Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Service public

Ici prennent place les discussions diverses autour du train qui ne rentrent pas dans les rubriques spécialisées ainsi que les discussions sur le modélisme et les hobbies en général. Tout fil de discussions sans réponse au bout de 120 jours est automatiquement supprimé.

Modérateur: MOD

Re: Service public

Publié: Ven 16 Nov 2012, 14:29 
Christian, je suis parfaitement en phase avec toi
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 25547
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 11:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 64
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: Service public

Publié: Ven 16 Nov 2012, 14:43 
PREVOST a écrit:Tu vois Nathea, la vie parisienne j'en ai eu un peu l'exprécience. C'était il y a longtemps je l'avoue mais les problèmes étaient les mêmes à l'échelle de l'époque.


Tout dépend de quelle époque, et de quels problèmes tu parles ?

Au millénaire dernier, dans la fin des années 60, la circulation automobile était beaucoup plus congestionnée qu'aujourd'hui. Les trains avaient des portes ouvrantes, chaque individu prenait sa responsabilité s'il descendait sur les voies, on songeait à achever rapidement une voie romaine circulaire autour de Paris, et on pouvait encore comprendre, compte tenu de l'ampleur du développement économique, que l'adaptation des infrastructures soient à la peine.

Au temps de César...

Ici et maintenant, dans une zone qui représente 20% de la population, et 40% du PIB du pays, et même si la fréquentation assidue de nombreuses métropoles européennes atteste que Paris n'est pas si archaïque que cela, certaines choses sont ambiguës à accepter ;) Inutile d'entendre des politiques parler de grandeur (des idées) lorsque sur le terrain, la décadence avance un peu plus chaque jour. Inutile de bloquer les projets de transports du "Grand Paris" notamment au Nord, et d'espérer rendre ce territoire plus attractif, et plus intégré, inutile...

Les transports Franciliens sont un enjeu dont les répercussions se retrouveront dans toute la France, de la même manière que l'équilibre des territoires de ressent aussi dans la Capitale.

A ce titre, la stigmatisation des uns et des autres est contreproductive pour tous.

Quant à quitter mon berceau natal, j'en meurt d'envie, mais quand je regarde la cohérence globale des territoires suceptibles d'accueillir mon exil, d'un coup, je me trouve bien à Paris. Quelques rares zones en Rhône-Alpes apparaissent éventuellement comme maniant avec subtilité développement, ouverture, et espaces intéressant. Le parcours du cadre sup allant chausser des bottes restant anecdotique en termes sociologiques.

Luc ;)





Bien que célibataire à cette même époque, J'ai choisi d'en sortir. Grand bien m'a fait.
Maintenant dire que les soucis avec les transports soient normal, je ne l'ai pas dit.
Par contre, je pense qu'il faut accepter les conséquences. Soit techniques, soit financières. Car je pense aussi que si on veut remettre debout le réseau de transport francilien il faudra que les mêmes francillien en payent le prix.[/quote]
Tout ça ne tient qu'à un fil !
Nathea
Intermittent du forum
 
Messages: 10361
Inscrit le: Mer 24 Août 2005, 15:53
Localisation: Encore un peu à l'Ouest
Âge: 47

Re: Service public

Publié: Ven 16 Nov 2012, 14:57 
PREVOST a écrit: A chaque secteur économique de payer ses besoins et ça participera aussi à la décentralisation économique en France.


Et tu voudrais donc faire payer les routes aux routiers plutot qu'aux contribuables alors ?
Philippe
Avatar de l’utilisateur
X2425
Intarissable !
 
Messages: 15994
Inscrit le: Jeu 02 Sep 2010, 11:38
Localisation: Saint Malo
Echelle pratiquée: HO

Re: Quelques rares zones en Rhône-Alpes apparaissent éventue

Publié: Ven 16 Nov 2012, 14:57 
Le Parisien en Haute-Savoie

12 août
On a emménagé aujourd'hui dans notre nouvelle maison dans une Haute Savoie ensoleillée. Cet endroit est vraiment magnifique. Les montagnes sont si majestueuses, je suis impatient de les voir couvertes de neiges. J'adore cet endroit.

14 octobre
La Haute Savoie est l'endroit le plus beau de la planète. Les feuillages passent par toutes les nuances du rouge et de l'orange. Je suis allé en promenade dans ces belles montagnes et j'ai aperçu des cerfs. Ils sont tellement gracieux. Ce sont sans doute les animaux les plus merveilleux sur terre. J'ai l'impression d'être au paradis, j'adore cet endroit.

11 novembre
Bientôt l'ouverture de la chasse aux cerfs. J'ai du mal à imaginer qu'on puisse tuer des créatures aussi adorable. J'espère qu'il va bientôt neiger.
J'adore cet endroit.

