Ma petite section d'artère impériale en Bourgogne (HO)

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur : MOD

Répondre
Vonvon
Éloquent
Messages : 372
Enregistré le : lun. 17 nov. 2014, 16:38
Echelle pratiquée : H0 IV & V
Prénom : Yvon
Club : Sandwich
Localisation : jamais la même

Ma petite section d'artère impériale en Bourgogne (HO)

Message par Vonvon » dim. 24 févr. 2019, 15:43

ok, merci.

Avatar du membre
Phil77
Prolixe
Messages : 1914
Enregistré le : sam. 27 déc. 2008, 14:56
Echelle pratiquée : ho et G US
Prénom : Philippe
Club : Meaux
Localisation : 77
Âge : 57

Re: Ma petite section d'artère impériale en Bourgogne (HO)

Message par Phil77 » sam. 13 avr. 2019, 21:08


Avatar du membre
Munier
Loquace
Messages : 1231
Enregistré le : mar. 23 août 2005, 21:49
Prénom : Philippe
Club : CMF d'Albens + AMFBC Chambéry
Localisation : Sur les bords du Lac de Lamartine: "oh temps, suspends ton vol...."
Âge : 68

Re: Ma petite section d'artère impériale en Bourgogne (HO)

Message par Munier » dim. 14 avr. 2019, 14:06

un seul mot me vient: Magnifique !!!!!!!!!! :coeur1: :coeur1:

Quelle belle ambiance !

Fais nous encore bcp d'd'autres vidéos comme ça:
On se croirait vraiment au bord de l'Artère Impériale à la belle époque des années 1970/1980, du côté de Thenissey ou aux Laumes.

Avatar du membre
Phil77
Prolixe
Messages : 1914
Enregistré le : sam. 27 déc. 2008, 14:56
Echelle pratiquée : ho et G US
Prénom : Philippe
Club : Meaux
Localisation : 77
Âge : 57

Re: Ma petite section d'artère impériale en Bourgogne (HO)

Message par Phil77 » dim. 14 avr. 2019, 15:51

Merci pour ton soutien ,çà motive à améliorer un peu plus chaque nouvelles vidéos ,avec une évolution du décor et de trouver des meilleurs angles de prises de vues , les prochaines seront certainement de l'époque IIIA avec des vapeurs , à suivre :)

Avatar du membre
François D
Intarissable !
Messages : 4158
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 22:26
Echelle pratiquée : [0]
Localisation : JOUE
Âge : 58

Re: Ma petite section d'artère impériale en Bourgogne (HO)

Message par François D » dim. 14 avr. 2019, 16:13

... en tout cas, les angles de prise de vue sont à mon avis parfaits !
Le son est impeccable, la vitesse des circulations très réaliste (je préfèrerais des marchandises à une allure encore plus "patache" mais bon...) . On s'y croirait vraiment. :applause: :applause:
FD

Avatar du membre
Christophedeb
Schtroumpf de base
Messages : 28434
Enregistré le : jeu. 08 déc. 2005, 17:53
Echelle pratiquée : H0
Prénom : Christophe
Localisation : Pusignan, Rhône
Âge : 52

Re: Ma petite section d'artère impériale en Bourgogne (HO)

Message par Christophedeb » mar. 16 avr. 2019, 06:33

Comme quoi, le bruit du roulement des trains est important et vouloir s'en affranchir absolument est une hérésie :applause:
Y a comme un goût d'pomme

Avatar du membre
Phil77
Prolixe
Messages : 1914
Enregistré le : sam. 27 déc. 2008, 14:56
Echelle pratiquée : ho et G US
Prénom : Philippe
Club : Meaux
Localisation : 77
Âge : 57

Re: Ma petite section d'artère impériale en Bourgogne (HO)

Message par Phil77 » mar. 16 avr. 2019, 07:33

Avec la GoPro posée directement sur le quai, les vibrations du train sont bien perçus par la caméra et pourtant la voie a été fixé sur du dépron mais la colle + ballast transmet la résonnance du plateau en bois .

