Ferrovissimo 13 : Les voitures Corail

Retrouvez ici les discussions passionnées sur les anciens numéros de la revue !

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
morvan
Une promo? J'achète!
Messages : 16199
Enregistré le : sam. 13 août 2005, 12:28
Echelle pratiquée : HO & Z
Localisation : Colombes (92) & Clamecy (58)
Âge : 73

Message par morvan » mer. 21 mars 2007, 12:20

en 1975 , c'était le lot de bon nombre de logements ouvriers, loués par des bailleurs privés et aussi de TOUS les logements "loi de 48".

les cheminots étaient donc loin d'être les seuls dans ce cas-là.

allez donc voir par exemple le 22 rue Orfila dans le 20ème, encore aujourd'hui.
ALAIN

Avatar du membre
REGA
100 000!
Messages : 367
Enregistré le : jeu. 25 août 2005, 12:54
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Sylvain
Localisation : 77 Coulommiers
Âge : 46

Re: PREMIERS FREMISSEMENTS POUR LE RECORD.

Message par REGA » mer. 21 mars 2007, 17:49

BENOUIT a écrit :Bonsoir,

Page 59 un texte à du sauter, "Les précédents records (1981 et 1990) se... et après je sais pas.

What is it please :?: :?: :?:

BENOUIT

pareil :gne:

l'est ou le morceau manquant ?


sinon super :applause: :applause: :applause: :applause:


Sylvain plus instruit sur les corail
HO 2rails ECoS+IBCom+WDP2009.5

Avatar du membre
fa57
Zorro est à rivets
Messages : 17060
Enregistré le : sam. 20 août 2005, 15:52
Localisation : ACAL

Message par fa57 » mer. 21 mars 2007, 19:00

232 u 1 a écrit :
XTof.vl a écrit :Le four à µondes a été disponible sur le marché américain à la fin des années 40.... Donc, en avoir sur le marché français 30 années plus tard me semble possible ou probable... 20 ans, je ne dis pas, mais 30 ans! :)
Vers 1973-75 le flunch était équipé de tels fours pour permettre aux clients de réchauffer leur repas.
Le principe du Micro onde a été trouvé pendant (ou juste avant) le seconde guerre mondiale, avec la recherche sur les radars. Le sientifique qui faisait des experimentations sur un appareil électronique destiné aux radars avait la facheuse surprise de voir son oeuf cuit dur au moment d'aller déjeuner, le casse-croute étant posé à coté. Le tout était de faire le rapprochement avec les expérimentations.
J'étais aux WC :mdr:

Avatar du membre
RER C
Loquace
Messages : 1015
Enregistré le : jeu. 04 janv. 2007, 03:42
Site Internet : http://djmu7.free.fr
Localisation : Choisy-le-roi
Âge : 41

Message par RER C » jeu. 22 mars 2007, 03:20

j'ai bien regarder la photo sur la photo " tablette" cité plus haut, et la boueille de Pepsi " baladeuse". Apparement les cerclos rabatable de maintiens des canettes et autres bouteilles n'existait pas lors de la sortie des voitures corails, quand sont ils apparut?

A propos de la présentation des Téoz, je me rappel avoir vu en gare d'Austerlitz, en 2000, un dimanche, une rame corail présenté comme prototype destiné a recevoir l'avis de la clientèle. L'opération étatit appelé "Ensemble imaginons de nouveaux train".

Je n'ai hélas pas de photos, ( A l'époque je n'avais pas encore renoué avec notre hobby ) juste un dépliants sans image, mais je me rappel qu'on était déjà proche des Téoz.

Demain je tacherai de scanner le dépliant en question.

quelqu'un avait il aussi visité cette rame?

RER C

Avatar du membre
Monplaisir
Intarissable !
Messages : 5074
Enregistré le : ven. 16 sept. 2005, 23:50
Echelle pratiquée : IIm
Localisation : Toulouse

Message par Monplaisir » jeu. 22 mars 2007, 08:38

JH LAVIE a écrit :[ :D Excellent témoignage de rames mélagées B10tu + B11tu. Entre ces voitures de 80 places et celles de 88 places, cela ne devait pas être la joie pour la RESA en risquant de louer des places manquantes !! Mais il est vrai que dans les B11tu, au moins 4 places des 88 plages n'étaient pas mises en réservation (pareil chez toi, Monplaisir?).

