Les plus longs parcours sans changer de train

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Pierre B
Intarissable !
Messages : 13154
Enregistré le : sam. 13 août 2005, 13:20
Echelle pratiquée : H0
Localisation : France

Quelle erreur ?

Message par Pierre B » lun. 30 nov. 2009, 12:48

EC 64 a écrit : . . . ] Voilà deux billets Lyon Perrache - Lyon Pardieu : même date, même train, mais pas même catégorie de voyageurs -> chercher l'erreur

Je paye pour jouer avec mes trains. C'est bien normal que ceux qui jouent avec des trains 87 fois plus grands payent aussi quelque chose. :)
Pierre

Avatar du membre
miss marpeul
Comparse de bac à sable
Messages : 57
Enregistré le : dim. 13 sept. 2009, 19:39
Localisation : voie 56½"

Message par miss marpeul » lun. 30 nov. 2009, 13:23

Le site SNCF le propose :



ce que j'admire c'est que le billet coûte 1,20 et l'assurance 1,80 :clown: :applause:
1,61803398875² = 2,61803398875

Avatar du membre
Antiquaire
Éloquent
Messages : 371
Enregistré le : lun. 24 mars 2008, 23:43
Localisation : Châlons en Champagne - Paris

Message par Antiquaire » lun. 30 nov. 2009, 22:36

Salut

Désolé de revenir sur l'origine du quizz, mais je propose un Brest - Briançon qui existait il y a encore 2 ans.

Le départ de Brest se faisait vers 16-17h, pour une arrivée à Briançon vers 10h30 (8h30 à Veynes), en UIC couchettes...
Fred DIDELOT

Avatar du membre
EC 64
Intarissable !
Messages : 15981
Enregistré le : lun. 21 janv. 2008, 12:13
Echelle pratiquée : H0 (ep IV-V)
Club : AFAC Paris
Site Internet : http://pagesperso-orange.fr/EC64
Localisation : PARIS (F)

Message par EC 64 » mar. 01 déc. 2009, 08:24

Antiquaire a écrit :Salut

Désolé de revenir sur l'origine du quizz, mais je propose un Brest - Briançon qui existait il y a encore 2 ans.

Le départ de Brest se faisait vers 16-17h, pour une arrivée à Briançon vers 10h30 (8h30 à Veynes), en UIC couchettes...

Le record ? A vue de nez, cela doit faire dans les 1300 km par Paris (ou GC) : Brest - Paris (500), Paris - Briançon (800)
EC 64, toujours en veille...

Thierry PORCHER
Le retour du Jedi
Messages : 14292
Enregistré le : dim. 06 avr. 2008, 14:21
Localisation : Strasbourg

Message par Thierry PORCHER » mar. 01 déc. 2009, 13:35

EC 64 a écrit :
Antiquaire a écrit :Salut

Désolé de revenir sur l'origine du quizz, mais je propose un Brest - Briançon qui existait il y a encore 2 ans.

Le départ de Brest se faisait vers 16-17h, pour une arrivée à Briançon vers 10h30 (8h30 à Veynes), en UIC couchettes...

Le record ? A vue de nez, cela doit faire dans les 1300 km par Paris (ou GC) : Brest - Paris (500), Paris - Briançon (800)


Il faudrait connaître l'itinéraire, effectivement ! Brest-Paris par ligne classique : plus de 620 km ... :!: et Paris-Briançon par Veynes plus de 850 ... :siffle:
Maître Yoda/15000 et Pk addict

Avatar du membre
Volavoile
Communicatif
Messages : 794
Enregistré le : ven. 05 mars 2010, 04:52
Localisation : paris

Message par Volavoile » dim. 18 avr. 2010, 16:10

J'ai vu il y a une quinzaine d'années un "La tour de Carol - Quimper"
Lobbyiste lozérien et icaunais

Gilles74
Prolixe
Messages : 1615
Enregistré le : ven. 19 août 2016, 16:06
Echelle pratiquée : HO

Re: Les plus longs parcours sans changer de train

Message par Gilles74 » mar. 18 sept. 2018, 18:44

Passé par hasard sur ce sujet! Intéressant!
Pour le Brest Briançon, l'itinéraire passait par Le Mans, Versailles, la GC par Massy et Orly, et rebroussement à Valenton. Je l'ai assuré une fois de Saint-Brieuc à Valenton, avant l'électrification du dernier tronçon vers Brest. Avec la 25502, 15 voitures couchettes DEV complètes. Et retour haut le pieds Trappes. Belle tournée!
Un parcours de plus de 1000 kilomètres avec un TAC entre Strasbourg et Quimper par Metz, relais 15000/22200 à Vaires, puis la GC jusqu'à Versailles, prise d'une tranche Lille Le Croisic acheminée jusqu'à Nantes. On doit avoisiner les 1200 kilomètres.

