FERROVISSIME N°25 (MARS)

Retrouvez ici les discussions passionnées sur les anciens numéros de la revue !

Modérateur : MOD

Répondre
Tonton Jean
Expansif
Messages : 2493
Enregistré le : lun. 19 nov. 2007, 21:09

Message par Tonton Jean » lun. 01 mars 2010, 23:10

La chasse est ouverte ! Qui trouvera d'autres numéros pour autant qu'il y en eut. L'examen des jupes des CC 7100 du reportage montre des dispositions identiques (me semble-t-il) sauf pour la grande photo des pages 12/13 à la découpe plus "dégagée" telle que nous pouvons l'observer sur toutes les machines après 1975.

Avatar du membre
TMB15
Incontournable... en fait !
Messages : 12239
Enregistré le : dim. 16 déc. 2007, 11:57
Localisation : La tête au NORD et dans l' Ep III pour ne pas avoir sur mon réseau ce qui passe sous ma fenêtre !

Message par TMB15 » mer. 03 mars 2010, 01:21

BB4100 a écrit :Bon,
ça y est, j'ai acheté le numéro et je dois avouer être (juste) un peu fier des photos de Vincent (j'ai d'ailleurs eu droit aux applaudissements au boulot :mrgreen: )
Sylvain superstar ! :applause: :applause: :applause: :applause: :applause:

Corto
Fécond
Messages : 569
Enregistré le : dim. 08 mars 2009, 11:25
Localisation : du côté d'ailleurs

Message par Corto » mer. 03 mars 2010, 17:24

bonjour,
la photo de couv et les clichés identiques pages 14 et 15 représentent la 7140 et non la 41. Il n'y a eu que 6 CC équipées lors de leur RG de frotteurs et d'équipements spécifiques au 3ème rail. Ci dessous les modifications "type" apportées aux cc 3 ème rail, issus du registre de la 7128... Si tu veux la même chose sur les autres cc, j'ai aussi les registres... :roll:





JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2716
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Message par JH LAVIE » mer. 03 mars 2010, 17:36

corto a écrit :bonjour,
la photo de couv et les clichés identiques pages 14 et 15 représentent la 7140 et non la 41. Il n'y a eu que 6 CC équipées lors de leur RG de frotteurs et d'équipements spécifiques au 3ème rail. Ci dessous les modifications "type" apportées aux cc 3 ème rail, issus du registre de la 7128... Si tu veux la même chose sur les autres cc, j'ai aussi les registres... :roll:







:moi: Je ne peux évidemment rien dire sur le numéro de la machine publiée par nos confrères de La Vie du Rail.
Simplement, je peux témoigner que j'ai à cet instant en mains l'Ekta moyen-format d'Yves Broncard et qu'elle représente la CC 7140 dont l'immatriculation est lisible.

Tonton Jean
Expansif
Messages : 2493
Enregistré le : lun. 19 nov. 2007, 21:09

Message par Tonton Jean » mer. 03 mars 2010, 22:59

Je comprends fort bien ta réponse car en découvrant cette image, je me suis interrogé sur l'identité de cette machine. C'est pourquoi j'ai demandé à d'autres personnes de lire le numéro. Elles ont toutes oonfirmé 7141.

Cette photo prise par Yves Broncard provient des collections de la Vie du Rail. C'est la version n/b de celle publiée dans Ferrovissime. Son piqué semble meilleur que celui de la version couleur.

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2716
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Message par JH LAVIE » mer. 03 mars 2010, 23:10

Tonton Jean a écrit :Je comprends fort bien ta réponse car en découvrant cette image, je me suis interrogé sur l'identité de cette machine. C'est pourquoi j'ai demandé à d'autres personnes de lire le numéro. Elles ont toutes oonfirmé 7141.

Cette photo prise par Yves Broncard provient des collections de la Vie du Rail.
:moi: Les photos de CC 7100 / 3e R parues dans Ferrovissime sont la propriété d' Yves Broncard qui nous les a confiées en 2009.

