Lignes menacées de fermeture

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Igis
Éloquent
Messages : 362
Enregistré le : mer. 08 juin 2016, 20:47
Prénom : Jean-Philippe

Re: Lignes menacées de fermeture

Message par Igis » ven. 18 mai 2018, 21:51

Je pense que notre ami Fa85 a répondu à la question dans son message d'il y a deux jours.

De l'incompétence il pourrait y en avoir dans une organisation de travaux, quitte à faire avaler de l'argent non prévu au départ, mais de là à omettre de l'entretien pour conserver une ligne.

Non, tout cela est bien orchestré par les milieux autorisés.
Lenteur et confusion comme le dit Fa85, pour gagner du temps au départ.
Après viendra se greffer autre chose et le système rendra toute réouverture impossible.

Avatar du membre
adagio63
Messages : 39
Enregistré le : sam. 05 déc. 2009, 04:50
Echelle pratiquée : HO
Prénom : JM
Localisation : Auvergne
Âge : 62

Re: Lignes menacées de fermeture

Message par adagio63 » ven. 18 mai 2018, 23:24

"Ainsi, les trains vont être remplacés par des bus. Si des travaux de sécurité peuvent être menés, il faudra trouver les financements, évalués à 1 million par kilomètre, soit plus de 40 millions d’euros"

Soit 1000 € au mètre. Un professionnel peut il nous décrire le cahier des charges ?..

Gilles74
Prolixe
Messages : 1777
Enregistré le : ven. 19 août 2016, 17:06
Echelle pratiquée : HO

Re: Lignes menacées de fermeture

Message par Gilles74 » sam. 19 mai 2018, 08:12

adagio63 a écrit :"Ainsi, les trains vont être remplacés par des bus. Si des travaux de sécurité peuvent être menés, il faudra trouver les financements, évalués à 1 million par kilomètre, soit plus de 40 millions d’euros"

Soit 1000 € au mètre. Un professionnel peut il nous décrire le cahier des charges ?..
Il y a trois mois, je voyageais dans un TER avec de l'autre coté 4 cadres de la traction, gestionnaires de terrain. Une partie de leur conversation a été consacrée aux devis délirants proposés pas SNCF Réseau pour le moindre travail, dans le cas présent il était juste sujet de prises de courant dans la Feuille d'un Dépôt. De leur avis, un devis chez un bon électricien pouvait diviser la facture jusqu'à 4.....mais ils ont l'obligation de passer par SNCF Réseau!
Quand aux sous qui disparaissent....... no comment.....

141TA425
Éloquent
Messages : 393
Enregistré le : dim. 02 nov. 2008, 15:52
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Baptiste
Club : CCAC
Localisation : IDF 95, Corrèze, Cantal.

Re: Lignes menacées de fermeture

Message par 141TA425 » sam. 19 mai 2018, 10:13

Limoges-Angoulême est l'archétype même du j'm'enfoutisme de SNCF Réseau. Au début il était question de la remettre en service pour fin Juin, et d'un coup, je ne sais pas quelle magie cela c'est produit, il fut décidé que cela ne serait effectif que vers Septembre. On peut donc laissé supposé que SNCF Réseau essaye de dissuader les gens de prendre cette ligne, et même de faire en sorte que les collectivités jettent l'éponge afin de fermer cette ligne qu'ils jugent déficitaire après l'avoir bien essoré au niveau horaire, état de la voie etc!

Ils font pareil avec la ligne de Limoges à Brive via Nexon, ou le coût des travaux au niveau de Vignols suite à l'affaissement s'éléve au alentours de 500000 mille euros. Mais SNCF Réseau et l'Infrapôle ne sortiront l'argent que si la Région sort les 3 Millions pour rénover la partie entre Saint Yrieix et Objat.
Mais en même temps, cette ligne doit fermer à la fin de l'année, aucuns sillons n'a été créé pour les prochains services.. Le sort de cette ligne est donc couru d'avance! Des travaux à l'économie seront réalisé pour sécurisé le talus et après ça sera tout!

Et s'en est de même pour la ligne Limoges Angoulême, en tout cas, ça sent tout cela à plein nez...

Avatar du membre
Badan
Fécond
Messages : 551
Enregistré le : jeu. 04 juin 2009, 17:05

Re: Lignes menacées de fermeture

Message par Badan » sam. 19 mai 2018, 15:44

Ligne (Tours) de Joué-lès-Tours à Chinon.

