De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
gk
Fécond
Messages : 538
Enregistré le : sam. 05 mai 2007, 12:16
Localisation : dans les montagnes

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par gk » sam. 09 nov. 2019, 12:35

Bonjour,

On m'a fait remarquer sur le forum d'à côté que :

>Si tu vends Bessèges tu vas le regretter longtemps, c'est toujours un crève coeur
>A moins que tu ne soit vraiment motivé pour construire un autre réseau

Ce à quoi j'ai répondu :
gk a écrit :Bonjour,

Et oui, mais la place est limité chez moi. J'ai bien conscience que ça prend un temps fou pour le vendre (cf précédent réseau), j'ai le temps de finir complètement le projet avec le dernier module.

Par ailleurs si je me décide sur un dépôt, c'est définitivement impossible de tout loger, de tout faire fonctionner tout seul. L'autre solution, serait de pouvoir le préserver quelque-part.

Je relance également l'idée d'un projet collaboratif. Pour un dépôt ça s'y prête. Il faudrait des groupes de travail :

- lot 1 : la voie, la découpe des traverses, la préparation des plateformes, la fabrication des aiguillage >> je veux bien prendre
- lot 2 la menuiserie >> idem, je peux superviser
- lot 3 : les bâtiments du dépôt
- lot 4 les ponts tournants
- lot 5 la fabrication et le montage des kits d'accessoires de voie et de vie
- lot 6 les bâtiments de la ville (citée cheminote)

Je pense qu'à 5 personnes, ça peut le faire.

Liste des personnes intéressées pour en discuter quelque part autour de Lyon :
- gk
- ...
ET finalement je trouve cela un idée intéressante. Puisque les clubs ont disparu, puisque les pratiquants sont relativement dispersés, puisque j'aime proposer des dioramas animés, on pourrait proposer une vitrine de ce qui se fait de mieux en matériel, voies, bâtiments et environnement ferroviaire. Tout seul, ça me paraît compliqué mais un grand projet en Lots qui pourrait être déplacé en expos et peut-être finir dans un "musée animé"

Un travail avec les acteurs, les artisans, des mécènes pour promouvoir le train, faire connaître les différentes structures. Idéalement entre 5 et 10 personnes pour animer le projet d'écrin pour le parc et ce qu'il est possible de faire.

Voilà une idée de dépôt avec celui d'Alès en 1958 et la retonde couverte qui a été en partie démolie, mais ça peut être tout autre chose.


Image

Image
gk
Réseau Bessèges

Tonton Jean
Expansif
Messages : 2535
Enregistré le : lun. 19 nov. 2007, 21:09

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par Tonton Jean » dim. 10 nov. 2019, 00:48

C'est une possibilité à ne pas négliger. Le CFFC est un club très dispersé, sans autre local que mon garage qui sert d'atelier. Nous travaillons un peu de cette manière.
Quelques points me semblent fondamentaux pour arriver à un résultat correspondant à la motivation initiale :
- le projet doit être défini avec la plus grande précision : époque, dimensions, mode de fonctionnement et ne pas se poser des questions en permanence pour savoir si l'on ajoute une voie supplémentaire ou si on enlève un bâtiment.
- cette cohérence doit être conservée pendant toute la durée de réalisation, les acteurs doivent s'y conformer.
- les différents éléments constitutifs doivent s'emboîter avec précision cela nécessite qu'à un moment, ils seront réunis pour vérifier les bons ajustements. Ensuite, chacun repart avec son élément pour la suite des travaux. Il faudra à nouveau les réunir pour obtenir une bonne continuité des voies. Ces éléments doivent être aisément transportables ; il faut une pièce assez grande pour les réunir.
- il faut assurer le financement du projet et fixer des échéances.
- chaque modéliste a son style. Là aussi, il faut imposer les couleurs, les patines, les traitements des sols pour obtenir une unité satisfaisante. C'est là un point difficile à obtenir car il demande une grande "discipline de groupe".

