Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Un ressenti Eurostar/SNCF

Ici prennent place les discussions diverses autour du train qui ne rentrent pas dans les rubriques spécialisées ainsi que les discussions sur le modélisme et les hobbies en général. Tout fil de discussions sans réponse au bout de 120 jours est automatiquement supprimé.

Modérateur: MOD

Un ressenti Eurostar/SNCF

Publié: Ven 04 Mai 2018, 12:09 
Je suis un défenseur du chemin de fer et par le fait, je préfère défendre notre entreprise nationale qui est actuellement régulièrement critiquée par les médias et donc dénigrée par le public depuis maintenant plus de quarante ans.

J'estime bien connaître cette entreprise et je suis fier de notre chemin de fer car il est le plus fiable du monde. Ceci, non souligné par les médias, parce que d'énormes investissements ont été faits dans le domaine de la sécurité.

Malheureusement, ce domaine, s'il n'est pas mis en valeur est oublié par le public (on se plaint lorsque ça ne fonctionne pas, et on ne le précise pas quand ça fonctionne bien). Or, la sécurité ferroviaire en France est quelque chose qui fonctionne très bien.

Pour les gens, une fois que la sécurité est acquise (et, je le répète, une fois qu'elle est acquise, on n'en parle plus), vient d'autres domaines tels que le confort, le service, l'accueil.... Il est donc comparé la SNCF avec d'autres entreprises ferroviaires.

Voici où je veux en venir: je suis revenu de Londres hier en changeant à Paris, en première classe dans ces deux trains: TGV E 320 Eurostar puis TGV Daysie SNCF avec les services inhérents, j'ai donc pu comparer deux services.
du point de vue sécurité, les deux se valent car ils empruntent le même type de lignes sur ce parcours avec le même équipement de sécurité (un petit bémol pour l'E 320 qui ne possède pas de bogies intermédiaires et donc peut se mettre en accordéon tel que dans l'accident d'Eschede en 1998).

Dans l'E320: accueil par une hôtesse à la porte, indiquant la place, aide pour placer les valises. Pour les sièges,3 sièges de front, confort moyen (surtout au dessus du bogie), prises à chaque siège EU et UK+USB, lampe individuelle, petit repas servi à la place avec plat dessert vin et café. Remerciement de voyage par l’hôtesse à l'arrivée avec indication des correspondances et sorties en gare du Nord.

Dans le TGV Daysie (à peu près même génération que l'E320). Pas d'accueil mais un portique automatique, on se débrouille pour ranger les valises et trouver sa place.Pour les sièges, 3 sièges de front, bon confort (pas de bogie en dessous), 2 prises classiques pour 4 sièges, lampe individuelle, 1 accoudoir cassé (on est France, les règles de vie en société s'évanouissent!). Le repas est acheté au bar,pas à la place, pas de café (en sus). Remerciement au haut parleur, pas d'indication de correspondances à Avignon TGV. Dans la gare d'Avignon, aucune personne présente pour renseigner les voyageurs...

J'ai beau vouloir défendre notre entreprise nationale, je comprends les gens dénigrant le train français (sécurité exclue puisque acquise et non rappelée par nos médias). Si notre entreprise veut séduire une clientèle, je pense que des efforts sont à apporter en 1ère classe (mais est-ce la volonté de l'Etat dont l'entreprise est liée actuellement, plutôt orienté vers du faux-social à-tout-va?).

Enfin, pour terminer, je ne souhaite absolument pas une concurrence entre entreprises privées car, comme tout le monde le sait, une entreprise séduit la clientèle par ce qui est visible, la sécurité ne l'est pas, s'entretient et peut être oubliée, à terme, par ces mêmes entreprises. Ceci est un autre débat.

Ces pensées n'engagent que moi-même!

Stéphane
Dernière édition par cc7112 le Ven 04 Mai 2018, 18:36, édité 1 fois au total.
Carré ouvert, palette, Départ!
Avatar de l’utilisateur
cc7112
Démonstratif
 
Messages: 1559
Inscrit le: Sam 28 Avr 2007, 22:22
Localisation: Avignon
Âge: 37

Re: Un ressenti Eurostar/SNCF

Publié: Ven 04 Mai 2018, 13:52 
Peux tu m'expliquer pourquoi en aviation, les compagnies étant majoritairement privées), la sécurité existe et fait même partie de fondamentaux :?:
Il existe des brebis galeuses comme partout mais les organismes habilitées les taquent jusqu'à les interdire de vol.
Je ne vois pas pourquoi il n'est serait pas de même en ferroviaire.
A ma connaissance Eurostar est une compagnie privée (Ltd). Seules 55% des actions sont du domaine public via la SNCF.
Pour le reste, je te laisse juge.
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 25416
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 11:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 64
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: Un ressenti Eurostar/SNCF

Publié: Ven 04 Mai 2018, 13:56 
Je ne cherche pas à défendre la SNCF mais il est difficile de comparer une relation internationnal de prestige comme Eurostar avec une relation intérieure en TGV même si des améliorations pouraient attirer une nouvelle clientèle recherchant plutôt le confort et les services .

