Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Ce Second Empire si mal aimé...

Ici prennent place les discussions diverses autour du train qui ne rentrent pas dans les rubriques spécialisées ainsi que les discussions sur le modélisme et les hobbies en général. Tout fil de discussions sans réponse au bout de 120 jours est automatiquement supprimé.

Modérateur: MOD

Re: Ce Second Empire si mal aimé...

Publié: Sam 11 Fév 2017, 16:57 
Fort intéressant en effet ! :applause: :applause: :applause:

La pensée de Viollet-le-Duc y est bien retranscrite, expliquée.
Avatar de l’utilisateur
R.I.C
Intarissable !
 
Messages: 7827
Inscrit le: Mar 24 Mars 2009, 10:12
Localisation: Bergerac
Âge: 28
Echelle pratiquée: H0 - ép II
Prénom: Julien

Re: Ce Second Empire si mal aimé...

Publié: Lun 13 Fév 2017, 09:20 
bien de ton avis...
La doc suivante, sur Pierrefonds ,est tout aussi explicite ...
Accessoirement mettre ce cher trio de F.Schubert en genérique ne gâte rien!
"JE ME SOUVIENS"
Avatar de l’utilisateur
ouest-etat14
Loquace
 
Messages: 1048
Inscrit le: Lun 07 Jan 2013, 17:14
Localisation: Normandie
Âge: 54
Echelle pratiquée: ho

Re: Ce Second Empire si mal aimé...

Publié: Jeu 16 Fév 2017, 08:31 
9 janvier 1873 Napoleon III est décédé :


Image

Apres presque 3 ans d' exil , en Grande-Bretagne, Louis-Napoléon decede le 9 janvier 1873.
Le 15 janvier il est inhumé dans l'église Sainte Mary , puis en 1888, son épouse le fait transférer à l’abbaye St-Michel de Farnborough .
Il y repose avec son fils ( mort en 1879 pendant la guerre contre les zoulous )

Voici son tombeau:

Image

Depuis lors ,notre premier President de la République , y demeure !

Image

https://www.napoleon.org/magazine/lieux ... rnborough/
"JE ME SOUVIENS"
Avatar de l’utilisateur
ouest-etat14
Loquace
 
Messages: 1048
Inscrit le: Lun 07 Jan 2013, 17:14
Localisation: Normandie
Âge: 54
Echelle pratiquée: ho

Re: Ce Second Empire si mal aimé...

Publié: Dim 19 Fév 2017, 01:29 
Permettez, amis, que je place mon grain de sel.
«Le libre droit des peuples à disposer d'eux-mêmes» est encore une idée de monsieur le second,pour être précis" Président de la IIème République. Ce pauvre Lamartine fut le très éphémère "premier Président", un peu ...nommé par ses copains plutôt qu'élu par les électeurs de France (rien que des gars à l'époque) au "suffrage universel" rétabli. Dommage pour le grand poète qu'il y eut la révolte ouvrière en juin 1849 quand les sous accumulés sous le règne du Roi Bourgeois ont été absorbés pour payer les anciens chômeurs des Ateliers Nationaux, ouvriers redevenus chômeurs.! Et le général Cavaignac ne fit pas dans la dentelle...Ceux qui avaient quelque bien à protéger des révoltés apportèrent leurs suffrages à celui qui promettait de remettre de l'ordre(*) dans la "boutique France" et qui bénéficiait de l'aura de "Tonton Napoléon"
Voilà pour celui qui devint le "Patron" de ce Second Empire. Une sorte de réhabilitation sourd depuis une petite dizaine d'années chez nous. Sachons reconnaître le positif de ce règne. Alors, après le" Second Tempire", ce serait le..."Second Tant mieux" ?
-----------------------
(*)Un certain Adolf, en 1933, a aussi "surfé" sur cette vague. S'il ne s'était contenté que de cela...Par ailleurs, de fins connaisseurs du Proche Orient ont le sentiment que les événements actuels ont une cause dans la 1ère G-M. (promesses anglaises non tenues envers le Cheikh Saoud°)Mais là nous nous éloignons de cette grande époque du XIXème siècle.
115GLA13
Disert
 
Messages: 425
Inscrit le: Lun 10 Jan 2011, 01:48

Re: Ce Second Empire si mal aimé...

