dernière Diesel sncf démolie?

Ici prennent place les discussions diverses autour du train qui ne rentrent pas dans les rubriques spécialisées ainsi que les discussions sur le modélisme et les hobbies en général. Tout fil de discussions sans réponse au bout de 120 jours est automatiquement supprimé.

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
fa57
Zorro est à rivets
Messages : 16990
Enregistré le : sam. 20 août 2005, 14:52
Localisation : ACAL

Re: dernière Diesel sncf démolie?

Message par fa57 » mar. 20 nov. 2018, 19:32

morvan a écrit :La TIPP est encaissée directement au sortir des gros dépôts régionaux ou des raffineries, ces établissements recevant les produits "sous douane" dans des bacs réservés à cet effet.
dès que le produit sort du bac, la TIPP est calculée et payée par l'établissement qui souvent possède un bureau réservé à la douane.
quelques explications:
le gasoil qui ne coute quasiment rien est coloré avec un colorant rouge, celui qui coute cher garde sa couleur d'origine vierge.
Si par l'augmentation de ses taxes, une huile destiné au fonctionnement des moteurs serait remplacée ipso facto par de l'huile de salade si celle ci est moins cher et hors de question de coloriser celle-ci. Les personnes concernées iraient directement dans les supermarché à bas cout faire le plein dans les rayons et la TIPP ou TICPE le gouvernement se la mettrait sur l'oreille pour se la fumer plus tard.
Le pouvoir calorifique de l'huile est quasiment identique au gasoil, les installations réduites à la portion congrue. Avec 1t de colza tu fais 300kg d'huile.
Les adaptations moteur sont: un réchauffeur, une vanne 3 voies, un petit réservoir annexe.
Naturellement rien n'a été développé pour les moteurs HDI mais ça reste faisable si un industriel se pencherai sur la question.
Le moteur ainsi transformé réduit sa pollution de 80% immédiatement et sans recherche.
J'ai vu faire, les installations de pressage d'huile c'est vraiment minime (rien à voir avec l'éthanol qui est une hérésie énergétique).
Le moteur diesel traditionnel fonctionne très bien avec l'huile, l'inconvénient principal c'est l'odeur de friteuse.
C'est pas la voie choisie, car les gouvernements ne prennent aucun risque sur la perception de la TIPP ou TICPE, mais c'était la voie royale pour diminuer considérablement la pollution.
J'étais aux WC :mdr:

Avatar du membre
Prevost
Mon surnom à moi
Messages : 26505
Enregistré le : lun. 02 janv. 2006, 10:04
Echelle pratiquée : H0.fr & H0.usa
Prénom : Alain
Localisation : Au pays des lentilles AOP
Âge : 65

Re: dernière Diesel sncf démolie?

Message par Prevost » mar. 20 nov. 2018, 20:03

A condition d'avoir suffisamment de terre agricole pour fournir :wink: Déjà qu'une bonne partie de la population mondiale ne mange pas à sa faim :?

Avatar du membre
Christophe PC
Intarissable !
Messages : 3921
Enregistré le : sam. 05 juil. 2008, 10:03

Re: dernière Diesel sncf démolie?

Message par Christophe PC » mar. 20 nov. 2018, 20:24

Prevost a écrit :A condition d'avoir suffisamment de terre agricole pour fournir :wink: Déjà qu'une bonne partie de la population mondiale ne mange pas à sa faim :?
Boire (et manger) ou conduire, il faut choisir!

On récolte environ 3,5 tonnes d'huile par hectare de colza. La consommation de pétrole française étant en gros de 80 millions de tonnes il faudrait environ 228.000 kilomètres carrés cultivés en colza pour couvrir nos besoins.

C'est faisable, mais comme le colza devra couvrir pratiquement toute la surface agricole utile il n'y aura plus de prairies d'alpages ni de landes à moutons. Que du colza.

Ce qui n'est pas grave, on importera nos viandes et nos laits.

Christophe PC

Avatar du membre
fa57
Zorro est à rivets
Messages : 16990
Enregistré le : sam. 20 août 2005, 14:52
Localisation : ACAL

Re: dernière Diesel sncf démolie?