Je voulais surtout revenir sur la dramatique catastrophe d'Eschede, l'ICE est resté en ligne mais certaines voitures roulait hors gabarit à la suite d'un défaut sur une roue " élastique" ayant entrainé la séparation du bandage par rapport à la jante et un déraillement, le drame s'est produit lorsque la partie hors gabarit a heurté les piliers d 'un passage supérieur dont le tablier est tombé sur les voitures de queues.

Rien ne permet d'affirmer qu'avec une solution articulée ce drame aurait été évité, par contre des alarmes de rupture de roue et de mouvements anormaux des caisses auraient certainement permissent au conducteur d'enclencher un freinage d'urgence salvateur puisque le défaut de la roue s'est produit 6 Km avant le pont mais on ne refait pas l'histoire.

Les roues " élastiques " avaient été mises en place pour diminuer des vibrations désagréables pour les voyageurs mais non dangeureuses pour la stabilité des voitures.
Z3700
Bavard
 
Messages: 96
Inscrit le: Dim 05 Nov 2017, 09:25
Localisation: Senlis oise
Âge: 67
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Philippe
Club: AFAC

Re: Un ressenti Eurostar/SNCF

Publié: Ven 04 Mai 2018, 14:10 
Réponse à Prévost:

A ton tour, peux-tu m'expliquer pourquoi la sécurité s'est dégradée à vitesse grand V au Royaume Uni? Car l'infrastructure extrêmement couteuse et sur laquelle repose principalement la sécurité, était financée ou plutôt négligée par ces entreprises privées à tel point que l'état britannique a dû en reprendre la gestion.
Phénomène qui pourrait tout à fait être observé en France pour les mêmes raisons (cela a d'ailleurs failli arriver mais je ne rentrerai pas dans les détails car ici n'est pas le sujet!)
Dans l'aviation, l'infrastructure ne coute quasiment rien, la sécurité réside dans l'appareil. Les entreprises se surveillent donc toutes mutuellement sur 2 points: la sécurité et le confort, le premier étant indiscutable. C'est pour cette raison qu'elle fait partie des fondamentaux;

Cependant, je doute fort que l'on soit prévenu lorsque les entreprises commenceront à négliger la sécurité...!

En chemin de fer, les compagnies se partagent l'infrastructure et ne vont donc pas se surveiller sur ce point, d'où de possibles négligences partagées.

Eurostar est effectivement une compagnie privée et c'est précisément pour cette raison l'objet de ma comparaison.

Mais encore une fois, je compare Eurostar et SNCF sur d'autres points que la sécurité.
Carré ouvert, palette, Départ!
Avatar de l’utilisateur
cc7112
Démonstratif
 
Messages: 1559
Inscrit le: Sam 28 Avr 2007, 22:22
Localisation: Avignon
Âge: 37

Re: Un ressenti Eurostar/SNCF

Publié: Ven 04 Mai 2018, 14:15 
Il manque un élément majeur à la comparaison, le prix du billet Eurostar Londres - Paris, et le prix du billet TGV Paris - Avignon.
Ramené au kilomètre il y a un sacré écart en général. Ce qui explique la différence qualitative.

Enfin, différence qualitative, je ne suis pas sûr que le marché de la 1ère classe soit en attente de la même futilité que les services proposés par Eurostar.
Après peut-être qu'un jour on aura ce genre de service dans les TGV, ça avait déjà été expérimenté sur le TGV Francfort - Marseille.
Et c'est lancé dans les TGV Lyria depuis le mois de décembre avec la Business 1ère, le concept : accès au salon SNCF Grand Voyageur à Paris (donc ça ne marche que dans sens et il faut partir à l'avance), un bonjour à l'entrée, un verre, et une serviette japonaise. En d'autres termes : trouver des pigeons prêts à sortir presque 200 € pour faire Paris - Genève. Mais quand on en trouve il ne faut pas s'en priver. :applause:

Perso je voyage toujours en 1ère classe, mais juste pour le confort et la tranquillité. Et je n'ai pas envie de me prêter à un jeu ridicule :
- pas besoin d'avoir un personnel obséquieux à ma disposition pour flatter mon ego (ça c'est un truc pour les petits chefs, ils sont larbins comme les autres mais ils gagnent un peu plus :mrgreen: ).
- j'ai réussi à trouver le quai, mon TGV, et la voiture ... donc assez logiquement je devrais arriver à trouver ma place à l'intérieur sans aucune aide (mais néanmoins utile pour les voyageurs qui voyagent seuls et qui sont à la maternelle, on retombe là dans l'infantilisation de la société).
- une aide pour ranger sa valise, oui ben là c'est pareil, je me la trimbale depuis chez moi, donc ce ne sont pas les derniers mètres qui vont poser problème.
- une collation à la place. Alors là c'est l'inverse, je suis trop exigeant, si c'est pour avoir du surgelé passé au micro-onde et un verre de Château Picrate 2017, non merci.

Par contre je suis d'accord sur le reste, du personnel en gare pour renseigner les gens, et du personnel pour que la propreté et le confort soit impeccable dans la rame.
Avatar de l’utilisateur
CC 6558
Comparse de bac à sable
 
Messages: 3277
Inscrit le: Dim 06 Mai 2007, 22:48
Localisation: Toulouse et 01
Âge: 27
Prénom: Tom Elvis Jedusor
Club: X 2800 HD

Re: Un ressenti Eurostar/SNCF

Publié: Ven 04 Mai 2018, 14:18 
Z3700 a écrit:Je ne cherche pas à défendre la SNCF mais il est difficile de comparer une relation internationale de prestige comme Eurostar avec une relation intérieure en TGV même si des améliorations pourraient attirer une nouvelle clientèle recherchant plutôt le confort et les services .

Pourquoi cela est-il difficile? Les français se doivent donc d'être moins exigeants que nos voisins britanniques (qui du reste, empruntent très souvent nos TGV!) La relation Paris Marseille était une relation de prestige avant de devenir du TGV!

Z3700 a écrit:Je voulais surtout revenir sur la dramatique catastrophe d'Eschede, l'ICE est resté en ligne mais certaines voitures roulait hors gabarit à la suite d'un défaut sur une roue " élastique" ayant entrainé la séparation du bandage par rapport à la jante et un déraillement, le drame s'est produit lorsque la partie hors gabarit a heurté les piliers d 'un passage supérieur dont le tablier est tombé sur les voitures de queues.


Rien ne permet d'affirmer qu'avec une solution articulée ce drame aurait été évité, ....

Non, effectivement, le drame n'aurait pas été évité, mais le nombre de victimes, sûrement. En effet, la plupart des victimes ont été écrasées par les voitures s'étant mises en accordéon.
Carré ouvert, palette, Départ!
Avatar de l’utilisateur
cc7112
Démonstratif
 
Messages: 1559
Inscrit le: Sam 28 Avr 2007, 22:22
Localisation: Avignon
Âge: 37

Re: Un ressenti Eurostar/SNCF

Publié: Ven 04 Mai 2018, 14:38 
pour CC 6558:

Beaucoup de clientèle de 1ère classe demande du service, c'est ce qu'il m'est souvent revenu lorsque je travaillais à la vente de billets. Beaucoup m'ont demandé la différence entre la 1ère et la 2nde classe après avoir emprunté le train!!

Si juste dire "bonjour" flatte ton ego, je trouve cela bien peu..

J'arrive également à trouver ma voiture facilement mais demander aux gens de placer leur valises correctement (valises toutes posées à plat!!) une fois qu'ils sont bien installés dans leur siège est plus difficile.
Donc, ce n'est pas pour ranger ma valise, ce service, mais pour celle des autres. Mais effectivement, si les gens avaient du savoir vivre,le personnel ne servirait à rien...Mais ce n'est pas le cas!

Enfin, pour les prix, pour ma part, c'est assez comparable (tarif aller/retour obligatoire, remboursement et échange payant mais possible).

Après c'est vrai que l'on a pas besoin de forcément autant de "futilités" mais il est pour moi indispensable de valoriser la 1ère classe...ou carrément la faire disparaitre!