:mdr2: :mdr:

Encore un petit détail : en page 45 milieu gauche de ce Ferrovissimo 13, vous voyez un couple BCBG en train de déjeuner dans une B11rtu VTU. C'est une photo du service de presse SNCF, réalisée lors du lancement des voitures Corail, mais qui ne représente pas vraiment un service qui s'est développé. Parce que des B11rtu avec repas à la place, ça ne s'est pas vu beaucoup. Peut-être au début et encore, c'était plutôt les B10rtu. Par rapport au "tu", les "rtu" étaient équipées d'un four à micro onde et d'une armoire pour conservers les plats surgelés. En fait, le principe a été employé (mais là, très couramment) essentiellement en 1re classe avec les A10rtu VTU.

Maintenant, si vous voulez savoir pourquoi on a évité de servir des repas en 2e classe dans les B11 rtu, la photo que nous faisons paraitre vous apporte une réponse pertinente à la question : la taille manequin du voyageurs était exigée, tant la tablette est proche du ventre et des genoux du passager ! Dans le cas présent, il est clair que la jardinière de légumes mayonnaise vit ses derniers instants avant d'aller se scratcher sur la robe chinée de la belle blonde. Et observez maintenant la position en haut et à droite de la bouteille du Pepsi, hésitant à basculer sur les genoux du monsieurs d'à côté ou dans le petit plat d'escalope viennoise de la dame...

Ceci dit, plus sérieusement et sans parler de repas, la tablette des Corail, même en seconde, était une idée géniale. Parmi beaucoup d'autres idées géniales offertes par les Corail. :mdr2: :mdr:
Salut,

Je reprends le fil entre 2 trains équipé en B10tu et B11tu... :mrgreen:
Il y a avait bien des panachages dans les compos
Corail Arbalète été 79:
Rame Bale:
10-A4B6u
11-B11rtu
12-B5rtu
13-A10rtu
14-A10rtu --> plateaux repas
15-A10rtu
Rame Zurich:
91-A9u
92-B10tu
93-B10tu

Là, c'est un peu particulier car train international donc des B10tu pour la tranche Zurich...
Je n'ai pas trouvé dans les compos EST une seule B10rtu, mais bien des B10tu
Je me souviens vaguement d'une tentative avortée de la restauration à la place en 2classe sur l'EST...
Toutes les voitures Corail équipées restauration "r" avaient sur la plateforme coté 1 une "armoire" restauration avec un rideau métalique vert, sur la plateforme: un strapontin, un accroche poubelle et une pédale sous tapis pour ouvrir la porte de salle. En partie basse il y avait un frigo, mais de congélateur. Sur un coté il y avait le logement du trolley, le chariot pour acheminer les plats à la place. Je ne sais pas trop à y refléchir s'il y avait bien un micro ondes en temps que tel, mais il y avait un four avec des résistances electriques qui devenaient rouges comme sur les bars Corail. Il y avait la "machine" à café. Les B11rtu? Je ne les ai jamais vues équipées d'un micro-ondes, :?: euh d'un four... Seules étaient équipées les A10rtu.
Dans les années fin 70/début 80 la restauration avait donc des plateaux repas avec le choix entre deux plats, les couverts étaient en inox avec une serviette en tissus marron, les verres étaient en verre :mrgreen: et le café était servi dans des tasses. Attention: seuls les clients de première avaient droit à ce type de restauration; les autres c'était le bar Corail.
Sur Paris Bordeaux il y a eu dans les années 80 sur les trains style "Drapeau" (169 / 168) une voiture A10rtu aménagée avec des sièges en vis à vis avec des tables rondes pour la restauration à la place.
32 ans après l'arrivée des Corail bon nombre de A10rtu et B11rtu ont encore l'équipement restauration.... :shock:
La restauration à la place n'a pas emballée la clientèle de première qui n'appréciait pas ces rechauffes gamelles...

Avatar du membre
Monplaisir
Intarissable !
Messages : 5074
Enregistré le : ven. 16 sept. 2005, 23:50
Echelle pratiquée : IIm
Localisation : Toulouse

Message par Monplaisir » jeu. 22 mars 2007, 08:43

RER C a écrit :j'ai bien regarder la photo sur la photo " tablette" cité plus haut, et la boueille de Pepsi " baladeuse". Apparement les cerclos rabatable de maintiens des canettes et autres bouteilles n'existait pas lors de la sortie des voitures corails, quand sont ils apparut?

