Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Les commandes numériques du réseau (appelées à tort "digitales") sont l'avenir du train miniature. Mais comment choisir, comment sauter le pas, avec ou sans ordinateur ? Autant de questions dont les réponses se trouvent dans l'expérience des uns et des autres…

Modérateur: MOD

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Mer 22 Fév 2017, 14:48 
Coquelicot94 a écrit:- Moi j'utilise Train Controller qui ne demande qu'une seule zone de détection pour le ralentissement et l'arrêt, dans les 2 sens de marche. Il est plus cher c'est vrai mais tout se calcule... :ange:
A+


Tout à fait d'accord. Si on part sur une base de 10 à 15€ par canton en matériel de rétro, j'avais trouvé à l'époque qu'il ne fallait pas énormément de cantons pour amortir TrainController. En évitant en plus les fils et les soudures ...
En plus, c'est beaucoup plus simple à programmer pour obtenir un fonctionnement au poil.
Avatar de l’utilisateur
JPGO
Communicatif
 
Messages: 795
Inscrit le: Jeu 30 Jan 2014, 12:29
Âge: 62
Echelle pratiquée: N

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Mer 22 Fév 2017, 18:44 
perso j'utilise 2 zones ,réseau assez grand mais surtout construit en partie avec la gestion via logiciel et comme certaines voies ne sont pas tout à fait juste ,j'ai choisi l'option deux zones ,certains tournent avec 1 zone et cela fonctionne très bien
donc le choix entre 1 et 2 zones ,le choix appartient à l'utilisateur
Railenbois
Papotier
 
Messages: 167
Inscrit le: Sam 15 Oct 2016, 10:27
Echelle pratiquée: ho

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Mar 28 Fév 2017, 14:44 
Bonjour,
Je suis sur une seule zone de détection par canton, avec le logiciel CDM Rail, et aucun soucis. Après calibrage de la vitesse de la loco (ainsi que présenté par JPGO), le logiciel pilote cette dernière avec une finesse très précise. J'ai fais quelques mesures et la loco s'arrête toujours au même endroit, à un centimètre près (en N).
Phil.
Avatar de l’utilisateur
philb47
 
Messages: 48
Inscrit le: Lun 01 Sep 2008, 08:02
Localisation: Lot-et-Garonne.
Âge: 57

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Mer 01 Mars 2017, 21:12 
Bonsoir, j'ai poursuivi mes essais. Pour le moment, avec RocRail, je vais partir sur deux zones de détection, une à chaque entrée/sortie de chaque canton. En RocRail (je ne maîtrise pas encore les autres logiciels du marché, chaque chose en son temps :oops: ), la zone de détection doit faire au minimum 20 cm avant le feu, soit 30 cm en tout pour avoir un peu de marge, comme le disait Railenbois un peu plus haut. Faute de quoi il faut régler le CV 4 à une valeur très basse et le freinage est trop brutal.

J'ai fait évoluer mon petit réseau expérimental. Je contrôle aujourd'hui trois cantons, six capteurs de détection, six feux et trois aiguillages. J'ai commencé les tests sans mettre de canton sur la voie de garage, qui ne sert donc pas encore.

Image

En RocRail, une fois les blocs (cantons), signaux et capteurs de rétroaction définis, il faut créer des itinéraires (routes). Un itinéraire définit un lien entre deux cantons contigus. Par exemple, un itinéraire va de L01+ à R01+. Un autre de L01+ à R02+ (chaque canton a un côté "+" et un côté "-"). Dans l'autre sens, un itinéraire va de R02+ à L01+, etc.

Cela donne huit itinéraires en tout sur mon petit réseau :

Image

Comme tous les objets dans RocRail, les itinéraires (routes) ont des dizaines de caractéristiques qui peuvent être définies par l'érudit qui y comprend quelque chose :clown: . A ce stade, contentons-nous de quelques-unes.

La plus importante est la liste des aiguillages à basculer pour établir l'itinéraire. Ainsi, pour établir l'itinéraire L01+ vers R01+, il faut mettre l'aiguillage L01 en position droite et R02P en position déviée.

Image

Maintenant que les itinéraires sont définis, essayons de faire en sorte que le train, en fonctionnement automatique, choisisse au hasard un itinéraire pour poursuivre son trajet lorsqu'il est dans un bloc. Et ce, en s'arrêtant 10 secondes dans le bloc R01 et en ne s'arrêtant pas dans les autres.

