Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Tous ensemble pour l'avenir du train miniature

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur: MOD

Re: Tous ensemble pour l'avenir du train miniature

Publié: Mar 17 Juil 2018, 23:54 
Le moins mais mieux est une sage démarche.

Observons les intentions premières de nombreux amateurs : ils envisagent la construction d'un grand réseau où ne saurait manquer un dépôt avec une rotonde (même en situation actuelle où cela ne sert pas à grand chose), une gare importante, de la plaine et de la montagne et un mélange des époques pour faire circuler (un jour lointain) un grand nombre de rames aux compositions pas toujours très plausibles.

Et quand voyons-nous ces projets démentiels terminés ?

Construire un réseau est une œuvre de longue haleine qui demande une solide motivation, du temps, de l'espace et un investissement certain. Les techniques utilisées autrefois n'ont plus cours. Ce que l'on pouvait faire en quelques mois demande aujourd'hui plusieurs années. Car chercher à s'approcher d'une réalité existante ou supposée impose de ne pas rester dans une vision stéréotypée du train jouet.

Il est vrai que la partie décor "civil" prend parfois tant d'importance que le train devient accessoire pour ne pas dire inexistant. C'est une démarche adoptée par certains réalisant de superbes ensembles comme des banlieues industrielles où la présence ferroviaire se limite à de simples embranchements. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire d'avoir des compétences purement ferroviaires. Le résultat est souvent magnifique mais le passionné du rail que je suis, n'y trouve pas son compte même si j'admire le travail effectué.

Moins mais mieux est aussi à l'origine de la reproduction de petites gares rurales ne nécessitant pas de gros investissements en temps, en espace et financiers. Est-ce qu'un amateur se doit de posséder une grande collection de motrices, presque autant que de voitures, de wagons, et de poser des dizaines de mètres de voies avec une profusion d'aiguilles ?

Je préfère un petit réseau, bien homogène, joliment agencé et surtout terminé à un grand chantier abandonné. Car sur un réseau terminé où une exploitation réaliste a été prise en compte dès l'élaboration du projet, il devient possible de "jouer au train" (ce qui devrait être le but final) plutôt que de faire tourner quelques rames disparates sur un plateau sans décor ou pire, dans un décor bâclé !

Et les expositions sont le lieu privilégié ou l'amateur comme le néophyte peuvent découvrir de grands et petits réseaux, d'inspirations diverses, de différentes échelles, de modes d'exploitation variés et discuter avec les concepteurs pour échanger des informations.

Mais chacun fait comme il l'entend. Il n'est pas question d'imposer mais de suggérer des démarches pour éviter des dérives conduisant à des impasses.

Et comme il est question de définir le modélisme ferroviaire, voici une proposition :
C'est un loisir technique, reproduisant à l'échelle une situation réelle ou inventée où évolue du matériel ferroviaire.
Dernière édition par Tonton Jean le Mer 18 Juil 2018, 08:17, édité 1 fois au total.
Tonton Jean
Prolixe
 
Messages: 1655
Inscrit le: Lun 19 Nov 2007, 21:09

Re: Tous ensemble pour l'avenir du train miniature

Publié: Mer 18 Juil 2018, 08:12 
JLBR a écrit:Quant aux expos de train, elles s'adressent en priorité à ceux qui sont déjà amateurs convaincus pour la plupart. C'est peut-être aussi pour cette raison que l'on y rencontre plus de retraités que d'étudiants.
Pour être reconnu du grand public, il faut des manifestations qui s'adressent à lui.

Je suis en total désaccord sur ce point. J'ai visité "Maquettexpo" de Cherbourg plusieurs fois, visité plusieurs fois et exposé à Orléans et exposé à Sedan et bien les jeunes sont bien présents dans les milliers de visiteurs. Il faut aussi se poser la question du coût d'une telle manifestation pour être d'un bon niveau et les aides que l'on obtient ! Dans l'Orne les services du Conseil Départemental se sont renvoyé notre demande de subvention comme une patate chaude ! Il faut dire que cette année, il ont financé le dopage pour le tour de France, le tour de Normandie et le tour de l'Orne. Ils ne peuvent pas financer une exposition qui pour eux est sans intérêt !

