Halte à la désinformation : les passages à niveaux français

Ici prennent place les discussions diverses autour du train qui ne rentrent pas dans les rubriques spécialisées ainsi que les discussions sur le modélisme et les hobbies en général. Tout fil de discussions sans réponse au bout de 120 jours est automatiquement supprimé.

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Bernard21
Causant
Messages : 200
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2016, 11:37
Echelle pratiquée : zéro
Prénom : bernard
Club : CDZ,CFE
Localisation : Bourgogne, pas très loin de Dijon...
Âge : 70

Re: Halte à la désinformation : les passages à niveaux franç

Message par Bernard21 » mer. 05 déc. 2018, 16:11

Bernard21 a écrit : ...de toutes façons, sont sans doute pas allés en prison ...
J'ai eu tort de le croire, d'après ce qu'on lit ...

Cela m'apprendra à avoir oublié qu'en procédure de comparution immédiate, la règle n'est pas celle d'ordinaire, qui veut qu'en "correctionnelle", il n'y ait pas de mandat de dépôt, à moins d'un an de prison ferme.

Là, on a manifestement appliqué l'article 465, dernière ligne :oops:

Avatar du membre
EC 64
Intarissable !
Messages : 15987
Enregistré le : lun. 21 janv. 2008, 12:13
Echelle pratiquée : H0 (ep IV-V)
Club : AFAC Paris
Site Internet : http://pagesperso-orange.fr/EC64
Localisation : PARIS (F)
Âge : 67

Re: Halte à la désinformation : les passages à niveaux franç

Message par EC 64 » mer. 12 déc. 2018, 16:50

Ce soir sur W9, à propos de l'accident de Millas, sûrement un très grand moment de télévision, "que s'est-il vraiment passé" avec le scoop qui tue : " le conducteur n'était pas au commande au moment de l'accident...... c'était un stagiaire !! ".

Que faire contre la connerie ?
EC 64, toujours en veille...

Avatar du membre
Labans
Intarissable !
Messages : 8803
Enregistré le : jeu. 08 déc. 2005, 18:42
Echelle pratiquée : HO-HOm
Prénom : J-Louis
Club : RMC
Site Internet : http://www.trainminiature.free.fr/
Localisation : CASTRES - TARN
Âge : 69

Re: Halte à la désinformation : les passages à niveaux franç

Message par Labans » mer. 12 déc. 2018, 18:11

Pour l’enquête de Millas, il y a un article qui accable la conductrice.
MISE à JOUR site RMC 10/03/19

Avatar du membre
EC 64
Intarissable !
Messages : 15987
Enregistré le : lun. 21 janv. 2008, 12:13
Echelle pratiquée : H0 (ep IV-V)
Club : AFAC Paris
Site Internet : http://pagesperso-orange.fr/EC64
Localisation : PARIS (F)
Âge : 67

Re: Halte à la désinformation : les passages à niveaux franç

Message par EC 64 » mer. 12 déc. 2018, 20:23

Il apparait que le responsabilité de la conductrice du car est établi par la justice. L'accabler n'est peut-être pas nécessaire.
Par contre, il semble que certain cherche toujours à mettre en cause la responsabilité de la SNCF, maintenant en mettant le doute sur la compétence de l'agent de conduite SNCF !!
EC 64, toujours en veille...

Gilles74
Prolixe
Messages : 1619
Enregistré le : ven. 19 août 2016, 16:06
Echelle pratiquée : HO

Re: Halte à la désinformation : les passages à niveaux franç

Message par Gilles74 » mer. 12 déc. 2018, 20:49

EC 64 a écrit :Il apparait que le responsabilité de la conductrice du car est établi par la justice. L'accabler n'est peut-être pas nécessaire.
Par contre, il semble que certain cherche toujours à mettre en cause la responsabilité de la SNCF, maintenant en mettant le doute sur la compétence de l'agent de conduite SNCF !!
L'important est ce que le terme "stagiaire" veut dire dans la tête du grand public! Ce fait est connu depuis le début, et ça ressort alors que l'enquête a établi les faits. Il faudrait préciser qu'une agente en stage pratique en ligne est parfaitement habilitée à conduire un train sous la surveillance et la responsabilité de son mécanicien instructeur. C'est l'essence même du stage pratique.