On peut comparer un Ouigo lowcost et un TGV en 2nde classe, et bien à part les sièges de TER et la couleur dans le Ouigo, je ne vois pas bien la différence!
Dernière édition par cc7112 le Ven 04 Mai 2018, 18:41, édité 1 fois au total.
Carré ouvert, palette, Départ!
Avatar de l’utilisateur
cc7112
Démonstratif
 
Messages: 1559
Inscrit le: Sam 28 Avr 2007, 22:22
Localisation: Avignon
Âge: 37

Re: Un ressenti Eurostar/SNCF

Publié: Ven 04 Mai 2018, 14:44 
cc7112 a écrit:Réponse à Prévost:

A ton tour, peux-tu m'expliquer pourquoi la sécurité s'est dégradée à vitesse grand V au Royaume Uni? Car l'infrastructure extrêmement couteuse et sur laquelle repose principalement la sécurité, était financée ou plutôt négligée par ces entreprises privées à tel point que l'état britannique a dû en reprendre la gestion...

En France, actuellement, le réseau ferré reste à la charge de l’État, il n'a donc pas de raison pourque la sécurité soit négligé

cc7112 a écrit:...
Dans l'aviation, l'infrastructure ne coute quasiment rien, la sécurité réside dans l'appareil. Les entreprises se surveillent donc toutes mutuellement sur 2 points: la sécurité et le confort, le premier étant indiscutable. C'est pour cette raison qu'elle fait partie des fondamentaux;....

Le coût de l'infrastructure aéroportuaire et des systèmes de régulations aériennes est très loin d'être négligeable. Ces infrastructures participent grandement à la sécurité aérienne. Tout autant que les avions eux même.
A constater aussi que la gestion des aéroports est de plus en plus confiée à des entreprises privées. Il n'y a donc pas de raison pour que ça ne fonctionne pas dans le ferroviaire.
Même si l'expérience britannique a été malheureuse, il y a beaucoup de pays à travers le monde qui ont des infrastructures ferroviaires aux mains des entreprises privées.
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 25416
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 11:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 64
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: Un ressenti Eurostar/SNCF

Publié: Ven 04 Mai 2018, 15:42 
Pendant ce temps là, au Japon...
RCEA : Honte nationale !
Avatar de l’utilisateur
Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar
Volubile
 
Messages: 2245
Inscrit le: Mer 15 Fév 2017, 00:37
Localisation: Nulle part
Âge: 34
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Antoine
Club: Indépendants associés

Re: Un ressenti Eurostar/SNCF

Publié: Sam 05 Mai 2018, 07:00 
la question principale est de cerner l'attente des voyageurs prêts à débourser un peu plus pour leur voyage.
Le confort et la tranquillité sont de mon avis les deux priorités.
Que l'on soit en seconde , première ou première plus, tous sont dans le même espace et sont soumis de la même façon aux statistiques de ponctualité et aux éventuels incidents.
Le service est bien sur un plus, mais il faut qu'il soit exercé de façon naturelle, pas à la mode artificielle, sourire béat façon "Disneyland" par exemple ou donnant l'impression d'une débilisation du voyageur. Un "bonjour" présenté de façon spontanée et sincère n'a rien à voir avec ce que l'on nous présente maintenant souvent dans certains magasins ou restaurants. Il est certains comportements ou certaines phrases qui ont le don de m'horripiler et de me faire fuir.
le cas Lyria est bien caractéristique. Avant fin 2017, il n'y avait que deux classes....enfin trois si on considère la différentiation entre les voyageurs de première classe origine destination de Genève, et les autres. Les premiers ayant droit à une collation ou un repas selon les heures, les autres pas.
C'est cette différence de traitement qui était mal vue surtout au début lorsque les voyageurs étaient mélangés. Les seconds regardant les premiers se restaurer.
La spécialisation des voitures est vite arrivée pour éviter ce genre d'impression. Avec les deux niveaux, tout est devenu plus simple.
Voyageant parfois par Bellegarde, parfois par Genève, j'ai constaté que la collation ou le repas n'était pas non plus apprécié de tout le monde. J'ai vu des voyageurs accepter le repas " parce que c'est compris dans le billet ", et ne rien avaler. J'ai aussi voyagé avec des amis suisses qui ont carrément refusé d'être servis.
Lyria a vite fait l'analyse, d'où la création de cette classe première supérieure. Par contre je ne sais pas si elle est aussi accessible aux voyageurs de et pour Bellegarde.
Un ajout sur le service. S'offrir un voyage en première classe et se retrouver devant la cloison qui sépare deux fenêtre sans pouvoir profiter du paysage est la pire expérience de voyage, bonjour et sourire passant au second plan face à la perspective de passer 3 heures "au piquet"! Certains ne sont pas dérangés car ils sont plongés dans leur ordi, mais quand on voyage au lieu de se déplacer, rien n'est plus désagréable.
Gilles74
Loquace
 