A propos de la présentation des Téoz, je me rappel avoir vu en gare d'Austerlitz, en 2000, un dimanche, une rame corail présenté comme prototype destiné a recevoir l'avis de la clientèle. L'opération étatit appelé "Ensemble imaginons de nouveaux train".

Je n'ai hélas pas de photos, ( A l'époque je n'avais pas encore renoué avec notre hobby ) juste un dépliants sans image, mais je me rappel qu'on était déjà proche des Téoz.

Demain je tacherai de scanner le dépliant en question.

quelqu'un avait il aussi visité cette rame?

RER C
Oui, lors de son passage à Toulouse...

Avatar du membre
Monplaisir
Intarissable !
Messages : 5074
Enregistré le : ven. 16 sept. 2005, 23:50
Echelle pratiquée : IIm
Localisation : Toulouse

Message par Monplaisir » jeu. 22 mars 2007, 08:56

JH LAVIE a écrit :
Canard a écrit : Comme les assises des cuvettes corail : équipement des logements des cheminots ?


Canard

En 1975, j'étais encore à la SNCF et cette affaire de vol de cuvettes de WC (vert fluo design) me semble surtout relever de la rumeur ou d'un acte isolé. Car je peux témogner que l'honnêteté, la probité et l'horreur du vol est une réalité bien vivante à la SNCF en 1975. Dans les gares, la plupart des "vieux" (c'est à dire, ceux qui ont plus de 40 ans) laissent leur stylo bic sur leur bureau avant leur fin de service car pas question d'emmener chez soi ce qui appartient au chemin de fer !

Ceci dit, il existe aussi à l'époque une réalité moins glorieuse : celle de l'état lamentable de certains logements SNCF ! Aux portes de Paris, dans de vieilles bâtisses en brique, les WC communs à l'étage sur le palier est encore souvent la règle ! Oui, en 1975 ! Et la douche est bien loin d'être généralisée. Les loyers sont effectivement très très bas, mais les caractéristiques des logements sont souvent dignes de Zola.

Donc, avec le recul de l'Histoire, que des cheminots de la base aient "eu les boules" en comparant leurs WC perso avec ceux design des Corail, peut - peut-être - se comprendre.
Ouais,

Tiens un petit temoignage entre parenthèses: Quand je suis revenu à la SNCF après l'armée on m'a foutu dans des baraques en bois (en 1978) à Chelles (77) dans un terrain vague à quelques centaines de mètres de la gare. C'était comme un camp avec chambres à plusieurs lits, le tout crade avec loyer pas cher... Certains célibataires y croupissaient depuis des decennies :shock: . En 1975 j'avais eu droit à une chambre individuelle à Vaires avec douche / lavabo et le WC était sur le palier. Alors revenir à l'époque de Zola ça été le choc... :colere:
Dans ce camp j'y suis resté qu'1 mois. En réclamant, je suis allé dans un autre foyer, tout neuf celui-là où j'ai vu la destruction de rotonde de Noisy le Sec... :colere:

Avatar du membre
Monplaisir
Intarissable !
Messages : 5074
Enregistré le : ven. 16 sept. 2005, 23:50
Echelle pratiquée : IIm
Localisation : Toulouse

Message par Monplaisir » jeu. 22 mars 2007, 09:02

Pour les "cerclos" des bouteilles. Il me semble les avoir toujours vus...
Un détail me reviens à l'esprit: il s'agit de l'assise des sièges 2ème cl. A l'origine entre l'assise et le dossier ça faisait une courbe en skai, puis l'assise et le dossier avaient un angle presque droit...

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2666
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Message par JH LAVIE » jeu. 22 mars 2007, 10:34

Monplaisir a écrit :
JH LAVIE a écrit :
Quand je suis revenu à la SNCF après l'armée on m'a foutu dans des baraques en bois (en 1978) à Chelles (77) dans un terrain vague à quelques centaines de mètres de la gare. C'était comme un camp avec chambres à plusieurs lits, le tout crade avec loyer pas cher...