Message par fa57 » mar. 20 nov. 2018, 20:32

Christophe PC a écrit : Boire (et manger) ou conduire, il faut choisir!

On récolte environ 3,5 tonnes d'huile par hectare de colza. La consommation de pétrole française étant en gros de 80 millions de tonnes il faudrait environ 228.000 kilomètres carrés cultivés en colza pour couvrir nos besoins.

C'est faisable, mais comme le colza devra couvrir pratiquement toute la surface agricole utile il n'y aura plus de prairies d'alpages ni de landes à moutons. Que du colza.

Ce qui n'est pas grave, on importera nos viandes et nos laits.

Christophe PC
oh que non, vu que je ne parle que du gasoil et pas de l'essence, ni du kérosène, ni du goudron, ni du plastique, ni.........
J'étais aux WC :mdr:

Avatar du membre
fa57
Zorro est à rivets
Messages : 16990
Enregistré le : sam. 20 août 2005, 14:52
Localisation : ACAL

Re: dernière Diesel sncf démolie?

Message par fa57 » mar. 20 nov. 2018, 20:35

Prevost a écrit :A condition d'avoir suffisamment de terre agricole pour fournir :wink: Déjà qu'une bonne partie de la population mondiale ne mange pas à sa faim :?
remplaces déjà l'idiotie qu'est l'éthanol, pour le reste, je doute fort que nos entreprises agro-alimentaires distribuent chez ceux là
J'étais aux WC :mdr:

Avatar du membre
Christophe PC
Intarissable !
Messages : 3921
Enregistré le : sam. 05 juil. 2008, 10:03

Re: dernière Diesel sncf démolie?

Message par Christophe PC » mar. 20 nov. 2018, 20:55

fa57 a écrit : oh que non, vu que je ne parle que du gasoil et pas de l'essence, ni du kérosène, ni du goudron, ni du plastique, ni.........
L'ennui, c'est que quand on raffine, on ne peut pas ne faire que de l'essence ou que du goudron.
On fait forcément un peu, voire même beaucoup, de produits correspondant à nos carburants Diesel et au fioul.
Qui d'ailleurs ne sont pas par nature plus polluants que les autres. Tout dépend de l'usage qu'on en fait et des moteurs qui les brûlent.


Christophe PC

Avatar du membre
fa57
Zorro est à rivets
Messages : 16990
Enregistré le : sam. 20 août 2005, 14:52
Localisation : ACAL

Re: dernière Diesel sncf démolie?

Message par fa57 » mar. 20 nov. 2018, 21:11

il y a quand même quelques mensonges dans le discourt actuel sur la transition écologique.

1- c'est pas parce que tu ne veux pas du diesel que tu n'en aura pas. C'est la provenance du brut qui détermine le pourcentage de gasoil produit et pas ta volonté.

2- qui voudrait remplacer une voiture qui fait 1000km avec 1 plein puis pourrait en refaire 1000km de plus en s'arrêtant 5' à une station service par une voiture qui fait 150km (sans chauffage, ni clim, ni autoradio, ni lumière) et qui se recharge en 8 heures et qui coute 2x plus.

3- si tu remplaces tous les modèles diesel par des modèles équivalent à l'essence (c'est pas pour demain vu qu'il n'y a pas de solution dans le domaine du PL ni solution, ni distribution) tu te farcis une augmentation des besoins en essence de 250% et donc tu auras 2,5 fois la dose de gasoil sur les bras.
(250% = 100% pour le parc essence actuel + 150% pour le parc converti vu qu'une voiture essence consomme 1,5 fois plus qu'une voiture diesel).
Et comme une voiture essence produit beaucoup plus de CO2 que son équivalent diesel 30% au moins vu qu'avec 1l de gasoil tu fais 1,5 fois le nb de km de l'équivalent essence.

4- on parle souvent, la presse, de la fiscalité avantageuse du diesel, pour justifier le passage massif vers le diesel, mais regardons du coté des américains. Il a fallu attendre les années 70 pour que le diesel s'impose sur les transports routiers et agricole et le moins qu'on puisse dire, c'est pas à cause des taxes, dans les années 60/70 une grosse proportion de tracteurs agricoles fonctionnaient au GPL ou à l'essence. Le diesel offrait d'autres avantages: une consommation nettement moindre, un couple plus élevé ce qui a été décisif.
naturellement on fait fi de l'histoire pour tomber dans le panneau.

