Le Capitole : compositions et matériels

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Monplaisir
Intarissable !
Messages : 5184
Enregistré le : ven. 16 sept. 2005, 23:50
Echelle pratiquée : IIm
Localisation : Toulouse

Re: Le Capitole : compositions et matériels

Message par Monplaisir » sam. 28 sept. 2019, 20:01

Dire que pendant un certain temps dans les années 2000 l'IC 3611 mettait 5h57 pour faire PAZ - TE, mieux que le Capitole en 6h00.

Chris6176
Éloquent
Messages : 300
Enregistré le : ven. 26 mai 2017, 22:00

Re: Le Capitole : compositions et matériels

Message par Chris6176 » sam. 28 sept. 2019, 20:31

Le 3611, avec le même nombre d'arrêt; les gares principales?
Si je me souviens bien les voitures "grand confort" du capitole étaient assez lourdes, donc sa composition devait avoisiner les 600 t pour 11 véhicules. Je me souviens d'un accompagnement sur l'Aquitaine de PAZ à Bordeaux en sept 75, nous avions 600 T pour 11 voitures grand confort et un avis de limitation de vitesse à 180 en raison de la composition et du tonnage.
A cette époque pour les C200, il n'y avait que la pré-annonce. Je crois que c'était un problème d'intensité avec la 6500. Je n'affirme rien; peut-être qu'"Occitan" qui a roulé sur ces trains pourrait nous fournir la raison, je le remercie d'avance.
Le matériel actuel est quand même plus léger, et les engins plus performants.
Christian

Occitan
Causant
Messages : 281
Enregistré le : jeu. 08 mai 2014, 02:49
Prénom : Michel
Localisation : Aveyron
Âge : 70

Re: Le Capitole : compositions et matériels

Message par Occitan » dim. 29 sept. 2019, 02:50

Bonjour,

Le capitole dans ces années 1974/75 présentait souvent une composition de 12 voitures 674 t.

Chris6176 a dû lire mes petites démonstrations d'électricité sur un forum historique voisin.
En gros, entre Limoges et Caussade, le taux de vitesse très bas au regard du prestige de ce train, ne permettait pas d'éliminer le rhéostat en couplage parallèle.
De ce fait, la 6500 montait en série-parallèle shunté.

Un forcement dans la composition ne permettait plus d'atteindre la vitesse maxie autorisée en rampe de 10, raison pour laquelle il était alloué une marche dégradée au delà d'un certain seuil de tonnage.

En cas de retard notamment, certains n'hésitaient pas à monter "au trait", à V max. sur les crans rhéostatiques en parallèle, si la tension ligne ne s'affaissait pas trop.
Les résistances ventilées qui absorbaient une forte intensité en freinage électrique supportaient ce traitement en traction. Seules, demeuraient les pertes importantes d'énergie sur les crans parallèles..

Les règles de composition étaient assez pointues et particulières sur ce train....

Occitan
Causant
Messages : 281
Enregistré le : jeu. 08 mai 2014, 02:49
Prénom : Michel
Localisation : Aveyron
Âge : 70

Re: Le Capitole : compositions et matériels

Message par Occitan » dim. 29 sept. 2019, 11:06

.... Déjà de sortie hier soir, il se faisait tard pour développer.... Pour compléter ces observations, j'ajouterai que sur des rames de l'ordre de 800 t., voire davantage, trains de nuit notamment, où les 6500 roulaient de concert avec les 5500, 9200, et 7100, leur aptitude effort-vitesse très consolidée au delà de 150 km/h les handicapaient en deça sur ces lignes sinueuses et limitées en vitesse.
Facile à comprendre, en parallèle les 5500 absorbaient 2400 ampères, les 7100 2700A, et les 9200 3000A. En série-parallèle, une 6500 n'en prenait que 2000.

Un peu hors contexte capitole, mais sur ces 6500, où la transition de couplages s'opérait règlementairement à 80 km/h, certains conducteurs poussaient le shuntage en série-parallèle jusqu'à 110 km/h, puis transitionnaient.
L'élimination des crans parallèle était plus rapide et celà impulsait une accélération spectaculaire, même avec des compositions généreuses...

Avatar du membre
CC 6558
Comparse de bac à sable
Messages : 3654
Enregistré le : dim. 06 mai 2007, 22:48
Prénom : Tom Elvis Jedusor
Club : X 2800 HD
Localisation : 01
Âge : 28

Re: Le Capitole : compositions et matériels

Message par CC 6558 » dim. 29 sept. 2019, 12:51

Monplaisir a écrit :
sam. 28 sept. 2019, 20:01
Dire que pendant un certain temps dans les années 2000 l'IC 3611 mettait 5h57 pour faire PAZ - TE, mieux que le Capitole en 6h00.
En 1971 le Capitole mettait 5 h 56.
Et à la fin des années 90 il me semble qu'il y a un corail qui mettait 5 h 53 (je crois que c'est au moment où l'autoroute avait été mise en service de bout en bout entre Paris et Toulouse).

Avatar du membre
Monplaisir
Intarissable !
Messages : 5184
Enregistré le : ven. 16 sept. 2005, 23:50
Echelle pratiquée : IIm
Localisation : Toulouse

Re: Le Capitole : compositions et matériels

Message par Monplaisir » dim. 29 sept. 2019, 13:39

Pour le 3611, je l'avais au roulement... Il faudrait que je retrouve les calepins de ces années là où figurent les journées et en principe départ et arrivée du train...

