Decapod - Décorer et patiner la voie

Les créateurs seuls peuvent initier les sujets. Vous pouvez ensuite entretenir avec eux les discussions techniques sur leurs productions.

Modérateur : MOD

Répondre
Decapod SARL
Créateur
Messages : 61
Enregistré le : ven. 09 juil. 2010, 23:17
Site Internet : https://www.decapod.fr/

Decapod - Décorer et patiner la voie

Message par Decapod SARL » mer. 20 mars 2019, 23:42

Bonjour à tous

A l'occasion de nos 10 ans, nous aurons proposé tout au long du mois de mars une promotion exceptionnelle sur un lot de peintures dédiées à la décoration et la patine de la voie.

Il nous paraissait intéressant de profiter du moment pour vous présenter plus en détail comment nous procédons ; nous avions eu l'occasion lors du dernier Rail Expo en 2018 de tenir un atelier où nous nous étions livrés à cet exercice et les visiteurs semblaient avoir apprécié.

Alors, commençons par réunir les acteurs de la pièce ! :applause:

Vous avez ici toutes les peintures que nous vous proposons d'utiliser.

- 8720 : rouille clair
- 8721 : rail/rouille foncé
- 8722 : brun traverse
- 8724 : vieux bois
- 8735 : traverse neuve
- 8780 : effet huileux
- 8781 : voile de rouille
- 8603 : vernis mat
- 8600 : diluant
Peco_traverses_bois-01 M.JPG
Toutes sont donc des acryliques dites "à l'eau", c'est une base alcool en fait. Moyennant une forte dilution, vous pouvez les appliquer à l'aérographe mais comme nous l'indiquons sur chaque flacons, nous les proposons surtout à ceux d'entre vous qui peignent au pinceau... Et c'est bien ce que nous allons faire dans cette présentation, tout va être réalisé au pinceau.

En vue de présenter le résultat dans les vitrines du stand Decapod, et chez les détaillants qui nous distribuent et qui ont des vitrines à animer, je vais réaliser des micro diorama, à peine plus grand qu'une carte de crédit avec des coupons de voies.

J'ai choisi la très populaire voie Peco en code 75, figurant un travelage bois. Ce n'est certes pas une voie SNCF comme j'aimerais en disposer mais enfin, faute de grives, elle donne le change, pour autant en effet que l'on souhaite représenter une voie SNCF comme on peut en voir depuis les années 50...
Modifié en dernier par Decapod SARL le mer. 20 mars 2019, 23:52, modifié 1 fois.

Decapod SARL
Créateur
Messages : 61
Enregistré le : ven. 09 juil. 2010, 23:17
Site Internet : https://www.decapod.fr/

Re: Decapod - Décorer et patiner la voie

Message par Decapod SARL » mer. 20 mars 2019, 23:50

Je commence par couper la longueur de voie dont j'ai besoin.

J'aime bien la bonne grosse pince Xuron dédiée à cet usage mais le disque à tronçonner a aussi ses fans et ses avantages. Il est vrai qu'il permet notamment des coupes propres et le disque permet également une finition impeccable en s'en servant comme d'une mini meule pour ébarber la section du rail et la mettre parfaitement d'équerre.

Peco_traverses_bois-02 M.JPG

Je retourne le coupon pour aller couper avec un cutter une poignée d'entretoises qui relient deux traverses ; but de la manoeuvre, pouvoir rapprocher deux traverses afin de figurer deux coupons réels de voie qui se succèdent. Car à cet endroit, l'espace entre les traverses n'est plus de 60 cm mais elles se touchent quasiment.

Peco_traverses_bois-03 M.JPG

Je reprend mon disque à tronçonner car là, je vais apprécier de pouvoir couper parfaitement nettement les rails et bien ébarber les sections coupées.

Peco_traverses_bois-04 M.JPG

Avec un cutter chaussé d'une lame bien affutée, je coupe les pattes de fixation du rail pour prévenir tout souci au moment où je vais poser des éclisses Decapod comme nous le verrons ultérieurement.

Peco_traverses_bois-05 M.JPG
Modifié en dernier par Decapod SARL le jeu. 21 mars 2019, 08:26, modifié 3 fois.

