Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Service public

Ici prennent place les discussions diverses autour du train qui ne rentrent pas dans les rubriques spécialisées ainsi que les discussions sur le modélisme et les hobbies en général. Tout fil de discussions sans réponse au bout de 120 jours est automatiquement supprimé.

Modérateur: MOD

Re: Service public

Publié: Lun 12 Nov 2012, 15:59 
carré-14 a écrit:" ...


Euh ... Tu fumes quoi en temps normal (ou même anormal) ?
Avatar de l’utilisateur
Léo Dehurlevent
Fécond
 
Messages: 601
Inscrit le: Mer 01 Fév 2012, 15:08

Re: Service public

Publié: Lun 12 Nov 2012, 17:34 
m1k2d3 a écrit:"Le quai, comme toujours, est bondé de monde."
Pierre Loti, "Les Désenchantées"

Pierre Loti, on aime ou on n'aime pas, mais on ne conteste pas.
Dans mon esprit, "bondé de monde" paraît redondant. "Bondé" se suffit à lui-même, en quelque sorte.
<< ...un véhicule des transports en commun bondé et quasiment complet...>> Raymond Queneau : Exercices de style - En partie double
<<...un autobus de la ligne S bondé...>> id° - Synchyses
Michel, mimoduliniste du Midi
Avatar de l’utilisateur
Prof
MIMO pur jus
 
Messages: 25997
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 21:23
Localisation: 81-Castres
Âge: 75
Echelle pratiquée: H0

Re: Service public

Publié: Lun 12 Nov 2012, 20:52 
"Train bondé: Qui ne peut contenir plus de personnes; plein. Bonde est un mot (attribué au) gaulois " [Larousse 2011 p. 125]. (sens figuré.)
Dès lors qu'il ne subsiste aucune ambiguïté , c'est inutile de préciser le contenu: un étang bondé.( sens propre) On sait que c'est de l'eau.
pour une valise, en principe ce sont des vêtements ...
On disait: un tonneau de vin rouge bondé. Il ne laissait place à aucun vide d'air. Il était rempli jusqu'à la bonde.
Loti a précisé, dans la lignée des usages en 1906. Queneau ne l'a pas fait en 1947;
Mais dans sa deuxième version, pourquoi a-t'il ajouté: "quasiment complet". Nombre d'auteurs se sont permis des fantaisies .
--------------------------------
"Blindé " viendrait de l'allemand "Blenden". Inutile de s'étaler sur le terme si tel est le cas.
Carré-14 sup. dem.
 

Re: Service public

Publié: Lun 12 Nov 2012, 21:37 
Bon, je vous le laisse ... :roll:
Y a comme un goût d'pomme
Avatar de l’utilisateur
Christophedeb
Schtroumpf de base
 
Messages: 27786
Inscrit le: Jeu 08 Déc 2005, 17:53
Localisation: Pusignan, Rhône
Âge: 51
Echelle pratiquée: H0
Club: Rigollots© and co

Re: Service public

Publié: Lun 12 Nov 2012, 21:54 
OUARFFFFFFFFFFFFFFFFFFF.
:mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:
la vache... :mort:
Laurent
Avatar de l’utilisateur
1CC1 3700
Exubérant
 
Messages: 2609
Inscrit le: Mar 23 Août 2005, 21:21
Localisation: GAP (hautes-alpes)
Âge: 51
Prénom: Laurent

Re: Service public

Publié: Lun 12 Nov 2012, 23:00 
:?

Ouah la vache, c'est vrai qu'ya du lourd la !!! :diable:
.
Avatar de l’utilisateur
Roc
Promesse tenue
 
Messages: 21085
Inscrit le: Jeu 22 Fév 2007, 12:51
Localisation: Aude
Âge: 50
Prénom: Olivier
Club: Intermittent des Rigollots©

Re: Service public

Publié: Lun 12 Nov 2012, 23:04 
carré-14 a écrit: "Blindé " viendrait de l'allemand "Blenden". Inutile de s'étaler sur le terme si tel est le cas.


Tank à faire... :siffle:


Pierre. :clown:

______________________________________________
Avatar de l’utilisateur
L'homme du pire caddy
Intarissable !
 
Messages: 6217
Inscrit le: Lun 24 Juil 2006, 01:27
Localisation: On the (rail)road again

Re: Service public

Publié: Lun 12 Nov 2012, 23:16 
carré-14 a écrit:...Mais dans sa deuxième version, pourquoi a-t'il ajouté: "quasiment complet". Nombre d'auteurs se sont permis des fantaisies ...