Image

Image

Et cela fonctionne !

Cela fonctionne, mais ce n'est pas l'exploitation réaliste à laquelle j'aspire car, même au pays de Magritte et Delvaux, les trains roulent rarement au hasard, ils ont un but, aussi impénétrable que puisse être leur voie. Le weekend prochain, je vais devoir m'attaquer à l'étude des trajets et horaires en RocRail.
N, Rocrail, Digikeijs
Avatar de l’utilisateur
DeepPurple
Papotier
 
Messages: 104
Inscrit le: Ven 04 Nov 2016, 20:36
Localisation: Bruxelles
Âge: 61
Echelle pratiquée: N/DCC

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Mer 01 Mars 2017, 21:30 
DeepPurple a écrit:Faute de quoi il faut régler le CV 4 à une valeur très basse et le freinage est trop brutal.


Et avec une loco sonore et un CV4 trop bas ... pfuiiit plus de son des freins lors des ralentissements.

La démarche classique, c'est de faire un plan de réseau, de choisir ses règles d'exploitation afin de définir son logiciel, ensuite d'achalander les modules nécessaires et suffisant au fonctionnement envisagé puis ENFIN de câbler tout ça.

En prenant le problème à l'envers, tu risques pas mal de déconvenues que tu vas découvrir au fil de ton projet.
Avatar de l’utilisateur
JPGO
Communicatif
 
Messages: 795
Inscrit le: Jeu 30 Jan 2014, 12:29
Âge: 62
Echelle pratiquée: N

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Jeu 02 Mars 2017, 19:16 
JPGO a écrit:La démarche classique, c'est de faire un plan de réseau, de choisir ses règles d'exploitation afin de définir son logiciel, ensuite d'achalander les modules nécessaires et suffisant au fonctionnement envisagé puis ENFIN de câbler tout ça. En prenant le problème à l'envers, tu risques pas mal de déconvenues que tu vas découvrir au fil de ton projet.


Je comprends tout cela. Mais il faut bien acquérir quelques connaissances avant de commencer. Et comprendre quelles sont les briques de base avec lesquelles construire le réseau. Les cantons sont une de ces briques, aussi me semble-t-il primordial de prendre les bonnes options. J'ai choisi :
  • des cantons bi-directionnels, avec un feu à chaque sortie
  • des cantons de 80 cm de long au minimum (cm utiles, entre feux)
  • des zones d'arrêt de 20 à 30 cm (cm utiles, devant le feu)

Je sais que je risque des déconvenues au cours de mon aventure, et je compte bien sur le savoir, la sagesse et l'aide de vous tous pour m'éviter les pires d'entre-elles. :wink:
N, Rocrail, Digikeijs
Avatar de l’utilisateur
DeepPurple
Papotier
 
Messages: 104
Inscrit le: Ven 04 Nov 2016, 20:36
Localisation: Bruxelles
Âge: 61
Echelle pratiquée: N/DCC

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Ven 03 Mars 2017, 17:35 
DeepPurple a écrit:[*]des cantons de 80 cm de long au minimum (cm utiles, entre feux)
[*]des zones d'arrêt de 20 à 30 cm (cm utiles, devant le feu)[/list]


Donc le train roule à sa vitesse nominale puis s'arrête en 20 à 30cm. c'est ça?

Il est beaucoup plus réaliste que le train ralentisse sur tout le canton (ou une partie si le canton est très long) pour finir à l'arrêt au pied du signal. Avec les logiciels "qui le font" tu choisis le point de début de ralentissement puis le point d'arrêt. Tu peux même choisir des valeurs différentes selon les locos pour ces points.
Avec le câblage que tu comptes faire, tu serras très limité.
Avatar de l’utilisateur
JPGO
Communicatif
 
Messages: 795
Inscrit le: Jeu 30 Jan 2014, 12:29
Âge: 62
Echelle pratiquée: N

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Ven 03 Mars 2017, 18:29 
JPGO a écrit:
DeepPurple a écrit:Donc le train roule à sa vitesse nominale puis s'arrête en 20 à 30cm. c'est ça? Il est beaucoup plus réaliste que le train ralentisse sur tout le canton (ou une partie si le canton est très long) pour finir à l'arrêt au pied du signal. Avec les logiciels "qui le font" tu choisis le point de début de ralentissement puis le point d'arrêt. Tu peux même choisir des valeurs différentes selon les locos pour ces points.