Decapod SARL
Créateur
Messages : 61
Enregistré le : ven. 09 juil. 2010, 23:17
Site Internet : https://www.decapod.fr/

Re: Decapod - Décorer et patiner la voie

Message par Decapod SARL » jeu. 21 mars 2019, 00:16

Le diorama sera tout petit mais j'ai quand même la place de figurer une semelle de voie en bonne et due forme.

J'ai recours à du polystyrène extrudé que l'on trouve notamment en grande surface de bricolage au rayon parquet ; l'ensemble est vendu en grandes plaques, parfois en rouleau, à un prix dérisoire pour nos besoins. Attention, il s'agit bien de produits dédiés aux semelles de parquet et non pas du Dépron, qui est certes une marque (parmi d'autres) de polystyrène extrudé mais dédié à l'isolation thermique et non phonique.

Cette semelle fait 3 mm d'épaisseur ; ce qui est parfait pour le HO quand on respecte les préconisations de pose comme vous pouvez les voir par exemple dans les numéros spéciaux chez Loco-Revue. C'est d'ailleurs l'épaisseur que nous avons retenue pour déterminer la pose de nos poteaux caténaires.

Elle fait 47 mm à sa base, avec de chaque côté des rails un plat de 11,5 et une pente à 45° sur 3,5 mm puis sur l'un des côté, la figuration d'une piste. A noter la pente, réalisé à la main levée avec le cutter, c'est tout simple avec ce matériau.

Peco_traverses_bois-06 M.JPG

Pour coller ce matériau, vous pouvez employer les colles spéciales pour ces polystyrènes, qui sont particulièrement efficaces ou à défaut, une colle blanche comme la Cléocol que vous trouvez chez Decapod et chez quelques bonnes crèmeries comme Maketis ou LR Modélisme. :wink:

Peco_traverses_bois-07 M.JPG

Etape clé : le nettoyage de la voie !

Quand j'en ai fait la démonstration à Rail Expo, je n'ai pas manqué de surprendre : je nettoie à l'acétone ! Tous ceux qui ont essayé de peindre ces voies savent que les peintures accrochent difficilement. Cela tient aux produits employés par Peco pour faciliter la fabrication de cette voie. Il convient donc de bien dégraisser et nettoyer les rails mais surtout le plastique des traverses qu'il faut débarrasser de ces espèces de silicones qui les recouvrent.

Et pour cela, je n'ai pas trouvé mieux que l'acétone ; sans doute que le trichlo doit être efficace également mais il est maintenant compliqué de trouver ce produit et il faut avouer que c'est quand même particulièrement nocif et nous tenons à la santé de nos clients ! :ange3:

Donc, allons-y avec l'acétone. Travaillez avec une brosse, allez-y franchement, sans pour autant faire subir un bain à votre voie. L'acétone est très volatile, il va s'évaporer très vite, bien avant de vraiment menacer votre voie. Si vraiment vous avez peur, tamponner avec du papier absorbant dès que vous avez brossé votre voie à l'acétone ou bien brosser avec de l'eau dans la foulée. Mais faites l'essai, vous verrez que ce plastique Peco résiste terriblement bien à un brossage à l'acétone.

Peco_traverses_bois-08 M.JPG
 ! Message de : Decapod SARL
Et surtout, travaillez dans un milieu bien ventilé !
(c'est bien ces alertes ! :mrgreen: )


Et quand vous estimez que c'est propre et prêt pour la mise en peinture, il n'y a plus qu'à fixer la voie.

Au passage, une fois que la voie aura été ballastée, et le ballast étant collé, autant vous dire qu'elle n'est pas prête de s'envoler. Donc par pitié, épargnez à votre voie ces horribles clous ou vis que l'on voie hélas trop souvent au premier plan des photos... Quelques points de Cléocol, ou alors quelques lichettes d'adhésif double face sont très largement suffisants pour fixer votre voie.

Peco_traverses_bois-09 M.JPG
Modifié en dernier par Decapod SARL le jeu. 21 mars 2019, 01:02, modifié 2 fois.

Decapod SARL
Créateur
Messages : 61
Enregistré le : ven. 09 juil. 2010, 23:17
Site Internet : https://www.decapod.fr/

Re: Decapod - Décorer et patiner la voie

Message par Decapod SARL » jeu. 21 mars 2019, 00:38

Passons maintenant à la peinture !

