Un curieux mode de manoeuvre

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
D.Vauvillier
Compteur de revues
Messages : 8165
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 21:52
Echelle pratiquée : HO
Site Internet : http://www.chrf.fr
Localisation : Val-d'Oise

Un curieux mode de manoeuvre

Message par D.Vauvillier » sam. 19 août 2006, 17:22

Après le cheval, place au moteur moderne.
Cependant il n'est pas courant de voir des tracteurs à chenille pour ce type d'usage.
Image

Chaque tracteur est équipé d'une traverse en bois pour la pousse. Celui de gauche semble aussi utiliser un cable pour la traction.
Jamais vu ça auparavant.
Patton sur FRANCE FERROVIAIRE

Avatar du membre
sixtifs
Volubile
Messages : 2177
Enregistré le : lun. 24 oct. 2005, 23:12
Echelle pratiquée : HOe, HOm, HOf, OO9
Site Internet : http://forum.e-train.fr/viewtopic.php?t=31709
Localisation : OO9society, AMFI

Message par sixtifs » dim. 20 août 2006, 06:29

Probable récupération de surplus de chassis de tanks Renault FT17 de la première guerre mondiale. Du MIMO échelle 1 mètre pour 100 cm en quelque sorte ! L'utilisation des chenilles risque d'être agressive pour la voie.

Merci pour cette photo, très instructive.
Serait-il possible d'avoir un scan centré sur le couvert à guérite pour mieux voir les détails ?
C'est peu fréquent de voir des wagons pris sous cet angle avec un bon éclairage. Je remarque aussi sur cette photo, la disparité des hauteurs de toits des wagons, donc une probable disparité des modèles.
Ep 1,2,3 HO,HOm,HOe, PME-iste

Murielle (compte supprimé à sa demande)

Message par Murielle (compte supprimé à sa demande) » dim. 20 août 2006, 07:34

j'irai voir à grand quevilly si je retrouve les chenilles :mrgreen:

Avatar du membre
D.Vauvillier
Compteur de revues
Messages : 8165
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 21:52
Echelle pratiquée : HO
Site Internet : http://www.chrf.fr
Localisation : Val-d'Oise

Message par D.Vauvillier » dim. 20 août 2006, 07:34

sixtifs a écrit :Probable récupération de surplus de chassis de tanks Renault FT17 de la première guerre mondiale.
A mon avis pas du tout des surplus. Mais Renault a fabriqué des tracteurs agricoles et forestiers chenillés basés sur la cinématique du FT17 (modèle d'ailleurs conçu à son compte et proposé à l'armée ensuite ...)
Du MIMO échelle 1 mètre pour 100 cm en quelque sorte ! L'utilisation des chenilles risque d'être agressive pour la voie.
Sûr, mais ils se déplacent latéralement comme le montre la vue.

Merci pour cette photo, très instructive.
Serait-il possible d'avoir un scan centré sur le couvert à guérite pour mieux voir les détails ?
Désolé, c'est le scan d'origine, piqué sur le Web, je n'ai pas la carte.
C'est peu fréquent de voir des wagons pris sous cet angle avec un bon éclairage. Je remarque aussi sur cette photo, la disparité des hauteurs de toits des wagons, donc une probable disparité des modèles.
Patton sur FRANCE FERROVIAIRE

Avatar du membre
232 u 1
Loquace
Messages : 1120
Enregistré le : lun. 15 août 2005, 10:58
Localisation : Valenciennes

Message par 232 u 1 » dim. 20 août 2006, 22:52

232

Avatar du membre
D.Vauvillier
Compteur de revues
Messages : 8165
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 21:52
Echelle pratiquée : HO
Site Internet : http://www.chrf.fr
Localisation : Val-d'Oise

Message par D.Vauvillier » lun. 21 août 2006, 07:48

Ça pourait bien être ça.
Patton sur FRANCE FERROVIAIRE

Avatar du membre
JCDan
Un plot, deux plots...
Messages : 617
Enregistré le : ven. 26 août 2005, 09:31
Echelle pratiquée : HO + HOe
Localisation : Oise normande
Âge : 72