Avatar du membre
Nicolas p
La Maurienne sinon rien !
Messages : 11223
Enregistré le : jeu. 29 sept. 2005, 23:34
Echelle pratiquée : P87,0, avant 62
Club : Proto87, Protocab
Site Internet : http://www.club-proto-87.com/
Localisation : Leeds, Gibiland
Âge : 47

Message par Nicolas p » mer. 03 mars 2010, 23:25

interessant document :shock:
La modi 1555 LE concerne le decalage des enjoliveurs lateraux. Mais vers le haut ou le bas? Certains soutiennent que la Rivarossi est fausse sur ce point, mais cette doc prouverait le contraire.
Pour en revenir a la CC, j'ai un carnet d'entretient de ces locos, et specialement la version 3eme rail. Je tente de scanner ca Vendredi :wink:
By Jove!! Proto87-Protocab

Avatar du membre
Mark Vador
Éloquent
Messages : 349
Enregistré le : ven. 07 déc. 2007, 14:55
Localisation : Lune Forestière d'Endor

Message par Mark Vador » mer. 03 mars 2010, 23:29

Tonton Jean a écrit :Je comprends fort bien ta réponse car en découvrant cette image, je me suis interrogé sur l'identité de cette machine. C'est pourquoi j'ai demandé à d'autres personnes de lire le numéro. Elles ont toutes oonfirmé 7141.

Cette photo prise par Yves Broncard provient des collections de la Vie du Rail. C'est la version n/b de celle publiée dans Ferrovissime. Son piqué semble meilleur que celui de la version couleur.


C'est bizarre, il manque un chiffre sur l'immatriculation latérale. C'est devenu la CC 714. Donc, moi, Marc V. confirme que cette machine est bien la CC 714. :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:

Avatar du membre
Damtrain
Loquace
Messages : 1169
Enregistré le : mer. 03 mars 2010, 14:15
Site Internet : http://www.lrpresse.fr/trains/viewtopic ... 36&start=0
Localisation : 19

Message par Damtrain » sam. 06 mars 2010, 20:20

Parmi les PN encore gardés, y en a t-ils avec des barrières roulantes? Ou seulement avec des barrières oscillantes?
J'ignorais qu'il existait encore des PN gardés sur les grandes lignes, et cet article de Ferrovissime est très interressant, comme le magazine dans sa globalité. :applause:

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2716
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Message par JH LAVIE » sam. 06 mars 2010, 21:58

Damtrain a écrit :Parmi les PN encore gardés, y en a t-ils avec des barrières roulantes? Ou seulement avec des barrières oscillantes?
J'ignorais qu'il existait encore des PN gardés sur les grandes lignes, et cet article de Ferrovissime est très interressant, comme le magazine dans sa globalité. :applause:
:moi: Je serais tenté de vous répondre qu'il n'y a plus de barrières roulantes ni de barrières ouvrantes (comme un portail) actuellement sur le réseau ferré national. Les dernières ont été supprimées il y a quelques années (date exacte parue à l'époque en rubrique "magazine" de Loco Revue). La ligne Auray / Quiberon a été la dernière (ou l'avant-dernière?) ligne ouverte au trafic des voyageurs a possédé de tels PN. Un PN à barrières ouvrantes (comme un portail) y existait sur une route très fréquentée, la ligne étant parcourue par un autorail dans chaque sens toutes les heures. Or ce type de PN, qui s'ouvre comme un portail à 2 vantaux de chaque côté, complique sérieusement le travail de la gardienne qui à l'instant de la fermeture de chacun des 4 vantaux, se trouvent au milieu de la route, frôlée par des automobiles passant à vive allure (la plupart des automobilistes accélèrent quand une barrière de PN commence à se fermer!). Ensuite, après le passage du train, commençait un intermède du plus haut comique... Car tout automobiliste normalement constitué se fait un devoir de coller au plus près les barrières. Erreur funeste quand il s'agit d'un PN à barrières ouvrantes (comme un portail) puisque, pour rouvrir les barrières, la gardiennes est obligé de demander au 1er automobiliste de reculer, ce qui provoque illico un coup de klaxon de la part du 2e automobiliste voyant le 1er reculer. La suite, vous la devinez: appels de phare du 3e automobiliste voyant reculer les deux premiers, générant une floppée d'injures dans la bouche du 4e envers le 3e qui riposte par un bras d'honneur etc; etc. Finalement, chaque auto franchissait la voie et le tout se terminait généralement, au passage, par des mots peu aimables à l'adresse de la pauvre gardienne et plus généralement de la gente cheminote (classique, non?). Tout cela, c'est du vécu, lors d'un reportage que j'avais réalisé, entre Ploemel et Plouharnel, pour le magazine Loco Revue. A l'époque, les gardiennes ne portaient pas encore l'EPI orange (et pourtant elles en auraient eu bien besoin!). Par rapport à l'article paru dans le dernier FErrovissime, le service temporaire purement estival de la ligne imposait un régime un peu spécial puisque les 3 gardiennes en roulement (toutes cheminotes et conjointes de cheminots) ne tenaient ce PN que l'été: l'une résidait dans la maison de garde, et les deux autres avaient amené leurs caravanes de camping sur le terrain du PN. Une 4e gardienne venait pour couvrir les jours de repose des 3 autres.

