Mon projet de réseau : banlieue parisienne 1974-1984.

Le forum pour bien débuter en modélisme ferroviaire !

Modérateur : MOD

Avatar du membre
Fa 85
Intarissable !
Messages : 5787
Enregistré le : sam. 16 févr. 2008, 00:45
Localisation : La Roche sur Yon

Message par Fa 85 » dim. 12 avr. 2009, 23:10

Gare de Lyon, ..sûr...

Fabrice

Avatar du membre
Ten-wheel
c'est le Nooord !
Messages : 18482
Enregistré le : ven. 05 oct. 2007, 14:41
Echelle pratiquée : Zéro époque II
Prénom : Alain
Club : "Faites du train" St Affrique
Site Internet : http://forum.e-train.fr/viewtopic.php?f=4&t=83327
Localisation : Rouergue
Âge : 69

Message par Ten-wheel » lun. 13 avr. 2009, 09:16

train33 a écrit :Je vote pour la gare de lyon.
A l'époque, je devais avoir le même âge que la gamine, on ne voit pas le temps passer :mort:
C'est drôle, je me suis fait la même réflexion... :D
Alain.
Le zéro extraordi'Nord

Avatar du membre
rabelaisien
Prolixe
Messages : 1695
Enregistré le : sam. 10 sept. 2005, 14:13
Site Internet : http://fr.groups.yahoo.com/group/Transp ... ssage/3332
Localisation : Rue du quatrième zouave, 93110 Rosny-sous-Bois

Message par rabelaisien » lun. 13 avr. 2009, 10:41

François D a écrit :Je m'incline. ça ressemble bien à la Gare de Lyon.

Foutaient rien à l'époque : tous ces gens qui prennent le train et se baladent à 13h55 !
Il y a des gens qui travaillent en 2x8 et 3x8. Pendant plusieurs années, je travaillais une semaine sur deux de 6h30 à 14h30 et l'autre de 13h45 à 21h15.
Liens rompus, voir mon www

Avatar du membre
EC 64
Intarissable !
Messages : 16145
Enregistré le : lun. 21 janv. 2008, 12:13
Echelle pratiquée : H0 (ep IV-V)
Club : AFAC Paris
Site Internet : http://pagesperso-orange.fr/EC64
Localisation : PARIS (F)
Âge : 67

Message par EC 64 » lun. 13 avr. 2009, 11:19

ten-wheel a écrit :
train33 a écrit :Je vote pour la gare de lyon.
A l'époque, je devais avoir le même âge que la gamine, on ne voit pas le temps passer :mort:
C'est drôle, je me suis fait la même réflexion... :D
Mon coté macabre : tous les autres ne doivent plus être de ce monde. Quand je vois des photos anciennes, c'est ce qui me vient à l'esprit. Que reste-t-il de ces gens qui ont "trimé" toute une vie ?
EC 64, toujours en veille...

Avatar du membre
Etat
Intarissable !
Messages : 6914
Enregistré le : jeu. 28 sept. 2006, 13:26
Localisation : Strasbourg
Âge : 64

Message par Etat » lun. 13 avr. 2009, 11:26

EC 64 a écrit :
ten-wheel a écrit : C'est drôle, je me suis fait la même réflexion... :D
Mon coté macabre : tous les autres ne doivent plus être de ce monde. Quand je vois de photos ancienne, c'est ce qui me vient à l'esprit. Que reste-t-il de ces gens ?
De poussière tu naitras , et en poussière tu retourneras :!:

Chacun sa période , alors profitons de la notre :wink:
Dom dit ETAT

Avatar du membre
AquarioDingo
Loquace
Messages : 1174
Enregistré le : jeu. 07 déc. 2006, 19:35
Localisation : Oise

Message par AquarioDingo » lun. 13 avr. 2009, 18:09

rabelaisien a écrit :
François D a écrit :Je m'incline. ça ressemble bien à la Gare de Lyon.

Foutaient rien à l'époque : tous ces gens qui prennent le train et se baladent à 13h55 !
Il y a des gens qui travaillent en 2x8 et 3x8. Pendant plusieurs années, je travaillais une semaine sur deux de 6h30 à 14h30 et l'autre de 13h45 à 21h15.
Sans compter ceux qui ont des horaires qui changent tous les jours et des repos qui sont différents d'une semaine sur l'autre. :wink:
Veni vidi vici... sacré Jules.