Par contre, il est impératif que les trains circulent et si possible avec des compositions non réduites. Je me souviens qu'à Orléans, où nous étions avec le club de la Boucle de Gennevilliers, j'avais entre autre apporté mes deux 150Z avec soit une rame de 20 trémies à bogie, soit une rame de 24 trémies à 2 essieux et quant elles étaient toutes les deux en ligne le public bouchait l'allée pourtant bien large ! Comme quoi c'est un spectacle qu'il faut montrer et non un jour de grève !
Dernière édition par Pierre du rail - 61 le Mer 18 Juil 2018, 08:23, édité 1 fois au total.
@RMPF61
Avatar de l’utilisateur
Pierre du rail - 61
Éloquent
 
Messages: 336
Inscrit le: Mer 12 Sep 2007, 21:05
Localisation: France
Âge: 70
Echelle pratiquée: H0 & 0
Prénom: Pierre
Club: RMPF - La Ferté Macé 61

Re: Tous ensemble pour l'avenir du train miniature

Publié: Mer 18 Juil 2018, 08:20 
Il y a aussi une composante artistique indéniable, même si je suis très prudent sur ce sujet, d'abord parce que personne ne le reconnait comme art, la définition de l'art elle-même étant un sujet de philosophie.

Mais une certaine sensibilité artistique est utile pour présenter un résultat cohérent.

Une remarque: moins mais mieux ne signifie pas forcément "petit". J'ai en tête un projet pour expo que je ne réaliserai sans doute jamais car trop pris par mon propre réseau, sauf si les vicissiitudes de la vie devaient me contraindre à déménager, mais dans ce cas ce serait pour moi un tel crève(-cœur que j'abandonnerais sans doute le modélisme. Ce projet serait une LGV sur 15 à 20 m de long, en pleine campagne, sur laquelle les trains passeraient à fond. Ce serait grand, mais n'exigerait que peu de matériel et ne serait pas si long à faire. Autre idée: reproduire sous forme de plusieurs show-case la même petite gare, éventuellement fictive, à plusieurs époques: 1880, 1930, 1980 et aujourd'hui (le plus facile: quelques vestiges :ange3: ).
Dernière édition par Pierre bis le Mer 18 Juil 2018, 11:31, édité 1 fois au total.
Part marginale de la clientèle
Avatar de l’utilisateur
Pierre bis
Intarissable !
 
Messages: 10214
Inscrit le: Ven 13 Avr 2007, 09:12
Localisation: Paris
Âge: 58
Echelle pratiquée: HO

Re: Tous ensemble pour l'avenir du train miniature

Publié: Mer 18 Juil 2018, 08:41 
Pierre du rail 61 soulève un autre problème : le comportement des exploitants d'un réseau en exposition.
Les visiteurs veulent voir des trains rouler. Mais pas n'importe comment. De belles rames, patinées (pas plus qu'il n'en faut) roulant à des vitesses raisonnables, avec des voyageurs dans les voitures et des chargements dans les wagons est un spectacle apprécié de tous, amateurs et néophytes.
Il peut se produire des incident entraînant un arrêt momentané des circulations. Alors, il faut meubler ce temps mort. Les opérateurs ne doivent pas se réfugier derrières leurs modules mais entrer en contact avec les visiteurs. Au CFFC, il y a toujours plus de personnes du club devant que derrière. Il faut répondre aux questions, expliquer en termes simples ce qui se passe, pourquoi un train va marquer l'arrêt alors qu'un autre ne le fait pas. Et alors les questions fusent : pourquoi ceci, comment est fait cela. Et l'on répond gentiment. Il est rare que des personnes que l'on incite à s'intéresser ne partent pas sans remercier.
Mais hélas, il arrive de voir des réseaux sans personne pour entrer en contact avec le public. Et même d'observer des réseaux à l'arrêt alors que les exploitants font tout autre chose que de s'occuper de leurs trains.
Le public veut voir un spectacle et non une nature morte. Assurer un contact permanent devrait être une règle universelle.
Tonton Jean
Prolixe
 
Messages: 1655
Inscrit le: Lun 19 Nov 2007, 21:09

Re: Tous ensemble pour l'avenir du train miniature

Publié: Mer 18 Juil 2018, 08:49 
Il est vrai qu'en expo, parfois je suis resté plusieurs minutes sur un réseau sans voir passer le moindre train.

Notre loisir à l'avantage d'être dynamique et non une maquette statique (même si le décors joue un rôle important).

Du coups, dès qu'un train osait pointer ses roues sur les voies, il était mitraillé et discuté entre les visiteurs. Puis après, les gens repartaient sachant que le prochain n'allait pas venir avant un bon quart d'heure (comme en vrai au final).
Avatar de l’utilisateur
Francis8
Communicatif
 
Messages: 791
Inscrit le: Jeu 30 Juil 2009, 15:26
Localisation: Oise
Âge: 47
Echelle pratiquée: HO
Club: REV

Re: Tous ensemble pour l'avenir du train miniature

Publié: Mer 18 Juil 2018, 09:00 
C'est aussi tout le problème du bénévolat que vous évoquez-là... Où trouver des volontaires pour assurer en permanence pendant plusieurs jours l'animation d'un réseau en expo.
Certains ne peuvent pas se le permettre. Pour autant, doivent-ils renoncer à exposer ?
Je suis Jumbo
Avatar de l’utilisateur
PJRo
Zé cru voir un rominet!
 
