[TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Willy Mairesse
Bavard
Messages : 80
Enregistré le : jeu. 04 mai 2017, 17:15
Echelle pratiquée : Ho
Prénom : Willy

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Message par Willy Mairesse » dim. 19 août 2018, 16:44

 
Merci Alain :wink:
J'ai déjà pu compléter le tableau des CC 21000

Je me rappelle que la 72084 doit être la dernière 72000 sortie, et les fret avant.

Pour les 6500, il devait y avoir les fret et la 6512 de mémoire dans les derniers modèles, mais sous toutes reserves
Au diable mon ancien pseudo !

Daniel
Prolixe
Messages : 1836
Enregistré le : sam. 08 oct. 2005, 10:12

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Message par Daniel » dim. 19 août 2018, 17:36

J'avais l'impression du contraire puisque j'ai du attendre pour avoir les versions inox un an après la sortie des béton si je me rappelle bien.

Super les tableaux de Willy. Il faudrait aussi y reporter les différentes versions de mécaniques.
Daniel

Avatar du membre
morvan
Une promo? J'achète!
Messages : 16216
Enregistré le : sam. 13 août 2005, 12:28
Echelle pratiquée : HO & Z
Localisation : Colombes (92) & Clamecy (58)
Âge : 73

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Message par morvan » dim. 19 août 2018, 18:26

Entre 1967 et 2005, il m'en est tellement passé entre les mains, des TAB, que je n'ai jamais pensé à noter toutes les variantes, mais Roger Gérard était si perfectionniste que d'une fabrication à la suivante, pour un même modèle ( toutes numérotations confondues ), il y avait toujours un petit ou un gros morceau qui avait changé.
J'étais plus particulièrement fan des 141 R, car il n'y en avait pas de valables à l'époque sur le marché, et j'ai gardé les 875 et 1145 après avoir revendu une spéciale roues à rayons et tender sans rivets qu'il m'avait fait en 1970.
J'ai dû insister un bout de temps avant qu'il sorte la 72006 bleu isabelle.

En 2004 il avait même acheté un décodeur pour essayer de digitaliser
les CC et avait fraisé le lest intérieur pour y inclure un haut-parleur, malheureusement il a été rattrapé par la maladie.
Que de bons souvenirs pendant ces 38 ans de relations continues.
ALAIN

Philippe 59
Papotier
Messages : 138
Enregistré le : sam. 22 avr. 2006, 21:11
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Lille
Âge : 62

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Message par Philippe 59 » lun. 20 août 2018, 17:17

Merci à Willy MAIRESSE pour ces tableaux !
Je possède la 72068. Je l'avais commandée à M. GERARD en avril 2004 et je l'avais reçue en juin 2004.
Région Nord, époque 5.

Avatar du membre
Willy Mairesse
Bavard
Messages : 80
Enregistré le : jeu. 04 mai 2017, 17:15
Echelle pratiquée : Ho
Prénom : Willy

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Message par Willy Mairesse » lun. 20 août 2018, 22:32

Daniel a écrit :J'avais l'impression du contraire puisque j'ai du attendre pour avoir les versions inox un an après la sortie des béton si je me rappelle bien.

Super les tableaux de Willy. Il faudrait aussi y reporter les différentes versions de mécaniques.
Merci :wink:
Il y a peut-être d'autres modèles existants, ce n'est pas une liste complète avec certitude.

Pourquoi pas pour le mécanique. C'est faisable, mais il faut me fournir des infos fiables. Je crois connaitre 3 types de mécanique, mais je n'en suis pas sur.

Si les spécialistes peuvent nous donner des infos, je veux bien les centraliser et compléter les tableaux, et pourquoi pas rajouter aussi les 141 R !
Au diable mon ancien pseudo !

