Page 321 sur 341

Re: A la découverte de Chinon St Jacques en H0

MessagePublié: Jeu 06 Juil 2017, 17:08
par François Pignon
Nul doute que ces fusils, tout droit sortis de la fange de l'impasse vont attirer quelques nouveaux emm€#§ements au pauv' maire Armand Bandoulière !
Et que le "Blaireau" va se faire une joie de transformer ce fait divers en un nième mythe railleur ! :noel:

Re: A la découverte de Chinon St Jacques en H0

MessagePublié: Ven 07 Juil 2017, 16:08
par Djak
Bonjour les gars... :D

Et oui cher François : toute la commune va vivre dans l'attente de la prochaine lecture de la "une" du BdT sous la plume de John Vievtaboui, mais pour l'heure...

Les vacances approchant, il convient de boucler cette affaire dans les délais les plus brefs, afin, cher lectorat de ne pas gâcher les vôtres, avec une affaire aussi sordide dont vous ne connaîtriez pas l'issue. Or donc, Nicolas Epain-Prenel, égoutier de son état, est tombé sur un véritable arsenal en cherchant à déboucher les égouts de l'impasse des Blaireaux.

Image
Ce fut enfin le tour d'une caisse de munitions... Nicolas n'en revenais pas, et il alla chercher le réconfort de la citerne du camion du même nom, pour s'y adosser quelques instants et reprendre ses esprits...

Image
Reparti en chasse, il remonta un petit tonneau, autrement dit un tonnelet, rempli de poudre : l'affaire était d'importance et le mystère s'opacifiait...

Image
Cet arsenal était composé de Mauser à bretelles datant de la dernière guerre, et d'un grand nombre de fusils Lebel, ces fusils qui firent la gloire de l'armée française, bien que fabriqués à Cadix en Espagne. Frédéric Lopez, allez savoir pourquoi, en tira une de ses plus célèbre opérette, magnifiée par la voix et le charme de Luis Mariano : " Le Lebel de Cadix ", dont les paroles disaient à peu près ceci...
Le Lebel de Cadix a une crosse de velour...
Le Lebel de Cadix met dans le mille toujours...
Etc...


Image
Le butin étant conséquent, Gaston Tainétonton chef égoutier de son état, décida de prévenir les gendarmes de la Brigade Motocycliste Blindée, dirigée conjointement par le chef Centurion et le capitaine Armand Duképi, dit le Cardinal...

Image
Notez que les dits gendarmes n'avaient pas besoin d'être prévenu, le téléphone arabe fonctionnant parfaitement grâce à Ludovic Simplet, qui hurlait à la cantonade : " On a trouvé des fusils, on trouvé des... quoi déjà... ah oui : des fusils... ".

Image
Nicolas Epain-Prenel pouvait être fier de lui, quant à Galipot Lipette, il continuait d'asticoter les hôtes des égouts à la barre de fer, apportant ainsi sa modeste contribution à l'assainissement de ce bien triste quartier...

Image
Les gendarmes arrivèrent enfin...
Nous sommes donc rassurés en attendant la suite de ce bien mystérieux feuilleton... :mrgreen: :clown: :diable:

A+
Djak

Re: A la découverte de Chinon St Jacques en H0

MessagePublié: Ven 07 Juil 2017, 16:23
par Erijakgarage2
Salut Djak, alors là..." Le Bel de cadix" :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:
A+ à te lire, encore et encore... :arrow:

Jacques

Re: A la découverte de Chinon St Jacques en H0

MessagePublié: Ven 07 Juil 2017, 17:56
par Philippe de l'Est
:applause: :mdr: :applause: :mdr: :applause:

épices et toux !

Philippe de l'Est

Re: A la découverte de Chinon St Jacques en H0

MessagePublié: Sam 08 Juil 2017, 18:53
par Djak
Bonjour et merci les gars... :D

Les gendarmes sont donc sur place : autant dire que l'affaire est quasiment résolue, lorsqu'on connaît la sagacité doublée d'une clairvoyance rare, des militaires de la BMB chinonaise...

Image
Le brigadier Oscar Naidenote, une nouvelle recrue, se chargea de la déposition de Nicolas Epain-Prenel, découvreur du stock d'armes...

Image
Cependant que le capitaine Duképi évaluait à la louche la puissance de feu de tout cet arsenal : " Ce sont pratiquement toutes des armes de concours, et il y a là l'équivalent de la puissance de feu d'un croiseur...", se dit-il en aparté avec lui même...

Image
Le chef Centurion et son adjoint Dussiflet chevauchant leurs rutilantes BM arrivèrent à leur tour sur les lieux de la découverte fortuite...

Image
Pour être perplexes, les hommes de la BMB l'étaient...
Qui avait bien pu cacher un tel armement dans cet égout, au point de le boucher ?... :gne: :gne:

Image
Une telle découverte justifia le présence d'une équipe de choc dépêchée par le BLAIREAU de TOURAINE, a savoir Le journaliste John Vievtaboui, et son photographe Hector Péloche...