En fait non. Le train arrive au début du canton et là il amorce un ralentissement, tout au long du canton, jusqu'à arriver dans la zone de freinage de 20 à 30 cm, où il freine. Le ralentissement est différent pour chaque loco et chaque canton, en fonction des caractéristiques du train et de la longueur du canton. Le freinage peut aussi être retardé de quelques centimètres (millisecondes) pour un train qui freine plus sec. Ce qui m'inquiète un peu, en lisant tes conseils, c'est que ce câblage qui me semble très logique (un détecteur à l'entrée du canton pour ralentir, et un 20 ou 30 cm avant la sortie, pour freiner) ne puisse pas être utilisé avec tous les logiciels. Et qu'il me faudrait recâbler pour tester un autre logiciel ?
N, Rocrail, Digikeijs
Avatar de l’utilisateur
DeepPurple
Papotier
 
Messages: 104
Inscrit le: Ven 04 Nov 2016, 20:36
Localisation: Bruxelles
Âge: 61
Echelle pratiquée: N/DCC

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Ven 03 Mars 2017, 19:40 
DeepPurple a écrit:En fait non. Le train arrive au début du canton et là il amorce un ralentissement, tout au long du canton, jusqu'à arriver dans la zone de freinage de 20 à 30 cm, où il freine.


Ralentir ou freiner, c'est pas un peu pareil? Je ne sais pas le logiciel que tu utilises, mais il me paraît très limité. Avec un logiciel "normal", lorsqu'on définit un point d'arrêt, on indique à quoi il se rapporte : tête de train, milieu de train ou fin du train. Dans les gares, on choisit généralement milieu du train, ce qui fait qu'un autorail seul ou une rame de sept ou huit voitures s'arrêteront différemment, mais de manière toujours centrée par rapport au quai. Comment imagines tu faire marcher ça avec le câblage que tu prévois?

Sinon, concernant tes craintes quant à la compatibilité des logiciels, il n'y aura pas de soucis, il te suffira de faire des soudures pour rétablir la continuité entre les zones et mettre la moitié de tes modules de rétro sur Le Bon Coin.

Ma contribution n'a pour but que d'éviter que tu achètes du matos pour rien, c'est tout.
Avatar de l’utilisateur
JPGO
Communicatif
 
Messages: 795
Inscrit le: Jeu 30 Jan 2014, 12:29
Âge: 62
Echelle pratiquée: N

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Sam 04 Mars 2017, 09:33 
@JPGO Quel logiciel utilises-tu ? CDM Rail ? Ou Train Controller ? Mon intention est de créer un réseau "universel" que je puisse ensuite m'amuser à raccorder à différents logiciels du marché, juste pour le fun. En commençant par les gratuits, pour sûr. :mrgreen: :oops:
N, Rocrail, Digikeijs
Avatar de l’utilisateur
DeepPurple
Papotier
 
Messages: 104
Inscrit le: Ven 04 Nov 2016, 20:36
Localisation: Bruxelles
Âge: 61
Echelle pratiquée: N/DCC

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Sam 04 Mars 2017, 11:59 
J'utilise TrainController, mais peu importe car le but de ma contribution n'est pas de te pousser "à faire comme moi".

On va attendre d'autre avis, mais de mon point de vue, "s'amuser à raccorder différents logiciels" est une vue de l'esprit. Pour faire tourner deux ou trois train sur un réseau, c'est une affaire de quelques jours, mais automatiser complètement et profiter de toutes les fonctions d'un logiciel, c'est plusieurs mois, voir plus. Entre autre:

- Profils de vitesse de tous tes engins moteurs + programmation des fonctions, sonores ou non.
- définir et coder les marqueurs qui vont déclencher ces fonctions
- Pilotage des PN : signal + sonnerie + barrières
- Déclenchement des sons d'ambiance et des annonces en gare
- Manoeuvre : attelage/dételage, mise en UM et séparation d'UM
- Pilotage des signaux, y compris en gare, avec conditions d'occupation et positions d'aiguilles,
- Définition des trajets et des actions en cours de trajet
- ...

