LR 855 (Octobre 2018)

Retrouvez ici les discussions passionnées sur les anciens numéros de la revue !

Modérateur : MOD

Avatar du membre
Jano74
Intarissable !
Messages : 3940
Enregistré le : mer. 18 oct. 2006, 11:06
Echelle pratiquée : H0
Club : Sandwich B.L.T.
Site Internet : http://leferrovipathe.blogspot.com/
Localisation : La ville au Pays du Mont-Blanc
Âge : 47

Re: Loco-Revue 855 (Octobre 2018)

Message par Jano74 » sam. 29 sept. 2018, 16:53

Serge de Bollène a écrit :Et pas à La Poste ? :ange3:
Pas chez moi: ya que 3 pelés et 2 tondus la plupart du temps! :ange:

Cédric SCHIRRA
Causant
Messages : 231
Enregistré le : jeu. 02 août 2012, 21:36
Echelle pratiquée : H0
Âge : 46

Re: Loco-Revue 855 (Octobre 2018)

Message par Cédric SCHIRRA » dim. 30 sept. 2018, 09:30

Perso, j'adore le projet de Bellegarde. :coeur2:
Les photos sont magnifiques.
Et les dessins d'Alexis.... SUPERBES. :applause:

Le premier qui dit que je radote :mdr:
C'est pas moi qui ai commencé... :mdr2:
Cdric

Cédric SCHIRRA
Causant
Messages : 231
Enregistré le : jeu. 02 août 2012, 21:36
Echelle pratiquée : H0
Âge : 46

Re: Loco-Revue 855 (Octobre 2018)

Message par Cédric SCHIRRA » dim. 30 sept. 2018, 09:42

Et la patine réalisée par Daniel :applause:
Cela me donne vraiment envie de m'y mettre.

Cdric

Avatar du membre
Taniera
Intarissable !
Messages : 4960
Enregistré le : mer. 15 oct. 2008, 03:51
Echelle pratiquée : HO - HOe
Localisation : Tahiti - Polynésie Française
Âge : 52

Re: Loco-Revue 855 (Octobre 2018)

Message par Taniera » dim. 30 sept. 2018, 09:51

Merci Cédric,

C'est la première fois que je tente une patine sur mon matériel roulant (toujours la peur d'abimer un matériel souvent cher ...).

Mon idée était surtout d'utiliser peu de produits et un simple pinceau (pas d'aérographe). C'est vraiment très simple à faire et une fois le résultat devant les yeux, cela donne envie de continuer avec le reste du parc ... :wink:

Alors, il ne faut pas hésiter à tenter l'aventure ! (et à poster le résultat)
Res non verba !!!

Cédric SCHIRRA
Causant
Messages : 231
Enregistré le : jeu. 02 août 2012, 21:36
Echelle pratiquée : H0
Âge : 46

Re: Loco-Revue 855 (Octobre 2018)

Message par Cédric SCHIRRA » dim. 30 sept. 2018, 10:30

C'est exactement ce que j'ai ressenti en lisant l'article.
Simple et efficace...
Tu me donnes vraiment envie...Faut que je me lance.

A+
Cdric

Avatar du membre
Alex AV
Communicatif
Messages : 818
Enregistré le : mer. 26 nov. 2008, 12:57
Echelle pratiquée : HO, HOe, 0 un jour
Prénom : Alexis
Club : SCF, Sans Club Fixe...
Localisation : Sainté avant, dans les vignes maintenant
Âge : 37

Re: Loco-Revue 855 (Octobre 2018)

Message par Alex AV » mar. 02 oct. 2018, 16:03

@ Daniel : comme Cédric: ta patine est superbe, subtile... je n'ai jamais porté trop d'attention à ce locotracteur, sans doute pour son look qui ne m'attirait pas plus que ça, mais avec cette patine... ça change tout!