Ligne (Tours) de Joué-lès-Tours à Loches.
Au chevet des lignes secondaires

Élus, usagers et syndicats de cheminots sont au moins d’accord sur une chose : pas touche aux lignes secondaires… qui vont pourtant très mal.

Lundi dernier entre les gares de Saint-Pierre et de Tours, hier devant celle de Joué-lès-Tours : la bataille du rail se déplace sur le terrain régional, celui petites lignes menacées de disparition dans le rapport Spinetta. Le symbole est intéressant. Joué s’est doté d’une gare en 1875 pour l’ouverture de la ligne des Sables-d’Olonne (aujourd’hui Chinon). En 1878 est réalisée la ligne de Montluçon dessinant ainsi une large courbe autour de l’agglomération en direction de Loches. Et Joué devint dans les gazettes « la cité ceinturée d’acier ».

Un coût de rénovation à 250 M€

Clin d’œil ou pied de nez à son histoire ? « Ces deux lignes, comme d’autres dans la région considérées comme peu fréquentées, sont menacées de fermeture et il est impensable de laisser faire », ont clamé ensemble les cinq organisations syndicales des cheminots de la région Centre - Val de Loire. Les chiffres de fréquentation tombent : 528.000 voyageurs par an par le train dans un corridor ferroviaire qui draine 55.000 habitants, dont 11.000 pour le pôle urbain de Loches.

La suite dans La Nouvelle République de ce jour.
Salutations ferroviaires

laurent95
Bavard
Messages : 65
Enregistré le : dim. 26 mai 2013, 11:18

Re: Lignes menacées de fermeture

Message par laurent95 » dim. 27 mai 2018, 15:54

Bonjour à tous,
Y aura t-il quelqu’un qui immortalisera le dernier train au Tréport pour Abbeville ce soir ?
Malheureusement je pourrai pas m’y rendre

15063
Prolixe
Messages : 1921
Enregistré le : lun. 07 mars 2011, 09:15

Re: Lignes menacées de fermeture

Message par 15063 » lun. 28 mai 2018, 09:22

Depuis qu'il y a les Hauts de France à la place des deux régions, les fermetures se multiplient : en plus ces celles ci, il y a eu :
- Ascq-Orchies
- St Pol sur Ternoise - Etaples

Avec les fermetures programmées des deux autres lignes de St-Pol et le quasi abandon de la desserte voyageurs sur Hirson-Charleville.

Yves02
Prolixe
Messages : 1629
Enregistré le : mar. 05 déc. 2017, 19:04
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Yves
Localisation : TERGNIER (02)
Âge : 54

Re: Lignes menacées de fermeture

Message par Yves02 » sam. 27 avr. 2019, 12:00

Bonjour,
Sur la ligne n° 325 (Paris-Nord) - Épinay-Villetaneuse - (Beauvais) - (Abancourt) - Le-Tréport-Mers, la circulation des trains est interrompue depuis le 28 mais 2018 entre Beauvais (PK 78), et Le-Tréport - Mers (PK 182)(ainsi que sur sa "sœur", la ligne d'Abbeville à Eu).
Des travaux sont en cours, pour un montant de 75 M€.
A Aumale (76), (PK 136), la voie a été renouvelée: Traverses en béton monobloc, attaches Nabla, Rail en barres normales, éclisses 6 trous

La nouvelle voie, côte Le-Tréport:
Aumale Voie rénovée vers Le-Tréport, et enrobé sur le quai 230419 (2).JPG
Aumale Voie rénovée vers Le-Tréport, et enrobé sur le quai 230419 (1).JPG
La nouvelle voie côté Beauvais:
Aumale Voie rénovée vers Beauvais, enrobé sur le quai, et halle Marchandises 230419 (1).JPG
Aumale Voie rénovée vers Beauvais, enrobé sur le quai, et tas de Tr Bois déposées 230419 (1).JPG
Aumale Voie rénovée vers Beauvais, enrobé sur le quai, et tas de Tr Bois déposées 230419 (2).JPG
Au niveau des joints, 4 traverses en bois ont été mises en place. Ces dernières supportent mieux les chocs occasionnés par le passage des trains, sur le joint:
Aumale Nouvelle voie avec Tr Béton, BN et Tr Bois aux joints 230419 (1).JPG
Aumale Nouvelle voie avec Tr Béton, BN et Tr Bois aux joints 230419 (2).JPG

