Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Ce Second Empire si mal aimé...

Ici prennent place les discussions diverses autour du train qui ne rentrent pas dans les rubriques spécialisées ainsi que les discussions sur le modélisme et les hobbies en général. Tout fil de discussions sans réponse au bout de 120 jours est automatiquement supprimé.

Modérateur: MOD

Re: Ce second-Empire si mal aimé...

Publié: Mar 31 Jan 2017, 16:43 
ouest-etat14 a écrit:Qui se souvient que 'est sous son régine qu'on a enfin supprimé le boulet aux bagnards!!!
1848 l'esclavagisme est à nouveau abolie mais cette fois le neveu ne l a pas retablie ( son sejour aux USA l avait profondement marqué)


J'espère que les informations que tu donnes sur le ferroviaire sont plus avérées que tes rappels historiques.

L'abolition de l’esclavage sous l'impulsion de Victor Schœlcher date de début 1948, alors que la seconde république n'est pas encore constituée et "Napoléon III" même pas encore candidat aux législatives.

Il n'a donc eu aucun rôle sur ce point.
JPGO sup. dem.
 

Re: Ce second-Empire si mal aimé...

Publié: Mar 31 Jan 2017, 16:53 
ah ! désolé mais tu ne lis pas bien ma phrase ..
tu as fais une faute de frappe, je pense ( cela m arrive aussi!) il s'agit de 1848
et oui C EST VICTOR SCHOELCHER qui a abolie l esclavagisme en France MAIS je te rappel que la precedente grande revolution (1789) l avait fait aussi ET QUE NAPOLEON PREMIER a rétablie dans les colonies l esclavagisme..
Donc apres avoir été le premier président de la république, Louis Napoléon devient empereur et............LUI (napoleon III) ne rétablie pas l 'esclavage...
"JE ME SOUVIENS"
Avatar de l’utilisateur
ouest-etat14
Loquace
 
Messages: 1044
Inscrit le: Lun 07 Jan 2013, 18:14
Localisation: Normandie
Âge: 54
Echelle pratiquée: ho

Re: Ce second-Empire si mal aimé...

Publié: Mar 31 Jan 2017, 17:13 
ouest-etat14 a écrit:ah ! désolé mais tu ne lis pas bien ma phrase ..
tu as fais une faute de frappe, je pense ( cela m arrive aussi!) il s'agit de 1848
et oui C EST VICTOR SCHOELCHER qui a abolie l esclavagisme en France MAIS je te rappel que la precedente grande revolution (1789) l avait fait aussi ET QUE NAPOLEON PREMIER a rétablie dans les colonies l esclavagisme..
Donc apres avoir été le premier président de la république, Louis Napoléon devient empereur et............LUI (napoleon III) ne rétablie pas l 'esclavage...


Pour y avoir été une quinzaine de fois tant pour le boulot que pour les vacances, je connais assez bien les Antilles et leur histoire. J'y serais d'ailleurs dans un mois et demi.
Le rétablissement de l'esclavage (qui n'a pas concerné la Martinique) explique d'ailleurs la différence de "climat social" qu'on ressent entre cette dernière et la Guadeloupe.

Rétablir l'esclavage APRES 1850, alors que déjà on a pas été précurseur sur le sujet, aurait été difficile. Ne pas oublier qu'une des raison de la suppression de l'esclavage (je ne parle pas de SCHOELCHER) était de ne pas concurrencer les machines à vapeur qui commençaient à prendre place dans l'industrie.

Par contre, j'ai effectivement fait une magnifique faute de frappe. :)
JPGO sup. dem.
 

Re: Ce second-Empire si mal aimé...

Publié: Mar 31 Jan 2017, 17:29 
Qui est Napoléon III ?
il est peut etre bon de se souvenir, ou de découvrir qui est cet homme..
Louis Napoléon est le neveu de Napoléon I
Image

et pour en savoir un peut plus sur le second empire il est possible de regarder cette video ( comme tous documents "historique" il peut etre sujet a debat! mais il a le merite d exister..)
https://www.youtube.com/watch?v=Xt2DSk-i6bU
"JE ME SOUVIENS"
Avatar de l’utilisateur
ouest-etat14
Loquace
 
Messages: 1044
Inscrit le: Lun 07 Jan 2013, 18:14
Localisation: Normandie
Âge: 54
Echelle pratiquée: ho

Re: Ce second-Empire si mal aimé...