@ Cédric : merci! (le répète pas trop quand même!! ;-) :mdr2: :mdr2: t'as pas vu que la persp était foireuse ??? :siffle: :siffle: )
Alexis Avril

Avatar du membre
Taniera
Intarissable !
Messages : 4960
Enregistré le : mer. 15 oct. 2008, 03:51
Echelle pratiquée : HO - HOe
Localisation : Tahiti - Polynésie Française
Âge : 52

Re: Loco-Revue 855 (Octobre 2018)

Message par Taniera » mar. 02 oct. 2018, 17:03

Merci Alex AV,

Ce locotracteur est assez surprenant. Il est lourd et roule de manière très souple, en analogique comme en numérique. Pour avoir également un Moyse REE en DCC Sound, c'est du même niveau, hormis sur les rails très sales, où le Power pack du REE fait merveille. Après, c'est au modéliste de tenir propre son réseau ... :wink:

Pour ce qui est du look, c'est une question de goût bien sûr. Mais dans un environnement industriel, il a une bouille qui est sympathique ...
Image
Fichiers joints
Kof.jpg
Res non verba !!!

Avatar du membre
Pierre du rail - 61
Disert
Messages : 427
Enregistré le : mer. 12 sept. 2007, 22:05
Echelle pratiquée : H0 & 0
Prénom : Pierre
Club : RMPF - La Ferté Macé 61
Localisation : France
Âge : 71

Re: Loco-Revue 855 (Octobre 2018)

Message par Pierre du rail - 61 » mar. 02 oct. 2018, 22:14

Dans le domaine des locotracteurs, j'aimerai bien un Hoffmann, mais peut-être pas de cette couleur !
Image
Photo R. Tricot - photo tirée du site de TTDA

D'autre part, avec mes excuses pour ce retard à intervenir, mais ayant reçu ma revue le 27, je viens seulement de lire l'article sur le coffret paris - Francfort de ACME. Une autre différence entre les VSE et les "Corail", le toit : Les "Corail" comportent des cannelures longitudinales jusqu'en bas du pavillon contrairement aux VSE où elles s'arrêtent un peu plus haut laissant une partie lisse.
Fichiers joints
hoffmann-1.jpg
@RMPF61

DX-IH
Causant
Messages : 211
Enregistré le : dim. 24 sept. 2006, 10:16
Echelle pratiquée : ho
Prénom : Maurice
Club : Les Amis du Rail du Velay
Localisation : Espaly Saint Marcel
Âge : 45

Re: Loco-Revue 855 (Octobre 2018)

Message par DX-IH » dim. 07 oct. 2018, 20:54

Bonsoir,

Dans ce numéro, j'ai beaucoup aimé l'article sur la patine du KÖF Trix. Il donne des idées, finalement cela semble simple à réaliser.

Il est rassurent pour quelqu'un comme moi qui n'a aucun talent et qui n'est pas spécialement regardant sur une époque, un lieu, ou une compagnie particulière. Même les meilleurs achètent du matériel étranger de grande diffusion et aux qualités de roulements excellentes.

Il y a aussi une fiche pratique sur la découpe du bois : utilisation de la scie circulaire de table.
Sur la mienne, même si la lame est inclinable, il y a deux glissières permettant de fixer un guide pour découpes d'angle.
ImageImage

Je dois vous avouer que j'ai mis un certains temps à comprendre comment utiliser cette accessoire.
Fichiers joints
IMG_20181007_195632.jpg
IMG_20181007_195632.jpg (60.93 Kio) Vu 2463 fois
IMG_20181007_195648.jpg
IMG_20181007_195648.jpg (51.19 Kio) Vu 2463 fois
Maurice

Avatar du membre
Taniera
Intarissable !
Messages : 4960
Enregistré le : mer. 15 oct. 2008, 03:51
Echelle pratiquée : HO - HOe
Localisation : Tahiti - Polynésie Française
Âge : 52

Re: Loco-Revue 855 (Octobre 2018)

Message par Taniera » dim. 07 oct. 2018, 21:30

DX-IH a écrit :(...) j'ai beaucoup aimé l'article sur la patine du KÖF Trix. Il donne des idées, finalement cela semble simple à réaliser.
ia orana DX-IH,

Mieux que "cela semble simple", c'est simple ! :mrgreen:

Par de subtils soucis d’autorisations douanières, je n'ai pas accès à de nombreux produits plébiscités par d'autres modélistes. Du coup, j'ai chercher une méthode très simple. Deux peintures, un pinceau et c'est parti. Le résultat me parait honnête surtout vu le peu de temps passé.


