Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Les pérégrinations de PAZ

L’espace privilégié des spotters. N’accueille exclusivement que les photos personnelles des membres. Sans être une obligation, une légende et/ou la mention du lieu et des conditions de prises de vues seraient intéressantes pour tous.

Modérateur: MOD

Re: Les pérégrinations de PAZ

Publié: Lun 21 Jan 2019, 11:12 
@6563, merci pour la précision. Il est vrai qu'en cet endroit, les viaducs s'enchaînent et succèdent aux tunnels, difficile de s'y retrouver! :wink:

@ Gilles 74, les roulements mixtes comme tu les décris font rêver! :coeur1: Hélas, aujourd'hui, et depuis quelques années déjà, c'est l'ultra spécialisation, à outrance, cette même spécialisation qui retire tout intérêt au métier, même le TGV ne fait franchement plus rêver, bien au contraire. :cry: Lors de mon arrivée à la conduite, à Austerlitz, en 2005, c'était déjà le cas. En sortie d'école de conduite, nous étions formés "banlieue", et tous mes collègues de stage y sont encore aujourd'hui. J'ai fais des pieds et des mains pour être rapidement formé à d'autres matériels (9200, 7200/22200, 26000), et grâce à un parcours de chance et des chefs compréhensifs, j'ai pu gouter à "la fin du meilleur", banlieue, fret, dessertes diverses... Hélas, la spécialisation est revenue au galop pour faire table rase sur tout cela... Et sur le point de quitter la conduite qui n'avait plus aucun intérêt à mes yeux (Ligne C matin midi et soir 5 jours par semaine), j'ai pu saisir in extremis cette bouée de sauvetage qui me maintient à flot aujourd'hui encore: trains spéciaux, acheminements divers, remplacements à droite à gauche... ...un rêve éveillé, dont j'ai bien conscience de cette chance inouïe de pouvoir profiter.
Ceci dit, il y a beaucoup de conducteurs à qui cet état de fait convient parfaitement, et ceux habitués au confort de leurs habitudes (à la banlieue notamment) ne souhaiteraient sûrement pas refaire des nuits en tête de patachons le lundi pour finir la semaine sur des omnibus ou autres express avec découchés loin de la maison à la clé! :siffle:

@ Didi, c'est vrai que ces cuves s'apparentent à de vieux wagons citernes (elles me font penser aux "Elf Caltex" de mes premiers coffrets Jouef :wink: , mais grâce à tes observations, j'en aurait dorénavant la certitude!

@+, PAZ!
Dernière édition par PAZ le Lun 21 Jan 2019, 22:46, édité 1 fois au total.
PAZ
Prolixe
 
Messages: 1741
Inscrit le: Lun 08 Oct 2012, 19:58
Âge: 43
Echelle pratiquée: H0

Re: Les pérégrinations de PAZ

Publié: Lun 21 Jan 2019, 11:24 
Aller, un petit tour dans le catalogue des pérégrinations, sur le SUD Ouest cette fois ci...

Mercredi 1er Avril 2014, après un découcher à Orléans, petit tour en taxi jusqu'aux Aubrais pour relever, au milieu de la nuit (02h23! :? )d'un pèlerins étranger, qu'il me faudra conduire jusqu'à Thionville, soit 496 kms.

Image

Les Aubrais! A l'époque bénie ou fourmillaient les trains de pèlerins Français par dizaines (aujourd'hui ces trains sont assurés en TGV ou en autocars), les relais machines (7200 obligatoires pour descendre sous la caténaire Midi de Lourdes!) s'effectuaient toujours ici, pendant qu'un agent effectuait le plein d'eau des voitures. Que d'activité nocturne!!

Image

Valenton

Image

Ce 29630/1 arrivera à l'heure à Thionville, la machine laissera sa place à une locomotive étrangère pour la suite de son parcours, tandis que la 26000 rentrera dans l'ancien fief des fers à repasser.