Avatar du membre
Fa 85
Intarissable !
Messages : 5425
Enregistré le : sam. 16 févr. 2008, 00:45
Localisation : La Roche sur Yon

Re: Halte à la désinformation : les passages à niveaux franç

Message par Fa 85 » mer. 12 déc. 2018, 21:07

EC 64 a écrit :Ce soir sur W9, à propos de l'accident de Millas, sûrement un très grand moment de télévision, "que s'est-il vraiment passé" avec le scoop qui tue : " le conducteur n'était pas au commande au moment de l'accident...... c'était un stagiaire !! ".

Que faire contre la connerie ?
Allez.... c'est parti.... :colere:

..mais que vient faire G Feldzer dans cette affaire ???.... :?: :shock:

..et plus on avance, plus le propos d'EC 64 se verifie, " Que faire contre la connerie ?"...hélas

Fabrice

Avatar du membre
Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar
Intarissable !
Messages : 3773
Enregistré le : mar. 14 févr. 2017, 23:37
Echelle pratiquée : De richter
Prénom : Antoine
Club : Indépendants associés
Localisation : Pays arverne
Âge : 34

Re: Halte à la désinformation : les passages à niveaux franç

Message par Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar » mer. 12 déc. 2018, 23:27

Gilles74 a écrit : L'important est ce que le terme "stagiaire" veut dire dans la tête du grand public! Ce fait est connu depuis le début, et ça ressort alors que l'enquête a établi les faits. Il faudrait préciser qu'une agente en stage pratique en ligne est parfaitement habilitée à conduire un train sous la surveillance et la responsabilité de son mécanicien instructeur. C'est l'essence même du stage pratique.
c'est ce que je me disais aussi. Sincèrement, qu'aurait fait un autre conducteur ? A mon avis, pas plus. Si un obstacle se situe dans la distance de freinage, on tape dedans, c'est valable pour tout véhicule. Le problème, c'est que j'ai l'impression que certaines personnes ne comprennent pas qu'un train, ça ne s'arrête pas comme une Twingo.

Avatar du membre
Matthieu
Intarissable !
Messages : 3563
Enregistré le : dim. 14 août 2005, 21:57
Echelle pratiquée : O14 / H0e
Localisation : Reims, c'est la banlieue de Sedan!
Âge : 42

Re: Halte à la désinformation : les passages à niveaux franç

Message par Matthieu » jeu. 13 déc. 2018, 09:12

Bientôt, on pourra voir : terrible accident avec un vehicule auto école, c'est un stagiaire qui conduisait !

Avatar du membre
fa57
Zorro est à rivets
Messages : 16990
Enregistré le : sam. 20 août 2005, 14:52
Localisation : ACAL

Re: Halte à la désinformation : les passages à niveaux franç

Message par fa57 » jeu. 13 déc. 2018, 13:08

j'ai regardé ce reportage (c'est pas une enquête car sinon ce serait un gros mot, vis à vis du piètre résultat.)

aucun journaliste n'a vérifié la cohérence du reportage, en gros:
- au début, la conductrice dit que les barrières sont levées
- à la fin, la conductrice dit avoir freiné en urgence à 18km/h et même avoir tapé quelque chose (les barrières ?), s'ensuit des démonstration que le bus freine sur place.

