Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Numérique et TCO analogique

Les commandes numériques du réseau (appelées à tort "digitales") sont l'avenir du train miniature. Mais comment choisir, comment sauter le pas, avec ou sans ordinateur ? Autant de questions dont les réponses se trouvent dans l'expérience des uns et des autres…

Modérateur: MOD

Numérique et TCO analogique

Publié: Sam 12 Août 2017, 16:58 
Bonjour à toutes et tous,

Je possède un réseau en HOm analogique, que je suis en train de transformer en numérique et que j'aimerais gérer par logiciel (pas encore choisi lequel; si vous avez un conseil, il est le bienvenu, voir ci-dessous les contraintes)

Je souhaite cependant conserver mon TCO analogique (interrupteurs à levier et signalisation par LED) pour une gestion manuelle des aiguillages. En effet le réseau est aussi alimenté en analogique par caténaire, et cela, je ne peux m'en affranchir.

Ma question est donc la suivante: est-il possible et si oui comment, de signaler au logiciel la position des aiguilles définie en manuel à l'aide du TCO. Il y a une illustration dans le LRHS de 2009 sur le numérique ("...Le Bus Control ou le Switch Control permettent également d'intégrer un TCO conventionnel..." en se référant à Tams et Easy net), mais aucune explication. De plus je suis en Loco Net: est-ce compatible ou existe-t-il une interface?

Je précise d'une part que je ne suis pas apte à faire de la programmation type Arduino et d'autre part que le réseau est décoré, ce qui limite les interventions sur les aiguillages proprement dit.

Merci d'avance et meilleures salutations

Serge
Avatar de l’utilisateur
jarjar
 
Messages: 41
Inscrit le: Lun 21 Déc 2009, 01:49
Localisation: Lausanne/Suisse

Re: Numérique et TCO analogique

Publié: Sam 12 Août 2017, 17:15 
Bonjour, passer en numérique avec alimentation analogique par caténaire :?: :?: Je ne vois pas comment procéder...

- Pour signaler la position des aiguilles à un logiciel, il faut passer par un décodeur d'accessoires qui permet la manipulation par bouton-poussoir comme celui là: ICI

A+
HO ROCO digital, TC V8 gold.
Avatar de l’utilisateur
Coquelicot94
Volubile
 
Messages: 2007
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 18:21
Localisation: Maroeuil (62)
Âge: 64
Echelle pratiquée: H0

Re: Numérique et TCO analogique

Publié: Sam 12 Août 2017, 17:31 
Bonjour et merci pour ton intervention

Je me suis sans doute mal exprimé: mes aiguillages sons commandés par le TCO analogique et je désire que le TCO logiciel soit informé des positions, donc une sorte de rétrosignalisation mais je n'ai aucune idée des modules à insérer ni des câblages à effectuer. J'espère que c'est plus clair.

Quant au fonctionnement mixte avec alimentation numérique par les rails et analogique par la caténaire, cela fonctionne très bien avec un retour commun par un des rails et alimentation de la caténaire par +12V et -12V pour assurer la modification de direction, le commun étant à 0.

Cordialement

Serge
Avatar de l’utilisateur
jarjar
 
Messages: 41
Inscrit le: Lun 21 Déc 2009, 01:49
Localisation: Lausanne/Suisse

Re: Numérique et TCO analogique

Publié: Sam 12 Août 2017, 17:48 
jarjar a écrit:
Quant au fonctionnement mixte avec alimentation numérique par les rails et analogique par la caténaire, cela fonctionne très bien avec un retour commun par un des rails et alimentation de la caténaire par +12V et -12V pour assurer la modification de direction, le commun étant à 0.


Cela fonctionne effectivement, mais si tu tentes un pilotage par logiciel dans ta configuration, cela ne sera plus du "train électrique", mais du stock car :) :)
Avatar de l’utilisateur
JPGO
Loquace
 
Messages: 1047
Inscrit le: Jeu 30 Jan 2014, 12:29
Âge: 63
Echelle pratiquée: N

Re: Numérique et TCO analogique

Publié: Sam 12 Août 2017, 18:02 
J'en suis bien conscient.