@+, PAZ!
PAZ
Prolixe
 
Messages: 1741
Inscrit le: Lun 08 Oct 2012, 19:58
Âge: 43
Echelle pratiquée: H0

Re: Les pérégrinations de PAZ

Publié: Lun 21 Jan 2019, 11:26 
C'était tout à fait ça, PAZ, du travail varié! Etant resté en service "facultatif", ça tombait au hasard des besoins, banlieue, fret, presque toujours rapides le week-end, et en électrique et diesel, sans parler des étés au service vitesse en permanence.... Impensable aujourd'hui, pourtant j'ai fait partie d'une génération de conducteurs extrêmement bien formés, ( ce n'est pas pour tresser des lauriers ), trappes était une très bonne école, avec le côté humain des Dépôts loin des yeux!
Plus possible de revenir en arrière, mais ce métiers, qu'est ce que je l'ai aimé! Jamais eu l'impression d'aller travailler!!! Une fois deux ou trois grognements à la sonnerie du réveil en pleine nuit, c'était parti!
C'est ça que les "décideurs" de maintenant ne comprennent pas, l'attachement à un métier, qui fait que l'on supporte des conditions dures ( c'est valable pour tous ces métiers de passion, infirmières, pilotes, que sais je? ).
Gilles74
Démonstratif
 
Messages: 1579
Inscrit le: Ven 19 Août 2016, 16:06
Echelle pratiquée: HO

Re: Les pérégrinations de PAZ

Publié: Lun 21 Jan 2019, 11:29 
Gilles, sur ce coup là, tu parles pour moi! Je plussoie!! :applause:
PAZ
Prolixe
 
Messages: 1741
Inscrit le: Lun 08 Oct 2012, 19:58
Âge: 43
Echelle pratiquée: H0

Re: Les pérégrinations de PAZ

Publié: Lun 21 Jan 2019, 18:17 
Bonsoir.
Merci du partage de toutes ces photos :applause:
Bonne soirée a tous.
Patrick
malouin
Fécond
 
Messages: 504
Inscrit le: Dim 07 Oct 2007, 14:20
Localisation: St Malo
Âge: 59
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Patrick

Re: Les pérégrinations de PAZ

Publié: Mar 22 Jan 2019, 13:41 
Ahhh, le VSOE.... :coeur2: :coeur1:

Il y a maintenant quelques années que nous avons le privilège de tirer ce train, soit sur les étapes Strasbourg Paris Est le matin très tôt, rhr de jour à Paris Est, puis Paris Est Strasbourg le soir, en général vers 22:30 pour arriver vers 4:30/5:00 à Strasbourg. Si en raison de travaux, l'étape est trop longue règlementairement, une relève est organisée à Chalons en Champagne, voir à Nancy.
Quand à la partie Nord, après adjonction d'une machine que nous amenons haut le pied de Villeneuve (plus de dépôt à la Vilette oblige!), nous montons le train à Calais, non sans un tête à queue effectué au triage de Noisy, et c'est un autre collègue qui le redescend de Calais à Paris en fin de journée.
Cependant, nous avons, là encore, emprunté "1000" itinéraires différents avec ce train, en raison des travaux nocturnes! :!: Tantôt par Bâle, Mulhouse, Belfort, Besançon, Dijon puis la PLM jusqu'à Villeneuve, et enfin la Grande Ceinture pour revenir sur Paris Est (ou à l'inverse le soir...), des départs de Paris Nord (assez rares), passage par Busigny, Somain, Valenciennes, Ostricourt, Hénin Beaumont au lieu du passage classique par Longueau, Arras, Hazebrouck... Sans compter le passage par l'artère Nord Est lorsqu'il ne passe pas par Paris, et plus exceptionnel, au crochet d'une 72100 par la ligne 4, mais redouté en raison du tonnage du train! :?
En fin de saison 2018, nous sommes même passés par la côte d'Opale. (Boulogne), derrière deux 67400. Bref!
Quoiqu'il arrive, ne pas confondre ce train exploité par un groupe privé (Belmond, racheté récemment par LVMH), avec le POE, petite réplique d'Orient Express, de la SNCF, assurant quelques représentations ci et là, nous en reparlerons plus loin.
Ce train circule environ, suivant les saison, de Mars à Octobre. L'hiver, nous en assurons le transfert des voitures à vide, qui rentrent en France par Modane, jusqu'à Clermont Ferrant, pour un toilettage aux ateliers ACC.