Avatar du membre
Train33
Éloquent
Messages : 301
Enregistré le : jeu. 17 août 2006, 23:34
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Claude
Localisation : Aquitaine
Âge : 69

Message par Train33 » lun. 13 avr. 2009, 19:30

En ces temps anciens ou je recommençais à travailler du côté de Pont-Cardinet après l'armée, je pratiquais des horaires sympa, les deux 12 ! je traduis : 1 semaine de travail (7 jours) de 12H de jour (08H00 à 20H00) puis une semaine de repos (7 jours) ensuite 1 semaine au travail de nuit (20H00 à 08H00) suivi d'une semaine de repos et ainsi de suite.
J'aimais bien. De nos jours, serais-ce en possible ? pense pas. J'avais le loisir de contempler le va et viens des trains qui passaient dans la tranchée Cardinet pendant mes pauses. :coeur2:
Bon train

Claude

Avatar du membre
Pierre bis
Intarissable !
Messages : 11221
Enregistré le : ven. 13 avr. 2007, 10:12
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Paris
Âge : 58

Re: Une série de 3

Message par Pierre bis » lun. 13 avr. 2009, 23:56

Xavier a écrit :Bonsoir,

Tout le monde s'accorde pour dire que la photo ne peut pas avoir été prise à la gare de Paris - Saint Lazare.
De plus la verrière peut permettre de déterminer précisément cette gare parisienne.
En fait, j'aurai du lancer un quizz, mais je ne me doutais pas qu'il y avait une erreur sur la légende de cette photo.

Elle fait partie d'un lot de 3 photos qui comportent toutes, au verso de chacune d'entre elles, la mention "St Lazare - 7 V" et un n°. Celui de la photo précédente est le n° 320.
Pour 7 V, j'ai pensé à 07 Mai ! ? ! ? ! ?

Sur les photos suivante n°322 et n°323, on distingue beaucoup plus nettement la verrière. A chaque fois, il s'agit d'une double rame d'automotrices Z 5100. Il n'y a pas de raison pour que ces photos aient été prises dans une autre gare que la première.
Les voici, en espérant que le "mystère" de la gare soit éclairci.

Par avance MERCI à tous les contributeurs.

Z 5100 en gare parisienne à déterminer - photo n°323


Z 5100 en gare parisienne à déterminer - photo n°322


Super photos :applause:

A part ça je ne savais même pas qu'il y avait eu des Z5100 en 3eme classe. Cela dit, comme elles ont té mise en service en 54, c'est normal.

Sinon, les Z5100 ne sont arrivées à Montparnasse qu'en 58. Quand à Austerlitz, il n'y en a eu que quelques-une au début des années 60, en ttendant les Z5300. De toute façon, Austerlitz était pour la banlieue une gar de passage (toujours vrai en 2009, mais en plus en gare souerraine depuis 1968). Donc, c'est forcément la gare de Lyon.

Avatar du membre
Pierre bis
Intarissable !
Messages : 11221
Enregistré le : ven. 13 avr. 2007, 10:12
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Paris
Âge : 58

Message par Pierre bis » mar. 14 avr. 2009, 00:00

Un truc intéressant: les Z5100 étaient alors encore en composition à deux caisses. Les remorques intermédiaires sont arrivées plus tard.

Qui nous sortira un Z5100 au 1/87e. Sauf raté complet, j'en réserve déjà deux tout de suite, pour reconstituer les Paris-Versailles de mon enfance (en fait souvent des directs qui continuaient vers Chartres et même Le Mans.

Avatar du membre
Pierre bis
Intarissable !
Messages : 11221
Enregistré le : ven. 13 avr. 2007, 10:12
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Paris
Âge : 58

Message par Pierre bis » mar. 14 avr. 2009, 00:04

5351 a écrit :Très belle photo,

mais à l'époque des 3è classes, St lazare n'était pas électrifié. Et depuis,
c'est du 25kV...
A noter que Jouef, dans les années 60, avait fait la même erreur, faisant rapparaître sur la boîte de sa Z5100 un dessin de Z5100 en gare de ..."Bois-Colombe"

Avatar du membre
rabelaisien
Prolixe
Messages : 1695
Enregistré le : sam. 10 sept. 2005, 14:13
Site Internet : http://fr.groups.yahoo.com/group/Transp ... ssage/3332
Localisation : Rue du quatrième zouave, 93110 Rosny-sous-Bois

Message par rabelaisien » mar. 14 avr. 2009, 00:12

J'ai connu la gare d'Austerlitz desservie en surface par des Z4100 et des Z5100 avant la mise en service de la gare souterrainne. Les voies banlieue coupaient à niveau la plate forme réunissant les quais. Des barrières de passage à niveau empêchaient les mouvements de personnes quand un train coupait cette plate-forme. Il y a eu une phase transitoire avec des circulations de personnes au dessus de cette plate-forme via des escaliers?
Liens rompus, voir mon www

Avatar du membre
Pierre bis
Intarissable !
Messages : 11221
Enregistré le : ven. 13 avr. 2007, 10:12
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Paris
Âge : 58

Message par Pierre bis » mar. 14 avr. 2009, 00:13

Au fait, à propos du sujet de base, il y avait un endroit très bien en banlieu dans la périoode 1974-1978: Viroflay-RG. A cet endroit, sur 5 voies, cohabitaient le 3eme rail et le 1500v. Mais cela se prête mal à ta pièce.