Au sujet de la scie circulaire de table, il est important de vérifier l'équerrage entre les glissières et la lame. Très souvent, sur des machines non professionnelles, il y a quelques degrés d'écart, ce qui peut conduire à des résultats moins précis que désiré. Sans compter le jeu dans les glissières ... :wink:
Res non verba !!!

Avatar du membre
BB4100
Bouilleur de cuites
Messages : 6908
Enregistré le : lun. 14 nov. 2005, 18:12
Echelle pratiquée : HO et réel
Prénom : Sylvain COSTES
Club : Rigollots©, et Montréjeau (31)
Site Internet : http://amrm31.eklablog.fr/
Localisation : Toulouse, Saint Gaudens
Âge : 34

Re: Loco-Revue 855 (Octobre 2018)

Message par BB4100 » lun. 08 oct. 2018, 15:52

Brochardy a écrit :Désolé mais le mot usager est à proscrire aussi bien à la Poste qu'à la SNCF. Par respect pour les utilisateurs qui achètent et payent le service et qui par conséquent deviennent des clients à part entière. Continuer à utiliser le mot usager devenu très péjoratif est un manque manifeste de respect du client!
Je remets une pièce dans le bastringue.
A part au Fret et au TGV où la SNCF a la main mise sur toutes les décisions, le client des autres entités (TER, Intercités, Transilien) est l'autorité organisatrice, les voyageurs étant en effet encore des usagers.
Pour les cheminots (du moins ceux qui en ont encore l'esprit), les voyageurs sont des usagers, le terme client étant assimilé au "couillon qui paye". L'usager n'est pas le consommateur d'un produit, mais l'utilisateur d'un service qu'il paye et qu'il est en droit d'attendre irréprochable.

Pour revenir à Loco Revue, c'est un très bon numéro ce mois-ci :applause:
Juste un petit bémol pour l'article sur le Baccalan réelles que j'ai trouvé un fouillis quant à la carrière de ces voitures.

Sinon, concernant
Sylvain
MIDI's not dead!

Avatar du membre
Papybroussard
Disert
Messages : 448
Enregistré le : ven. 28 déc. 2012, 23:02
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Jérôme
Localisation : Pau
Âge : 41

Re: Loco-Revue 855 (Octobre 2018)

Message par Papybroussard » mer. 10 oct. 2018, 11:11

Bonjour à tous,
Je ne suis plus acheteur régulier de revues depuis bon nombre d'années déjà, mais lorsque des articles m'intéressent (présentations de matériel, de réseaux, ...), je saute le pas sans hésiter et conserve ensuite lesdits articles (et non les revues dans leur entier) dans des classeurs adaptés. Ce système me permet d'alléger l'archivage qui comporte déjà une trentaine d'années de recul...

Pourquoi cet achat? Hé bien, les Bacalan d'abord. même si je ne suis pas acheteur de ce matériel, le dossier technique et historique sur les voitures réelles ainsi que la présentation objective des modèles réduits correspondant m'a intéressé.
Autre article de M. Prévot oh combien intéressant pour suivre les évolutions des produits proposés aux modélistes chanceux que nous sommes au XXIème Siècle : la présentation des produits Microrama.

La présentation, encore, d'un article par MM. Cuynet et Verne sur le réseau HO sur la ligne des Hirondelles : une invitation au voyage dans le Jura!

La présentation "vintage", ensuite, de la gare de Castelnaudary de M. Robein, qui a l'heur de nous replonger dans le modélisme tel qu'il se pratiquait dans les années 70'/80'.