Publié: Dim 19 Fév 2017, 17:23 
bonjour et bienvenue à 115GLA13...
j 'ai habité , à une époque, pres du chateau de ce général Cavaignac ,; il y fit une longue retraite jusqu à a la fin de ces jours...
Il est vrais que cette période est une charniere, mieux la connaitre c'est mieux comprendre la suite!
"JE ME SOUVIENS"
Avatar de l’utilisateur
ouest-etat14
Loquace
 
Messages: 1048
Inscrit le: Lun 07 Jan 2013, 17:14
Localisation: Normandie
Âge: 54
Echelle pratiquée: ho

Re: Ce Second Empire si mal aimé...

Publié: Lun 03 Avr 2017, 14:59 
Bonjour,

Très bonne idée de sujet ! Une période effectivement très riche à de nombreux aspects !

L’exposition y étant consacrée à Orsay il y a quelques mois de cela étant très intéressante pour saisir l’esprit des ces années là !
Félix
MF67
Comparse de bac à sable
 
Messages: 1338
Inscrit le: Mer 12 Déc 2012, 15:40
Localisation: Lyon
Âge: 19
Echelle pratiquée: H0
Prénom: Félix

Re: Ce Second Empire si mal aimé...

Publié: Mer 05 Avr 2017, 07:32 
Bonjour à MF 67.

Oui c'est une période tres riche sous bien des angles..
Recement j ai regardé un documentaire sur le Duc d'AUMALE.. accessoirement on y parle de son retour à Paris 1873 et donc son emerveillement devant le "nouveau Paris. Là encore (apres avoir dénigrer Napoléon III ) le doc met en avant le beau Paris de Hausseman..
Bah oui.. mais ce qui fait de Napoléon III un grand personnage, c 'est à mon avis ,sa capacité outre ces idées novatrices d'avoir trouver et surtout laissé "carte blanche" à des grands hommes comme Hausseman ou encore Violet- le-Duc..
Tout au long de l histoire de notre beau pays , il y a eue des periodes novatrices sur la planete ! Seulement , regulierement, notre belle France en a profitée avec un certain retard souvant à cause de nos dirigeants ( peut importe le régime) retrogrades, conservateurs voir completement optus :
Monsieur Thiers à bien dit " le train ne resterat qu'un joujou "
Image
"JE ME SOUVIENS"
Avatar de l’utilisateur
ouest-etat14
Loquace
 
Messages: 1048
Inscrit le: Lun 07 Jan 2013, 17:14
Localisation: Normandie
Âge: 54
Echelle pratiquée: ho

Re: Ce Second Empire si mal aimé...

Publié: Mer 28 Nov 2018, 00:20 
Up' pour ce petit sujet, à l'occassion d'un quizz dans Ferrovissime :

Jielcé76 a écrit:Au retour d' un voyage à Vichy, l' empereur devait s' arrêter à Montargis pour remettre au curé Chauvet, le prélat au centre de l' image, la somme de 5000 fr de l' époque afin de réparer son église. A sa gauche, au même niveau, l' empereur himself, sauf erreur.
Tout le gratin est là mais c' est bien la communauté religieuse qui est la mieux représentée, et pour cause!
La photo est datée au 11 juillet 1863.

Rail 45 a bien fait le lien avec la ville bien irriguée. Montargis, la "Venise du Gâtinais" toutes proportion gardées, ne compte pas moins d' une centaine de ponts. Aucun d' entre eux n' émettant de soupirs.

J' ai trouvé cependant la date du 19 septembre 1861 en commentaire de cette photo dans un ouvrage de vulgarisation. Comme quoi, il faut toujours vérifier ses sources. L' auteur a dû confondre avec celle de l' inauguration de la ligne.

Vous noterez que le chef de gare, qui doit être l' avant dernier personnage à droite, n'est pas peu fier.
Le bâtiment de bois provisoire a laissé place peu de temps après ce raout à celui qui est toujours en place aujourd' hui.

Un scan un peu plus précis avec le nom de la gare que j' avais bien sûr camouflé:

Image
Gars de gare égaré
Avatar de l’utilisateur
Renato
Intarissable !
 