2 décembre
Il a neigé cette nuit. Au réveil, j'ai vu que tout était recouvert de blanc. On dirait une carte postale. Nous sommes partis pour déblayer la neige sur les marches et nous avons dégagé le chemin d'accès à la pelle.
Nous avons fait une bataille de boule de neige (j'ai gagné), mais le chasse neige est passé, nous avons du reprendre les pelles. Quel endroit merveilleux, j'adore la Haute Savoie.

Lire la suite...

12 décembre
Encore de la neige, cette nuit. J'adore. Le chasse neige nous a refait une farce en encombrant le chemin. J'adore cet endroit.

19 décembre
Encore de la neige cette nuit. Je n'ai pas pu aller travailler. Le chemin était obstrué par la neige. Je suis exténué à force de pelleter. Enfoiré de chasse neige.

22 décembre
Cette merde blanche est encore tombée toute la nuit. J'ai des ampoules pleins les mains à cause de la pelle. Je suis sûr que le chasse neige est planqué dans le virage et attend que j'ai dégagé le chemin. Le connard !!

25 décembre
Joyeux Noël de merde ! Encore cette saloperie de neige. Si seulement je pouvais mettre la main sur le fils de pute qui conduit le chasse neige. Ma parole je lui fais la peau à ce con. Je me demande pourquoi ils n'ont pas rajouté de sel sur la route pour faire fondre cette putain de glace.

27 décembre
Encore cette merde blanche, la nuit dernière. Je suis resté enfermé trois jours, sauf pour dégager le chemin à chaque passage du chasse neige. Je ne peut plus aller nulle part. La voiture est restée enfouie sous un tas de neige. Le gars de la météo dit qu'on doit s'attendre à 25 cm de merde cette nuit. Vous avez une idée de combien de pelletées ça représente , 25 cm de neige ! !

28 décembre
Le météorologue " de mes deux " s'est fichu dedans. Cette fois c'est plus de 80 cm qu'il est tombé. A ce train là ça ne fondra pas avant l'été. Le chasse neige est resté coincé sur la route, et l'autre burne est venu à la porte pour m'emprunter une pelle ! Après lui avoir raconté que j'ai déjà bousillé 6 pelles en dégageant la neige qu'il balançait dans mon allée, je lui est cassé la dernière sur la gueule !

4 janvier
J'ai quand même pu sortir aujourd'hui. Je suis allé au magasin acheter de la nourriture, et sur le chemin du retour, un con de cerf est venu emplafonner l'avant de ma voiture. Il a fait 700 EUR de dégâts ! On devrait massacrer ces putains de bestioles. Je croyais que les chasseurs les avaient toutes tuées en novembre.

3 mai
J'ai conduit la voiture au garage en ville. Vous me croirez si vous voulez,la caisse est toute rouillée à cause de cette saloperie de sel qu'ils ont mis partout sur la route.

10 mai
Les déménageurs sont là. On retourne à Paris. Je n'arrive pas à imaginer que quelqu'un de sain d'esprit puisse avoir envie de vivre dans ce pays de merde ! ! !
Pierre
Avatar de l’utilisateur
Pierre B
Intarissable !
 
Messages: 12413
Inscrit le: Sam 13 Août 2005, 14:20
Localisation: France
Âge: 62
Echelle pratiquée: H0

Re: Service public

Publié: Ven 16 Nov 2012, 15:28 
x2425 a écrit:
PREVOST a écrit: A chaque secteur économique de payer ses besoins et ça participera aussi à la décentralisation économique en France.


Et tu voudrais donc faire payer les routes aux routiers plutot qu'aux contribuables alors ?


Le "chacun paie pour soi", c'est le retour au moyen-âge. Pas évident d'ailleurs que toutes les provinces y gagneraient.

Personnellement, bien que parisien (pas francilien), je suis prêt à payer un peu plus la pass navigo pour égaliser le prix sur l'Ile de France, car je m'estime déjà heureux d'avoir trois possibilités de transports en commun de chez moi à mon travail, plus le vélib, et de ne pas être obligé d'avoir une voiture (si par malheur je devais aller travailler en grande banlieue, la situation pourrait changer). Et que les automobilistes paient pour ceux qui prennent le train ne me choque pas non plus, car encore une fois si tout le monde prenait sa voiture, la situation, déjà pas toujours brillante, serait totalement bloquée.
Part marginale de la clientèle
Avatar de l’utilisateur
Pierre bis
Intarissable !
 