Avatar du membre
Munier
Loquace
Messages : 1231
Enregistré le : mar. 23 août 2005, 21:49
Prénom : Philippe
Club : CMF d'Albens + AMFBC Chambéry
Localisation : Sur les bords du Lac de Lamartine: "oh temps, suspends ton vol...."
Âge : 68

Re: Ma petite section d'artère impériale en Bourgogne (HO)

Message par Munier » mar. 16 avr. 2019, 11:02

Phil77 a écrit :
mar. 16 avr. 2019, 07:33
Avec la GoPro posée directement sur le quai, les vibrations du train sont bien perçus par la caméra et pourtant la voie a été fixé sur du dépron mais la colle + ballast transmet la résonnance du plateau en bois .
Faisant des vidéos de trains (réels ou miniatures à voir sur ma chaine YouTube Tournette 74 :D ) les tiennes sont très bonnes:
prises au niveau des rails, bien cadrées, etc..
Le son est aussi effectivement très bon: la CC 6500 du 5009 rend bien le bruit des engrenages des bogies moteur lorsque la machine est en plein effort
( souvenirs de CC 6500 montant des trains de fret en Maurienne, du côté d'Epierre, connu pour son magasin de trains miniatures :siffle:)

Philippe, un ancien du Rail Club de Meaux (entre 2008 et 2011)

Avatar du membre
Phil77
Prolixe
Messages : 1914
Enregistré le : sam. 27 déc. 2008, 14:56
Echelle pratiquée : ho et G US
Prénom : Philippe
Club : Meaux
Localisation : 77
Âge : 57

Re: Ma petite section d'artère impériale en Bourgogne (HO)

Message par Phil77 » dim. 28 avr. 2019, 16:47

[vid_youtubes0zfqf0gBTY&feature=youtu.be][/vid_youtube]

Avatar du membre
Phil77
Prolixe
Messages : 1914
Enregistré le : sam. 27 déc. 2008, 14:56
Echelle pratiquée : ho et G US
Prénom : Philippe
Club : Meaux
Localisation : 77
Âge : 57

Re: Ma petite section d'artère impériale en Bourgogne (HO)

Message par Phil77 » dim. 28 avr. 2019, 16:49


Avatar du membre
Laurent77
Volubile
Messages : 2074
Enregistré le : mar. 27 oct. 2009, 11:01
Echelle pratiquée : H0
Prénom : Laurent
Site Internet : https://www.youtube.com/channel/UCTIt93 ... =0&sort=dd
Localisation : PK 26 de l’artère Imperiale
Âge : 49

Re: Ma petite section d'artère impériale en Bourgogne (HO)

Message par Laurent77 » dim. 28 avr. 2019, 17:07

:applause: :applause: :siffle: :siffle:
Cordialement
Laurent

Avatar du membre
Phil77
Prolixe
Messages : 1914
Enregistré le : sam. 27 déc. 2008, 14:56
Echelle pratiquée : ho et G US
Prénom : Philippe
Club : Meaux
Localisation : 77
Âge : 57

Re: Ma petite section d'artère impériale en Bourgogne (HO)

Message par Phil77 » dim. 28 avr. 2019, 20:41


Avatar du membre
Chouchou Loco
Intarissable !
Messages : 7177
Enregistré le : ven. 11 janv. 2008, 13:52
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Région parisienne et Islande.
Âge : 60

Re: Ma petite section d'artère impériale en Bourgogne (HO)

Message par Chouchou Loco » dim. 28 avr. 2019, 22:01

Magnifique, bravo ! :applause: :D
Très heureux de te voir découvrir l'époque III ! :coeur1:
Joueur oui, maquettiste non !

Avatar du membre
Phil77
Prolixe
Messages : 1914
Enregistré le : sam. 27 déc. 2008, 14:56
Echelle pratiquée : ho et G US
Prénom : Philippe
Club : Meaux
Localisation : 77
Âge : 57

Re: Ma petite section d'artère impériale en Bourgogne (HO)

Message par Phil77 » lun. 29 avr. 2019, 09:47

Merci mais j'ai toujours aimé l'époque III ,ma préférée d'ailleurs ;mais mon problème c'est que j'aime aussi la IV et V (plein de souvenirs en train ) , c'est pourquoi je me limite à la région sud-est et méditerranée .