Je commence par la couleur rouille foncée que je destine au flanc intérieur du rail.

Peco_traverses_bois-10 M.JPG

Je veille à bien peindre tout le flanc, je passe sur les attaches du rail sans problème, la poussière de rouille en réalité couvre toute cette zone ; je remonte bien le long du flanc, ça déborde sur le haut du rail, peu importe, je nettoierai dans la foulée pour rendre une voie propre à la circulation et surtout au bon captage du courant.

J'enchaîne avec la couleur rouille claire. Déposez votre couleur avec le pinceau sans craindre de couvrir les attaches des rails.

Ne vous inquiétez pas si la couleur ne couvre pas à 100% ; il y aura de toutes les façons une 2ème couche à passer pour parfaire le travail et couvrir les petites pointes de rail qui ne seraient pas assez peintes.

Peco_traverses_bois-11 M.JPG

Cette différence de couleur me permet de figurer les voies avec un trafic important, le matériel roulant et notamment moteur, projetant une rouille plus chargée de poussière et de graisse sombre sur les flancs intérieurs des rails.

Pour une voie moins fréquentée, plus légère, de service, on peut utiliser la teinte rouille claire des deux cotés du rail...

Et puis surtout, ne vous prenez pas trop la tête : il existe en réalité une infinité de couleur rouille alors rien de vous empêche de faire le mélange entre les 2 teintes qui vous ira bien et ne vous en laissez pas trop conter par ceux qui prétendent définir LA bonne couleur rouille. :roll:

Passons maintenant à la peinture des traverses ; là aussi, il existe une infinité de nuances et nous avons fait notre choix que nous vous proposons donc sous la référence 8722. C'est un brun qui a déjà subi les affres du temps, qui est en train de s'affadir, de griser déjà un peu...

Je commence par l'extérieur du rail...

Peco_traverses_bois-12 M.JPG

... et poursuit par l'intérieur mais toute autre approche s'entend...


Comme vous pouvez le voir, je ne me préoccupe pas trop de couvrir les attaches de rail encore... On vise un effet d'ensemble en dernier lieu...

Nous vous proposons une teinte traverse neuve sous la référence 8735 ; j'ai choisi de peindre ici 2 traverses pour que vous puissiez apprécier l'écart de teinte avec le brun traverse. Nous avons voulu figurer avec cette teinte les traverses comme elles se présentent encore toute neuves ou presque, enduites de créosote...

Peco_traverses_bois-14 M.JPG
Fichiers joints
Peco_traverses_bois-13 M.JPG
Modifié en dernier par Decapod SARL le jeu. 21 mars 2019, 01:05, modifié 1 fois.

Decapod SARL
Créateur
Messages : 61
Enregistré le : ven. 09 juil. 2010, 23:17
Site Internet : https://www.decapod.fr/

Re: Decapod - Décorer et patiner la voie

Message par Decapod SARL » jeu. 21 mars 2019, 00:52

Ce peut être le bon moment d'attendre un peu que votre travail sèche avant d'attaquer la 2ème couche de couleur rouille sur les rails...

Peco_traverses_bois-15 M.JPG

C'est là qu'il faudra veiller à ce que rien ne vous ait échappé, notamment aux coins des attaches de rail... Bien entendu, vous avez en tête qu'on ne peut peindre sa voie qu'une fois qu'elle est fixée. Si vous peignez une voie flexible notamment, et que vous la bougez même juste un peu pendant sa pose, les attaches du rail vont faire sauter la peinture en d'innombrables endroits et il faudra recommencer ! :mort:

Une fois que c'est sec, on passe à la patine avec la teinte vieux bois.

Cette teinte qui a du être autrefois couleur bois neuf :mrgreen: a donc viré franchement au gris...

Peco_traverses_bois-16 M.JPG

Il faut y aller doucement, doucement, légèrement avec cette teinte, sauf à vouloir représenter une voie quasiment à l'abandon... Si votre monde ferroviaire se situe dans les années 60, 70 et même 80 ou 90, les voies en particulier des lignes principales comme cette voie Peco les suggère, étaient quand même bien entretenues.