Messages: 13482
Inscrit le: Lun 15 Août 2005, 16:45
Âge: 62
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Pascal
Club: AAATV-SPDC

Re: Tous ensemble pour l'avenir du train miniature

Publié: Mer 18 Juil 2018, 09:57 
Je me souviens de Trainmania avec de grands et de petits réseaux. Les grands appartenant à des associations (mais pas toujours) disposaient du personnel nécessaire. Les petits, parfois exploités par une seule personne placée devant permettait aussi d'assurer le contact avec les visiteurs.
Au CFFC, nous fonctionnons ainsi depuis notre première exposition de 1982 ! Et il n'y a pas que des retraités dans l'effectif du club. Nous avons toujours pu trouver assez de monde pour exploiter et répondre aux questions, même pour des durées importantes (par deux fois 9 jours à Paris ou un mois d'animation de Noël à Pontarlier).
C'est parfois un peu fatiguant mais avec la volonté d'aboutir, on peut le faire !
Tonton Jean
Prolixe
 
Messages: 1655
Inscrit le: Lun 19 Nov 2007, 21:09

Re: Tous ensemble pour l'avenir du train miniature

Publié: Mer 18 Juil 2018, 11:56 
Prevost a écrit:
cdz183 a écrit:...
Le salaire moyen est une chose, le revenu moyen des modélistes passionnés en est sans doute une autre. A l'une des dernières expos, j'avais sympathisé avec un teuton et nous nous sommes quittés sur le parking après moultes congratulations. Je suis monté dans ma C1 et lui … dans sa Porsche.

N'est il pas un peu cliché ton exemple :?: :wink: L'allemand riche en Porsche et le français pauvre en C1 :roll:
Je connais des gens qui font de magnifiques choses (en expositions et dans LR) sans gros moyens. Taniera en est aussi l'exemple sur ce forum. L'argent ne fait pas tout.

C'est sûr qu'on peut faire plein de choses avec un petit budget, mais il arrive un "niveau" où il faut avoir des ronds.
Je vois il y a quelques temps je voulais la 242 A 1, j'ai donc acheté le modèle Lemaco, c'était ça ou rien (ou le modèle Metrop mais ça douille aussi).
Sinon pour le coup du parking, c'est juste un moment gênant. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
CC 6558
Comparse de bac à sable
 
Messages: 3375
Inscrit le: Dim 06 Mai 2007, 21:48
Localisation: Toulouse et 01
Âge: 27
Prénom: Tom Elvis Jedusor
Club: X 2800 HD

Re: Tous ensemble pour l'avenir du train miniature

Publié: Mer 18 Juil 2018, 11:58 
Suffit de ce sire que elui qui a une petite voiture a un gros zizi et la honte disparait. :mdr2:
L'essentiel:Se faire plaisir!
Avatar de l’utilisateur
Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar
Exubérant
 
Messages: 2978
Inscrit le: Mar 14 Fév 2017, 23:37
Localisation: Pays arverne
Âge: 34
Echelle pratiquée: De richter
Prénom: Antoine
Club: Indépendants associés

Re: Tous ensemble pour l'avenir du train miniature

Publié: Mer 18 Juil 2018, 12:19 
Où bien, si on maîtrise suffisamment la langue de Goethe, lui raconter l'histoire du renard et du petit lapin...
Je suis Jumbo
Avatar de l’utilisateur
PJRo
Zé cru voir un rominet!
 
Messages: 13482
Inscrit le: Lun 15 Août 2005, 16:45
Âge: 62
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Pascal
Club: AAATV-SPDC

Re: Tous ensemble pour l'avenir du train miniature

Publié: Mer 18 Juil 2018, 13:10 
CC 6558 a écrit:...
C'est sûr qu'on peut faire plein de choses avec un petit budget, mais il arrive un "niveau" où il faut avoir des ronds.
...

C'est vrai dans tous les domaines :wink: Sports, loisirs, vie quotidienne, etc.
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 26035
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 10:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 64
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: Tous ensemble pour l'avenir du train miniature

Publié: Mer 18 Juil 2018, 13:19 
Les expositions sont un des vecteurs pour attirer les nouveaux amateurs mais je pense qu'il est quand même assez peu efficace dans ce domaine.
Par contre, les enseignants pourrait peut être œuvrer dans le domaine qui est le leur. Je ne sais pas s'il y a encore des "travaux manuels" mais ceux ci pourraient être un formidable vecteur, non pas spécialement pour le modélisme ferroviaire, mais pour l'ensemble de la chose technique. Redonner aux adolescents le goût de la technique.