Dans la cour marchandises, près de la halle, on y trouve des bungalows, des engins de chantier, et un tas de vieilles traverses en bois:
Aumale Halle et Bungalow dans la cour Marchandises 230419 (1).JPG
Aumale Engins dans la cour Marchandises 230419 (1).JPG
Aumale Véhicule SAGES-Rail 230419 (1).JPG
Réouverture de la ligne prévue le 15 décembre 2019.
Bien à vous
Yves

Fabien 45
Fécond
Messages : 505
Enregistré le : mar. 19 sept. 2017, 13:35

Re: Lignes menacées de fermeture

Message par Fabien 45 » sam. 27 avr. 2019, 13:03

Les 2 lignes menant à Eu et le Tréport sont fermées, définitivement pour l' une, le temps de travaux de rénovation pour l' autre. C' est la ligne par Beauvais qui sera réouverte. Pour aller d' Amiens au Tréport, il faudra passer par Abancourt. Espérons que les horaires entre les Rouen-Amiens-(Lille) et Beauvais-le Tréport seront adaptés. Le destin est le contraire de Dieppe. Pour accéder à cette ville depuis Paris, il y avait une ligne directe par Pontoise et Gisors et une autre plus longue par Rouen. Depuis l' électrification Paris-Rouen, le trafic sur la ligne directe a baissé au profit de Rouen. La section terminale Dieppe-Serqueux a disparu mais le reste de la ligne va servir pour le trafic fret entre Le Havre et la région parisienne, voire au delà. Je suis étonné que ce ne soit pas la ligne par Abbeville. qui ait été favorisée. Je crois avoir une idée de la raison: la gare terminus se trouve sur 2 communes se trouvant sur 2 départements différents. La section Abancourt-Le Tréport se trouve près de la frontières de ces 2 départements donc arrivé à Abancourt, on peut aller coté Amiens ou coté Rouen en fonction de son attachement.

Fabien 45
Fécond
Messages : 505
Enregistré le : mar. 19 sept. 2017, 13:35

Re: Lignes menacées de fermeture

Message par Fabien 45 » sam. 27 avr. 2019, 15:08

Badan a écrit :
ven. 18 mai 2018, 19:02
Les élus «sortent les crocs» pour la ligne Angoulême-Limoges

Alors que la ligne est toujours déserte, SNCF Réseaux en reste au silence radio. Ras-le-bol des élus qui bloqueront la gare d’Angoulême le 6 juin.

Cette fois, ils en ont ras la casquette de n’avoir aucune réponse à leurs questions, de ne rien voir bouger sur leur ligne Angoulême-Limoges. «Depuis le 13 mars, jour où on nous a dit que la ligne ne serait interrompue qu’un mois, il ne se passe rien, on ne sait rien. SNCF Réseaux ne nous répond pas. C’est du mépris absolu», dénonce Philippe Bouty, le président de Charente limousine.

Pire, ils ont découvert par hasard que les milliers de traverses entreposées à Saillat en Haute-Vienne et qui devaient être posées sur la ligne cet été ont tout simplement... disparu! «Même les maires qui ont une gare ne sont pas tenus informés de quoi que ce soit.»

La suite dans Charente Libre du jeudi 17 mai.

Image

À Chasseneuil, comme sur toute la ligne, la gare est déserte.

Photo archives Majid Bouzzit.
C' est dommage que cette ligne soit fermée, pour aller de Bordeaux à Limoges, elle a 3 avantages pour rapport au passage par Périgueux:
1/ absence de rebroussement, il y en a 1 obligatoire à Périgueux. C' est vrai que les trains automoteurs ont accéléré cette manoeuvre.
2/ il y a une section électrifiée plus longue de Bordeaux à Angoulême, limitée à Coutras par Périgueux.
3/ avec la mise en service du TGV Océane, la section Angoulême-Bordeaux a connu une baisse de fréquentation donc des sillons ont été libérés. La ligne Limoges-Périgueux partiellement à voie unique est le tronc commun avec les relations Limoges-Agen.

Z3700
Causant
Messages : 216
Enregistré le : dim. 05 nov. 2017, 08:25
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Philippe
Club : AFAC
Localisation : Senlis oise
Âge : 68

Re: Lignes menacées de fermeture

Message par Z3700 » sam. 27 avr. 2019, 16:11

Pour aller d' Amiens au Tréport, il faudra passer par Abancourt

D'Amiens, via Abbeville, au Tréport le plus simple est d'emprunter le train puis le car que de passer par Abancourt.