Messages: 1014
Inscrit le: Ven 19 Août 2016, 17:06
Echelle pratiquée: HO

Re: Un ressenti Eurostar/SNCF

Publié: Sam 05 Mai 2018, 08:49 
Je te rejoins tout à fait Gilles, c'est exactement ma réflexion!
Carré ouvert, palette, Départ!
Avatar de l’utilisateur
cc7112
Démonstratif
 
Messages: 1559
Inscrit le: Sam 28 Avr 2007, 22:22
Localisation: Avignon
Âge: 37

Re: Un ressenti Eurostar/SNCF

Publié: Sam 05 Mai 2018, 09:02 
Je suis tout à fait d'accord avec ton analyse Gilles :wink:
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 25416
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 11:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 64
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: Un ressenti Eurostar/SNCF

Publié: Dim 06 Mai 2018, 10:27 
Toujours pourquoi comparer le réseau public aux réseaux privés, et qui plus est étrangers ??
Personnellement je suis pour la privatisation de la SNCF.
Les accidents ? il y en aura toujours hélas !
Donc inutile de tirer sur l'ambulance privée.
Je ne suis pas responsable de la dette de la SNCF, que l'Etat (c'est à dire nous, les contribuables Français) devra payer: 54,5 milliards d'Euros.
Comment voulez-vous que la SNCF investisse avec une telle dette ???

Vivement 2020 et la concurrence Européenne !
Fini les grèves à répétition, fini les retards, fini la désinformation etc....etc....
Fini aussi les privilèges des cheminots .
Avatar de l’utilisateur
BR215
Intarissable !
 
Messages: 11575
Inscrit le: Jeu 18 Mars 2010, 19:24
Localisation: Alès (30)
Âge: 47
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Christian
Club: Inutile et sans intérêt.

Re: Un ressenti Eurostar/SNCF

Publié: Dim 06 Mai 2018, 10:36 
Bien sûr ! C'est tout autant inévitable qu'évident mais râler est une vieille habitude bien française :mort:
Avatar de l’utilisateur
Léo Dehurlevent
Fécond
 
Messages: 560
Inscrit le: Mer 01 Fév 2012, 16:08

Re: Un ressenti Eurostar/SNCF

Publié: Dim 06 Mai 2018, 11:26 
Pour recadrer le sujet, je ne faisais pas là un comparatif privé/public mais un comparatif entre 2 services liés à des transports équivalents.

Pour Christian, la dette de la SNCF correspond juste à la dette de l'état au moment où il gérait RFF (qui est un investissement très lourd). Il s'est avéré que l'état a fait construire des lignes nouvelles dont l'enjeu financier était très discutable, cette dette a donc grossi par une gestion de l'état. Cette dette SNCF est apparue brusquement avec le basculement par l'état de RFF vers SNCF Réseau. Cette fameuse dette a toujours existé et date de la fusion des réseaux PLM, Etat.... en une unité unique SNCF gérée puis co-gérée par l'état mais a donc été grossie par une mauvaise gestion de.....l'état, puis repassée à la SNCF.
Les cadres SNCF (et les autres cheminots bien sûr) sont d'ailleurs extrêmement en colère par la désinformation actuelle commandée par l'état pour arriver à ses fins et cacher ses écueils.

Les "privilèges" des cheminots ne provoquent en aucun cas de pertes financières (ils provoquent peut-être un manque à gagner dans certains cas uniquement). Ils ne payent pas le train....la bonne affaire! L'employé rentrant chez lui et faisant ses courses avec sa voiture de service n'est-il donc pas un privilégié?

Je suis un privilégié aussi: je suis un fainéant d'enseignant plein de vacances! Et pourtant, mon salaire est exactement dans les grilles de salaires nationales tenant compte des diplômes et concours passés, ni plus, ni moins! (bien sûr, le salaire étant ramené à 35 heures par semaine).
A ce propos, c'est rigolo, mais tous ces emplois remplis de privilèges n'attirent et n'ont jamais attiré grand monde!!!


Cela dit, je te rejoins, nous ne sommes pas responsables de cette dette, je ne pense pas que la grève soit une solution.
Carré ouvert, palette, Départ!
Avatar de l’utilisateur
cc7112
Démonstratif
 
Messages: 1559
Inscrit le: Sam 28 Avr 2007, 22:22
Localisation: Avignon
Âge: 37

Suivant

Retour vers Sur le zinc

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Gilles74 et 5 invité(s)