Daniel
Prolixe
Messages : 1836
Enregistré le : sam. 08 oct. 2005, 10:12

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Message par Daniel » mar. 21 août 2018, 01:33

Voici les différentes versions que je connais

1) moteur vertical solidaire du bogie : 1eres 6500.
2) moteur à plat 3 rapports de reduction : 3 commutateurs, feux blancs à ampoules, débrayage bogie moteur sur le haut du bogie, 6500.
3) moteur à plat 3 rapports de reduction micro commutateurs 6500 et 72000, feux blancs et rouges à ampoules, débrayage bogie moteur sur le haut du bogie. Moteur separé pour les ventilateurs sur le 72000.
4) gros moteur à volant d'inertie (en plomb, non équilibré !!!!! puis en laiton) 3 rapports de réduction, micro commutateurs, feux blancs à ampoules et rouges à led. Sur ces versions, il y a eu des séries à bogies à 2 parties isolées avec 2 palpeurs sur le dessus (une catastrophe au niveau prise de courant) et versions suivantes avec fil à l'arrière du bogie. Également séries à 2 ou 4 frotteurs. Débrayage bogie moteur par le dessous du bogie également sur les séries suivantes. Ventilateurs entrainés par le bogie moteur sur le 72000, également sur la série suivante.
5) moteur à carter fermé noir et gros volant d'inertie. 2 rapports de réduction. Feux blancs à ampoules et rouges à led, micro commutateurs. 6500, 72006, 72000 et 21000.
6) moteur Mabushi ou Bulher, 2 bogies moteurs, 1 seul rapport, feux blancs et rouges à led. 6500 et 72000 C+ et Fret et peut être 21000. Ventilateurs entrainés par engrenages sur le 72000.
Daniel

Avatar du membre
Bernard Bayle
Volubile
Messages : 2079
Enregistré le : lun. 15 nov. 2010, 15:59
Echelle pratiquée : 0, H0
Club : Juvisy-sur-Orge
Âge : 68

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Message par Bernard Bayle » mar. 21 août 2018, 08:17

Daniel a écrit :Voici les différentes versions que je connais
1) moteur vertical solidaire du bogie : 1eres 6500.
moteur horizontal solidaire du bogie avec carter à deux rapports de réduction et point mort au centre. C'est cette géniale mécanique qui a imposé le "surélargissement" de la caisse :siffle:
Mal assis, mais j'y reste.

Avatar du membre
Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar
Intarissable !
Messages : 4096
Enregistré le : mar. 14 févr. 2017, 23:37
Echelle pratiquée : De richter
Prénom : Antoine
Club : Indépendants associés
Localisation : Pays arverne
Âge : 35

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Message par Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar » mar. 21 août 2018, 08:44

Faudrait quand même que je m'en retrouve une, de ces 6500. Une 3ème sous série, pour faire bien.
Je gène ? Alors au revoir.

Avatar du membre
Booyaka
Prolixe
Messages : 1844
Enregistré le : dim. 22 déc. 2013, 03:20
Echelle pratiquée : HO
Localisation : ouest lyonnais

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Message par Booyaka » mar. 21 août 2018, 08:49

Bernard Bayle a écrit :
Daniel a écrit :Voici les différentes versions que je connais
1) moteur vertical solidaire du bogie : 1eres 6500.
moteur horizontal solidaire du bogie avec carter à deux rapports de réduction et point mort au centre. C'est cette géniale mécanique qui a imposé le "surélargissement" de la caisse :siffle:
Et en plus avec un induit 20 volts.

Photos des motorisations

JF

Avatar du membre
morvan
Une promo? J'achète!
Messages : 16216
Enregistré le : sam. 13 août 2005, 12:28
Echelle pratiquée : HO & Z
Localisation : Colombes (92) & Clamecy (58)
Âge : 73

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Message par morvan » mar. 21 août 2018, 11:43

Merci pour ce site que je ne connaissais pas .