Message par JCDan » lun. 21 août 2006, 09:46

sixtifs a écrit : .....
Serait-il possible d'avoir un scan centré sur le couvert à guérite pour mieux voir les détails ?
C'est peu fréquent de voir des wagons pris sous cet angle avec un bon éclairage. Je remarque aussi sur cette photo, la disparité des hauteurs de toits des wagons, donc une probable disparité des modèles.
Bonjour,
La partie supérieure de ce wagon, en angle, avec le "serre-freins "(l'homme) est parfaitement visible page 90 de l'ouvrage "Au cœur des trains" (Clive Lamming...) Ed. Hachette 2003.
Cordialement ! :wink:

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2699
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Re: Un curieux mode de manoeuvre

Message par JH LAVIE » lun. 21 août 2006, 11:19

D.Vauvillier a écrit :Après le cheval, place au moteur moderne.
Cependant il n'est pas courant de voir des tracteurs à chenille pour ce type d'usage.
Image

Chaque tracteur est équipé d'une traverse en bois pour la pousse. Celui de gauche semble aussi utiliser un cable pour la traction.
Jamais vu ça auparavant.
L'utilisation de tracteurs à chenille n'est effectivement pas très courante dans cette fonction. Par contre, manoeuvrer avec un tracteur sur roues "routières" a été très très fréquent dans un grand nombre de gares au moins jusqu'à la fin du XXe siècle.

Je pense que c'est la Cie du Midi - qui n'avait pas misé sur le locotracteur - qui a poussé le plus loin l'usage généralisé de ce type de manoeuvre (qui a des photos Midi? Quelle marque,les tracteurs?).

Sur les autres réseaux, ces véhicules ont été cantonnés à certaines fonctions bien précises.

A la SNCF, on en trouve en grand nombre dans les années 50/60, mais je passe directement à 1971 où là, j'ai vu :
• L'usage le plus fréquent est celui du "tracteur de piste" ou "tracteur pousse" souvent surnommé "BOuc" par les Agents de manoeuvres (surnom parfois appliqué aux Yoyo) dans les cours de débord pour desservir plus particulièrement les voies en impasse embranchées dans le sens opposé au sens normal de la manoeuvre. Le sens normal de la manoeuvre, c'est celui où le locotracteur (ou la locomotive) pousse sa rame à débrancher. Si un wagon est à livrer sur une voie branchée en sens inverse, une longue perte de temps est nécessaire pour "faire le tour" de la rame pour la pousser en sens inverse et l'opération n'est d'ailleurs pas toujours possible. D'où l'usage du "tracteur pousse", qui prend en charge justement ce type de manoeuvre (l'alternative au tracteur pousse est l'usage du cabestan électrique).

• Mais pourquoi avoir branché une voie "à l'envers", me demanderez-vous? D'abord, cette voie peut avoir été posée ainsi pour desservir un emplacement concédé à un client du rail. Mais le cas le plus général de la voie "branchée àl'envers" est celle des wagons rails routes UFR mal tournés. Dans la plupart des gares qui assuraient le trafic UFR, il y avait ainsi une voie des "mal tournés". (voir reportage d'époque dans Correspondances n°18 (avec photos). Même principe pour le chargement des remorques RPW permettant de livrer des wagons à domicile. Ainsi, la gare de Lorient faisait appel au tracteur pousse pour cet usage dans les années 80 : le tracteur pousse refoulait le wagon sur la remorque routière, tractée par un puissant tracteur routier.

• Autre usage du "tracteur pousse" : le tassage des coupes dans certains triages notamment sur l'Est, dans les entrevoies avaient été bitumées pour cet usage.

• Le tracteur pousse le plus célèbre est le Bauche (un exemplaire conservé au Musée d'Ambérieu) monté sur bandages caoutchouc. Bauche = marque de tracteurs agricoles de la région de Versailles dans les années 30 produisant notamment des tracteurs de vigne. A la SNCF = peints en vert 306. Encore utilisés en renfort dans les années 70 ! A partir des années 60, arrivée de tracteurs Renault sur pneus agricoles peints parfois en "orange Renault d'origine", mais plus souvent repeint en jaune clair très vif.