Messages: 9813
Inscrit le: Ven 13 Avr 2007, 10:12
Localisation: Paris
Âge: 57
Echelle pratiquée: HO

Re: Service public

Publié: Ven 16 Nov 2012, 15:41 
J'ai longuement hésité avant de poster, mais je dois vous faire un aveu... Merci pour la franche rigolade des pages précédentes !

Beaucoup de sociologie de bazar et peu de géographie. Dommage.

L'Ile de France, c'est :
- 2% du territoire national
- 1/6e de la population française
- 1/3 du PIB national
- une densité de population comprise entre 500 et 21 000 habitants par km2 (115hab/km2 pour le territoire national)

Au niveau européen, c’est la première région économique d’Europe : 1er parc immobilier d’entreprise en Europe, 1er centre de recherche européen (3e mondial), 2e place financière européenne derrière Londres…

Aujourd'hui, raisonner en terme franco-français est totalement dépassé à l'heure de la mondialisation. On a stoppé la décentralisation à outrance et aujourd'hui, on cherche à renforcer le poids de Paris afin que la France conserve un certain rang dans le monde (d'où le projet de Grand Paris).

Deuxio, depuis des siècles on assiste à un phénomène de métropolisation des activités et des hommes. Vouloir réduire Paris, c'est se tirer une balle dans le pied : c'est la seule métropole réellement internationale française.

Et j'ajoute enfin que les habitants de l'Ile de France contribuent TRÈS largement à l'aménagement du territoire du reste du territoire. L'aménagement du territoire partout en France en province est réalisé souvent en grande partie grâce aux impôts récoltés... en Ile-de-France !
Avatar de l’utilisateur
Aurélien Prévot
Débordant
 
Messages: 3142
Inscrit le: Ven 09 Sep 2005, 22:39
Âge: 35

Re: Service public

Publié: Ven 16 Nov 2012, 15:59 
Si j'comprend bien, c'est avec mon pognon de Francilien qu'on casque ce p.....de chasse- neige Savoyard... :gne:
Prochain projet au 1/64eme
Avatar de l’utilisateur
Didier Lemaitre
Prolixe
 
Messages: 1719
Inscrit le: Jeu 24 Nov 2011, 12:30
Localisation: memphis 5 juillet 1954
Echelle pratiquée: S/HO
Club: Club Proto / CFFC

Re: Service public

Publié: Ven 16 Nov 2012, 16:55 
....
Il n´y a rien de plus normal
Que de vouloir vivre sa vie
Leur vie ils seront flics ou fonctionnaires
De quoi attendre sans s´en faire
Que l´heure de la retraite sonne
Il faut savoir ce que l´on aime
Et rentrer dans son H.L.M.
Manger du poulet aux hormones
....
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 25547
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 11:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 64
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: Service public

Publié: Ven 16 Nov 2012, 17:43 
Ce que dit Aurélien est vrai pour les données géographiques et économiques. De la à conclure qu'il faudrait encore renforcer le poids d'une région qui pose à ses habitants les problèmes dont nous parlons depuis le début de ce fil, il y a un pas. En Allemagne, qu'on nous donne en exemple, il n'y a pas de métropole géante, et cela ne nuit pas à la place de l'Allemagne dans le monde. C'est l'histoire plus que la logique géographique ou économique qui a fait de la région parisienne ce qu'elle est. Aujourd'hui, force est de "faire avec"
Part marginale de la clientèle
Avatar de l’utilisateur
Pierre bis
Intarissable !
 
Messages: 9813
Inscrit le: Ven 13 Avr 2007, 10:12
Localisation: Paris
Âge: 57
Echelle pratiquée: HO

Re: Service public

Publié: Ven 16 Nov 2012, 17:50 
En l’occurrence l'histoire façonne la géographie humaine et économique. On ne peut opposer les deux, ils sont consubstantiels l'un de l'autre.
Bouclons la boucle : au début du début c'est bien pour des raisons de géographie physique, un passage guéable avec quelques buttes pour le surveiller, que l'activité humaine s'est concentrée en ce point, et de là toute l'histoire qui suit.

Maintenant pour le cas de Paris, coeur d'une volonté de centralisation qui a connu tous les régimes depuis que les Francs ont décidé d'être rois de France, l'histoire naturellement a conduit au développement que l'on connait.
Patton sur FRANCE FERROVIAIRE
Avatar de l’utilisateur
D.Vauvillier
Compteur de revues
 
Messages: 8079
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 21:52
Localisation: Val-d'Oise
Echelle pratiquée: HO

Re: Service public

Publié: Ven 16 Nov 2012, 18:17 
pierre bis a écrit:Ce que dit Aurélien est vrai pour les données géographiques et économiques. De la à conclure qu'il faudrait encore renforcer le poids d'une région


Comme je le disais plus haut : Le regroupement en "un lieu"' avec un maximum d'interconnexions de transports, d'un maximum de connaissances est d'intelligence, est, malgré le développement de la communication numérique sous toutes ses formes, le meilleur moyen, pour tous les acteurs économiques, administratifs, et intellectuels, d'améliorer la productivité, et l'intelligence ordonnée dans leur ensemble.