Avatar du membre
rabelaisien
Prolixe
Messages : 1695
Enregistré le : sam. 10 sept. 2005, 14:13
Site Internet : http://fr.groups.yahoo.com/group/Transp ... ssage/3332
Localisation : Rue du quatrième zouave, 93110 Rosny-sous-Bois

Message par rabelaisien » mar. 14 avr. 2009, 00:27

Une particularité disparue des Z 5300 : à l'époque où Musée d'Orsay s'appellait Quai d'Orsay et était une gare terminus en cul de sac de la banlieue Sud-Ouest, il y avait des parties en courbe le long de certains quais, avec un trou trop grand pour les usagers. La SNCF avait installé un troisième rail dont je ne me rappelle plus la tension (peut être 220 volts) aux endroits concernés, les voitures avaient été dotées de frotteurs, ce qui empêchait l'ouverture de la
porte centrale.
Cette particularité avait entrainé l'interdiction des Z 5300 sur la voie de Viroflay qui était mixte Montparnasse / ligne des Invalides, cette dernière étant électrifiée en 750 volts par troisième rail.
Patrick Sthalé a écrit :C'était seulement du 24 volts
Liens rompus, voir mon www

Avatar du membre
Xavier
Papotier
Messages : 143
Enregistré le : jeu. 17 mai 2007, 10:11
Echelle pratiquée : HO
Site Internet : http://melun77.com
Localisation : Jonction des Réseau Breton et Réseau CdF des Côtes du Nord
Âge : 53

Changement de pièce

Message par Xavier » lun. 29 juin 2009, 17:23

Bonjour,

Comme suite aux différentes remarques sur mon projet de réseau, j'ai beaucoup cogité ces derniers temps.
J'en suis arrivé à la conclusion que la pièce retenue initialement n'était probablement pas la plus adaptée au thème du réseau : "banlieue parisienne 1974-1984".

Aussi, j'ai réfléchi à une possibilité sur une partie de "pièce", située sous une terrasse et dans laquelle se trouve la cuve à fuel. Je vous rassure tout de suite, il n'y a pas d'autre pièce cachée.
L'année qui a suivi notre emménagement, j'ai complètement vidé cette "pièce" dont le sol est en terre battue (sauf une dalle sous la cuve à fuel). Elle mesure 11 mètres de long et 1,85 mètre de large. Les murs sont en parpaings de 20 et la hauteur sous plafond est actuellement de 2,20 mètres. Elle est accessible par deux portes donnant dans le sous-sol (garage).
Toute la "pièce" n'est pas utilisable, mais elle peut être séparée en deux :
- une porte permettant d'accéder à la cuve à fuel ;
- l'autre porte permettant d'accéder au "futur réseau".

J'ai eu du mal à quitter l'image du "tour de pièce" (qui était pour moi une évidence ; la solution pour un réseau idéal) pour me rendre compte de l'attrait du "point à point", probablement, en raison du désir de voir évoluer fréquemment des rames de banlieue (aspect ludique de ce hobby).
Finalement, la remarque de Christophe m'a taraudé pendant près de 3 mois et, aujourd'hui, je pense que le point à point est la meilleure solution pour faire évoluer des rames réversibles de banlieue.

Voici mon nouveau projet :
Le réseau serait composé d'une gare terminus et d'un saut de mouton.
Sous la gare terminus (niveau + 1) se trouverait une gare cachée (niveau - 1).

Exemple de circulation :
On part de la gare terminus (niveau + 1) puis on emprunte une rampe hélicoïdale (1 tour) pour accéder à la grande ligne avec saut de mouton.
Le début de cette grande ligne est au niveau 0, et le saut de mouton au niveau -1.
Si l'on prend la grande ligne droite, on accède à une rampe hélicoïdale qui, au bout de deux tours, nous mène au niveau - 2. Puis, de façon cachée (en coulisse), on refait le trajet en sens inverse pour accéder à la gare cachée (niveau -1).

Second exemple de circulation :
On part toujours de la gare terminus (niveau + 1) puis on emprunte la rampe hélicoïdale (1 tour) pour accéder à la grande ligne avec saut de mouton.
On quitte la grande ligne pour aller vers la courbe (pour rejoindre la droite de la pièce). Le saut de mouton est au niveau - 1. On reste au niveau -1 et on longe (en coulisse et par l'extérieur), la rampe hélicoïdale pour rejoindre la gare cachée ou la gare terminus. Je penche plutôt pour rejoindre la gare cachée (donc toujours au niveau -1).

Comme il s'agit de deux doubles lignes, le parcours inverse, en réversibilité, est possible à partir de la gare cachée. Il reste cependant différent dans la partie "saut de mouton".

Voici un petit croquis pour illustrer ce nouveau projet (en jaune les parties de voies visibles) :
Ceci est donc une nouvelle, et nième, ébauche.
J'attends avec impatience vos commentaires, sachant qu'un jour, peut-être, je finaliserai un "projet de réseau", pour me mettre à l'ouvrage.

A très bientôt.

Xavier

Avatar du membre
TMB15
Incontournable... en fait !
Messages : 12241
Enregistré le : dim. 16 déc. 2007, 11:57
Localisation : La tête au NORD et dans l' Ep III pour ne pas avoir sur mon réseau ce qui passe sous ma fenêtre !

Re: Une série de 3

Message par TMB15 » lun. 29 juin 2009, 17:30

pierre bis a écrit :
Z 5100 en gare parisienne à déterminer - photo n°323


J'ai bien l'impression que cette photo en GdL a été retournée non ???

Répondre