technique photogravure

Pour les passionnés des chemins de fer secondaires et industriels.

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
fantrains
Éloquent
Messages : 385
Enregistré le : lun. 29 août 2005, 22:17
Localisation : Yonne sud mais souvent dans la lune !

technique photogravure

Message par fantrains » sam. 22 oct. 2005, 13:24

Bonjour à toutes et à tous,
je viens de lire avec grand bonheur la derniere mouture de Voie Libre et avec encore plus de plaisir l' article de Mr Michel Viers concernant la technique de photogravure.
Article passionnant et je souhaite prendre contact avec son auteur si cela est possible car j' ai une petite solution concernant la fabrication d' un chassis porte film pour faciliter l'insolation double face en conservant les repères..
Article paru dans Elektor 2/2003 et j'ai amelioré la technique afin d' avoir un plus grand format et une meilleure facilité et sécurité.Je suis actuellement en finition de la fabrication de mon materiel, j'ai presque terminé mon insoleuse double face, 2 X 4 tubes UV + minuterie, chassis pour maintenir les films double face.
J'ai lu les excellents articles du Train magique et je prendrai mes plaques chez eux mais je vais commencer par plusieurs essais pour avoir un protocole précis, durée d' insolation et de bains de gravue etc...
J' ai ma cuve grand format avec double circulation de produit....
Si tout marche..un jour peut être une machine à jet ?
Par contre je n'ai pas encore fait d 'essai pour la création de films...
et pas beaucoup d' info...les derniers imprimantes jet d' encre sont elles efficaces ? les noirs ne sont pas parfaits...
Laser........qui a essayé ?
Sinon avoir un ami qui peut faire des flashages !
Dans l' attente de vous lire,
bon week-end à toutes et à tous
patrick.garcia.fantrains@wanadoo.fr

Avatar du membre
GP_91
Grand Schtroumpf
Messages : 9211
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 20:22
Localisation : Gâtinais
Âge : 74

Message par GP_91 » sam. 22 oct. 2005, 14:14

 
... Bonjour ami, pour Michel Viers alias Prof vous trouverez ses coordonnées e-mail dans la liste des membres.

Je fais personnellement pas mal de gravure de circuits imprimés mais pas encore de gravure métal. Le problère réside effectivement dans la qualité du typon employé. Avec nos moyens amateurs seule la solution impression sur transparent ou translucide est à notre portée. Le jet d'encre n'offre pas la qualité suffisante, j'utilise une LaserJet H.P. en 1200 dpi mais là encore la densité de l'encre n'est pas suffisante, j'insole systématiquement 2 films que je mets en supperposition ensuite pour avoir une densité suffisante pour l'insolation des c.i. pré-sensibilisés. Le truc peut convenir pour la gravure métal à condition que l'on se satisfasse du "tout ou rien" mais actuellement on grave du détail à "mi-matière" ce qui nécessite des densités différentes et là il n'y a vraiment que la sortie de films sur flasheuses qui soit efficace. Mais si quelqu'un à une méthode plus simple je suis preneur !!

Tenez nous informé pour votre dispositif d'insolation ...
G.

Avatar du membre
Prof
MIMO pur jus
Messages : 26400
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 22:23
Echelle pratiquée : H0
Site Internet : http://rail.castrais.free.fr
Localisation : 81-Castres
Âge : 76

Message par Prof » sam. 22 oct. 2005, 19:06

Beuuu... Comme j'ai tout dit dans mon article, et François Fontana tout le reste dans son article dans le dernier Loco-Revue, je suis un peu sec sur ce coup-là.
Je n'ai pas d'autre ambition que de faire de la miséraphotogravure. Il se trouve qu'avec ma misérimprimante jet d'encre (HP 960c pour être précis) et des films pour rétroprojection, ça marche. C'est vrai que quand on regarde le film par transparence, le noir n'est pas très profond. On ne pourrait pas faire de la soudure à l'arc avec ça en guise de Ray-Ban. Mais le fait est que ça marche. Double film superposé, ça doit marcher encore mieux, si ça se trouve, mais alors attention les très petits trous, fentes, etc.
Pour ce qui est de la mise en vis-à-vis des deux films pour la gravure double face, c'est pareil. Je n'ai rien trouvé de mieux qu'une miséragrapheuse pour les positionner pile poil et les maintenir comme ça. Encore une fois, tout ce que je peux dire, c'est que ça marche. J'avais essayé de fabriquer un support à charnières, mais je n'arrivais pas à positionner mes deux films bien vis-à-vis sur mon misérabidule, alors j'ai laissé tomber.
En tout cas je suis content que mes âneries vous aient amusés. J'espère bien que AA va péter une durite et me traiter d'étron ou autre joyeuseté, parce que justement, être un étron, c'est pouvoir emm... qui on veut. Je ne m'en priverais pas, le cas échéant.
Je suis toujours mimo d'Oc