Fabien 45
Disert
Messages : 434
Enregistré le : mar. 19 sept. 2017, 13:35

Re: Ma petite section d'artère impériale en Bourgogne (HO)

Message par Fabien 45 » lun. 29 avr. 2019, 11:33

Ma période préférée pour cette ligne est celle de 1975 à 1985: c' était le début des trains Corail et étant donné que les TEE étaient encore présents, faute de TGV, les trains étaient variés et assez nombreux (une vingtaine d' AR diurnes dont 14 pour Lyon et 8 pour Marseille et autant nocturnes) mais il est dommage que les automotrices quadri-courants suisses aient disparues de cette ligne. Les destinations étaient parfois lointaines (Belgrade en Yougoslavie jusqu' en 1992, 1977 était la dernière année pour Athènes et Istamboul), il y avait des trains internationaux de jour. Les trains Diésel étaient nombreux faute de caténaires sur Paris Clermont et pour alimenter la section Corbeil-Malesherbes avec les locomotives BB 67300 et 67400 et CC 72000 ainsi que les autorails X 4300 et 4630.
De 1983 à 1985, c' est la période où les trains de banlieue étaient les plus variés avec les 4 catégories de trains:
rames automotrices à 1 niveau: Z 5100 à 3 caisses et 1 pantographe pentagonal avec possibilité d' UM par 4 et Z 5300 à 4 caisses et 1 pantographe unijambistes et possibilités d' UM par 3.
rames automotrices à 2 niveaux: Z 5600 à 4 puis 5 caisses limitées dans un premier temps aux navettes Paris-Melun par Brunoy.
rames tractées à 1 niveau: RIB avec 2 segments (1 à 3 caisses, l' autre à 4 caisses) avec BB 8500.
rames tractées à 2 niveaux: VO 2N à 8 caisses avec BB 8500 utilisées sur les relations grande couronne Paris-Montereau-Sens-Laroche et VR 2N à 8 caisses encadrées par 2 BB 8500 en attendant la livraison complète des Z 5600 utilisées principalement sur la même relation que les Z 5600.
Par la suite, cette situation a été présente entre Viroflay et Saint-Quentin-en-Yvelines dès 1984, Paris-Villiers-le-Bel dès 1986, Paris-Asnières en 1994, Paris-Meaux et Paris-Montsoult en 1995.
Faute de rames VO 2N et Z 2N suffisantes, les Paris-Laroche étaient également assurés en rames tractées classiques mais avec du matériel plus ancien (DEV, UIC, USI..) remorqués partout types de locomotives à courant continu du Sud-Est (CC 6500 et 7100, 2D2 9100, BB 7200 plus rarement 9400, les BB 9200 et 9300 commençaient à être regroupées au Sud-Ouest.
C' étaient le début de la présence massive des locomotives bicourant limitées auparavant aux 2 CC 21000 livrées en 1969 puis 2 autres en 1974 utilisées principalement sur Paris-Vallorbe et des BB 25100 sur des Paris-Besançon sauf s' ils fusionnent avec un autre train utilisant une locomotive à courant continu. Les BB 22200 assurent des trajets plus longs tel les trains de nuit reliant Paris à la cote d' Azur ne desservant pas Marseille-Saint-Charles, cette gare est disposée en terminus donc un rebroussement est nécessaire, un Paris-Nice arrive avec une locomotive à courant continu, est dételée et une locomotive bicourant prend le relais de l' autre coté du train. Opération inverse pour l' autre sens. Avec la jonction électrique sur la grande ceinture avec les 2 types de courant, ces mêmes BB 22200 sont utilisées sur des trains interréseaux aussi bien voyageurs que marchandises.
Après, 1985, la variété s' est réduite étant donné que les matériels les anciens ont progressivement disparus libérés par la mise en service du TGV. et le trafic fret était en baisse.

Répondre