Et, enfin, la présentation par M. Baude, du superbe réseau à l'échelle O "Port Breizh". Ce réseau est tout-à-fait surprenant par le développé qu'il représente à cette échelle. Il est vrai que je suis amateur de HO et ne connais pas bien, de ce fait, le monde du O, mais il me semble rare de voir de tels réseaux dans les revues. Le thème de l'antenne typique des liaisons terminales telles qu'elles se pratiquaient en Bretagne, l'embranchement portuaire, tout est superbement restitué. Tout? Pas tout-à-fait cependant, au risque de me faire vilipender et d'être en désaccord avec les propos de M. Baude dans son article (bas de page 40/ début de page 42) :" [...] Il est bien rare de trouver un ensemble d'une telle cohérence, en adéquation avec le thème choisi : j'ai eu beau chercher, je n'ai pas trouvé de pas de côté [...]" En ce qui me concerne, le "pas de côté" m'a sauté au visage dès la page de couverture et s'est retrouvé ensuite, bien entendu, dans plusieurs photographies d'illustration du réseau : compte-tenu du matériel roulant utilisé pour les rames tractées voyageur et compte-tenu de leur marquage pré-UIC, nous sommes donc sur un réseau qui fleure bon les années 60'. Pourquoi alors risquer l'incohérence d'un 66000 aux moustaches doubles réorganisées après modernisation et doté de marquages SNCF dit "Tallon" sortis en 1985. C'est dommage, on ne voit presque que cela tant le reste est, il est vrai, absolument cohérent. Peut-être aurait-il pu exister en O également un 66000 bleu avec plaques relief et moustache double sur le petit capot, voire un 66000 bleu roi avec bandes jaunes?

La remarque ne se veut pas méchante (ni, surtout, polémique) et n'enlève rien ni à la qualité du réseau ni à la qualité de la revue, mais un tel "pas de côté" à de quoi surprendre, justement au regard de l'harmonie qui règne sur tout le reste de cette présentation.

Respectueusement, Jérôme Pagès

Yann Baude
Loquace
Messages : 1221
Enregistré le : lun. 17 oct. 2005, 13:29
Localisation : Dijon

Re: Loco-Revue 855 (Octobre 2018)

Message par Yann Baude » mer. 10 oct. 2018, 12:14

Bonjour et merci pour ce commentaire enthousiaste… Vous avez tout à fait raison et je partage votre point de vue concernant la 66000 anachronique… j'en au fait mention page 42 en bas... J crois me souvenir que l'auteur du réseau m'a dit avoir acquis la seule version disponible de cette machine.

Yann Baude

En ligne
Avatar du membre
Prevost
Mon surnom à moi
Messages : 26903
Enregistré le : lun. 02 janv. 2006, 10:04
Echelle pratiquée : H0.fr & H0.usa
Prénom : Alain
Localisation : Au pays des lentilles AOP
Âge : 65

Re: Loco-Revue 855 (Octobre 2018)

Message par Prevost » jeu. 11 oct. 2018, 21:01

Pour rejoindre mon ami Maurice sur la belle patine du petit KÖF, j'ai été surpris que Daniel ne fixe pas les pigments par un voile de vernis. Peut il nous en dire plus sur le sujet ?

Avatar du membre
Taniera
Intarissable !
Messages : 4960
Enregistré le : mer. 15 oct. 2008, 03:51
Echelle pratiquée : HO - HOe
Localisation : Tahiti - Polynésie Française
Âge : 52

Re: Loco-Revue 855 (Octobre 2018)

Message par Taniera » jeu. 11 oct. 2018, 22:05

ia orana Prevost,

Je n'ai jamais ajouté un voile de vernis sur mes patines (bâtiments, décor ou, comme maintenant, matériel roulant). Le vernis risque de faire varier la couleur. C'est trop risqué pour moi, d'autant que je n'ai pas accès aux vernis "spécial modélisme" :wink:

Dès qu'une surface est matte, soit par application préalable d'un vernis ... mat :wink: , soit par une peinture, les pigments ou les terres à décor tiennent très bien. Si je me souviens bien, Djack ou Renaud38 (et bien d'autres) procèdent de la même manière.

Pour mes pavés, je passe régulièrement un pinceau suivi d'un aspirateur pour les nettoyer, et rien de semble partir. Les micro-pigments sont bien incrustés.

Après, mon matériel n'est pas transporté. La pièce pour le train est dédiée. Si le matériel devait partir en exposition, ce serait peut être différent. Dans tous les cas, si une couche de vernis doit être appliquée après la patine, il est indispensable de faire des essais avant pour éviter les (mauvaises) surprises... :mrgreen:
Res non verba !!!

Répondre