5- qu'en est il du trafic maritime qui fonctionne majoritairement au fuel lourd, y compris pour les passagers ?
Image
carte mondiale du trafic maritime

6- et l'aérien ? ah non, ça c'est les vacances des bobos

7- quel est l'influence du traité européen de libre circulation des marchandises sur l'augmentation du trafic routier ?
Fichiers joints
navires.jpg
navires.jpg (418.32 Kio) Vu 536 fois
J'étais aux WC :mdr:

VDG
Prolixe
Messages : 1924
Enregistré le : jeu. 18 août 2005, 17:58

Re: dernière Diesel sncf démolie?

Message par VDG » mar. 20 nov. 2018, 21:44

Vu le contenu très hautement ferroviaire de ce fil (trois, quatre messages en quatre pages ?), nous le transférons promptement à l'étal des débitants de boissons.
La modération

Avatar du membre
Renato
Intarissable !
Messages : 16943
Enregistré le : sam. 01 mars 2008, 16:00
Echelle pratiquée : H0 1958-75
Club : Rigollots®
Localisation : Sous les ogives du Midi

Re: dernière Diesel sncf démolie?

Message par Renato » mer. 21 nov. 2018, 14:28

-
Fausse manip
Modifié en dernier par Renato le mer. 21 nov. 2018, 15:05, modifié 1 fois.
Gars de gare égaré

Avatar du membre
Prevost
Mon surnom à moi
Messages : 26505
Enregistré le : lun. 02 janv. 2006, 10:04
Echelle pratiquée : H0.fr & H0.usa
Prénom : Alain
Localisation : Au pays des lentilles AOP
Âge : 65

Re: dernière Diesel sncf démolie?

Message par Prevost » mer. 21 nov. 2018, 14:35

Pour résoudre le problème on peut aussi demander aux psychiatres. Ils culpabiliseront la terre entière et convaincront ses habitants à aller se terrer dans les cavernes. :wink: J'ai dit psychiatres ? J'aurais du dire gourous. :ange:

Avatar du membre
Renato
Intarissable !
Messages : 16943
Enregistré le : sam. 01 mars 2008, 16:00
Echelle pratiquée : H0 1958-75
Club : Rigollots®
Localisation : Sous les ogives du Midi

Re: dernière Diesel sncf démolie?

Message par Renato » mer. 21 nov. 2018, 14:38

... ou ecclésiastiques. :ange3:

Francis, autant je suis d'accord avec ton post juste au-dessus, autant je ne te suis pas sur l'huile de colza (ou huile de n'importe quoi d'autre).
Tu oublies le coût (en terme de pollution) de la production et du ramassage du colza.

Concernant l'essence vs diesel : je n'ai pas de préférence. Mais à puissance et vitesse égales, je consomme effectivement 11 litres avec mon essence et 7 litres avec mon diesel.

Quant aux biocarburants et autres huiles de perlinpimpin, c'est exactement le même problème avec les voitures électriques : certes elles n'émettent aucun atome de CO2. Mais pour les construire, elles ont pollué bien plus qu'un véhicule classique (surtout en terme d'extraction et de traitement des constituants des accus).

De plus, quand on recharge un appareil électrique (que ce soit une voiture ou une brosse à dent) : on consomme du CO2. En dépit de ce qu'annonce fièrement EDF, on n'est pas du tout à 90% d'électricité propre en France.
La construction, l'entretien des centrales et le traitement des déchets nucléaires consomment aussi du CO2. Mais ça, EDF le met sous le tapis. Bon, ça reste quand même moins polluant que le charbon, hein... Au moins à court terme.