J'utilise une petite brosse souple, et je recours à la technique du dry brush : on charge un peu de peinture, on éponge sur du papier absorbant et on passe tout légèrement sur les traverses. A noter que je passe le pinceau perpendiculairement aux traverses pour mieux contrôler l'effet.

Evidemment, j'ai épargné les traverses neuves ! :wink:

Je termine par l'effet voile de rouille. C'est une couleur que l'on déposerait plus volontiers à l'aérographe à vrai dire, pour figurer cette poussière de rouille qui vient couvrir quasiment toute la voie. Dans l'optique de s'en tenir au pinceau, on va venir surtout passer à la base des attaches de part et d'autres des rails. Allez-y légèrement également, il vaut mieux passer une 2ème fois que de regretter d'en avoir mis un peu trop...

Peco_traverses_bois-17 M.JPG

C'est tout pour ce soir ! A suivre ! :ange:

Avatar du membre
PJRo
Zé cru voir un rominet!
Messages : 13940
Enregistré le : lun. 15 août 2005, 17:45
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Pascal
Club : MSL (MecSuperLent)
Site Internet : http://ferromodelnumdcc.monsite-orange.fr/
Âge : 63

Re: Decapod - Décorer et patiner la voie

Message par PJRo » jeu. 21 mars 2019, 10:56

WAOUH ! Comme ils disent dans les sitcom !

232U1
Prolixe
Messages : 1969
Enregistré le : lun. 19 nov. 2007, 21:02
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Stéphane
Club : Les Pingouins
Localisation : Occitanie
Âge : 52

Re: Decapod - Décorer et patiner la voie

Message par 232U1 » jeu. 21 mars 2019, 20:54

Super ce tuto. :D :applause:
Merci.
141 TA addict

Avatar du membre
Papybroussard
Disert
Messages : 448
Enregistré le : ven. 28 déc. 2012, 23:02
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Jérôme
Localisation : Pau
Âge : 41

Re: Decapod - Décorer et patiner la voie

Message par Papybroussard » jeu. 21 mars 2019, 23:13

Bonsoir,

Excellente initiative que ce tuto mettant en avant la qualité d'une voie bien détaillée.
Au moment de la pose de la voie sur "MIDI en Lavedan", j'avais procédé de façon assez similaire, si ce n'est qu'il s'agissait de voie SMP avec rail DCDS et que les peintures Décapod n'ont pas été utilisées pures mains nuancées avec des touches de teintes Humbrol pour apporter des nuances et éviter ainsi l'aspect d'une teinte unie.

Important aussi, à mon avis : ne pas hésiter à travailler la texture des traverses en appuyant le veinage du bois au moyen d'un X-Acto. Ca rallonge le travail, mais les produits de superdétaillage Décapod le valent bien, notamment les frettes qui viennent être positionnées ensuite aux extrémités des traverses :wink:
Papybroussard a écrit :
lun. 20 févr. 2017, 00:23
Bonsoir Matthieu,

Merci pour ton commentaire, bien que je ne le mérite pas étant donné que je n'ai pas réinventé l'eau chaude : je me suis juste approprié les techniques développées au cours de ces dernières décennies et présentées brillamment par de nombreux modélistes sur ce forum.

Une fois la menuiserie et l'éclairage mis en place, il était temps de passer à l'aspect ferroviaire de la chose : création de la plateforme et mise en place de la voie.

Pour la plateforme, utilisation de morceaux de CP 10mm également (fut un temps où je passais mes journées à scier... :mdr: ) vissés en place sur les extrémités de chaque module (sur une découpe carrée côté coulisse et sur le bord du module côté ouvert pour assurer la liaison inter-modules) et sur les raidisseurs intermédiaires.

Préalablement, des cales de diverses épaisseurs ont été implantées sur chacun des points de fixation plateforme/modules et raidisseurs de manière à disposer la voie en rampe : rien de bien extraordinaire, juste un petit profil en rampe de 10 mm/m (2.5cm gagnés sur les 2,60 mètres de longueur utile de la plateforme) qui correspond bien au profil qui peut être rencontré sur ces fonds de vallées.