Avatar du membre
Prof
MIMO pur jus
Messages : 26400
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 22:23
Echelle pratiquée : H0
Site Internet : http://rail.castrais.free.fr
Localisation : 81-Castres
Âge : 76

Message par Prof » sam. 22 oct. 2005, 19:14

Pour la gravure à mi-épaisseur, ça donne ça :
Image
Je crois avoir déjà passé la photo, mais qui peut le plus...
Je suis toujours mimo d'Oc

XTof.vl

Message par XTof.vl » sam. 22 oct. 2005, 19:15

Prof a écrit : Pour ce qui est de la mise en vis-à-vis des deux films pour la gravure double face, c'est pareil. Je n'ai rien trouvé de mieux qu'une miséragrapheuse pour les positionner pile poil et les maintenir comme ça. Encore une fois, tout ce que je peux dire, c'est que ça marche. J'avais essayé de fabriquer un support à charnières, mais je n'arrivais pas à positionner mes deux films bien vis-à-vis sur mon misérabidule, alors j'ai laissé tomber.
Je suis surpris que la mise en vis-à-vis ne concerne que les deux films. Elle doit aussi concerner la pièce dedans?

Avatar du membre
GP_91
Grand Schtroumpf
Messages : 9211
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 20:22
Localisation : Gâtinais
Âge : 74

Message par GP_91 » sam. 22 oct. 2005, 19:25

 
... Very good ta gravure mi-épaisseur prof !!

Comprend pas ta question Xtof : il s'agit des deux faces d'une même pièce ...
G.

Avatar du membre
Prof
MIMO pur jus
Messages : 26400
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 22:23
Echelle pratiquée : H0
Site Internet : http://rail.castrais.free.fr
Localisation : 81-Castres
Âge : 76

Message par Prof » sam. 22 oct. 2005, 19:29

Ah ! Je n'avais pas compris la question.
Une fois mes deux films agrafés, je glisse la plaque de laiton présensibilisée entre les deux, et je colle l'un des deux films par un bord avec... un bout de l'autocollant de protection que je viens de décoller de la plaque.
Ça permet de manipuler le sandwich sans risque de glissement, en particulier quand je le retourne pour insoler la face 2. Avec une insoleuse double face, le problème ne se poserait même pas.
Je suis toujours mimo d'Oc

XTof.vl

Message par XTof.vl » sam. 22 oct. 2005, 20:06

Une autre solution pour faire coïncider des feuilles, c'est de faire des trous dedans, au même endroit sur les deux feuilles et d'ensuite les fixer à partir des trous (là là). Cela a été utilisé pour des dessins animés, etc.

Les feuilels peuvent alors être tenue par une vis plus un boulon + deux rondelles, du diamètre du trou. Le trou étant fait par une perforatrice.

Maintenant, pour l'histoire du noir pas assez noir (pourtant, noir c'est noir, il n'y a plus d'espoir), il est possible de configurer en plus noir une imprimante (en lui disant qu'elle n'est pas assez noir), ce qui permet d'augmenter le rendu du noir. C'est clair? :wink:

Et, pourquoi pas tenter le bleu, qui est en général plus opacifiant que le noir? (je lui dirai des mots bleus, des mots qu'ont dit avec les yeux, etc.).

Avatar du membre
fantrains
Éloquent
Messages : 385
Enregistré le : lun. 29 août 2005, 22:17
Localisation : Yonne sud mais souvent dans la lune !