Comment défendre le train alors que cette ligne n'était desservie depuis des années par quelques AR quotidien sans que cela ne déclenche beaucoup de réaction parmis une population n'empruntant jamais ou presque ce mode de transport et donc peu concerné.

Pour les lignes à faible trafic un mode d'exploitation innovant serait la seule solution et avec du matériel plus adapté que les X 735000, malheureusement les tentatives du passé ont rarement été couronnées de succès voir, dans les années 50/60, les tentatives d'autorails légers comme les FNC ou les 150 ch ou en 1990 les trois autorails X 97150 en Bretagne.

laurent95
Bavard
Messages : 65
Enregistré le : dim. 26 mai 2013, 11:18

Re: Lignes menacées de fermeture

Message par laurent95 » sam. 27 avr. 2019, 17:05

Bonjour à tous,
Quelle sera la teneur de la future desserte Beauvais - Le Treport ?
Y aura t-il toujours une desserte directe depuis Paris Nord le dimanche ?

Yves02
Prolixe
Messages : 1629
Enregistré le : mar. 05 déc. 2017, 19:04
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Yves
Localisation : TERGNIER (02)
Âge : 54

Re: Lignes menacées de fermeture

Message par Yves02 » sam. 27 avr. 2019, 22:26

15063 a écrit :
lun. 28 mai 2018, 09:22
Depuis qu'il y a les Hauts de France à la place des deux régions, les fermetures se multiplient : en plus ces celles ci, il y a eu :
- Ascq-Orchies
- St Pol sur Ternoise - Etaples

Avec les fermetures programmées des deux autres lignes de St-Pol et le quasi abandon de la desserte voyageurs sur Hirson-Charleville.
Bonsoir,
Une petite nuance toutefois, afin de ne pas tout mettre sur le dos de la région Hauts-de-France.
Les lignes Abbeville - Eu - Le-Tréport; et Hirson - Charleville, sont à cheval avec les régions mitoyennes (Normandie pour la 1ère, et Grand-Est pour la seconde).
La région Hauts-de-France n'a pas vocation à payer pour les autres régions.
La ligne Ascq - Orchies, a été fermée en 2015. La nouvelles région Hauts-de-France, a été créée au 1er janvier 2016 !
Bien à vous
Yves

Fabien 45
Fécond
Messages : 505
Enregistré le : mar. 19 sept. 2017, 13:35

Re: Lignes menacées de fermeture

Message par Fabien 45 » dim. 28 avr. 2019, 09:11

La desserte voyageurs sur Hirson-Charleville n' a jamais été très fournie pour une double voie électrifiée. Cette opération était principalement prévue pour le trafic fret très important à l' époque puisque cette ligne reliait les 2 plus grandes régions industrielles. Depuis décembre, un TER relie Lille et Charleville en moins de 2 heures.

Y25
Expansif
Messages : 2418
Enregistré le : dim. 08 janv. 2006, 11:36
Localisation : 93140 Bondy
Âge : 69

Re: Lignes menacées de fermeture

Message par Y25 » dim. 28 avr. 2019, 09:20

Yves02 a écrit :
sam. 27 avr. 2019, 22:26
(...)
Les lignes Abbeville - Eu - Le-Tréport; et Hirson - Charleville, sont à cheval avec les régions mitoyennes (Normandie pour la 1ère, et Grand-Est pour la seconde).
La région Hauts-de-France n'a pas vocation à payer pour les autres régions.
(...)
Ça, c'est un souci. Toutes ces lignes interrégionales (non empruntées par TGV ou liées à la desserte très grande banlieue IdF) ont du souci à se faire. Certaines, reliant des métropoles régionales peuvent s'en sortir (notamment Lille - Rouen via Amiens, voire même Nantes - Bordeaux eu égard aux travaux de voie en cours) grâce à des accords entre régions, mais beaucoup d'autres, en particulier celles passant sur les franges de ces régions (comme la ligne des Causses) risquent de perdre leur continuité (obligation de prendre plusieurs trains en correspondance plus ou moins pertinente ou même abandon de tronçons). Le tourisme, tant qu'il restera des fans de parcours en trains, peut en sauver certaines (ligne des Cévennes), mais c'est fragile surtout si une nature agressive (inondations, éboulements, etc.) et ses dégâts ou destructions d'ouvrages s'en mêle.

Répondre