Au delà de la médiatisation du Grand Paris, pas mal de monde a bien conscience des limites qu'imposent la densité actuelle de l'Ile de France. C'est pourquoi des schémas directeurs sont en œuvre depuis longtemps pour ouvrir l'Ile de France vers Le Havre, en passant par Rouen, avec la vallée de la Seine, et vers le Ch'Nord, l'Oise ressemblant aujourd'hui quasiment à un département de grande couronne d'il y a 25 ans. Tout en assurant une ouverture vers le grand bassin du Nord de la France. La gare TGV des Betteraves n'a pas été crée pour les besoins immédiats, mais comme une infrastructure par anticipation, d'un pôle à mi-chemin du Nord (bassin important de population), et de l'Ile de France (bassin important d'emplois). Ce qui est sûr, c'est que le rail joue un rôle important de colonne vertébrale dans ces évolutions, et que les nouvelles évolutions du rail sont l'évolution de la société toute entière.

@Prévost : Je me berce de cette chanson de Ferrat depuis ma tendre enfance (tiens, je vais d'ailleurs me la remettre). Ce n'est pas parce que l'analyse est pertinente que la mise en œuvre est aisée, et souhaitée telle que.

Luc ;)
Tout ça ne tient qu'à un fil !
Nathea
Intermittent du forum
 
Messages: 10361
Inscrit le: Mer 24 Août 2005, 15:53
Localisation: Encore un peu à l'Ouest
Âge: 47

Re: Service public

Publié: Ven 16 Nov 2012, 19:06 
http://www.boursorama.com/actualites/la ... 1b071df799

Peut on penser que cet industriel aurait réussi à attirer, durablement, et en nombre, les compétences nécessaires s'il avait choisi pour son implantation française une situation géographique situé dans un lieu à faible densité démographique ?

Luc ;)
Tout ça ne tient qu'à un fil !
Nathea
Intermittent du forum
 
Messages: 10361
Inscrit le: Mer 24 Août 2005, 15:53
Localisation: Encore un peu à l'Ouest
Âge: 47

Re: Service public

Publié: Ven 16 Nov 2012, 19:19 
Contre exemple Turbomeca
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 25547
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 11:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 64
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: Service public

Publié: Ven 16 Nov 2012, 20:51 
Tu n'as répondu à la question où je demandais de penser.

Tu me parle d'une extension de site, alors que le Sud Ouest a une tradition historique dans l'aéronautique, donc que, esprit familial transgénérationnel aidant, il n'est pas difficile d'attirer des compétences en aéronautique dans ce Sud Ouest, qui pour attirant qu'il est, aussi par l'humanité de ses habitants, que pour ses traditions gastronomiques, sans oublier un relativement faible coût de la vie, et un climat tout à fait accueillant, avec de longues soirées d'Horizon dégagé à l'Ouest n'en fait pas pour autant une zone dense en terme de population. Et je n'aborderai même pas la situation de l'emploi en dehors de Toulouse, ou le niveau de vie moyen au pied des Pyrénnées... De nombreux facteurs prompt à attirer (théoriquement, et tel que ça nous est rabâché par les politiques de tous poils) les implantations d'entreprises.

A l'inverse, malgré Dassault Aviation, au moins aussi militaire qu'aéronautique, Hispano Suiza, et quelques autres, on trouve peu d'usine d'aeronautique de grande ampleur en région parisienne. Alors qu'il y en a eu dans le passé. Ces équipes et compétences s'étant orientées vers la maintenance.

Et le contre exemple du contre exemple :

http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html

Luc ;)
Tout ça ne tient qu'à un fil !
Nathea
Intermittent du forum
 
Messages: 10361
Inscrit le: Mer 24 Août 2005, 15:53
Localisation: Encore un peu à l'Ouest
Âge: 47

Re: Service public

Publié: Ven 16 Nov 2012, 21:02 
L'aéronautique a été délocalisé à Toulouse car c'était loin de l'Allemagne. L'aéronautique n'est pas venu tout seul à Toulouse...
Avatar de l’utilisateur
Aurélien Prévot
Débordant
 
Messages: 3142
Inscrit le: Ven 09 Sep 2005, 22:39
Âge: 35

PrécédentSuivant

Retour vers Sur le zinc

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Le Mitch et 12 invité(s)