Epoque révolue ou nous assurions le train en 15000! :coeur2:

Image

La 15013, après avoir monté le train depuis Paris, se repose avant la mise en tête pour le retour. Nous sommes en Juin 2013. On distingue la pancarte "auto train": à une époque, nous assurions des trains autos accompagnées pour la clientèle Anglaise jusqu'à Les Aubrais, tandis que le train poursuivait sur Narbonne. Pas de photos hélas, mais des souvenirs d'une belle époque! :wink:

Image

Image

27 Juin 2013. C'est l'année de transition ou le train sera assuré avec une 26000 en tête.

Image

Qualité "portable" pour ce cliché réalisé à Revigny, et à contre jour, sur le réseau Est. On distingue le loco de la desserte Arcelor Mittal, desserte qui perdure en 2019. Nous sommes alors en 2012.

Mi 2013, on passe aux 26000!

Image

7 Novembre 2013, lors du tête à queue à Noisy le Sec, 26060 en tête, dans un triage bien désert!

Image

Le 27 Octobre 2013 au départ de Calais. La 26049 ressemble à la couleur du ciel...

Image

Au petit matin du 29 Mai 2014, la 26159 immortalisée aux abords de Château Thierry.

Image

Mars 2015, la saison démarre avec des détournements par le Sud Est. La 26072 est surprise à Juvisy.

Image

Le même train à Dijon lors d'un arrêt [S] (Arrêt de "service", généralement prévu pour relève de personnel, conducteur, contrôleur...

Image

26 Mars 2015, après avoir assuré le VSOE depuis Strasbourg, j'ai foncé prendre le RER D pour immortaliser mon collègue Jean Christophe au passage à Survilliers Fosses. En effet, le VSOE stationne assez longtemps à Paris Est: plein d'eau des voitures, avitaillement en nourriture, sans compter le tête à queue à Noisy, je suis souvent gagnant à ce jeu là... ...si la ligne de RER fonctionne bien! :?

Image

Louvres, le 21 Avril 2016, avec mon ami Didier à la fenêtre! :mdr2: Pour ce spot, il faut crapahuter dans les champs! :?

Image

Heureusement, depuis peu, on a fait construire un pont à l'usage des photographes à Louvres! :mdr: Plus sérieusement, ce dernier est destiné à la desserte d'un futur quartier qui pousse comme des champignons. Ce jour d'Août 2018, j'y ferais la connaissance de Jean Louis Poggi! :wink:

Image

Le train est d'ordinaire limité à Venise, mais une fois l'année, il roule jusqu'à Istanbul, pour un périple de plusieurs jours. Et avec un départ vers 15 heures de Paris pour Strasbourg, ça fait des envieux dans l'équipe... En effet, il ne nous est jamais donné de parcourir la ligne 1 de "jour" avec ce train! C'est donc la seule occasion. :gne: Alors d'années en années, on essaie de tourner.. ...et je serais l'heureux élu en ce mois d'Août 2016! :coeur1:

Image

Suite à un problème de bande graphique lors de la relève à Dijon dans la nuit, la 26000 titulaire aura du céder sa place à la 22348, ce qui n'est pas banal. La 348 ne me laisse pas insensible: des pèlerins de Nice à Tourcoing, sans compter les porte-autos sur le Sud Est, j'aurais eu l'occasion de conduire cette machine aux 4 coins du pays. Un grand merci à LSM de l'avoir sortie, elle trône en bonne place dans ma vitrine! 8) Aout 2018

Image

Une belle rame qui ne laisse personne de marbre, même les habitués!