:colere: :colere:

Les fameux "logements de célibataires" en préfa... Il y en avait partout. Des gares moyennes comme Auray en avait au moins un. La SNCF en avait construit en plein Paris. Par exemple dans le XVe en gare de Paris-Vaugirard, à deux pas de la tour et en plein boom de l'immobilier parisien chic et cher! Et puisqu'on est dans les confidences peu glorieuses, en voici une autre : en 1972, juste avant le choc pétrolier, la SNCF manque vraiment de bras à la manoeuvre dans une France en quasi plein emploi. Sur l'Ouest Montparnasse, on a fini de vider les campagnes du centre Finistère et considérant les salaires offerts à la "base" (échelle 2 devenue depuis peu à l'époque E1A), il est clair qu'il va falloir ratisser large pour trouver du monde. Montparnasse reçoit un contingent de travailleurs réunionnais, donc Français comme vous et moi, mais à qui on n'accorde pas de carte de circulation puisque non admis au cadre permanent, il est prévu de les laisser auxiliaires. Et pour les loger, de simples Algeco sont installés dans la cour de Vaugirard. Bien loin du "confort" des préfa de célibataires du cadre permanent. A cette occasion, on a pu noter la saine réaction des cheminots de l'OUest, choqués par l'"accueil" scandaleux réservés à ces citoyens français venus pour compléter les équipes de manoeuvres "Paris", "Remontes" et "MOntrouge Chatillon Plateau". Des équipes d'auxiliaires marocains étaient arrivées aussi peu avant dans le cadre d'un contrat ONCF / SNCF.

:colere: :colere:

A noter : les modélistes ne représentent jamais ces logements de célibataires en préfa. Il s'agissait pourtant de bâtiments unifiés construits sur plans types. Mais où trouver les plans ?

XTof.vl

Message par XTof.vl » jeu. 22 mars 2007, 11:04

Dans le prochain numéro de Correspondances Ferrociaires, bien sûr! :clown:

BENOUIT
Comme chez les autres
Messages : 523
Enregistré le : dim. 23 juil. 2006, 13:49
Localisation : TOURS
Âge : 48
Contact :

Message par BENOUIT » jeu. 22 mars 2007, 11:12

A noter : les modélistes ne représentent jamais ces logements de célibataires en préfa. Il s'agissait pourtant de bâtiments unifiés construits sur plans types. Mais où trouver les plans ?[/quote]

Peut on avoir des photos, s'il vous plaît :?:

BENOUIT

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2666
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Message par JH LAVIE » jeu. 22 mars 2007, 11:29

BENOUIT a écrit :A noter : les modélistes ne représentent jamais ces logements de célibataires en préfa. Il s'agissait pourtant de bâtiments unifiés construits sur plans types. Mais où trouver les plans ?
Peut on avoir des photos, s'il vous plaît :?:

BENOUIT[/quote]

Ben.... EN fait, pas comme ça faute de classement "Logement de célibataires". Donc, à l'occasion, en triant des photos de triages, de dépôts et de débords, j'y penserai.

BENOUIT
Comme chez les autres
Messages : 523
Enregistré le : dim. 23 juil. 2006, 13:49
Localisation : TOURS
Âge : 48
Contact :

Message par BENOUIT » jeu. 22 mars 2007, 11:32

JH LAVIE a écrit :
BENOUIT a écrit :A noter : les modélistes ne représentent jamais ces logements de célibataires en préfa. Il s'agissait pourtant de bâtiments unifiés construits sur plans types. Mais où trouver les plans ?
Peut on avoir des photos, s'il vous plaît :?:

BENOUIT
Ben.... EN fait, pas comme ça faute de classement "Logement de célibataires". Donc, à l'occasion, en triant des photos de triages, de dépôts et de débords, j'y penserai.[/quote]

Merçi :!: :!: :!:

Avatar du membre
Monplaisir
Intarissable !
Messages : 5074
Enregistré le : ven. 16 sept. 2005, 23:50
Echelle pratiquée : IIm
Localisation : Toulouse

Message par Monplaisir » jeu. 22 mars 2007, 11:38

Je prends mon repertoire à diapos..
à fevrier 1978 : Foyer SNCF (taudis)..., faudra que je recherche, il y a une photo.

Avatar du membre
SBR
.
Messages : 3455
Enregistré le : lun. 28 nov. 2005, 10:17
Echelle pratiquée : HO IV/V/VI

Message par SBR » ven. 23 mars 2007, 10:04

Pour ceux que les corail intéressent, et qui trouvent qu'il manque de diagramme dans le Ferrovissimo, y'a le dernier Voies Ferrees....
Superbes photos aussi, qui complètent le non moins superbe Ferrovissimo.....

:applause:
Chasseur de pdf

Répondre