Le choix d'un dépôt réel est la meilleure base de départ ce qui n'exclut pas des adaptations indispensables pour que le projet ne soit pas gigantesque. Il y a eu tant de dépôts en France que le choix est vaste et il serait étonnant de ne pas découvrir celui "qui va bien". Le plan des voies, les bâtiments et leurs implantations sont définis, des photos existent pour affiner les détails "qui font vrai". Donc l'étape de concertation et de préparation sera très importante et il convient de lui accorder tout le temps nécessaire avant de lancer les travaux. Par exemple, nous avons travaillé durant 5 ans sur le projet avant de lancer la construction de la Maurienne.

Avatar du membre
gk
Fécond
Messages : 538
Enregistré le : sam. 05 mai 2007, 12:16
Localisation : dans les montagnes

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par gk » lun. 11 nov. 2019, 13:36

Bonjour Tonton Jean,

Merci pour ton retour sur cette pratique. Ce qui m’amène là c'est l'envie de faire un écrin pour le matériel et à la fois d'appréhender le temps nécessaire. Tout seul, c'est un travail de romains !
Je me pose bcp de questions avant d'entreprendre quelque chose. Comme indiqué dans les pages d'avant, "l'après Bessèges" pourrait être plein de choses différentes. Parmi ces projets, il y a celui d'une suite à la gare de Bessèges avec Gagnières, un puits de mine et in fine un dépôt.

Pour prendre ma décision et trouver la potentielle équipe, j'essaie de voir ce qu'on peut faire côté matériel

X5500-Gilkit.jpg
C'est un kit GilKit,

Tout cela est à la fois pour regarder comment je peux progresser dans la pratique de cette échelle et si j'arrive à me motiver pour un autre gros projet. Et pour cela, il faut du matériel fin et qui fonctionne bien. Et pour cela, REE est une bonne raison de continuer à cette échelle (même si REE est aussi une bonne raison pour changer d'échelle !)
gk
Réseau Bessèges

Avatar du membre
140J 23
Intarissable !
Messages : 4201
Enregistré le : sam. 19 janv. 2013, 17:27
Echelle pratiquée : Proto 87
Prénom : Joris
Club : Proto 87
Localisation : Près de Rouen
Âge : 44

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par 140J 23 » lun. 11 nov. 2019, 16:07

Un sacré montage !
Halte de Malaguet en proto !!!

Avatar du membre
Pascal_pmidi
Plâtrier du forum
Messages : 13062
Enregistré le : sam. 22 sept. 2007, 14:35
Site Internet : http://pascalcook.free.fr/
Localisation : France-Aude
Âge : 52

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par Pascal_pmidi » mar. 12 nov. 2019, 16:46

Et ça doit être tout petit ! :shock: :applause:
Pascal

Avatar du membre
gk
Fécond
Messages : 538
Enregistré le : sam. 05 mai 2007, 12:16
Localisation : dans les montagnes

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par gk » ven. 15 nov. 2019, 23:06

Bonsoir,

Voici l'état des lieux des kits commencés il y a bien longtemps.
IMG_0966c.jpg
IMG_0967S.jpg
Après un premier masticage et une sous-couche de X5800, on voit bien qu'il reste un long travail pour obtenir une bonne finition des angles et de la toiture. Et dire qu'avant la sous-couche ce n'était pas si mal à l'oeil !
Mais on s'approche d'une caisse d'autorail....
Il reste encore à récupérer la mécanique pour voir ce que ça dit.

Pour les Kits de wagons, la peinture finale est plus proche...

Bonne soirée,
gk
gk
Réseau Bessèges

Avatar du membre
François D
Intarissable !
Messages : 4411
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 22:26
Echelle pratiquée : [0]
Âge : 58

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par François D » sam. 16 nov. 2019, 08:37

C'est sûr c'est très petit mais c'est tout de même sacrément beau !

J'ai toujours trouvé que la phase "apprêt" mettait toujours très en valeur les kits et autres constructions (laiton etc...). Au moment de la peinture certains détails disparaissent visuellement. Je me souviens aussi des constructions de Popol32 et des photos qu'il mettait après sablage et apprêt .... là aussi, des pures merveilles !
FD

Avatar du membre
gk
Fécond
Messages : 538
Enregistré le : sam. 05 mai 2007, 12:16
Localisation : dans les montagnes

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par gk » dim. 08 déc. 2019, 18:50

Bonjour,

quelques nouvelles depuis le mois dernier. L'X5500 avance tranquillement. Il est maintenant doté d'une mécanique. Après avoir tenté de faire des bogies conforment et massacrer un châssis tomytec, je me suis résigné à garder les bogies d'origine pour conserver la qualité de roulement.
J'ai toujours des pb avec la finition de la toiture :colere: :colere: :colere:
IMG_1020s.jpg
Et pour les essieux, j'ai qd même réduit les boudins de roue à 0.3 mm J'ai laissé une roue d'origine pour la photo :
IMG_1018s.jpg

Et voici les essais en ligne.