Avatar du membre
D.Vauvillier
Compteur de revues
Messages : 8165
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 21:52
Echelle pratiquée : HO
Site Internet : http://www.chrf.fr
Localisation : Val-d'Oise

Message par D.Vauvillier » lun. 21 août 2006, 11:33

Intéressant.
Patton sur FRANCE FERROVIAIRE

Avatar du membre
D.Vauvillier
Compteur de revues
Messages : 8165
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 21:52
Echelle pratiquée : HO
Site Internet : http://www.chrf.fr
Localisation : Val-d'Oise

Message par D.Vauvillier » lun. 21 août 2006, 11:39

Dans la plupart des gares qui assuraient le trafic UFR, il y avait ainsi une voie des "mal tournés". (voir reportage d'époque dans Correspondances n°18 (avec photos). Même principe pour le chargement des remorques RPW permettant de livrer des wagons à domicile.
Donc il y avait aussi un quai en bout de la voie des "mal tournés".

Personnellement j'ai eu l'occasion de faire des débarquements de véhicules en marche arrière, faute que la rame entière était mal tournée vis à vis du seul quai en bout. Les véhicules étaient autonomes, ce n'était pas des remorques.
Patton sur FRANCE FERROVIAIRE

Avatar du membre
sim
Comparse de bac à sable
Messages : 1156
Enregistré le : mer. 05 juil. 2006, 09:44
Localisation : klang
Âge : 28

Message par sim » mar. 22 août 2006, 18:15

un bon nombre de chars renault FT 17 un etaient "civilisés" en enlevant la tourelle. A mon avis ce ne sont pas d'anciens char. Ils auraient des plaques de blindage
Sim, CFL for ever

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2699
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Message par JH LAVIE » mer. 23 août 2006, 09:52

D.Vauvillier a écrit :
Dans la plupart des gares qui assuraient le trafic UFR, il y avait ainsi une voie des "mal tournés". (voir reportage d'époque dans Correspondances n°18 (avec photos). Même principe pour le chargement des remorques RPW permettant de livrer des wagons à domicile.
Donc il y avait aussi un quai en bout de la voie des "mal tournés".

Personnellement j'ai eu l'occasion de faire des débarquements de véhicules en marche arrière, faute que la rame entière était mal tournée vis à vis du seul quai en bout. Les véhicules étaient autonomes, ce n'était pas des remorques.
D'après ce que j'ai pu voir, le quoi (haut) des "mal tournés" était normalement réservé aux remorques rail route UFR.
Donc "normalement"... Et il y avait bien sûr des exceptions.

Avatar du membre
Prof
MIMO pur jus
Messages : 26479
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 22:23
Echelle pratiquée : H0
Prénom : Michel
Club : RMC Castres
Site Internet : http://rail.castrais.free.fr
Localisation : 81-Castres
Âge : 76

Re: Un curieux mode de manoeuvre

Message par Prof » mer. 23 août 2006, 23:29

JH LAVIE a écrit :Je pense que c'est la Cie du Midi - qui n'avait pas misé sur le locotracteur - qui a poussé le plus loin l'usage généralisé de ce type de manoeuvre (qui a des photos Midi? Quelle marque,les tracteurs?).


Et, coïncidence, il me semble bien que le wagon est un Nfs MIDI.

Image
Je suis toujours mimo d'Oc

Avatar du membre
JCDan
Un plot, deux plots...
Messages : 617
Enregistré le : ven. 26 août 2005, 09:31
Echelle pratiquée : HO + HOe
Localisation : Oise normande
Âge : 72

Message par JCDan » jeu. 24 août 2006, 09:08

Bonjour,
Ce serait donc le même wagon, ici, sur le réseau du P.O. ?
Photo (de l'ouvrage évoqué plus haut) reproduite à titre documentaire (Collection C. Lamming).

Image

Cordialement :wink:

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2699
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Re: Un curieux mode de manoeuvre

Message par JH LAVIE » jeu. 24 août 2006, 10:17

Prof a écrit :
JH LAVIE a écrit :Je pense que c'est la Cie du Midi - qui n'avait pas misé sur le locotracteur - qui a poussé le plus loin l'usage généralisé de ce type de manoeuvre (qui a des photos Midi? Quelle marque,les tracteurs?).


Et, coïncidence, il me semble bien que le wagon est un Nfs MIDI.

Image



Arghh!!! Serait-on en présence de tracteurs de manoeuvres Midi? Prof s'est-il intéressé à ce sujet?

Répondre