Woessner
Exubérant
Messages : 2632
Enregistré le : sam. 27 mai 2017, 17:16
Echelle pratiquée : HO
Prénom : WeekEnd

Re: Les plus longs parcours sans changer de train

Message par Woessner » mar. 18 sept. 2018, 22:08

Volavoile a écrit :Un parcours de plus de 1000 kilomètres avec un TAC entre Strasbourg et Quimper par Metz, relais 15000/22200 à Vaires, puis la GC jusqu'à Versailles, prise d'une tranche Lille Le Croisic acheminée jusqu'à Nantes. On doit avoisiner les 1200 kilomètres.
Strasbourg - Metz (changement de bout + rajout de 2 voitures + 2 DD) - Vaires (en 16500 !) : 484 kilomètres.
Compléter par Vaires - Quimper ?

rail45
Communicatif
Messages : 849
Enregistré le : lun. 20 févr. 2012, 23:43
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Pierre
Club : ATOM Orléans
Site Internet : http://www.connaissance-du-rail.com/.
Localisation : Orléans

Re: Les plus longs parcours sans changer de train

Message par rail45 » mar. 18 sept. 2018, 22:50

En Russie, le trajet Moscou - Rostov - Krasnodar - Sochi - Adler n'est peut-être pas le plus long sans changer de train mais est certainement le plus long sans changer de locomotive : 1 761 km (en un peu moins de 24 h) pour les trains 102 et 104. Et cela avec des locomotives Alstom.

rail45
Communicatif
Messages : 849
Enregistré le : lun. 20 févr. 2012, 23:43
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Pierre
Club : ATOM Orléans
Site Internet : http://www.connaissance-du-rail.com/.
Localisation : Orléans

Re: Les plus longs parcours sans changer de train

Message par rail45 » mar. 18 sept. 2018, 22:54

Pour le Trans-Sibérien c'est 9 258 km de Moscou à Vladivostok, 7 622 km de Moscou à Pékin via la Mongolie et 8 961 km pour le train qui contourne la Mongolie via Manzhouli.

Gilles74
Prolixe
Messages : 1615
Enregistré le : ven. 19 août 2016, 16:06
Echelle pratiquée : HO

Re: Les plus longs parcours sans changer de train

Message par Gilles74 » mer. 19 sept. 2018, 05:50

Woessner a écrit :Strasbourg - Metz (changement de bout + rajout de 2 voitures + 2 DD) - Vaires (en 16500 !) : 484 kilomètres.
Compléter par Vaires - Quimper ?
Dans les années 80/90, il y avait deux liaisons entre l'Est et l'Ouest.
Le train dont je parle était un C160 assez tendu, donc très agréable pour un train de nuit, pas le temps de sombrer dans une certaine torpeur. Il ne circulait qu'une fois par semaine, 6 voitures couchettes UIC, 2 DD, la tranche Lille de 6 couchettes UIC. Je l'ai toujours relevé à Vaires avec une 22200 pour remplacer une 15000. Ca faisait une belle nuit, haut le pieds de Trappes à Vaires, puis l'étape jusqu'à Nantes, repos et retour le soir avec le même train. Sur un service on continuait jusqu'au Croisic avec la tranche Lille.... Le temps de dormir et hop, ballade en bord de mer, avant le retour! Ce train acheminait des porte-autos jusqu'à Auray et Quimper.
Il y avait un autre train TAC sur la même liaison dans la semaine, un TAC plus hétéroclite, lui C120, assuré en 25500 au départ de Vaires. Possible que ce soit celui ci qui était assuré en 16500 sur l'Est, je n'ai pas souvenir de l'engin que l'on relayait à Vaires.
Il était C120 car les porte-autos étaient des STVA articulés. La compo comportait une ou deux voitures-lits T2, puis des couchettes UIC voire Corail.
Pour le kilométrage, Versailles Nantes c'est 378 kilomètres, plus une cinquantaine de Vaires. Nantes Quimper j'ignore. dans l'ordre de 250 kilomètres?

Gilles74
Prolixe
Messages : 1615
Enregistré le : ven. 19 août 2016, 16:06
Echelle pratiquée : HO

Re: Les plus longs parcours sans changer de train

Message par Gilles74 » mer. 19 sept. 2018, 06:12

rail45 a écrit :En Russie, le trajet Moscou - Rostov - Krasnodar - Sochi - Adler n'est peut-être pas le plus long sans changer de train mais est certainement le plus long sans changer de locomotive : 1 761 km (en un peu moins de 24 h) pour les trains 102 et 104. Et cela avec des locomotives Alstom.
les parcours d'engins moteurs sont parfois énigmatiques. le paris Moscou est assuré de Berlin Lichtenberg à Terespol avec le même engin. puis ( c'était le cas en 2016 ) une vieille EP07 polonaise ( si je ne me trompe pas ) assurait le petit tronçon frontalier, ceci dans les deux sens. Peut-être une question de circuits de voie?
Puis un engin RZD 25 Kv de Brest à Viazma ( gare commutable ) et une machine 3000v jusqu'à Moscou.
Je crois savoir que maintenant c'est une EP20 ( bicourant )des RZD qui assure ce train, donc possible que l'étape Moscou Brest soit assurée avec un seul engin?
Modifié en dernier par Gilles74 le jeu. 20 sept. 2018, 16:26, modifié 1 fois.