Le tout a été recouvert d'une première couche de dépron pour l'insonorisation (quoique, vu les vitesses, ça serait resté supportable) puis d'une deuxième couche adaptée à la forme de la voie pour faciliter la création des banquettes lorsque l'étape du ballastage sera amorcée. Evidemment, comme vous le constaterez sur cette photo, le tracé de la voie n'est absolument pas rectiligne et parallèle au bord des modules pour éviter toute monotonie visuelle.
Image

Pour la voie, rappelez-vous que nous sommes dans le Midi aux alentours de 1969/1970... : ce sera donc du rail vignole pour LGV posé en barres longues... ah non pardon, je m'égare :lol: La voie utilisée est naturellement équipée de rails double champignon disymétriques (DCDS) reproduite par SMP.

Chaque coupon a été intégralement démonté (oui, je sais, il existe de la voie en kit qui eut été aussi pratique dans mon cas, but my english is vevry very à chi..!!! :siffle: ) afin de supprimer des traverses pour reproduire une voie un peu plus faiblement armée.
Pour toutes les traverses conservées, leur épaisseur (assez faible sur la voie SMP) a été revue en rajoutant une sur-épaisseur de plasticard sous chacune des traverses.
Image

J'ai ensuite entrepris de retailler toutes les traverses pour simuler des bois usagés (scalpel + pointe de lime fine). Après cela, chaque traverse a été repeinte avec une couche de base constituée de peinture Décapod 8221 (brun traverses mat) sur laquelle je repasse un mélange (grossier et le moins régulier possible) brun décapod 8221 + gris moyen mat humbrol 66 + jaune mat humbrol 24. J'obtiens ainsi ce résultat :
Image

Chaque traverse a ensuite été frettée de chaque côté avec la référence 3220 Décapod brunie avant installation.
Image

Je vous passe le vocabulaire fleuri et les bordées de juron qui ont accompagné ce travail de pénitent, mais le jeu en valait la chandelle :coeur1:

Le rail a ensuite reçu des entailles à intervalles réguliers, réalisées au-dessus de traverses préalablement juxtaposées pour évoquer des zones d'éclissage entre deux barres de rail. Des éclisses (toujours Décapod) ont été soudées de part et d'autre de ces évocations de séparation entre deux barres de rail.

Ainsi équipé, le rail a été peint en tenant compte d'observations sur des voies réelles où l'âme des rails n'a pas strictement la même teinte côté intérieur (là où la graisse se dépose et donne un aspect plus sombre) et à l'extérieur. Alors évidemment, à l'échelle, ça force un peu le trait, mais le rendu sur la photo ci-dessus me parait assez flatteur...

Pour ce travail, je n'ai pas utilisé des teintes pures, et les mélanges ont été calibrés différemment suivant le lieu où ils allaient être appliqués :
- âme de rail côté "extérieur" : une ou deux gouttes de rouille foncée décapod + deux gouttes de brun mat 113 humbrol + 4 gouttes de jaune mat 24 humbrol + 8 gouttes de rouille claire Décapod (enfin à peu près, puisqu'une fois cette base préparée, j'adapte en fonction du rendu...)
- âme du rail côté "intérieur" : 3 gouttes de rouille claire Décapod, 4 gouttes de rouille foncée Décapod, 3 gouttes de brun mat 113 humbrol, 4 gouttes de jaune mat 24 humbrol et une pointe de noir mat 33 humbrol (Là encore, le rendu est adapté en fonction des besoins).

Pour les jonctions, que ce soit entre les deux modules ou vers les coulisses, la voie a été soudée d'un seul tenant sur des chutes de plaque époxy pour circuits imprimés vissées sur la menuiserie.Une fois les soudures effectuées, les rails ont ensuite été sectionnées à la mini disqueuse puis biseautés pour éviter tout risque de déraillement lors du franchissement de ces zones particulières.
Image

Voilà voilà, c'est tout pour ce soir... Ça donne l'impression d'avancer vite, mais alors vraiment, ce n'est qu'une impression... Je n'y travaille guère que les WE quand j'ai le temps, et encore pas aux beaux jours où je suis plutôt en train de crapahuter par les chemins avec la truffe aux vents :mdr:

Amitiés, Jérôme.
Encore bravo à l'équipe Décapod pour ses produits et pour ce genre de tutoriel génial pour motiver les troupes et se lancer. :applause: :applause: :applause:

Jérôme.