- mais c'est vraiment bizarre de freiner en urgence en tant que conducteur routier quand les barrières sont ouvertes ce qu'elle a dit au début. C'est vraiment incohérent.
- c'est pas parce que le conducteur chevronné aurait été au commandes que le train n'aurait pas tapé, il aurait tapé de la même manière (stagiaire ou pas).
- les types en face s'arrêtent parce que les barrière sont abaissées, si les barrière seraient restées ouverte, ils ne se seraient pas arrêté, donc ce témoignage est fiable.
- les écoliers à l'intérieur ne regardaient pas les barrières, ça c'est certain, c'était même pas la peine de leurs demander.
J'étais aux WC :mdr:

En ligne
Avatar du membre
Prevost
Mon surnom à moi
Messages : 26505
Enregistré le : lun. 02 janv. 2006, 10:04
Echelle pratiquée : H0.fr & H0.usa
Prénom : Alain
Localisation : Au pays des lentilles AOP
Âge : 65

Re: Halte à la désinformation : les passages à niveaux franç

Message par Prevost » jeu. 13 déc. 2018, 14:40

Une question. Juste une information. Est il possible qu'une barrière soit fermée et pas l'autre :?:

Avatar du membre
Fa 85
Intarissable !
Messages : 5425
Enregistré le : sam. 16 févr. 2008, 00:45
Localisation : La Roche sur Yon

Re: Halte à la désinformation : les passages à niveaux franç

Message par Fa 85 » jeu. 13 déc. 2018, 15:13

Par mise en place d'un blocage volontaire, il doit être possible d'empecher physiquement la descente...

..comme déjà dit à moultes reprises, cette technologie abaisse les barrières en l'absence de tension...

..il y a quelques clichés interrressant sur ce reportage, dont notement l'etat recent du PN, où il apparaît une sorte de support empêchant l'autre barrière ( celle non brisée de la chaussée contigue...) de s'abaisser, ce qui est sa position de repos et par defaut...

..certains PN de technologie plus economique ( Franchissement conditionnel ), montés uniquement sur voies sans trains de voyageurs peuvent presenter le risque que tu décris... ce qui n'est evidement pas le cas sur la ligne considérée ouverte aux voyageurs...

Fabrice

Avatar du membre
Bernard21
Causant
Messages : 200
Enregistré le : jeu. 10 nov. 2016, 11:37
Echelle pratiquée : zéro
Prénom : bernard
Club : CDZ,CFE
Localisation : Bourgogne, pas très loin de Dijon...
Âge : 70

Re: Halte à la désinformation : les passages à niveaux franç

Message par Bernard21 » jeu. 13 déc. 2018, 17:02

fa57 a écrit :j'ai regardé ce reportage […]
aucun journaliste n'a vérifié la cohérence du reportage
Moi aussi, et même conclusion.

Car, ce qu'on a vu, c'est une sorte de « match » organisé entre deux parties au procès à venir, dont l'une a pris tout le devant de la scène, sans que l'autre puisse jamais avoir l'occasion de s'exprimer…

En dehors de la charge un peu pénible menée au début contre la malheureuse conductrice du bus, au sujet de son addiction supposée à un psychotrope,(rappelons que le procureur de la République s'est exprimé à ce sujet, écartant tout lien entre les médicaments pris par la conductrice et l’accident), l'émission, à mon avis, s'est quand même un peu trop appuyée sur le seul point de vue de son avocat, tel que celui-ci l'a déjà longuement exposé dans diverses publications.

On sait, depuis presque le début, en effet, que l'avocat de la défense dénonce une sorte de « complot officiel » faisant accroire que les installations de la SNCF fonctionnent parfaitement en tout temps et en tous lieux. Et qu'il prétend, de son côté, apporter la preuve qu’il y a eu « un raté de fermeture de la barrière », sur fond « d'interférence électrique liée à l’alimentation commune des passages à niveau n° 25 et 26 » (sic).


On sait aussi qu'il réclame à corps et à cris, un nouveau transport de justice permettant de vérifier la distance de freinage exacte du bus, car les conclusions sur ce point, de l'expertise actuelle lui semblent « farfelues », le bus n'ayant pu parcourir plus d'un mètre, après le « coup de frein ».