Précision concernant les boites en bois :
Suite à un redressement fiscal de son chiffre d'affaires estimé par le nombre de boites en carton achetées, Roger Gérard se procura du contreplaqué léger et fabriqua lui-même ses boites, ce qui rendait l'estimation du nombre très aléatoire.
Cette période correspond à la fin de l'atelier rue Calmels, jusqu'à son déménagement aux Taillades.
ALAIN

Daniel
Prolixe
Messages : 1836
Enregistré le : sam. 08 oct. 2005, 10:12

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Message par Daniel » mar. 21 août 2018, 13:40

Bernard Bayle a écrit :
Daniel a écrit :Voici les différentes versions que je connais
1) moteur vertical solidaire du bogie : 1eres 6500.
moteur horizontal solidaire du bogie avec carter à deux rapports de réduction et point mort au centre. C'est cette géniale mécanique qui a imposé le "surélargissement" de la caisse :siffle:
Regarde le site cité plus bas, le moteur est bien vertical sur le bogie pour les premières séries.
Daniel

Talgo350
Prolixe
Messages : 1878
Enregistré le : mar. 24 déc. 2013, 12:27

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Message par Talgo350 » mar. 21 août 2018, 13:53

Ca ne fait aucun doute :

Image

C'est renversant :ange3:
Fichiers joints
TAB.jpg
TAB.jpg (30.03 Kio) Vu 595 fois

Avatar du membre
Bernard Bayle
Volubile
Messages : 2079
Enregistré le : lun. 15 nov. 2010, 15:59
Echelle pratiquée : 0, H0
Club : Juvisy-sur-Orge
Âge : 68

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Message par Bernard Bayle » mar. 21 août 2018, 13:57

-1) nous n'avons pas la même notion de la verticalité et de l'horizontalité.
-2) j'ai été parmi le premiers acquéreurs de CC 6500 TAB et à cause de la médiocrité de cette motorisation, je l'ai plus d'une fois démontée pour essayer d'en tirer quelque chose, sans succès.
-3) je te recommande d'aller consulter les Loco-Revue du début des années 70 dans lesquelles TAB faisait la pub de lancement pour ses CC. A l'époque, il publiait une photo N&B du châssis motorisé puisqu'il prétendait vendre la caisse séparément du châssis (240 F chaque, soit 480 F la locomotive, le tiers de mon salaire de l'époque).
Mal assis, mais j'y reste.

Talgo350
Prolixe
Messages : 1878
Enregistré le : mar. 24 déc. 2013, 12:27

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Message par Talgo350 » mar. 21 août 2018, 14:20

Oui, c'est normal puisqu'il a commercialisé les chassis seuls en premier pour financer la fabrication du moule de la caisse.Comme tous les artisans de l'époque donc (Loco-Diff par ex).
Les chassis de 1ère génération étaient de vraies daubes, c'est vrai, mais dès la seconde, c'est le top (si on excepte le pignon moteur fragile, mais très facile à trouver et à changer).

Avatar du membre
Phil77
Prolixe
Messages : 1914
Enregistré le : sam. 27 déc. 2008, 14:56
Echelle pratiquée : ho et G US
Prénom : Philippe
Club : Meaux
Localisation : 77
Âge : 57

Re: [TAB] Un Artisan, un Homme, une Histoire, des "CC"...

Message par Phil77 » mar. 21 août 2018, 15:00

Même si les proportions sont fausse , la philosophie de ces machines est irremplaçable actuellement niveau fiabilité(notamment en club ), entretien- démontage facile sans cassé ou perdre des micros pièces à chaque opération de maintenance, noblesse du couplage moteur-transmission (pas des moteurs chinois à deux balles) ,câblage-soudures surdimensionné (section des fil )masse du modèle au passage des aiguilles ,un plaisir qu'aucune des productions actuelles ne m'apporte ,de peur de" cassé" à la moindre erreur de prise en main ; plus de 30 ans sans problème majeur(troisième génération); par contre difficile à numériser ,je ne regrette pas le prix payé à l'époque, la qualité reste .

Répondre