Decapod SARL
Créateur
Messages : 61
Enregistré le : ven. 09 juil. 2010, 23:17
Site Internet : https://www.decapod.fr/

Re: Decapod - Décorer et patiner la voie

Message par Decapod SARL » ven. 22 mars 2019, 00:51

Merci, merci à tous !! Et bravo Jérôme pour ce boulot de romain, notamment la pose d'autant de frettes !

On peut en effet retravailler les traverses mais il faut bien mettre en clair ce que l'on cherche à reproduire ; c'est un travail qu'on entreprendra volontiers pour des voies qui ont déjà bien vécu comme cette ligne qui serpente sous la non moins vénérable caténaire midi... Ou bien pour reproduire des voies qui sont plus faiblement armées, qui ne sont en tête des priorités des opérations d'entretiens et de renouvellement comme des voies de services...

Ce que j'ai en tête pour ma part tient d'avantage de la bonne grosse double voie, sous caténaire, comme on pouvait la voir dans les années 70 ou 80... Et quand on regarde les photos de nos revues et livres, leurs traverses sont plutôt en bon état, pour ne pas dire tirer au cordeau...

Le problème des veines est plus délicat encore ; car dans la plupart des cas, elles sont en relief et non en creux sur nos voies en plastique... et j'ai l'impression que c'est d'ailleurs plus marqué sur la nouvelle voie Peco code 75 que sur l'ancienne... Là, je n'ai jamais trouvé mieux que les traverses en vrai bois pour dessiner de subtiles veines... Mais ce n'est rapidement plus un travail de romain : c'est toute une garnison qu'il faut, ou plusieurs vies !!! :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Modifié en dernier par Decapod SARL le ven. 22 mars 2019, 01:17, modifié 1 fois.

Avatar du membre
26075
Comparse de bac à sable
Messages : 725
Enregistré le : dim. 31 mai 2009, 13:25
Echelle pratiquée : ho
Prénom : charles
Club : auncun
Âge : 24

Re: Decapod - Décorer et patiner la voie

Message par 26075 » ven. 22 mars 2019, 00:53

Testé et approuvé ! Merci pour le tuto.
Le rendu de la voie est vraiment top. La gamme de peinture acrylique est excellent!
Ne pas hésiter à repasser plusieurs fois avec une brosse a dent et de lactone sur les traverses.
received_575426476285785.jpeg

Decapod SARL
Créateur
Messages : 61
Enregistré le : ven. 09 juil. 2010, 23:17
Site Internet : https://www.decapod.fr/

Re: Decapod - Décorer et patiner la voie

Message par Decapod SARL » ven. 22 mars 2019, 01:16

Merci ! :oops: :lol:

Parlons superdétail maintenant...

J'évoquais ci-devant la pose d'éclisses figurant les éclisses réelles ; nous vous en proposons 3 modèles.

Passons sur la référence 3312 qui propose des éclisses à 4 trous anciennes, d'origine Nord et que l'on destinera idéalement aux voies anciennes ou très faiblement armée en rail Vignole en code 60 ou 70 idéalement. La référence 3310 vous propose une éclisse plus récente (mais compatible avec l'époque III quand même) pour les voies principales si l'on est en époque III/IV et plutôt pour les voies de services à partir de l'époque IV/V...

Enfin, la référence 3311 représente l'éclisse type des voies principales pour l'époque IV/V avec ses 6 trous. C'est ce type d'éclisse que je vais employer ici.

Peco_traverses_bois-18 M.JPG

Comme vous pouvez le deviner, ce n'est pas bien gros mais nous avons néanmoins pu graver d'une part des têtes de boulons (carrées) et d'autre part des boulons (ronds) ; on posera les éclisses avec les points ronds sur l'intérieur du rail et les éclisses avec les carrés sur la face externe des rails.

Pour mon besoin immédiat, je prélève avec un cutter deux paires et je les ébarbe soigneusement ; maintenez fermement la pièce dans la pince, en laissant dépasser un poullième pour limer sans tordre l'éclisse dans tous les sens.

Peco_traverses_bois-19 M.JPG

On sort maintenant le dégraissant à métaux, ou à défaut un dégraissant quelconque pour bien nettoyer les pièces.