Publié: Mar 31 Jan 2017, 17:42 
Pascal 87 a écrit:
ouest-etat14 a écrit:C 'est tout l interet, je pense , de cette rubrique "sur le zinc" pouvoir discuter, echanger, découvrir....Histoire d 'eclairer nos lanternes...!

Drôle d'idée de mettre ce sujet "sur le zinc" :roll: A mon avis il aurait toute sa place sur "Ferrovissime". Non ? :?

Vu la tournure que ça prend, je pense qu'un sujet "Les Chemins de Fer dans le Second Empire" sur Ferrovissime serait effectivement plus lisible. :siffle:
XT
Avatar de l’utilisateur
l'Esto
Retour de flamme ?
 
Messages: 11462
Inscrit le: Mar 16 Août 2005, 13:19
Localisation: Territoire de Belfort (donc beau et fort)
Âge: 42

Re: Ce second-Empire si mal aimé...

Publié: Mar 31 Jan 2017, 18:55 
ouest-etat14 a écrit:Louis Napoléon est le neveu de Napoléon I


Tututututut ! Je m'inscrit en faux ! :moi:

Non pas que je sois en possession d'éléments historiques irréfutables. :mrgreen:
Mais simplement parce qu'à l'historiographie traditionnelle, je préfère une petite légende qui court ici bas dans mes chers vallons pyrénéens... :coeur2:

Légende que je me propose de vous narrer par le menu.


Ainsi donc, si on reprend l'arbre génial-logique publié un peu plus haut, oui, Napoléon III est bien le neveu du Premier.
Oui, Hortense de Bauharnais est bien la mère du jeune Charles-Louis-Napoléon Bonaparte.
Mais Charles-Louis n'est pas le premier ni seul enfant de la donzelle.
Je dis donzelle, car son altesse était alors réputée à l'époque pour avoir la cuisse hospitalière, être large d'esprit, et d'ailleurs. Il faut dire que son mari, Louis Bonaparte (lui même frère cadet du Premier) était un obscur Roi de Hollande, abdiquant très vite et contraint à l'exil. Pas de quoi faire fantasmer la pauvre Hortense. D'autant qu'Hortense est la fille de Joséphine, épouse du Très Illustre N°1, et elle aussi chaudasse notoire durant sa jeunesse. Pas facile de se faire une place.

Nonobstant, bon sang ne saurait mentir, voilà notre Hortense bien décidée à marcher dans les (faux) pas de sa mère. Elle se marie donc avec le frère cadet de Napoléon Ier, Louis, paralytique déchu porteur de la chtouille...

De cette union (quoique...), naissent plusieurs enfants. Assez difficile de s'y retrouver, entre l'officiel Louis, et les amants successifs. Le plus connu sera sans conteste Charles de Flahaut, avec lequel Horetense eut un enfant illégitime. Enfant qui deviendra... le Duc de Morny, bien connu des ferroviphiles.

Revenons au mariage.
Hortense et Louis (qui se fait probablement aider à l'insu de son plein gré) auront donc pour la galerie trois enfants. Trois garçons. Napoléon-Charles, Napoléon-Louis, et notre Charles-Louis-Napoléon.
'Se cassaient pas trop la tête pour les prénoms, à l'époque...

Sauf qu'arrive un drame, enfin deux.
Le fils aîné d'Hortense, (donc Napoléon Charles si vous avez bien suivi) décède au mois de mai 1807 à l’âge de 4 ans. Le second frère Napoléon Louis mourra assez jeune également (1831, à l'âge de 27 ans), donc sans avoir pu accéder au pouvoir.
Le troisième rejeton attendra son heure, en 1851...
Entretemps, l'Aiglon meurt en 1832. Tous les regards bonapartistes se tournent alors vers cette branche de la famille, et sur Charles-Louis, seul survivant des trois.

Revenons donc à notre Reine Hortense éplorée en ce printemps 1807, venant de perdre son premier enfant. Le second n'a pas trois ans, et le futur Napoléon III est encore embusqué au fin fond d'anonyme gonades.

