère aurait même suffi.
Parce que presque tous les minerais ont toujours été déchargés à Bassens, par ailleurs équipé pour ces trafics

Image

Les trains du Verdon transportaient peut-être autre chose ...

Christophe PC
Fichiers joints
NORD_SUN.jpg

Avatar du membre
Stephane04
Loquace
Messages : 1146
Enregistré le : lun. 24 oct. 2011, 03:49
Echelle pratiquée : HO
Club : MANOSQUE
Localisation : SAINT AUBAN (04)
Âge : 54

Re: Ligne Bordeaux - Pointe-de-Grave

Message par Stephane04 » sam. 26 mai 2018, 17:49

Bonjour
Christophe PC a écrit : Au besoin on fera état d'un "axe européen" la Rochelle-Kosice via Bratislava
Evidemment via Aurillac :coeur2: et Neussargues :coeur2:

Ok je :arrow: :arrow: :arrow: :arrow: :arrow: :arrow:
Stéphane04

Avatar du membre
Didierd
Débordant
Messages : 3494
Enregistré le : sam. 22 nov. 2008, 23:53
Prénom : Didier
Âge : 60
Contact :

Re: Ligne Bordeaux - Pointe-de-Grave

Message par Didierd » sam. 26 mai 2018, 21:19

E 4500 a écrit :Je ne m’y connais pas trop en minéralier mais je connais bien le terminal du Verdon et une autre question me vient : comment se faisait le transbordement du minerai ?
Les grues étaient plutôt destinées au conteneurs.
Les portiques minéraliers sont de conception très proche des modèles pour conteneurs. Ceux du Verdon n'ont jamais dû décharger de minerai ; c'est à peine s'ils ont déjà vu des conteneurs.

Quai minéralier à Fos-sur-Mer.
Image
source image

Didier.
Fichiers joints
Fos-sur-Mer.jpg

Avatar du membre
Quentin D
Messages : 16
Enregistré le : lun. 14 mai 2018, 08:58
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Quentin
Localisation : Bordeaux
Âge : 30

Re: Ligne Bordeaux - Pointe-de-Grave

Message par Quentin D » mar. 29 mai 2018, 08:37

Bonjour à tous !
Merci à tous pour ce fil sur une ligne que j'affectionne particulièrement, en bon médocain !
Juste pour indiquer que ce week-end aura lieu Soulac 1900, avec en prime un aller-retour en Train à Vapeur du CFTLP depuis Bordeaux (aller le samedi 2, retour le dimanche 3). Les infos sont à retrouver ici : http://www.label-soulac.fr/soulac-2018- ... in-vapeur/
Tombé dedans petit

Avatar du membre
E 4500
Éloquent
Messages : 307
Enregistré le : mar. 14 avr. 2009, 12:11
Echelle pratiquée : Zéro - demi zéro + z
Localisation : Nantes
Âge : 47

Re: Ligne Bordeaux - Pointe-de-Grave

Message par E 4500 » mar. 29 mai 2018, 12:34

c'est pas vraiment le bon fil, le fil d'Agenda serait plus indiqué.
Quel loco vapeur cette année ?

Avatar du membre
Didierd
Débordant
Messages : 3494
Enregistré le : sam. 22 nov. 2008, 23:53
Prénom : Didier
Âge : 60
Contact :

Re: Ligne Bordeaux - Pointe-de-Grave

Message par Didierd » mar. 29 mai 2018, 19:34

La 140 C 38 de Limoges.

Didier.

Avatar du membre
Christophe PC
Intarissable !
Messages : 4175
Enregistré le : sam. 05 juil. 2008, 11:03

Re: Ligne Bordeaux - Pointe-de-Grave

Message par Christophe PC » mar. 05 juin 2018, 08:53

Christophe PC a écrit : Aucune idée du matériel, mais ce minerai était destiné en quasi totalité à la sidérurgie de Fumel et représentait en gros 175.000 bon an mal an, 500 tonnes par jour, dans le courant des années 70.
Le lis ce matin la confirmation de la liquidation des derniers restes d'activité sidérurgique à Fumel. Que cela ait été à Bassens ou au Verdon, le trafic n'est pas près de reprendre...

Concernant l'évolution de la Rochelle et le lourd plan d'investissements prévu par la région agrandie pour lui permettre de traiter les "trafics du futur", me vient une interrogation:
Le port a t'il jamais expédié un seul tramway Alstom?

Je trouve des transports routiers vers Marseille ou Barcelone, avec chargement dans ces ports pour l'AFN.

Image

Mais rien de la Rochelle.
Pourquoi?

Ce serait tout de même renversant que la réponse soit, là aussi
"C'est moins cher de passer par Rotterdam"

Accessoirement, pourquoi les trams neufs prennent -ils la route d'Aytré à Dijon

Image

alors que quand la ville d'Essen vend (ou donne) ses vieilles rames en Roumanie, elles prennent le train?

Image


Christophe PC
Fichiers joints
Dijon.jpg
Dijon.jpg (21.14 Kio) Vu 1545 fois
essen-roumanie.jpg
tunisie marseille.jpg
tunisie marseille.jpg (98.5 Kio) Vu 1545 fois

Avatar du membre
Didierd
Débordant
Messages : 3494
Enregistré le : sam. 22 nov. 2008, 23:53
Prénom : Didier
Âge : 60
Contact :

Re: Ligne Bordeaux - Pointe-de-Grave

Message par Didierd » mar. 05 juin 2018, 11:48

En ce qui concerne les tramways de Tunis construits à Aytré, pas d'explication non plus sur leur embarquement à Marseille plutôt qu'à La Rochelle.

Pourtant les TGV du Maroc ont bien été embarqués à La Rochelle https://www.sudouest.fr/2015/06/26/la-r ... 36-705.php

Concernant les acheminements routiers plutôt que ferroviaires, au delà de l'aspect économique, faut-il y voir une différence de culture par rapport à l'Allemagne ou même la Suisse ?

Le débat est récurrent et revient souvent sur ce forum ; "eux" acheminent par le fer et nous par la route.

Didier.

Répondre