Messages: 16396
Inscrit le: Sam 01 Mars 2008, 16:00
Localisation: Sous les ogives du Midi
Echelle pratiquée: H0 1958-75
Club: Rigollots®

Re: Ce Second Empire si mal aimé...

Publié: Mer 28 Nov 2018, 05:25 
Bonjour

Napoléon III, c'est - aussi - l'Opéra Garnier ...
Les Arts et la Culture ...
Les Curieux pourront consulter ce site très riche sur l'histoire des théâtres parisiens, dont cette page sur la période du Second Empire : Les théâtres et le Second Empire

Le second Empire, c'est aussi le développement des bains de mer (L'Impératrice donne l'exemple), des villes thermales (par exemple cf LR 596 Plombières Blues), des voyages de "loisirs" ... loisirs qui seront "réclamés" quelques décennies plus tard par les classes populaires, puisque la bourgeoisie en avait donné l'exemple ... Le début de la libérations des corps et des mœurs, et du niveau de vie ...
Les progrès "techniques" vont se rependre jusqu'aux campagnes profondes, la voie ferroviaire aidant...
Les batailles avec les Bateliers, les relais de poste... Le nombre de métiers impacté a été énorme, les évolutions "forcées", sur des populations peu éduquées, a aussi engendré bien des difficultés sociales... D'où, du point de vue politique, la nécessité de former-éduquer les jeunes générations pour accompagner ces progrès techniques du machinisme : école obligatoire ... et émergence des mouvements contestataires, d'où surgira , notamment, le communisme ...

Ne pas oublier non plus la grande crise financière qui secouera l'économie française avec la fin de la bulle spéculative sur les réseaux ferrés ...

Effectivement, c'est une période méconnue, pourtant une période "charnière" sur de très nombreux plans ...

Passionnant, tout ça :wink:
A toute vapeur...en + du reste
Avatar de l’utilisateur
BB9004
Fécond
 
Messages: 702
Inscrit le: Jeu 09 Août 2012, 14:58
Localisation: Planète Bleue, à coté de la ville Lumière : 94
Âge: 63
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Lionel
Club: ex CMG 92

Re: Ce Second Empire si mal aimé...

Publié: Mer 28 Nov 2018, 13:10 
OUI, l'impact du Chemin de fer et les bateliers, ma ville de naissance a été au cœur de ce problème, mais elle a su se reconvertir dans l'utilisation du bois qui n'allait plus chauffer Paris, mais qui a servi au développement de la chimie du bois.
Voir dans notre domaine HO les wagons "Lambiotte" et "SPCC" ou "SFCC" reproduits dans des marques différentes dont Märklin et Brawa et qui sont liés à cette reconversion.
ALAIN
Avatar de l’utilisateur
morvan
Une promo? J'achète!
 
Messages: 16002
Inscrit le: Sam 13 Août 2005, 11:28
Localisation: Colombes (92) & Clamecy (58)
Âge: 73
Echelle pratiquée: HO & Z

Re: Ce Second Empire si mal aimé...

Publié: Mer 28 Nov 2018, 13:40 
115GLA13 a écrit:Ceux qui avaient quelque bien à protéger des révoltés apportèrent leurs suffrages à celui qui promettait de remettre de l'ordre(*) dans la "boutique France"
-----------------------
(*)Un certain Adolf, en 1933, a aussi "surfé" sur cette vague. S'il ne s'était contenté que de cela...Par ailleurs, de fins connaisseurs du Proche Orient ont le sentiment que les événements actuels ont une cause dans la 1ère G-M. (promesses anglaises non tenues envers le Cheikh Saoud°)Mais là nous nous éloignons de cette grande époque du XIXème siècle.

C'est vraiment marrant comment l'histoire peut avoir le hoquet ! Assiste-t-on dans notre "douce France" à une troisième redite ?
Je suis Jumbo
Avatar de l’utilisateur
PJRo
Zé cru voir un rominet!
 
Messages: 13551
Inscrit le: Lun 15 Août 2005, 16:45
Âge: 62
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Pascal
Club: AAATV-SPDC

Précédent

Retour vers Sur le zinc

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Bernard21 et 16 invité(s)