Sectionneur, interrupteur de section etc... 1500 V

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Christophedeb
Schtroumpf de base
Messages : 28687
Enregistré le : jeu. 08 déc. 2005, 17:53
Echelle pratiquée : H0
Prénom : Christophe
Localisation : Pusignan, Rhône
Âge : 52

Re: Sectionneur, interrupteur de section etc... 1500 V

Message par Christophedeb » mar. 16 avr. 2019, 05:52

Tu mets à la terre le fil vers lequel tu veux approcher, donc oui, normalement pour visiter la toiture par exemple. Ça évite qu'un bout de fil de contact se retrouve à un potentiel indéterminé. Indéterminé car il n'est plus relié au 1500 ou au 25000 et il n'est pas à la terre. Donc on ne connait pas la tension qui peut s'y trouver. Et avec les tensions induites, on ne sait jamais, ça grimpe vite :!:
Y a comme un goût d'pomme

Avatar du membre
François D
Intarissable !
Messages : 4247
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 22:26
Echelle pratiquée : [0]
Localisation : JOUE
Âge : 58

Re: Sectionneur, interrupteur de section etc... 1500 V

Message par François D » ven. 19 avr. 2019, 15:31

...merci Christophe !
Entre temps j'avais retrouvé sur un vieux document disponible sur le net, la confirmation de cette disposition électrique.

Le sectionneur avance.
J'ai inversé un des 2 dispositifs de sectionnement. De même, ne trouvant pas de photo détaillée d'un "double" sectionneur, j'ai préféré mettre les talons à la terre par 2 câbles séparés et non pas par un câble commun. ça m'aurait paru plus logique, mais on ne sait jamais...
De même, le cheminement des barres électriques reliées aux isolateurs des consoles n'est peut-être pas rigoureusement exact mais là aussi, je n'ai pas l'impression que tout soit normalisé. Il y a visiblement pas mal de situations différentes (toujours d'après des photos trouvées ici ou là).

L'allure générale est respectée même en vision rapprochée.
Sablage, apprêt.
IMG_4370  LR.jpg
IMG_4370 LR.jpg (86.51 Kio) Vu 817 fois
IMG_4371  (2)  LR.jpg
IMG_4371 (2) LR.jpg (59.14 Kio) Vu 817 fois
FD

Avatar du membre
Christophedeb
Schtroumpf de base
Messages : 28687
Enregistré le : jeu. 08 déc. 2005, 17:53
Echelle pratiquée : H0
Prénom : Christophe
Localisation : Pusignan, Rhône
Âge : 52

Re: Sectionneur, interrupteur de section etc... 1500 V

Message par Christophedeb » sam. 20 avr. 2019, 07:00

L'allure est plus que là :applause: Tout au plus manque-t-il les axes des différentes articulations :siffle:

:arrow: :arrow: :arrow: :arrow: :ange:
Y a comme un goût d'pomme

Avatar du membre
hmc
Démonstratif
Messages : 1558
Enregistré le : lun. 22 déc. 2008, 14:44
Echelle pratiquée : ZERO
Club : CFC
Localisation : Yvelines

Re: Sectionneur, interrupteur de section etc... 1500 V

Message par hmc » sam. 20 avr. 2019, 16:44

Christophedeb a écrit :
sam. 20 avr. 2019, 07:00
Tout au plus manque-t-il les axes des différentes articulations :siffle:
Et la peinture en brun brillant (humbrol N°10) la porcelaine des isolateurs, et en vert ceux en verre (of course). Pauvres mouches :siffle:
C'et magnifique :applause:
jp
Je suis parfois HC

KTX-2010
Bavard
Messages : 78
Enregistré le : dim. 08 oct. 2017, 20:22
Echelle pratiquée : HO
Prénom : M'hamed