Primo : c'est bien mal connaître Queneau que de lui prêter des -- ou même de la fantaisie.
Secundo : Si Queneau écrit "bondé quasiment complet" dans son "En partie double", doit y avoir une raison.
Tertio : ""There are more things in heaven and earth, Square fourteen, than are dreamt of in your philosophy ".
Michel, mimoduliniste du Midi
Avatar de l’utilisateur
Prof
MIMO pur jus
 
Messages: 25997
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 21:23
Localisation: 81-Castres
Âge: 75
Echelle pratiquée: H0

Re: Service public

Publié: Lun 12 Nov 2012, 23:30 
Et que pensait-il du service public?
PAZ
Prolixe
 
Messages: 1603
Inscrit le: Lun 08 Oct 2012, 19:58
Âge: 43
Echelle pratiquée: H0

Re: Service public

Publié: Mar 13 Nov 2012, 11:58 
Retour vers l'epoque IV 8)



NB: je l'ai mis dans ce fil, ca colle bien a mon avis :wink:
By Jove!! Proto87-Protocab
Avatar de l’utilisateur
Nicolas p
La Maurienne sinon rien !
 
Messages: 10642
Inscrit le: Jeu 29 Sep 2005, 22:34
Localisation: Leeds, Gibiland
Âge: 46
Echelle pratiquée: P87,0, avant 62
Club: Proto87, Protocab

Re: Service public

Publié: Mar 13 Nov 2012, 13:51 
Je découvre ce fil et particulièrement les premiers posts. Provinciaux et franciliens (plutôt que parisiens !) ont tous leurs problèmes de transports spécifiques. Les opposer est stérile.

Quelques exemples qui me viennent à l’esprit :
- en province certains peuvent faire quotidiennement des distances énormes pour aller travailler, avec ce que ça suppose de fatigue et de coût. Je connais un cas extrême qui vient tous les jours travailler à La Défense depuis son Jdomicile à 20 km de Rennes (un bon client SNCF!). Mais sans allez à de telels extrémités, je pense par exemple à tous ceux qui travaillent en intérim ou sociétés de services, mais aussi aux commerciaux dont la couverture territoriale est gigantesque. 200 ou 300 km AR dans la journée n’a rien d’exceptionnel, et en règle générale, le train n’y a et ne peut y avoir qu’une part minoritaire du fait de l’éclatement géographique de l’habitat et de l’activité.

- En région parisienne, c’est la surcharge des réseaux, que ce soit sur la route ou dans les trains, qui pourrit la vie.

A noter que les franciliens « lointains », ceux de la grande couronne, ont tendance à cumuler les défauts des deux situations. Comme en plus ils sont souvent éloignés non par choix mais du fait des prix de l’immobilier dans les secteurs centraux, on imagine assez vite qu’ils ont les nerfs un peu sensibles.

Pour moi, il n’existe qu’une solution aux problèmes des transports : favoriser le travail à domicile ou dans des bureaux de proximité. Si on arrivait à faire baisser le nombre des transhumances quotidienne de 10 ou 20%, une bonne part des problèmes de saturation des réseaux routiers et ferrés serait résolue. Cela supposerait que l’organisation du travail soit pensée pour atteindre cet objectif. Nous en sommes très loin. La management "sous les yeux" reste très majoritaire, et en plus beaucoup d’entreprises ont facilement la « bougeotte », n’hésitant pas à déplacer des centaines de personnes pour des raisons de coûts ou parfois de manière moins avouable pour réduire les effectifs sans le dire. Comme ces décisions n'ont de conséquences que pour les collectivités locales et nationales, il n’y a guère de raisons que ça change, d’autant qu’au nom de la lutte pour l’emploi, rien ne sera fait pour enrayer ces processus.
Part marginale de la clientèle
Avatar de l’utilisateur
Pierre bis
Intarissable !
 
Messages: 10204
Inscrit le: Ven 13 Avr 2007, 09:12
Localisation: Paris
Âge: 58
Echelle pratiquée: HO

Re: Service public

Publié: Mar 13 Nov 2012, 20:49 
#Pierrebis : Pour moi, il n’existe qu’une solution aux problèmes des transports : favoriser le travail à domicile ou dans des bureaux de proximité.