Que décide-t-elle de faire pour noyer son chagrin ? Un voyage, pardi ! Dans les Pyrénées.
Je reprends alors l'intégralité du texte de Gérard Caubet, qui racontera la suite bien mieux que je ne saurais le faire :

Elle fait un séjour à Cauterets du 18 juin au 8 août. Elle randonne beaucoup.
Pas bégueule pour deux sous, elle n’hésite pas à pousser la porte des plus humbles masures pour se sustenter d’une tranche de pain noir trempé dans un bol de lait de chèvre.
Le hasard lui fait rencontrer Descazes, un jeune et fringant cauterésien récemment tombé en veuvage.
Entre eux se crée une amitié profonde fondée sur une communauté de douleur.
Un jour alors qu’elle revient de Luz par le col de Riou, éclate un orage d’une violence inouïe.
Hortense et son guide trouvent refuge dans l’hôtellerie qui plus tard portera son nom.

Éclairs et coups de tonnerre résonnent dans la montagne, amplifiés par l’écho.
Les mauvaises langues racontent à l’envie qu’elle aurait trouvé dans les bras de son guide réconfort et motifs à calmer sa frayeur.

Toujours est-il que le futur Napoléon III naîtra 9 mois plus tard.
Calendrier en main, biographes et commères se livrent à un savant décompte sur la date de la conception de l’impérial rejeton. Elle est située en juillet 1807, date du séjour d’Hortense à Cauterets.
Le recensement précis des braguettes présentes à ce moment-là-là dans l’entourage de la reine, dresse l’inventaire des pères putatifs.
Plusieurs noms circulent dont celui du guide cauterésien.


En absence de tests génétiques fiables (prélèvements sur les dépouilles respectives de la famille impériale), j'aime à croire en cette légende croquignolesque. :ange3:
Gars de gare égaré
Avatar de l’utilisateur
Renato
Intarissable !
 
Messages: 15979
Inscrit le: Sam 01 Mars 2008, 17:00
Localisation: Sous les ogives du Midi
Echelle pratiquée: H0 1958-75
Club: Rigollots®

Re: Ce second-Empire si mal aimé...

Publié: Mar 31 Jan 2017, 19:10 
oui heureusement qu on ne faisait pas de test adn ( ou que l on ne pouvait pas..)
car tout au long de l histoire il y aurait de sacrées surprise!
ah la reine Hortense ....
"JE ME SOUVIENS"
Avatar de l’utilisateur
ouest-etat14
Loquace
 
Messages: 1044
Inscrit le: Lun 07 Jan 2013, 18:14
Localisation: Normandie
Âge: 54
Echelle pratiquée: ho

Re: Ce second-Empire si mal aimé...

Publié: Mar 31 Jan 2017, 19:14 
Le camembert vous connaissez?

Image

et pour tous les fromages normands
http://www.fromage-normandie.com/fr/cam ... mbert.html
"JE ME SOUVIENS"
Avatar de l’utilisateur
ouest-etat14
Loquace
 
Messages: 1044
Inscrit le: Lun 07 Jan 2013, 18:14
Localisation: Normandie
Âge: 54
Echelle pratiquée: ho

Re: Ce second-Empire si mal aimé...

Publié: Mar 31 Jan 2017, 20:37 
>Plusieurs noms circulent dont celui du guide cauterésien.

Histoire intéressante. J'aime à penser que dans tout "mensonge" il réside une petite part de "vérité". Hasard ou pas, il se trouve qu'il y avait un quasi-homonyme dans l'entourage d'Hortense à cette époque, en la personne du comte Elie Decazes. Il donnera d'ailleurs son nom à une ville de l'Aveyron.
Avatar de l’utilisateur
141-C
Fécond
 
Messages: 584
Inscrit le: Mar 08 Nov 2016, 23:08
Localisation: Drouais
Echelle pratiquée: H0
Prénom: Sébastien

Re: Ce second-Empire si mal aimé...