rail45
Communicatif
Messages : 849
Enregistré le : lun. 20 févr. 2012, 23:43
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Pierre
Club : ATOM Orléans
Site Internet : http://www.connaissance-du-rail.com/.
Localisation : Orléans

Re: Les plus longs parcours sans changer de train

Message par rail45 » mer. 19 sept. 2018, 10:33

Je ne peux pas te dire si c'est la seule et même machine qui fait l'étape Moscou - Brest-Litovsk (1 094 km).
Par contre c'est bien une EP20 de Moscou à Adler.
Pour info, si vous n'êtes pas de nationalité russe, il est désormais impossible d'emprunter le Paris - Moscou, le Nice - Moscou, ou le Berlin - Moscou de bout en bout, du moins dans le sens France ou Allemagne - Russie.
En effet, depuis que les biélorusses autorisent les européens à atterrir à l'aéroport de Minsk sans visa, les russes ne permettent plus d'entrer par voie terrestre (routière et ferroviaire) dans leur pays via la Biélorussie, même avec un visa russe en bonne et due forme.
Auparavant, il y avait des accords entre russes et biélorusses au niveau du contrôle des visas à la frontière avec les pays de la Comunauté Européenne (Pologne et Lituanie), les biélorusses se chargeant du travail et les contrôles étant plus réduits à l'entrée en Russie.
Mais comme on peut désormais entrer en Biélorussie sans visa via l'aéroport de Minsk (et uniquement via cet aéroport), cela ne plait pas aux russes.
Ce n'est pas cela qui va favoriser le taux de remplissage de ces trains.
Par contre, à priori on peut prendre ces trains au retour, sans avoir oublié bien sûr de se procurer un visa de transit pour la Biélorussie, puisque l'on entre pas dans le pays via l'aéroport de Minsk !
Je sais c'est compliqué mais c'est comme cela.
Si vous voulez absolument aller en Russie par voie terrestre, il faut donc contourner la Biélorussie, soit par l'Ukraine au sud, soit par la Lettonie ou l'Estonie au nord.
Vu le nombre de trains permettant d'accéder en Lettonie ou en Estonie depuis la Pologne, on n'est pas arrivé !
Il faut faire :
- Varsovie - Bialystok
- Bialystok - Kaunas (vendredi, samedi, dimanche uniquement)
- Kaunas - Vilnius
- Vilnius - Daugavpils (samedis, dimanches uniquement)
Puis soit :
- Daugavpils - Krustpils
- Krustpils - Zilupe - Moscou ou St Pétersbourg (voitures directes)
ou
- Daugavpils - Riga
- Riga - Valga
- Valga - Tartu
- Tartu - Tapa
- Tapa - Narva - St Pétersbourg - Moscou

Sinon le Paris - Moscou est tout de même accessible pour un trajet de nuit entre Paris et Berlin et est même en vente sur non.sncf.
Le site de la SNCF vend même le trajet Paris - Moscou mais oublie de préciser qu'il faut être de nationalité russe pour pouvoir l'emprunter jusqu'aux rives de la Moskova.

Gilles74
Prolixe
Messages : 1615
Enregistré le : ven. 19 août 2016, 16:06
Echelle pratiquée : HO

Re: Les plus longs parcours sans changer de train

Message par Gilles74 » mer. 19 sept. 2018, 16:10

rail45 a écrit :Auparavant, il y avait des accords entre russes et biélorusses au niveau du contrôle des visas à la frontière avec les pays de la Comunauté Européenne (Pologne et Lituanie), les biélorusses se chargeant du travail et les contrôles étant plus réduits à l'entrée en Russie.
En mai 2016, il n'y avait aucun contrôle à la frontière entre la Biélorussie et la Russie. C'est lors de l'arrêt après le pont sur la Bug, avant l'entrée en gare de Brest une fois les contrôles terminés, que tout se passait. Contrôles moins serrés que ce à quoi je m'attendais, réalisés pas des brigades de garde-frontière et de douaniers entièrement féminines, souriante et cool. Le papier joint au passeport était valable pour la CEI.

Je pense que l'EP20 assure le trajet en son entier. j'ai vu des photos de ces machines reprenant le Talgo Berlin Moscou au sortir du hangar de changement d'écartement de Brest.

Gilles74
Prolixe
Messages : 1615
Enregistré le : ven. 19 août 2016, 16:06
Echelle pratiquée : HO

Re: Les plus longs parcours sans changer de train

Message par Gilles74 » mer. 19 sept. 2018, 16:43

rail45 a écrit :En Russie, le trajet Moscou - Rostov - Krasnodar - Sochi - Adler n'est peut-être pas le plus long sans changer de train mais est certainement le plus long sans changer de locomotive : 1 761 km (en un peu moins de 24 h) pour les trains 102 et 104. Et cela avec des locomotives Alstom.
Trouvé une vidéo de ce train 104 Moscou Adler

Répondre