Mon réseau étant modeste, je pense profiter du numérique essentiellement (hors avantages de roulement des locos et éclairage variés) pour définir les zones de freinage et d'arrêt précises et "automatiques".

Il n'a aura pas d'autres automatismes ou itinéraires. C'est pour cela qu'il faudrait que les positions d'aiguillages puissent apparaître à l'écran et non seulement sur le TCO analogique, sinon ce sera ingérable car il faudrait avoir les yeux simultanément à 3 voire 4 endroits, et je ne parle pas des mains.

Cordialement

Serge
Avatar de l’utilisateur
jarjar
 
Messages: 41
Inscrit le: Lun 21 Déc 2009, 01:49
Localisation: Lausanne/Suisse

Re: Numérique et TCO analogique

Publié: Sam 12 Août 2017, 22:20 
jarjar a écrit:J'en suis bien conscient.

Mon réseau étant modeste, je pense profiter du numérique essentiellement (hors avantages de roulement des locos et éclairage variés) pour définir les zones de freinage et d'arrêt précises et "automatiques".


Et le logiciel, il va faire comment pour gérer l'arrêt en début d'un canton occupé hors de sa vue car géré en analogique par rail + caténaire?
Avatar de l’utilisateur
JPGO
Loquace
 
Messages: 1047
Inscrit le: Jeu 30 Jan 2014, 12:29
Âge: 63
Echelle pratiquée: N

Re: Numérique et TCO analogique

Publié: Dim 13 Août 2017, 08:21 
Bonjour ,
Pour ma part ,je crois savoir que toute solution analogique reste incompatible avec des fonctions numériques . Un TCO analogique est basé sur un concept différent d'un "TCO numérique " à savoir la position de l'aiguille ou de l'occupation de la voie sur la Centrale .Dans le numérique ,il faut une interface entre la centrale et le réseau que sont les décodeurs d'aiguillage et d'occupation . En revanche on peut s'affranchir totalement du numérique et garder une commande analogique des aiguilles .Mais alors point de visualisation sur la Centrale .Il faut faire un choix.
Philippe50
Papotier
 
Messages: 121
Inscrit le: Lun 29 Déc 2014, 08:41
Localisation: Manche
Âge: 62
Echelle pratiquée: HO ep IV
Prénom: Philippe

Re: Numérique et TCO analogique

Publié: Dim 13 Août 2017, 11:12 
Merci à tous pour votre contribution.

Il faut à mon sens faire abstraction de la circulation en analogique car elle ne sera qu'occasionnelle, et elle fonctionne en commun avec le numérique. Donc ne pas s'attarder aux problèmes de cohabitation au niveau de la circulation, cela simplifiera peut-être le problème.

A préciser encore car je ne l'ai pas dit :oops: le circuit est subdivisé en cantons qui son rétrosignalés à la centrale.

Je suis conscient que je désire faire les choses à l'inverse de la logique mais ... Le problème se résume (si l'on peut dire car je pense bien que ce n'est pas simple) la position de l'aiguille qui a été commandée par le TCO analogique, devrait être rétrosignalée au logiciel pour qu'il affiche la position sur le TCO logiciel.

Peut-être est-ce plus clair comme ceci ?

Dans tous les cas merci à tous de vous plonger sur mon problème, c'est bien sympa.

Cordialement

Serge
Avatar de l’utilisateur
jarjar
 
Messages: 41
Inscrit le: Lun 21 Déc 2009, 01:49
Localisation: Lausanne/Suisse

Re: Numérique et TCO analogique

Publié: Dim 13 Août 2017, 11:38 
Coquelicot94 a écrit:- Pour signaler la position des aiguilles à un logiciel, il faut passer par un décodeur d'accessoires qui permet la manipulation par bouton-poussoir comme celui là: ICI
A+

Bonjour, là je me répète un peu mais le système cité doit répondre à tes besoins, non?
NB: en indiquant d'emblée tout ton équipement et toutes tes contraintes, c'est mieux pour répondre à bon escient...
A+
HO ROCO digital, TC V8 gold.
Avatar de l’utilisateur
Coquelicot94
Volubile
 
Messages: 2007
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 18:21
Localisation: Maroeuil (62)
Âge: 64
Echelle pratiquée: H0

Re: Numérique et TCO analogique

Publié: Dim 13 Août 2017, 12:48 
Bonjour,

Oui tu as raison en ce qui concerne les détails fournis. Désolé :oops: des fois certaines choses nous paraissent tellement évidentes quand on est dans ses réflexions, qu'il ne vient pas à l'esprit que les autres ne sont pas sensés le savoir.