Publié: Mar 31 Jan 2017, 21:51 
Voilà une petite vue prise l'hiver dernier depuis le Chalet de la Reine Hortense.
En contrebas : Cauterets.
C'est sûr que pour un câlin crapuleux, ça aspire davantage à la mélancolie que la vue sur le périph' depuis une chambre d'Etap'Hôtel... :siffle:

Image
Gars de gare égaré
Avatar de l’utilisateur
Renato
Intarissable !
 
Messages: 15979
Inscrit le: Sam 01 Mars 2008, 17:00
Localisation: Sous les ogives du Midi
Echelle pratiquée: H0 1958-75
Club: Rigollots®

Re: Ce second-Empire si mal aimé...

Publié: Mar 31 Jan 2017, 22:19 
On peut dire que j'ai eu le nez creux, c'est bien de Decazes dont il est question :

http://lieux.loucrup65.fr/reinehortense.htm

Et j'aurai même appris d'où vient le nom du musée Massey. Elle est pas belle la vie... :mrgreen: !
Avatar de l’utilisateur
141-C
Fécond
 
Messages: 584
Inscrit le: Mar 08 Nov 2016, 23:08
Localisation: Drouais
Echelle pratiquée: H0
Prénom: Sébastien

Re: Ce second-Empire si mal aimé...

Publié: Mar 31 Jan 2017, 22:48 
Bon, il faut en prendre et en laisser, hein... :noel:
Notamment pour ce qui est de la première ascension du Vignemale... :roll:
Un peu plus, c'est aussi Hortense qui aurait inventé la vaccination, le MacIntosh, et le fil à couper le beurre.

En revanche, c'est "rigolo" de lire "les eaux glacées du lac de Gaube et les neiges éternelles du glacier"... en plein mois de juillet. Mais là, d'autres écrits (et photos) témoignent malheureusement du recul spectaculaire (et inquiétant) des glaciers.
Gars de gare égaré
Avatar de l’utilisateur
Renato
Intarissable !
 
Messages: 15979
Inscrit le: Sam 01 Mars 2008, 17:00
Localisation: Sous les ogives du Midi
Echelle pratiquée: H0 1958-75
Club: Rigollots®

Re: Ce second-Empire si mal aimé...

Publié: Mer 01 Fév 2017, 11:29 
De toutes façons, si le second empire est mal-aimé, c'est qu'il s'est terminé par une guerre stupide qu'il a perdu et qui a engendré deux guerres mondiales avec destruction de l'Europe politique et, surtout, culturelle...

A présent, est-ce que Napoléon III est un homme détestable : non! Est-ce qu'il a fait bcp pour moderniser la France : oui! Le développement des CF est un très bon critère...

Perso, je lui reprocherai davantage la calamiteuse expédition du Mexique et le fait de n'avoir pas su s'entendre avec l'empire des Habsbourg pour contenir l'expansionnisme allemand...

Mais bon...
On est mieux en époque 2
Avatar de l’utilisateur
Starluc
Intarissable !
 
Messages: 9834
Inscrit le: Lun 22 Août 2005, 10:28
Localisation: Paris
Âge: 61

Re: Ce second-Empire si mal aimé...

Publié: Mer 01 Fév 2017, 13:13 
Bien d 'accord.
D' autant que l'expensionnisme prussien et l'unification allemande ne faisaient pas forcement l unanimité dans les états du sud.
Les campagnes contre le sud Danemark et la défaite de Sadowa n'ont helas pas servis de leçon ...
"JE ME SOUVIENS"
Avatar de l’utilisateur
ouest-etat14
Loquace
 
Messages: 1044
Inscrit le: Lun 07 Jan 2013, 18:14
Localisation: Normandie
Âge: 54
Echelle pratiquée: ho

Re: Ce second-Empire si mal aimé...

Publié: Mer 01 Fév 2017, 17:12 
Starluc a écrit:... une guerre stupide...

Peut-il en être autrement ? :wink:
Gars de gare égaré
Avatar de l’utilisateur
Renato
Intarissable !
 
Messages: 15979
Inscrit le: Sam 01 Mars 2008, 17:00
Localisation: Sous les ogives du Midi
Echelle pratiquée: H0 1958-75
Club: Rigollots®

PrécédentSuivant

Retour vers Sur le zinc

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 14 invité(s)