C'est ce qui se dit couramment, et je n'avais pas vraiment d'avis (bien que j'ai eu l'occasion de mesurer la productivité de nombre de journée ponctuelles de télétravail prisent par des clients à leur domicile : on approche dangereusement des 50%...

Outre le fait que le télétravail ne peut concerner qu'une minorité de travailleurs purements intellectuels (et qui dont bossent aussi un peu dans le RER, même s'ils ont plus l'air de dormir debout, ces travailleurs purements intellectuels restent une minorité, et seule une minorité peut envisager le télétravail partiel.
Et une minorité d'une minorité ça n'a jamais fait ni un groupe sociologique cohérent, reproductible, et extensible, ni un modèle pourcrésoudre une problématique générale.

Cette semaine, à la suite de cette histoire du RER B, je me suis fait une reflexion qui va à contresens des possibilités de réduction des déplacements.

Le système économique complet est basé sur la faculté de regrouper des gens, et de leur assurer des déplacements. Les entreprises ont besoin de compétences variables sans le temps, parfois en divers lieux. Une même personne travaillera au cours de sa vie dans différents endroits de l'île dexFrance, sans pour autant vouloir quitter la ville, le village, le quartier où il a ses attaches (en 2 ans les bureaux de ma chère et tendre sont passé de la banlieue Ouest à La Défense, puis à Paris centre, allons nous déménager à chaque fois ?)

En bref, la circulation de l'intelligence au service de l'état et de l'entreprise dépend de la capacité à assurer des transports fiables, efficace, et j'ose même dire de qualité. Pour la productivité au boulot, le moment de transport devrait être une détente, et non un stress... Choix que je fais en... Prenant ma voiture, peut importe mon temps de trajet, dans ma véranda sur roue, avec sa hifi embarquée, et ma connexion internet, je suis ZEN !

Chacun sa petite cellule de survie travail, ne me parait intéressant ni pour le développement humain direct et indirect, ni pour la productivité d'entreprise individuelle et globale, directe et indirecte.

Bien à toi, Luc
Tout ça ne tient qu'à un fil !
Nathea
Intermittent du forum
 
Messages: 10361
Inscrit le: Mer 24 Août 2005, 14:53
Localisation: Encore un peu à l'Ouest
Âge: 47

Re: Service public

Publié: Mar 13 Nov 2012, 20:52 
Pendant qu'on y est :

Service public et monopole d'état ne font pas toujours bon ménage, même si j'ai tendance à penser que dans les transports ferroviaires franciliens, surtout depuis que le nombre de jours de grèves est descendu à des valeurs raisonnées, la collusion des deux est nécessaire.

Luc ;)
Tout ça ne tient qu'à un fil !
Nathea
Intermittent du forum
 
Messages: 10361
Inscrit le: Mer 24 Août 2005, 14:53
Localisation: Encore un peu à l'Ouest
Âge: 47

Re: Service public

Publié: Mar 13 Nov 2012, 22:33 
nathea a écrit:#Pierrebis : Pour moi, il n’existe qu’une solution aux problèmes des transports : favoriser le travail à domicile ou dans des bureaux de proximité...

C'est sur qu'un peintre c'est plus facile de rénover un appartement depuis chez lui :siffle:
Ce pourrait être vrai que pour ceux qui bossent dans des bureaux :wink: L'autre solution c'est d'emmener les bureaux à la campagne... Mais les Franciliens adorent leur région.
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 26023
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 10:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 64
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: Service public

Publié: Mer 14 Nov 2012, 07:45 
Tu aurais dû citer Pierrebis, je reprenais ses propos trop long à citer sur smartphone. En tant que gérant d'une entreprise de Batiment, je suis bien évidemment d'accord, c'est pour cela que j'ai détaillé juste avant ton post la population susceptible de teletravailler pour la ramener à ce qu'elle est : un épiphénomène contre-productif. Mais pour cela, il fallait lire...

Luc ;)
Tout ça ne tient qu'à un fil !
Nathea
Intermittent du forum
 
Messages: 10361
Inscrit le: Mer 24 Août 2005, 14:53
Localisation: Encore un peu à l'Ouest
Âge: 47

PrécédentSuivant

Retour vers Sur le zinc

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)