Image
Les deux hommes se mirent aussitôt au boulot, ce qui ne manquât pas d'agacer les enquêteurs assermentés de la brigade...

Nous en resterons là pour cette semaine, bon dimanche et à lundi si le coeur vous en dit... :mrgreen: :clown: :D

A+
Djak

Re: A la découverte de Chinon St Jacques en H0

MessagePublié: Lun 10 Juil 2017, 18:45
par Djak
Bonjour les gars... :D

Retrouvons nos bonshommes là où nous les avions laissés samedi soir...

Image
A tout hasard, on fit venir Maurice Aroual, l'homme qui venait de défrayer la chronique avec ses Chafouettes au LSD, en vertu d'un vieux dicton local disant à peu près ceci : qui a bu, boira...

Image
L'affaire drainait sur les lieux un grand nombre de curieux, au rang desquels figuraient quelques curieuses, telle Sidonie Patouillard, celle là même qui avait failli faire fuir les troupes alliées en 1944 dans un trop grand élan de patriotisme *, accompagnée de Rolande Deron-Ceveau, spécialisée elle dans les cors en tous genres...
____________
* Voir page 208 de ce fil.

Image
La COCITOUR, dépêchée sur place par la GAUMONT pour les actualités filmées précédant les films était à pied d'oeuvre avec Gilles Berlariaga derrière l'oeilleton de l'imposante caméra, cependant que John Vievtaboui préparait ses questionnements * auprès des témoins de la découverte...
___________
De nos jours, le mots "questionnement" a été remplacé par interview...

Image
Un qui n'en menait pas large, c'était not'gars Maurice... Il aurait voulu se faire tout petit petit, voire disparaître de l'impasse, mais le chef Centurion gardait un oeil réprobateur sur lui, l'oeil de l'homme qui sait que l'autre sait...

Image
Toute cette agitation laissait indifférente Paulette Tapin, qui en haut des marches de l'impasse exerçait son art. Il ne passait pas grand monde en cet endroit, mais Paulette était une dilettante de la passe : elle travaillait à son compte * et n'était pas pour le travail cadencé, ces cadences qui nuisent tant à la qualité de l'ouvrage...
_____________
* Aujourd'hui on dirait d'elle qu'elle était une sorte d'auto entrepreneuse avant l'heure...

Laissons là Paulette, et les protagonistes de cette bien étrange affaire, nous les retrouverons demain, car cette enquête doit être bouclée avant le 14 juillet, et pis c'est tout.
:clown:

A+
Djak

Re: A la découverte de Chinon St Jacques en H0

MessagePublié: Mar 11 Juil 2017, 15:54
par Djak
Bonjour les gars... :D

Or donc, pendant que Paulette médite sur son avenir et qui sait sur l'avenir de l'humanité en haut des marches de l'impasse, les investigations policières se poursuivent au niveau le plus bas, c'est à dire à celui qui est au ras des égouts...

Image
Il va de soi que le maire de la commune Armand Bandoulière se devait d'être présent sur les lieux de la découverte, et cela en compagnie de ses plus proches adjoints...

Image
Cabotin comme pas deux il se fendit d'une déclaration face à l'imposante caméra de la COCITOUR, pour les actualités filmées de la GAUMONT...
" Bla bla bla... et pour tout dire, nous retrouvons là les armes glorieuses de nos résistants qui il n'y a pas si longtemps nous libérèrent du joug nazi... Admirez ces fiers fusils Lebel fabriqués à Cadix qui firent tant pour la grandeur de la France... Entonnons cette chanson dédiée à leur grandeur, cet hymne à la liberté reconquise grâce à eux, et qui fait que nous sommes encore là aujourd'hui... "
Et d'entonner à pleine voix la fameuse chanson :
" Le Lebel de Cadix à la crosse de velours...
Le Lebel de Cadix met dans le mille toujours...

Etc... La chanson se terminant par :
" Tac Tac Tac aille aille aille (2 fois) Met dans le mille toujours..." *
_______________
* Cette chanson écrite par Francis Lopez et non par Frédéric comme dit par erreur dans un précédent message se terminait donc par Tac Tac Tac qui représentait le bruit des coups de feu, et aille aille aille qui décrivait le cri du gars qui était en face et qui recevait le pruneau... CQFD.

Image
Ce fut un grand moment d'émotion que d'entendre sortant de ces poitrines patriotes cet ode à liberté, à la fraternité, et j'en passe... Le seul qui ne chanta pas fut Maurice Aroual, et cela ne passa pas inaperçu : je vous rappelle que le chef Centurion l'avait à l'oeil, et...

Image
Il demanda à l'éclairagiste de la COCITOUR de lui braquer le projecteur dans les yeux afin qu'il le questionnât... Oscar Naidenote procéda à la retranscription des déclarations du fromager, qui se mit à table...