Ce qui me navre dans tout ce pseudo-débat sur la transition énergétique, c'est que pour résoudre un problème vital qui concerne l'humanité, on s'en remet à des techniciens, des ingénieurs... auxquels on demande en quelques années d'inventer le mouvement perpétuel en résolvant la quadrature du cercle.
Et vas-y que je t'invente la loco à hydrogène, la voiture à piles, l'avion aux capteurs solaires, et bientôt la De Lorean aux ordures ménagères recyclées ! Et les politicards relaient la danse, en taxant bêtement, et en forçant les gens à consommer toujours plus de nouveautés parce que les vieux trucs, c'est caca boudin (les nouveaux trucs, eux, ont dégagé 0% de CO2 pour être construits, c'est bien connu).

Le vrai discours, urgent, serait de faire prendre conscience à la population mondiale (et surtout celle des pays développés) que notre mode de vie va nous faire aller droit dans le mur, si on ne change pas radicalement notre façon de consommer, de se déplacer, de vivre nos loisirs etc etc.
Plutôt que de croire en des chimères technologiques qui n'arriveront que bien trop tard (si elles arrivent un jour), il faudrait peut-être arrêter la surconsommation de tout n'importe quand.

Hier, j'ai fait des courses. Une vieille dame râlait après le marchand car il n'avait plus de framboises pour sa-petite-fille-qui-vient-demain-mercredi-chez-mamie. Il n'avait pas été livré à cause des manifs.
Je lui ai dit : "prenez des patates, c'est de saison. :mrgreen:
Et souvenez-vous quand vous aviez l'âge de votre petite fille : vous mangiez des framboises en novembre, vous ?"
:gne:

Et elle repartie en bougonnant...
... dans sa Prius hybride ! :mdr: :applause: :mdr2:
Gars de gare égaré

Avatar du membre
fa57
Zorro est à rivets
Messages : 16990
Enregistré le : sam. 20 août 2005, 14:52
Localisation : ACAL

Re: dernière Diesel sncf démolie?

Message par fa57 » mer. 21 nov. 2018, 15:15

Renato a écrit :Francis, autant je suis d'accord avec ton post juste au-dessus, autant je ne te suis pas sur l'huile de colza (ou huile de n'importe quoi d'autre).
Tu oublies le coût (en terme de pollution) de la production et du ramassage du colza.

sauf que tu consommes du colza et plus du fuel, mais tu as raison, il faut rajouter ce paramètre qui est très faible proportionnellement à la récolte, j'essayerai de trouver des chiffres.

Concernant l'essence vs diesel : je n'ai pas de préférence. Mais à puissance et vitesse égales, je consomme effectivement 11 litres avec mon essence et 6 litres avec mon diesel.

Quant aux biocarburants et autres huiles de perlinpimpin, c'est exactement le même problème avec les voitures électriques : certes elles n'émettent aucun atome de CO2. Mais pour les construire, elles ont pollué bien plus qu'un véhicule classique (surtout en terme d'extraction et de traitement des constituants des accus).

les biocarburant actuel sont tous basés sur l'éthanol, déjà tu n'en fais pas beaucoup par rapport à la masse de matière première et il te faut autant d'énergie à le faire que ce que tu obtiens après.

De plus, quand on recharge un appareil électrique (que ce soit une voiture ou une brosse à dent) : on consomme du CO2. En dépit de ce qu'annonce fièrement EDF, on n'est pas du tout à 90% d'électricité propre en France.
La construction, l'entretien des centrales et le traitement des déchets nucléaires consomment aussi du CO2. Mais ça, EDF le met sous le tapis. Bon, ça reste quand même moins polluant que le charbon, hein... Au moins à court terme.

Ce qui me navre dans tout ce pseudo-débat sur la transition énergétique, c'est que pour résoudre un problème vital qui concerne l'humanité, on s'en remet à des techniciens, des ingénieurs... auxquels on demande en quelques années d'inventer le mouvement perpétuel en résolvant la quadrature du cercle.

je pense au contraire que ceux qui cause à la télé n'y connaissent absolument rien et racontent n'importe quoi d'où un manque certain de crédibilité sur la question.

Et vas-y que je t'invente la loco à hydrogène, la voiture à piles, l'avion aux capteurs solaires, et bientôt la De Lorean aux ordures ménagères recyclées ! Et les politicards relaient la danse, en taxant bêtement, et en forçant les gens à consommer toujours plus de nouveautés parce que les vieux trucs, c'est caca boudin (les nouveaux trucs, eux, on dégagé 0% de CO2 pour être construits, c'est bien connu).