Mais aussi, une nouvelle lecture de la bande graphique du train, fondée sur le fait qu'une première analyse (par la SNCF) lui aurait fait dire que le TER a « freiné entre 70 et 120 m avant le passage à niveau », alors qu'une autre (!?) a réduit cette distance à 10 m.

Selon lui, cette distance est donc « incompatible » avec le temps nécessaire à la conductrice stagiaire du train pour déclencher le freinage et avec la réaction du titulaire qui serait sorti de la cabine pour aller se protéger avant de revenir (doivent être contents d'avoir entendu çà!)...

Toute ressemblance avec ce qu'on a vu...

C'est, bien sur, son droit de dire tout cela ou de le faire dire, sous le couvert d'une émission de vulgarisation télévisuelle.

Mais on peut penser qu'il aurait pu le dire autrement, sans piétiner autant qu'il l'a fait, le serment qu'il a prononcé à son entrée dans la carrière "d'exercer ses fonctions avec dignité et conscience" [...].

Sa charge contre sa consoeur chargée des intérêts de trois parties civiles, en particulier, manquait ainsi pour le moins à ses devoirs de « loyauté », et de « confraternité », obligeant à ne pas « déconsidérer, ridiculiser, ou moquer. le confrère ».


Car, sauf erreur, il l'a bel et bien accusée d'être trop proche de la SNCF, au travers de liens personnels avec l'un des ses hauts cadres... et donc, si les mots ont un sens, d'être en grave « conflit d'intérêt ».

Cà ne se fait pas, normalement... D'autant qu'on ne voit guère quel avantage de procédure peut en être tiré, à si peu de distance d'une clôture d'instruction, annoncée pour dans 6 mois, sauf nouvel élément.

Ou alors, l'ancien élu qu'il est, est resté un fervent adepte du « principe d'explosion »..., celui qui s'énonce en latin, si ma mémoire est bonne :

Ex falso sequitur quod libet (du faux on peut déduire ce qu'on veut).

Bref, j'aurais mieux fait de regarder l'émission d'histoire sur France 5 ou de m'occuper de mon train...

Avatar du membre
pimprenelle
Expansif
Messages : 2500
Enregistré le : sam. 01 nov. 2008, 20:52

Re: Halte à la désinformation : les passages à niveaux franç

Message par pimprenelle » jeu. 13 déc. 2018, 19:57

EC 64 a écrit :Il apparait que le responsabilité de la conductrice du car est établi par la justice. L'accabler n'est peut-être pas nécessaire.
Par contre, il semble que certain cherche toujours à mettre en cause la responsabilité de la SNCF, maintenant en mettant le doute sur la compétence de l'agent de conduite SNCF !!
Par la justice?
Cette affaire serait déjà jugée, par conséquent.
Sait-on par qui, quand, où se sont tenus les débats et quel fut le verdict ?
Merci pour vos éclairages :idea: .

Avatar du membre
EC 64
Intarissable !
Messages : 15987
Enregistré le : lun. 21 janv. 2008, 12:13
Echelle pratiquée : H0 (ep IV-V)
Club : AFAC Paris
Site Internet : http://pagesperso-orange.fr/EC64
Localisation : PARIS (F)
Âge : 67

Re: Halte à la désinformation : les passages à niveaux franç

Message par EC 64 » jeu. 13 déc. 2018, 22:47

voir l'instruction judiciaire...
EC 64, toujours en veille...

Avatar du membre
pimprenelle
Expansif
Messages : 2500
Enregistré le : sam. 01 nov. 2008, 20:52

Re: Halte à la désinformation : les passages à niveaux franç

Message par pimprenelle » ven. 14 déc. 2018, 06:17

Ma mémoire, un peu défaillante, me fait pourtant souvenir, qu'en droit français, il y avait comme une sorte d'obstacle à la chose, couramment appelée "secret de l'instruction".
Mai j'ai peut-être loupé un truc :siffle:

Répondre