Image
Mais qu'a donc bien pu avouer Maurice Aroual ?...
C'est ce que nous découvrirons peut-être demain, et en attendant, :mrgreen: :clown: :diable:

A+
Djak

Re: A la découverte de Chinon St Jacques en H0

MessagePublié: Mar 11 Juil 2017, 18:59
par Daniel Gaymard
Le réseau de Djak, c'est comme les Galeries Lafayette, il se passe toujours quelque chose !
Et puis c'est peut-êrtre pas tout ?

Re: A la découverte de Chinon St Jacques en H0

MessagePublié: Mar 11 Juil 2017, 19:03
par Prof
A deux mains, donc Image

Re: A la découverte de Chinon St Jacques en H0

MessagePublié: Mar 11 Juil 2017, 20:57
par Brisso 32
Oh la fauuuuuute !

On ne dit pas au ras des égouts mais au rats des zégouts.

aille aille aille

:clown: :clown: :clown:

Re: A la découverte de Chinon St Jacques en H0

MessagePublié: Mer 12 Juil 2017, 15:42
par PJRo
Djak a écrit: tous les déshérités qui y habitent bon grès mal grès,

Nos interventions sont pavées de bonnes intentions, tu le sais bien.

Re: A la découverte de Chinon St Jacques en H0

MessagePublié: Mer 12 Juil 2017, 16:07
par Djak
Bonjour les p'tits gars... :D

Nous touchons z'au but... Toute la vérité va vous être révélée dans cet ultime épisode, et croyez moi, elle n'est pas très reluisante, la preuve...
:gne: :gne: :gne:

Image
Acculé dans ses derniers retranchements, Maurice Aroual avoua que ce stock d'armes était sien... Enfin presque... En fait, avec J. Tergnier le pâtissier jadis victime d'un arrêté anti-pâtisseries qu'il n'avait toujours pas digéré, et quelques autres fortes têtes, ils avaient amassé toutes ses armes afin de renverser l'équipe municipale par le biais d'un putsch artisano-commercial...

Image
Les enquêteurs n'en croyaient pas leurs oreilles... Depuis Diên Biên Phu ils n'avaient pas connu de situation plus préoccupante pour l'avenir du pays, et un terrible cas de conscience se posait à eux : devaient-ils laisser cet homme vendre à nouveau du fromage aux honnêtes chinojacquiens ? L'affaire n'était pas simple.

Image
Magnanime, Armand Bandoulière décida d'un pardon envers tous les conjurés, insistant sur le fait qu'une ville de l'importance de Chinon St-Jacques ne pouvait se passer d'un marchand de fromage. Toutefois, il s'arrogeait le droit de confisquer les armes au profit de l'Amicale des Chasseurs de Galinettes Cendrées, dont il était heureux hasard, le président.

Image
Le butin fut exposé devant la table où avait été dressé à la hate un petit buffet, et chacun put admirer la qualité de l'armement extrait des égouts de la ville, égouts qui au passage se trouvaient ainsi débouchés...

Image
Nicolas Epain-Prenel reçu une standing ovation pour sa prodigieuse découverte, cependant que mademoiselle Pichet invitait les nombreuses personnes à prendre le verre de l'amitié...

Image
La fanfare avait été convoquée, et Honoré Clédesol entama son programme musical par l'air célèbre déjà mentionné tout au long de cette enquête, à savoir : Le Lebel de Cadix, sans émouvoir pour autant les pochtrons du coin...

Image
Le putsch artisano-commercial avait été déjoué, la fanfare jouait sans fausses notes, un gouleyant Chinon égayait les papilles de la nombreuse assistance, et enfin Maurice Aroual venait de jurer de ne plus recommencer ce genre de plaisanterie. Le chef Centurion pouvait donc boire sans retenu, tout comme le capitaine Duképi, l'affaire était close pour le plus grand bien de tout le monde, et les fêtes du 14 juillet s'annonçaient sans nuages, ce qui fut bien entendu tant mieux.
:shock: :D :mrgreen: :clown: :diable:

A+
Djak

Re: A la découverte de Chinon St Jacques en H0

MessagePublié: Mer 12 Juil 2017, 17:22
par Serge de Bollène
Quelle aventure, ah mais quelle aventure! (dixit André Dussolier dans "Les enfants du marais" ).

Heureusement, tout finit bien, et la municipalité aura toute la sérénité requise pour la préparation de la fête nationale qui approche. :)

Re: A la découverte de Chinon St Jacques en H0

MessagePublié: Mer 12 Juil 2017, 17:44
par Brisso 32
Un épisode Bien Bien Fou :ange3: :ange3: :ange3:

Re: A la découverte de Chinon St Jacques en H0

MessagePublié: Mer 12 Juil 2017, 21:28
par Bombardier
Hello

Superbe réseau Djak :coeur1: Et que dire de tes bâtiments :coeur1:

D'ailleurs , existe t'il une fiche pour le garage du père Naudin ? J'ai trouver pour Bofag mais pas vu pour l'autre ?

A+