Le vrai discours, urgent, serait de faire prendre conscience à la population mondiale (et surtout celle des pays développés) que notre mode de vie va nous faire aller droit dans le mur, si on ne change pas radicalement notre façon de consommer, de se déplacer, de vivre nos loisirs etc etc.
Plutôt que de croire en des chimères technologiques qui n'arriveront que bien trop tard (si elles arrivent un jour), il faudrait peut-être arrêter la surconsommation de tout n'importe quand.

c'est exact, et j'ai commencé, je ne pars jamais en vacances en avion, en bateau.

Hier, j'ai fait des courses. Une vieille dame râlait après le marchand car il n'avait plus de framboises pour sa-petite-fille-qui-vient-demain-mercredi-chez-mamie. Il n'avait pas été livré à cause des manifs.
Je lui ai dit : "prenez des patates, c'est de saison. :mrgreen:
Et rappelez-vous quand vous aviez l'âge de votre petite fille : vous mangiez des framboises en novembre, vous ?"
:gne:

Et elle repartie en bougonnant...
... dans sa Prius hybride ! :mdr: :applause: :mdr2:
j'ai les mêmes dans le secteur, ils votent vert puis ramènent les gamins à l'école, 100m en voiture, alors qu'il y a le bus en parallèle.
J'étais aux WC :mdr:

Avatar du membre
alain355
Débordant
Messages : 3448
Enregistré le : dim. 18 sept. 2005, 10:36
Echelle pratiquée : HO Europe & US
Prénom : Alain
Club : CCAC Conflans 78
Site Internet : http://www.club-ccac.fr/
Localisation : RUEIL
Âge : 64

Re: dernière Diesel sncf démolie?

Message par alain355 » mer. 21 nov. 2018, 17:00

Renato a écrit :.../...
Concernant l'essence vs diesel : je n'ai pas de préférence. Mais à puissance et vitesse égales, je consomme effectivement 11 litres avec mon essence et 6 litres avec mon diesel.
Renaud,
La comparaison me semble exagérée: sur des véhicules récents de puissance proche, l'écart est d'environ 25%. Mon exemple perso:
:arrow: Conso moyenne sur 29000 km en 3ans d'un Renault Captur 90 DCI boite auto EDC: 5.80 l de Gasole/100 km (1/3 ville, 1/3 route, 1/3 Autoroute). Ma voiture précédente, une Megane 3 TDI 90 boite manuelle consommait un peu plus (mais je roulais plus en ville).
:arrow: Pour le Seat Arona TSI 115 boite auto DSG7 qui a remplacé le Captur, consommation de 7.3 l d'E10/95 au 100 km en 9700 km pour le même usage. C'est surtout en ville que la consommation pénalise plus les voitures essences récentes.

La seule voiture avec lequel je consommais 11L/100km d'essence était mon Honda Shuttle AWD il y a 25 ans, qui il est vrai grattait certaines GTI au démarrage:
Image
Fichiers joints
HONDACivicShuttle.jpg
HONDACivicShuttle.jpg (58.96 Kio) Vu 358 fois
CCAC Un club sympa

Avatar du membre
BR215
Intarissable !
Messages : 14027
Enregistré le : jeu. 18 mars 2010, 18:24
Prénom : Christian
Âge : 48

Re: dernière Diesel sncf démolie?

Message par BR215 » mer. 21 nov. 2018, 18:23

Bien beau tout ça, mais quel rapport avec la dernière Diesel SNCF démolie ???

Avatar du membre
Prevost
Mon surnom à moi
Messages : 26505
Enregistré le : lun. 02 janv. 2006, 10:04
Echelle pratiquée : H0.fr & H0.usa
Prénom : Alain
Localisation : Au pays des lentilles AOP
Âge : 65

Re: dernière Diesel sncf démolie?

Message par Prevost » mer. 21 nov. 2018, 18:26

Et bien, on parle toujours moteurs. Diesel; essence, hydrogène, etc. :wink:

Répondre