Avatar du membre
Monplaisir
Intarissable !
Messages : 5184
Enregistré le : ven. 16 sept. 2005, 23:50
Echelle pratiquée : IIm
Localisation : Toulouse

Re: Le Capitole : compositions et matériels

Message par Monplaisir » dim. 29 sept. 2019, 13:40

Pour revenir au sujet, le CAPITOLE.
Jacques Chirac le prenait parfois entre PAZ et Brive, le 77, le vendredi...

Avatar du membre
Dnrphil
Intarissable !
Messages : 6008
Enregistré le : jeu. 09 nov. 2006, 21:53
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Philippe
Club : Mériller-Vapeur 24
Localisation : SARLAT LA CANEDA - DORDOGNE
Âge : 60
Contact :

Re: Le Capitole : compositions et matériels

Message par Dnrphil » dim. 29 sept. 2019, 14:18

Ce n'est pas lui qui avait été visé par un attentat à la bombe dans ce train en 1982?
Philippe (Youtube->dnrphil)

Avatar du membre
Monplaisir
Intarissable !
Messages : 5184
Enregistré le : ven. 16 sept. 2005, 23:50
Echelle pratiquée : IIm
Localisation : Toulouse

Re: Le Capitole : compositions et matériels

Message par Monplaisir » dim. 29 sept. 2019, 14:30

C'était un lundi, le 29 mars 1982, dans la voiture 18. Selon diverses sources certaines disent que oui, d'autre non. Non, car surprenant qu'un parlementaire rentre un lundi... De toute façon il n'était pas à bord ce jour là. Je connaissais un des contrôleurs qui était à bord, un toulousain qui avait été marqué par cet attentat où il a failli y rester à quelques minutes près car il traversait le train qui avait du retard.

Avatar du membre
Pierre bis
Intarissable !
Messages : 11947
Enregistré le : ven. 13 avr. 2007, 10:12
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Paris
Âge : 59

Re: Le Capitole : compositions et matériels

Message par Pierre bis » dim. 29 sept. 2019, 17:14

On avait effectivement dit que l'attentat visait Chirac qui, parait-il prenait régulièrement le Capitole.

D'un côté il est crédible qu'il ait pris le Capitole et ce depuis longtemps puisqu'il fut élu en Corrèze dès 1967 ... à l'époque du lancement du Capitole rouge! De l'autre côté sa période d'activité politique coïncide avec une époque ou les avions du GLAM étaient très sollicités. Mais c'est vrai que sur la période 1976 - 1986 il n'était plus ministre donc c'est possible.
Part marginale de la clientèle

X 5546
Disert
Messages : 411
Enregistré le : dim. 10 déc. 2006, 09:55

Re: Le Capitole : compositions et matériels

Message par X 5546 » dim. 10 nov. 2019, 14:32

Monplaisir a écrit :
dim. 29 sept. 2019, 13:39
Pour le 3611, je l'avais au roulement... Il faudrait que je retrouve les calepins de ces années là où figurent les journées et en principe départ et arrivée du train...
service d'hiver 2006 le 3611 Départ PAz : 8H15, arrivée Toulouse 14H12 desservait Limoges, Brive, Cahors et Montauban (comme le TEE Capitole) c'était le bon temps! Aujourd'hui il faut compter au moins 45mn de plus... :(

X 5546
Disert
Messages : 411
Enregistré le : dim. 10 déc. 2006, 09:55

Re: Le Capitole : compositions et matériels

Message par X 5546 » lun. 11 nov. 2019, 16:03

phet a écrit :
sam. 28 sept. 2019, 19:18
Bonsoir,
Habitant en partie Cahors, le temps de parcours ia Montauban est à majorer du temps de la correspondance dans cette dernière gare. C,est pourquoi je préfère la ligne classique.
Bien cordialement.
Oui c'est un peu discutable car la semaine dernière j'avais pris l'IC 3635 à PAz départ 13H14 arrivée Cahors 19H19 au temps de parcours il est vrai rallongé à cause de travaux importants entre Paris et Les Aubrais. J'ai donc mis 6H05 au lieu de 5H02 si j'avais pris un TGV avec correspondance Montauban (29mn d'attente). Par contre je n'ai payé que 35€ contre 59€ si j'avais pris le TGV. La grande vitesse se paye...

Avatar du membre
Monplaisir
Intarissable !
Messages : 5184
Enregistré le : ven. 16 sept. 2005, 23:50
Echelle pratiquée : IIm
Localisation : Toulouse

Re: Le Capitole : compositions et matériels

Message par Monplaisir » lun. 11 nov. 2019, 20:31

X 5546 a écrit :
dim. 10 nov. 2019, 14:32
Monplaisir a écrit :
dim. 29 sept. 2019, 13:39
Pour le 3611, je l'avais au roulement... Il faudrait que je retrouve les calepins de ces années là où figurent les journées et en principe départ et arrivée du train...
service d'hiver 2006 le 3611 Départ PAz : 8H15, arrivée Toulouse 14H12 desservait Limoges, Brive, Cahors et Montauban (comme le TEE Capitole) c'était le bon temps! Aujourd'hui il faut compter au moins 45mn de plus... :(
Ok, merci!
5h57!

Répondre