Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

MOTORISATION avantages / inconvénients

Construction intégrale ou montage de kits : tous les matériaux sont concernés

Modérateur: MOD

Re: MOTORISATION avantages / inconvénients

Publié: Mar 12 Sep 2017, 23:26 
Salut Franck,

Désolé pour le retard de la réponse: je viens juste de découvrir ton message.
Ma pseudo-Stainz a essuyé 4 expos, à raison de 8 heures de fonctionnement par jour, sans aucune dégradation de la transmission.
A l'issue de la dernière expo, j'ai eu le bonheur de vendre à un ami ce module, ainsi que le matériel moteur.
Samedi dernier, j'ai rencontré cet ami à une réunion du Cercle du Zéro: j'en ai profité pour lui demander des nouvelles du réseau.
Celui-ci fonctionne assez souvent, et toujours sans aucune baisse d'efficacité de la transmission !
Je suis en train de créer une transmission du même type pour un ancien locotracteur OMZ 122 de LSL en zéro 14.
Si tout se passe comme je l'espère, cet engin roulera sur un nouveau module, qui sera présenté au RAMMA de 2019: je compte bien avoir le plaisir de t'y
rencontrer.
Cordialement,
Guy
Jeune adolescent de 70 ans !
Avatar de l’utilisateur
Kern Guy
Loquace
 
Messages: 1190
Inscrit le: Mer 26 Août 2009, 23:17
Localisation: MUNCHHOUSE en Alsace (jo!)
Âge: 70
Echelle pratiquée: H0 à 0
Prénom: Guy
Club: Al'0 (Alsace)

Re: MOTORISATION avantages / inconvénients

Publié: Mer 27 Sep 2017, 00:40 
Bonjour à tous,
je viens de parcourir l'ensemble de ce fil et je voudrais apporter le fruit de mon expérience de construction intégrale des motorisations de mes machines en zéro.
Pour les machines à bogies (diésels ou électriques) j'utilise toujours un moteur par bogie avec une attaque en sortie de moteur par un couple hélicoidal 10 dents acier/20, 25 ou 30 dents laiton(suivant la réduction à obtenir) puis en général 2 étages de réduction en engrenages droits largeur 4mm module 0.5.
Le coefficient de réduction dépend du moteur, du diamètre des roues et de la vitesse maxi de la machine réelle
Les moteurs sont soit des T55 JFJ 24 v branchés en parallèle, soit des moteurs M10 de miniperceuses 12 v branchés en série.
Je n'ai jamais constaté de patinage, mais en zéro les machines pèsent entre 3 et 4 kilos . Elles tractent sans effort une bonne quinzaine de voitures, soit près de 20 kilos et cela depuis une quinzaine d'années sans changer ni les moteurs ni les engrenages (certes régulièrement lubrifiés avec de la graisse pour engrenages).
Pour les vapeurs je met généralement un seul moteur (T55 24v ou Buhler 24v) avec un couple élevé et une transmission à vis sans fin à 3 filets/roue creuse (couple usiné fourni par HPC à Lyon) qui offre une réversibilité acceptable et permet de suspendre les roues motrices.
Un tel montage est moins puissant, mais permet quand même de tracter 10 voitures (12 kilos) avec une machine pesant là aussi 3 à 4 kilos.
Je suis en train de tester un ensemble de 2 moteurs M10 logés dans la chaudière d'une 150 Y attaquant 2 essieux différents pour gagner en puissance.
Bigboy4884
Bavard
 
Messages: 58
Inscrit le: Jeu 10 Avr 2014, 18:44
Echelle pratiquée: Zero
Prénom: Michel
Club: Cercle du Zéro et AFAC

Précédent

Retour vers L'univers du modéliste-constructeur

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Yahoo [Bot] et 8 invité(s)