Image

Image

Ce même jour, c'est la 26161 qui aura succédée à la 22348. Ici, prête au départ à Calais pour le retour sur Paris Est.

Image

Au passage à Arras.

Image

La bif de Camon. Exceptionnellement, le train va être rentré à Amiens, qui, située dans un triangle ferroviaire, permettra de ré orienter la rame dans le bon sens. En effet, l'équipe du VSOE souhaite que la voiture "suite" se trouve côté butoir à Paris. En effet, quelques jours plus tard, ce sera le spécial "Istanbul", et il serait mal venu pour la clientèle d'exception de cette voiture, d'avoir tout le quai à remonter pour accéder aux suites.

Image

Amiens

Image

La tour Perret dans les reflets du soir...

Image

Pour en finir avec cette partie de mes souvenirs, cette mémorable nuit du 3 au 4 Avril 2016, ou la BB26160 s'est mise à disjoncter, provoquant même la mise hors tension de la caténaire... Après application du guide au milieu de nulle part (entre Epernay et Chalons en Champagne), ce fut finalement la demande de secours, la toute première de ma carrière... :? C'est finalement une 75000, dans sa sayante livrée OSR qui est venue me tirer de ce mauvais pas, tandis que son conducteur s'apprêtait à faire un train de ciment au départ de Chalons. Une fois la capitale du champagne atteinte, la 75000 aura laissé place à une 15000 du TER vallée de la Marne jusqu'à Strasbourg. Je n'aurais jamais cru reconduire le VSOE avec une 15000! (Qualité photo "portable", mais quel document!)

@+, PAZ!
PAZ
Prolixe
 
Messages: 1741
Inscrit le: Lun 08 Oct 2012, 19:58
Âge: 43
Echelle pratiquée: H0

Re: Les pérégrinations de PAZ

Publié: Mar 22 Jan 2019, 14:04 
Une trés belle rame, et de superbes clichés…

..petit faible pour les nez cassés, et la 15000 dans sa belle livrée d'origine rouge grise….

..si une 7200 vient à reprendre cette livrée, ce sera alors de formidables clichés à venir sur le Sud Est et le Sud Ouest, pour le "petit" OE SNCF…

Fabrice
Avatar de l’utilisateur
Fa 85
Intarissable !
 
Messages: 5417
Inscrit le: Sam 16 Fév 2008, 00:45
Localisation: La Roche sur Yon

Re: Les pérégrinations de PAZ

Publié: Mar 22 Jan 2019, 16:29 
Merci Fabrice! :oops: A l'occasion d'une des marches de rodages de cet "OE", le président Pépy en personne qui était à bord est venu me saluer en tête à l'arrivée à Montereau. (Train OE 21879 du 11 Juillet 2016, 26042 en tête!) Il m'avait effectivement dit à cette occasion que la SNCF réfléchissait à attribuer une locomotive spéciale pour ce train avec la livrée qui va bien. Comme ce train est aussi un habitué des virées sur Epernay ou Deauville (notamment, mais pas que!), espérons que la machine retenue sera une bi-courant!
S'il y a un regret que j'entretiens amèrement, c'est bien celui de n'avoir commencé à prendre des photos qu'à partir de fin 2013. Car pour tous les souvenirs antérieurs-et il y en a!-, je ne peux guère les illustrer qu'aux travers de mes écrits... :? C'est ainsi que mon premier contact avec l'OE" fut établi le soir du 16 décembre 2009: aller retour Epernay en 27366/7 en compagnie de la 22202, 7 voitures, 484 tonnes pour 202 mètres, départ 18:07 de Paris, arrivée à Epernay à 20:00. Les passagers sont ensuite partis visiter les caves de la Castellane, paraît-il qu'à une époque, selon le chef de gare, la rame était tirée sur l'embranchement de ces caves avec un 63000... Retour des clients, départ d'Epernay à 22:00 pour une arrivée à 00:02. Je n'était pas peu fier! :oops:
Après, l'OE a finalement plus ou moins disparu des écrans radars... jusqu'au rachat de la marque "Orient Express" par la SNCF et sa remise sur les rails! (Commercialement parlant.)