Quant à ta proposition, si je la comprends bien, il s'agit de modules permettant de commander les aiguillages par logiciel. Or moi j'aimerais signaler au logiciel la position d'une aiguille commandée en analogique par interrupteur à levier. Il me semble donc que c'est l'inverse mais il est très possible que je comprenne mal les détails de fonctionnement.

Je suis novice dans le numérique et j'en apprends tous les jours

Merci encore

Cordialement

Derge
Avatar de l’utilisateur
jarjar
 
Messages: 41
Inscrit le: Lun 21 Déc 2009, 01:49
Localisation: Lausanne/Suisse

Re: Numérique et TCO analogique

Publié: Dim 13 Août 2017, 12:53 
jarjar a écrit:Quant à ta proposition, si je la comprends bien, il s'agit de modules permettant de commander les aiguillages par logiciel. Or moi j'aimerais signaler au logiciel la position d'une aiguille commandée en analogique par interrupteur à levier. Il me semble donc que c'est l'inverse mais il est très possible que je comprenne mal les détails de fonctionnement.


Le "boitier" mentionné par Coquelicot s'intercale entre l'inter de TCO et le moteur d'aiguillage. Lorsque tu bascules ton inter, le "boitier" commande l'aiguillage ET remonte l'info à la centrale.
Avatar de l’utilisateur
JPGO
Loquace
 
Messages: 1047
Inscrit le: Jeu 30 Jan 2014, 12:29
Âge: 63
Echelle pratiquée: N

Re: Numérique et TCO analogique

Publié: Dim 13 Août 2017, 12:58 
Ah OK

On apprend tous les jours quelque chose

Merci à tous

Cordialement

Jarjar
Avatar de l’utilisateur
jarjar
 
Messages: 41
Inscrit le: Lun 21 Déc 2009, 01:49
Localisation: Lausanne/Suisse

Re: Numérique et TCO analogique

Publié: Lun 14 Août 2017, 21:59 
Ce type décodeur permet simplement de commander un aiguillage avec un TCO manuel en parallèle du signal DCC.
Pour informer un logiciel sur PC de la position d'une aiguille, il faut un inverseur qui donne la position brancher sur un module de retro-signalisation comme le LDT RS-16-opto.
https://www.ldt-infocenter.com/dokuwiki ... en:rs-16-o
Il en existe pour les autres bus de retro chez Digikeijs.
https://www.digikeijs.com/catalogsearch ... /?q=Dr4088
philho
Papotier
 
Messages: 115
Inscrit le: Lun 01 Fév 2010, 20:00

Re: Numérique et TCO analogique

Publié: Lun 14 Août 2017, 22:29 
Bonsoir et merci à tous pour toutes ces infos

@Coquelicot:désolé j'avais lu trop vite et n'avais pas vu la possibilité de commande par bouton poussoir

Si j'ai bien compris, vu les exemples de Coquelicot et de philho, il faut des modules avec optocoupleur. Etant équipé en LocoNet de chez Dijikeijs, les modules opto existants sont soit RBus soit s88. Pour être compatible avec LocoNet il me faut donc des modules s88Opto ?

Bonne soirée

Cordialement

Serge
Avatar de l’utilisateur
jarjar
 
Messages: 41
Inscrit le: Lun 21 Déc 2009, 01:49
Localisation: Lausanne/Suisse

Re: Numérique et TCO analogique

Publié: Mar 15 Août 2017, 10:29 
Pour le bus LOCONET, c'est le DR4088LN-GND qui convient, connecté à un inverseur sous chaque aiguillage.
Comme il n'est pas OPTO-isolé, il faut bien faire attention de l'isoler des rails.
philho
Papotier
 
Messages: 115
Inscrit le: Lun 01 Fév 2010, 20:00

Suivant

Retour vers Numérique & Digital

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : nico24 et 11 invité(s)