Avatar du membre
Damtrain
Loquace
Messages : 1169
Enregistré le : mer. 03 mars 2010, 14:15
Site Internet : http://www.lrpresse.fr/trains/viewtopic ... 36&start=0
Localisation : 19

Message par Damtrain » sam. 06 mars 2010, 22:04

Merci pour cette réponse rapide et complète, je plains la garde barrière :mort:
Par contre, il me semble avoir vu des passages à niveaux à barrières roulantes à régime fermé, où l'ouverture du PN doit être demandé par avance à la gare proche. En existe-il encore?
Bonne soirée,
Damien.

Avatar du membre
TMB15
Incontournable... en fait !
Messages : 12239
Enregistré le : dim. 16 déc. 2007, 11:57
Localisation : La tête au NORD et dans l' Ep III pour ne pas avoir sur mon réseau ce qui passe sous ma fenêtre !

Re: FERROVISSIME N°25 (MARS)

Message par TMB15 » mar. 09 mars 2010, 03:27

JH LAVIE a écrit :[...........
La composition des trains/24
Le prestige
des grands rapides . Jehan-Hubert Lavie étudie les compositions les plus marquantes tractées par les 2-231 E à partir de 1938, illustrées par les infographies de Jean-Pierre Malaspina et de Marc Le Gad.
...
:gne: Dans cette partie, je vois la compo du "Train Bleu", or j'imaginais qu'à cette époque, sa "tranche Nord" était incorporée dans la "Flèche d'Or" (les voitures LX!) ou d'un autre train (j'ai oublié le N°) en croisement d'avec les voitures de l'Orient Express...

:shock: C'était un roulement régulier ? Le "train bleu" a t-il roulé au Nord avec des "WL P" ?

:siffle: J'ai aussi une photo d'une où l'on voit des voitures italiennes et fourgon assorti : quel train se pouvait-il être ?

Avatar du membre
Ajfr721
Intarissable !
Messages : 4504
Enregistré le : mar. 12 sept. 2006, 17:25
Echelle pratiquée : HO 1925-75
Club : Villemomble
Localisation : Nogent sur Marne (94)
Âge : 50

Message par Ajfr721 » mar. 09 mars 2010, 08:01

Les voitures LX (3LX + 1 WR en fait), associées à la flèche d'or étaient surtout destinées au Rome Express. :wink:

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2716
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Re: FERROVISSIME N°25 (MARS)

Message par JH LAVIE » mar. 09 mars 2010, 09:50

TMB15 a écrit :
JH LAVIE a écrit :[...........
La composition des trains/24
Le prestige
des grands rapides . Jehan-Hubert Lavie étudie les compositions les plus marquantes tractées par les 2-231 E à partir de 1938, illustrées par les infographies de Jean-Pierre Malaspina et de Marc Le Gad.
...
:gne: Dans cette partie, je vois la compo du "Train Bleu", or j'imaginais qu'à cette époque, sa "tranche Nord" était incorporée dans la "Flèche d'Or" (les voitures LX!) ou d'un autre train (j'ai oublié le N°) en croisement d'avec les voitures de l'Orient Express...

:shock: C'était un roulement régulier ? Le "train bleu" a t-il roulé au Nord avec des "WL P" ?

:siffle: J'ai aussi une photo d'une où l'on voit des voitures italiennes et fourgon assorti : quel train se pouvait-il être ?
:moi: Oui, le Chaix comme le livret RA mentionnait bien "Train Bleu" à la date considérée.
WL P? Non, pas à ma connaissance.

Voitures FS? Il y avait un bon nombre de trains ralliant Calais ou Boulogne à San Remo, Rome, etc. (destinations prisées par la clientèle GB, y compris l'hiver).

Répondre