Peco_traverses_bois-20 M.JPG

Puis on fait trempette dans un peu de brunisseur... Là, vous voyez les pièces qui commencent à se teinter ; quelques 15 ou 20 secondes à tout casser se sont écoulées...

Peco_traverses_bois-21 M.JPG

On remue, on agite, encore 15 secondes et ça ira bien...

Peco_traverses_bois-22 M.JPG

On peut se contenter de peindre mais si un petit éclat de peinture survient ultérieurement, et c'est facile sur la voie, vous allez voir un petit point brillant qui attirera tous les regards ! Le meilleur moyen de s'en prémunir et de brunir les éclisses. Elles peuvent dès lors être collées sans décoration supplémentaires si vous le souhaitez, ou bien peintes et le brunissage agira comme un bon apprêt.


C'est parti pour la pose ; on peut souder, on peut coller à la Cléocol... Ici, j'ai eu recours à une goutte de Colle 21, une cyano qui présente la particularité de réclamer une petite pression de 3 à 15 secondes sur la pièce à encoller, ce qui a pour effet de chasser l'air de la colle et de rendre le collage solide et définitif.

Peco_traverses_bois-23 M.JPG

Et voilà, collage tout propre...

Peco_traverses_bois-24 M.JPG
Peco_traverses_bois-25 M.JPG

Decapod SARL
Créateur
Messages : 61
Enregistré le : ven. 09 juil. 2010, 23:17
Site Internet : https://www.decapod.fr/

Re: Decapod - Décorer et patiner la voie

Message par Decapod SARL » ven. 22 mars 2019, 01:24

Les fameuses frettes !! :ange3:

Je n'en ai pas mis partout... Juste quelques traverses pour cette voie encore de belle allure...

Même principe que pour les éclisses, on commence par les brunir !!! Et on sera du coup dispenser de les peindre... car comme vous pouvez le voir, c'est tout petit !!!

Peco_traverses_bois-26 M.JPG

Comment conserver ses nerfs pendant la phase de pose ? :mrgreen: :ange: Simple, on pose une micro-goutte de Clécol sur les traverses retenues, on pose la frette que l'on a laissée à plat, au sortir de sa plaque... Et on attend que cela sèche.

Peco_traverses_bois-27 M.JPG

Une fois que c'est sec, la frette est immobilisée. On s'aide alors de 2 cure dent en bois pour rabattre tranquillement les pattes sur les traverses... Et c'est fini ! :ange:

Peco_traverses_bois-28 M.JPG

A suivre !.... :ange:

Avatar du membre
Serge de Bollène
Intarissable !
Messages : 4983
Enregistré le : dim. 01 avr. 2012, 19:37
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Bollène, Vaucluse
Âge : 59

Re: Decapod - Décorer et patiner la voie

Message par Serge de Bollène » ven. 22 mars 2019, 08:33

Bonjour, et merci pour ce tuto. :)

Pour la dernière opération (rabattre les oreilles des frettes), j'aurais utilisé une pince à épiler (ou équivalent). :|
Amicalement.

Serge

Decapod SARL
Créateur
Messages : 61
Enregistré le : ven. 09 juil. 2010, 23:17
Site Internet : https://www.decapod.fr/

Re: Decapod - Décorer et patiner la voie

Message par Decapod SARL » ven. 22 mars 2019, 09:20

C'est plus difficile avec la pince à épiler car on a vite fait d'appuyer plus d'un côté que de l'autre et de faire sauter le point de colle ; l'accroche du bois du cure dent est quelque part plus douce et souple. :wink:

Avatar du membre
Pacific 231
J'étais vrp37
Messages : 1059
Enregistré le : jeu. 16 avr. 2009, 17:49
Echelle pratiquée : Zéro
Prénom : Georges
Club : Cercle Du Zéro
Localisation : Tours
Âge : 62

Re: Decapod - Décorer et patiner la voie

Message par Pacific 231 » ven. 22 mars 2019, 10:44

Bonjour à Décapod,

Dans le cadre du réseau en 0 que je suis en train de monter (plus de 20 m de voies), serait-il envisageable d'avoir des conditionnements plus importants de ces différentes peintures ?

Merci pour la réponse
Georges

Répondre