Re: Sectionneur, interrupteur de section etc... 1500 V

Message par KTX-2010 » dim. 21 avr. 2019, 00:10

Avec un peu de retard sur le rôle des principaux appareils de coupure
Un disjoncteur coupe sur un court-circuit (rôle principal) ! Il coupe aussi en cas de surcharge ou défaut
Un interrupteur coupe en charge pour sa valeur nominale. (en 1500V, on les considère comme des sectionneurs pouvant couper en charge)
Un sectionneur n'est manoeuvré qu'à vide, c'est-à-dire sous tension et surtout pas de consommation.
Pour manoeuvrer un sectionneur, il faut s'assurer qu'il n'y a aucun engin moteur panto en l'air ou consommant du courant aussi minime soit il
Un sectionneur à talon de terre est en réalité relier au rail (directement soit à un point mileu de self). Il est manoeuvré tout comme un sectionneur sans talon de terre. C'est un appareil visible qui permet d'un simple coup d'oeil de voir que l'intallation où l'on doit intervenir est bien protégée. Il permet de protéger le personnel travaillant à proximité d'installations caténaire d'une éventuelle dérive ou d'une erreur d'aiguillage d'un engin électrique.
Pour l'indication "Caténaire à plus 6 mètres", c'était la glorieuse époque où le mécanicien montait sur la toiture de la locomotive pour aller vérifier ses pantographes (abaissés) alors que la LAC était sous tension (1500 V uniquement). En dessous de 6 m, interdiction de monter en toiture. Depuis pas mal temps (au moins 20 ans au pif), interdiction de monter en toiture quelles que soient la hauteur.

KTX-2010
Bavard
Messages : 78
Enregistré le : dim. 08 oct. 2017, 20:22
Echelle pratiquée : HO
Prénom : M'hamed

Re: Sectionneur, interrupteur de section etc... 1500 V

Message par KTX-2010 » dim. 21 avr. 2019, 22:55

Christophedeb a écrit :
mar. 16 avr. 2019, 05:52
Tu mets à la terre le fil vers lequel tu veux approcher, donc oui, normalement pour visiter la toiture par exemple. Ça évite qu'un bout de fil de contact se retrouve à un potentiel indéterminé. Indéterminé car il n'est plus relié au 1500 ou au 25000 et il n'est pas à la terre. Donc on ne connait pas la tension qui peut s'y trouver. Et avec les tensions induites, on ne sait jamais, ça grimpe vite :!:
Quelques précisions encore
Pour les neutres, c'est plus complexe.
En 1500 V, il y a le double isolement. Ces neutres peuvent être mis sous tension ou à la masse (rail) selon que l'on travaillait sous tension ou à la masse. C'est assez complexe à expliquer en quelques lignes. Il me semble que le travail sous tension n'est PLUS autorisé maintenant à la SNCF. La RATP, c'était interdit.
En 25000 V, à cause de l'induction, il n'y a pas de neutre. C'est sous tension ou à la masse. En principe pas de neutre sauf qu'il y a des exceptions malgré tout : la caténaire neutre de section de séparation de phases, les zones de protection d'une zone mise à la masse, et les portiques souples de voies principales. Donc mise u rail lors des interventions sur les installations. Les portiques souples de LAC de voies secondaires n'ont pas de neutre (caténaire ou fil tram).

Avatar du membre
François D
Intarissable !
Messages : 4247
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 22:26
Echelle pratiquée : [0]
Localisation : JOUE
Âge : 58

Re: Sectionneur, interrupteur de section etc... 1500 V

Message par François D » dim. 21 avr. 2019, 23:05

Merci KTX-2010 pour toutes ces informations.
J'espère qu'il n'y aura pas d'erreurs trop grossières sur mes modules.
FD

KTX-2010
Bavard
Messages : 78
Enregistré le : dim. 08 oct. 2017, 20:22
Echelle pratiquée : HO
Prénom : M'hamed

Re: Sectionneur, interrupteur de section etc... 1500 V

Message par KTX-2010 » ven. 26 avr. 2019, 23:02

Pour le moment ce que je vois est absolument correct. Bravo, car ce n'est pas évident avec toute la quincaillerie caténaire.

Avatar du membre
François D
Intarissable !
Messages : 4247
Enregistré le : mer. 27 déc. 2006, 22:26
Echelle pratiquée : [0]
Localisation : JOUE
Âge : 58

Re: Sectionneur, interrupteur de section etc... 1500 V

Message par François D » dim. 28 avr. 2019, 21:51

Merci KTX-2010. J'ai été averti par hmc de la pertinence de ton analyse alors j'ai intérêt à faire attention à ce que je poste....

.... et hop, un loupé ! :oops:
J'ai oublié de replacer sur la LAC les sectionneurs à cornes. J'ai la flemme de refaire mes photos, merci de faire travailler son imagination ! :wink:

L'interrupteur de section double est terminé, les isolateurs en porcelaine dits "à fut massif" sont peints, ceux en vert également (cf talon des sectionneurs).
1ère levée de panto pour la 25187.
Le vieux poteau est venu s'entasser sur le tas de ferraille au 1er plan. (au 1er plan également, le poteau "imaginaire" qui fera la jonction avec le module n°2).
_DSF1201 (2)  LR.jpg
_DSF1201 (2) LR.jpg (89.66 Kio) Vu 425 fois
FD

Répondre