Pour faire tout ça, il faut commencer par dominer le logiciel, ce qui ne se fait pas en 2mn. Si tu m'expliques que tu vas te taper ça avec plusieurs logiciels, je reste dubitatif ....
Va sur les forums de ces logiciels et lis un peu les questions et les réponses, tu verras que c'est loin d'être trivial.

Attends malgré tout d'autres avis.
Avatar de l’utilisateur
JPGO
Communicatif
 
Messages: 795
Inscrit le: Jeu 30 Jan 2014, 12:29
Âge: 62
Echelle pratiquée: N

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Sam 04 Mars 2017, 12:09 
DeepPurple a écrit: Mon intention est de créer un réseau "universel" que je puisse ensuite m'amuser à raccorder à différents logiciels du marché, juste pour le fun. En commençant par les gratuits, pour sûr. :mrgreen: :oops:

Bonjour, je suis assez du même avis que JPGO, l'investissement en temps est très important pour mettre en œuvre un logiciel et de plus il n'y en a pas 2 qui se paramètrent de la même manière, certains exigent 3 contacts par canton, d'autre un seul...
- Pour un tout petit réseau à 3 cantons tu pourras tout essayer mais au delà il est important d'en choisir un puis d'y rester, à moins que tu y passes tout ton temps :ange:
A+
HO ROCO digital, TC V8 gold.
Avatar de l’utilisateur
Coquelicot94
Prolixe
 
Messages: 1965
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 18:21
Localisation: Maroeuil (62)
Âge: 64
Echelle pratiquée: H0

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Sam 04 Mars 2017, 13:19 
Coquelicot94 a écrit:Bonjour, je suis assez du même avis que JPGO, l'investissement en temps est très important pour mettre en œuvre un logiciel et de plus il n'y en a pas 2 qui se paramètrent de la même manière, certains exigent 3 contacts par canton, d'autre un seul...
- Pour un tout petit réseau à 3 cantons tu pourras tout essayer mais au delà il est important d'en choisir un puis d'y rester, à moins que tu y passes tout ton temps.

D'un côté, un passe-temps, ça sert à y consacrer du temps. Et j'en aurai bientôt à revendre... :siffle: D'un autre côté, je souhaite exploiter un réseau qui fonctionne. Je vais sagement poursuivre avec RocRail, que je commence à maîtriser. Et l'appliquer à un réseau non trivial. La menuiserie devrait être achevée début avril. Les choses sérieuses vont pouvoir commencer.
N, Rocrail, Digikeijs
Avatar de l’utilisateur
DeepPurple
Papotier
 
Messages: 104
Inscrit le: Ven 04 Nov 2016, 20:36
Localisation: Bruxelles
Âge: 61
Echelle pratiquée: N/DCC

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Sam 04 Mars 2017, 15:02 
DeepPurple a écrit: Je vais sagement poursuivre avec RocRail, que je commence à maîtriser.


Lorsque j'ai converti mon réseau de l'analogique au digital en 2013, j'ai regardé RocRail. De ce que j'en ai vu, il ne gère pas les profils de vitesse. C'est la raison pour laquelle j'avais choisi TrainController car cela me semble une fonctionnalité incontournable.

D'autres logiciels gèrent aussi les profils de vitesse.
Avatar de l’utilisateur
JPGO
Communicatif
 
Messages: 795
Inscrit le: Jeu 30 Jan 2014, 12:29
Âge: 62
Echelle pratiquée: N

Re: Exploitation d'un réseau N "tour de pièce" en DCC

Publié: Dim 12 Mars 2017, 09:11 
bonjour,
je viens de faire acquisition de digikeijs DR 4018, j'ai lu les propos de Deep Purple, mais je ne parviens pas :oops: à programmer ce décodeur en 16 sorties lumières.
Il est apparement d'usine en 8 sorties solénoides et sur adresse 1.
Pas de soucis pour lui donner une adresse de départ mais le reste ???? :?:
Si qq'un pouvait me donner la procédure pour les 16 sorties en lumières fixes :siffle:
Merci
PS: j'utilise une centrale eco
A plus,
ALAIN
double
 
Messages: 16
Inscrit le: Mer 28 Déc 2011, 07:57
Localisation: Callian (VAR)

PrécédentSuivant

Retour vers Numérique & Digital

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invité(s)