J'enfonce peut être une porte ouverte :ange:
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 26035
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 10:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 64
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: Tous ensemble pour l'avenir du train miniature

Publié: Mer 18 Juil 2018, 13:25 
Pour réduire le budget "trains miniature"; il faut savoir se limiter à un lieu (ou une évocation), une époque ,et un ou deux types de traction ; avec quelques entorses à la règle si l'on est moins pointilleux ; et le plaisir de jouer sera là .
Avatar de l’utilisateur
Phil77
Prolixe
 
Messages: 1721
Inscrit le: Sam 27 Déc 2008, 14:56
Localisation: 77
Âge: 57
Echelle pratiquée: ho et G US
Prénom: Philippe
Club: Meaux

Re: Tous ensemble pour l'avenir du train miniature

Publié: Mer 18 Juil 2018, 15:49 
Prevost a écrit:Les expositions sont un des vecteurs pour attirer les nouveaux amateurs mais je pense qu'il est quand même assez peu efficace dans ce domaine.
Par contre, les enseignants pourrait peut être œuvrer dans le domaine qui est le leur. Je ne sais pas s'il y a encore des "travaux manuels" mais ceux ci pourraient être un formidable vecteur, non pas spécialement pour le modélisme ferroviaire, mais pour l'ensemble de la chose technique. Redonner aux adolescents le goût de la technique.

J'enfonce peut être une porte ouverte :ange:

Au CFFC, nous avons, un ami et moi animé des clubs ferroviaires dans le cadre de foyers socio-éducatifs. Il n'a pas toujours été facile de recruter des adeptes alors que ces activités étaient entièrement gratuites.
Mais là, tu évoques la possibilité d'inclure le train dans le cadre de travaux pratiques. Ce n'est pas simple ! J'ai rencontré un collègue lors d'une exposition à Istres qui faisait monter des voitures en laiton à ses élèves d'une classe de 3ème. Cela lui demandait un énorme travail de préparation mais le résultat était très réussi. Les gamins avaient appris à (bien) souder, à suivre un processus défini, à recommencer jusqu'à l'obtention d'un montage quasi parfait. Ils ont aussi appris de nombreux termes nouveaux. Je crains que cette initiative inédite n'ait pu se poursuivre longtemps.
Pour ma part, j'ai pu introduire dans mes cours un TP basé sur des mesures d'adhérence. Bien sûr, j'ai dû fournir tout le matériel (locos, transfos, rails) sauf des dynamomètres prêtés par le labo de physique. Les élèves niveau 1ère se montèrent motivés mais je n'en ai vu aucun se mettre à faire du train à titre personnel. Des modifications de programmes et d'emploi du temps ont mis fin à ces expériences.
Et puis, pour mener cela, il faut des enseignants intéressés par le train. Et là, il y en a très très peu. Quand nous animions des clubs en milieu sosio-éducatif, sur deux établissements scolaire réunissant environ 180 enseignants, nous n'étions que deux !
Arrivés à l'âge de la retraite, nous sommes allés faire des démonstrations auprès de deux collègues instituteurs du même établissement. C'était très agréable et même amusant en raison des réaction des enfants. Mais ces collègues sont eux aussi partis en retraite ce qui a mis fin à ces séances.
En conclusion, je ne crois pas que le monde enseignant, sauf cas particuliers et assez rares, soit à même de développer ce genre d'initiative.
Tonton Jean
Prolixe
 
Messages: 1655
Inscrit le: Lun 19 Nov 2007, 21:09

Re: Tous ensemble pour l'avenir du train miniature

Publié: Mer 18 Juil 2018, 16:32 
Phil77 a écrit:Pour réduire le budget "trains miniature"; il faut savoir se limiter à un lieu (ou une évocation), une époque ,et un ou deux types de traction ; avec quelques entorses à la règle si l'on est moins pointilleux ; et le plaisir de jouer sera là .


Le moins mais mieux alors ?... :wink: Voilà une sage approche...
That's all folks!
Franck.
Avatar de l’utilisateur
Franck Tavernier
Dompteur de rivets
 
Messages: 5444
Inscrit le: Ven 12 Août 2005, 20:44
Localisation: Arras
Âge: 52

PrécédentSuivant

Retour vers Loco-Revue

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : cc7112, Djak, DédéGRZ57, fetfe, Google [Bot], HDE5962, Josset, Loustic, R.I.C et 46 invité(s)