Alors si la question vous démange : oui ça roule, oui c'est très sensible au déraillement :mdr: :mdr:
gk
Réseau Bessèges

Avatar du membre
Pascal_pmidi
Plâtrier du forum
Messages : 13062
Enregistré le : sam. 22 sept. 2007, 14:35
Site Internet : http://pascalcook.free.fr/
Localisation : France-Aude
Âge : 52

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par Pascal_pmidi » dim. 08 déc. 2019, 20:26

Elles sont très fines les roues, l'allure y est ! :applause:

Je vois ton problème de toiture, j'ai même l'impression que la toiture déborde de la caisse à l'extrémité compartiment voyageurs...
Pascal

Avatar du membre
gk
Fécond
Messages : 538
Enregistré le : sam. 05 mai 2007, 12:16
Localisation : dans les montagnes

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par gk » dim. 08 déc. 2019, 23:33

Bonsoir Pascal,

Oui, dans ce kit, le joint de toiture est manquant à la conception. Du coup j'ai bricolé mais ça se voit.
Il y a plein d'autres défauts sur le galbe ou des lacunes de couvre-joints sur la toiture.
Je suis en train de reprendre cela, chouette !


Bonne soirée,
gk
Réseau Bessèges

Avatar du membre
gk
Fécond
Messages : 538
Enregistré le : sam. 05 mai 2007, 12:16
Localisation : dans les montagnes

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par gk » lun. 09 déc. 2019, 20:27

Bonsoir,

Voilà une comparaison vite fait, les photos ne sont pas parfaitement de face, avec le telephone c'est pas si évident et mon reflex est cassé.

compar12.png.jpg
compar11.png.jpg
compar10.png.jpg
Il y a encore quelques modifs à faire, il est étonnamment trop bas, c'est rare en N, mais dans ce sens là c'est plus facile.
Encore du ponçage et du masticage à prévoir, mais le voir rouler est assez motivant.

g
gk
Réseau Bessèges

Avatar du membre
Pascal_pmidi
Plâtrier du forum
Messages : 13062
Enregistré le : sam. 22 sept. 2007, 14:35
Site Internet : http://pascalcook.free.fr/
Localisation : France-Aude
Âge : 52

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par Pascal_pmidi » lun. 09 déc. 2019, 21:07

Bon courage pour la suite de tes travaux.
La face de l'autorail, côté compartiment voyageurs, me paraît curieuse, est-ce la photo qui rend cet effet ou est-ce cette face qui semble être sans relief, voire enfoncée dans l'autorail ?
Pascal

Avatar du membre
gk
Fécond
Messages : 538
Enregistré le : sam. 05 mai 2007, 12:16
Localisation : dans les montagnes

Re: De Lourmarin à Bessèges ou pourquoi persévérer dans le N

Message par gk » lun. 09 déc. 2019, 23:17

merci Pascal pour le courage.
Pour la face avant il y a un pâté d'enduit à l'angle qui sera enlevé mais il y a surtout un pb sur la face avant. Le kit est particulièrement dur à monter sur cette partie et sans gabarit, c'est l'enfer, les pièces sont à souder "à la volée". Sur la face arrière, j'ai corrigé le tir presque comme il faut mais sur la face avant, pas assez.
J'ai normalement un X5800 à monter également, je verrai en fonction du premier ce que je fais. C'est mon premier kit d'autorail - j'ai bien commis une construction intégrale d'un x2400 il y a fort longtemps, irregardable aujourd'hui - et je ne pensais pas que ce soit si compliqué. A côté de ça, la 050B, c'est de la gnognotte.
Mais on ne peut pas tout réussir !
gk
Réseau Bessèges

Répondre