Message par fantrains » sam. 22 oct. 2005, 20:25

Voici quelques clichés de ma boite d 'insolation,
les tubes ne sont pas encore installés dans le couvercle ( double face en une fois).
Image
Image

Image

Bon je n' ai pas bien compris pour ajouter les images mais je vais chercher..

C' est bon, j' ai compris
Modifié en dernier par fantrains le sam. 22 oct. 2005, 20:34, modifié 2 fois.

Avatar du membre
Scootcouf
Compteur de traverses
Messages : 1639
Enregistré le : sam. 13 août 2005, 13:44
Site Internet : http://scootcouf.free.fr
Localisation : paris

Message par Scootcouf » sam. 22 oct. 2005, 20:28

on ne voit pas les images.
[url]http://scootcouf.free.fr[/url]
[img]http://scootcouf.free.fr/index/avatar.jpg[/img]

Avatar du membre
GP_91
Grand Schtroumpf
Messages : 9211
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 20:22
Localisation : Gâtinais
Âge : 74

Message par GP_91 » sam. 22 oct. 2005, 20:30

... Ouais, le problème est de trouver des axes (ou vis) ne présentant aucun jeu dans les trous, c'est le principe des tenons de repérage entre films utilisé en photogravure traditionnelle. L'idéal serait de trouver une barette de repérage Agfa-Grafic et la perforatrice associée.

Le bleu est "actinique" donc pas bon, mais par contre l'utilisation de toner ou d'encre rouge devrait également faire l'affaire. Si tu augmente de trop l'encrage les détails "empâtent" et l'insolation sera mauvaise, j'avais essayé sur ma laser pour les typons de c.i., résultat les trous se bouchaient et les pistes trop proches se touchaient quasiment ...
G.

Avatar du membre
Prof
MIMO pur jus
Messages : 26400
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 22:23
Echelle pratiquée : H0
Site Internet : http://rail.castrais.free.fr
Localisation : 81-Castres
Âge : 76

Message par Prof » sam. 22 oct. 2005, 20:31

Euh Scoot... on ne voit pas ton image non plus (croix rouge).
Je suis toujours mimo d'Oc

Avatar du membre
Scootcouf
Compteur de traverses
Messages : 1639
Enregistré le : sam. 13 août 2005, 13:44
Site Internet : http://scootcouf.free.fr
Localisation : paris

Message par Scootcouf » sam. 22 oct. 2005, 20:36

???? :shock:

les photos de fantrains sont maintenant visibles.. :idea:
[url]http://scootcouf.free.fr[/url]
[img]http://scootcouf.free.fr/index/avatar.jpg[/img]

Avatar du membre
Prof
MIMO pur jus
Messages : 26400
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 22:23
Echelle pratiquée : H0
Site Internet : http://rail.castrais.free.fr
Localisation : 81-Castres
Âge : 76

Message par Prof » sam. 22 oct. 2005, 20:39

Bizarre, bizarre ! Dans ton message précédant le précédent, il y avait une "image" - en fait une croix rouge - qui a disparu depuis. Ceci explique ma remarque et sans doute ton ??? !
Je suis toujours mimo d'Oc

Avatar du membre
fantrains
Éloquent
Messages : 385
Enregistré le : lun. 29 août 2005, 22:17
Localisation : Yonne sud mais souvent dans la lune !

Message par fantrains » sam. 22 oct. 2005, 20:43

Bon, maintenant le principe,
vous avez deux plaques de verre chacune dans un cadre bois.
on installe le film pour gravure face sur une plaque et l' autre film sur l' autre plaque à peu pres au même endroit...
Je dis bien " à peu prés"...
ensuite on superpose les deux plaques pour que les films se chevauchent exactement, là il faut être trés precis...
on serre les 4 écrous papillons , on reverifie le positionnement et si tout est bon , on peut soulever la plaque superieure.
On pose la feuille de laiton présensibilisée et on repose la plaque qui se repositionne exactement au bon endroit.
Jusqu' à présent cela fonctionne pour mes circuits imprimés double face ..reste à essayer pour la photodecoupe.....
Je suis en train de terminer ma boite d' insolation ( photos çi dessus ) afin de ne pas avoir à retourner l' ensemble chassis vitré pour l' insolation double face.

Répondre