Image

27 Avril 2016, il s'agit d'effectuer une marche d'essais, avec le personnel de cuisine à bord, qui va s'exercer pour voir si tout est ok. Le fourgon est issu de celui du train du rugby. La compo est encore minimaliste, toutes les voitures n'étant pas encore acquises ou rénovées... On décolle de Villeneuve Prairie.

Image

Arrivé à gare de Lyon, tout est "normalement" prévu: la 22331 est logiquement coincée côté butoir, un conducteur TA (conducteur de manœuvres) était prévu pour sortir une loc du dépôt du Charolais pour venir se mettre en tête de l'OE et ainsi récupérer la 22000, pour faire l'inverse en fin de soirée au retour du train. Tout y était, sauf.. ...le conducteur TA! J'en fus quitte pour une course de fond jusqu'au Charolais! :colere:

Finalement, le train 21870 partira avec seulement 16 minutes de retard, pour une drôle de balade autour de Paris: Gare de Lyon, Villeneuve St Georges, Grande Ceinture via Valenton, on rattrape le réseau Nord à Stains, direction Creil, la ligne de la Belgique pour bifurquer sur la "ligne du charbon" à Longueil Ste Marie, retour vers la capitale par Ormoy, Mitry, et rattrapage de la GC au Bourget (aux fréquentes erreurs de directions!!), et retour à Valenton et Paris Lyon.

Image

Le train s'étoffe, il sert à des clients privés, pour acheminer leurs personnels à l'occasion de séminaires par exemple...

Image

Mardi 5 Juin 2018, train 27095 affrété por Chanel, Paris Vaugirard 18:43, arrivée Deauville prévue à 21:02. Le train arrivera finalement avec 48 minutes de retard en raison d'arbres tombés sur la voie après Evreux, ce qui ne dérangera pas les clients d'avoir pu profiter un peu plus longtemps de la soirée à bord!

Image

L'arrivée à Deauville Trouville. Il fait quasi nuit.

Image

Le lendemain, je ramène la rame à vide à Paris, et le soir, un de mes collègues prendra le relais pour monter une deuxième fournée de mannequins à Deauville. La rame a bien sûr été gardiennée toute la nuit en gare pour éviter les tags!

Image

La section Deauville-Lisieux est une ligne à une seule voie banalisée. Un croisement est cependant possible à Pont L'Evêque.

Image

Il n'y aura pas de miracles à Lisieux, nous sommes arrêtés pour laisser passer un train en retard.

Image

La "Normandie" du temps des 15000. Une image qui va très prochainement appartenir au passé! :cry:

Espérant que cette énième balade vous a plu!... :wink:

@+, PAZ!
PAZ
Prolixe
 
Messages: 1741
Inscrit le: Lun 08 Oct 2012, 19:58
Âge: 43
Echelle pratiquée: H0

Re: Les pérégrinations de PAZ

Publié: Mar 22 Jan 2019, 17:03 
Novembre 2015, un de ces transferts pour l'hiver de voitures du VSOE, que nous récupérons à Modane pour Clermont Ferrand...

Image

Le 67528 va prendre le relais de la machine Italienne qui vient de déposer 4 voitures du VSOPE à Modane. Il fait nuit, et l'activité Fret commence à s'éveiller sérieusement!

Image

Grenoble

Image

Image

St Etienne...

Image

...ou je me rends compte, que là aussi, les Regio 2N sont en train de prendre le pouvoir! :cry:

Image

Rentrée de la machine au dépôt de Clermont Ferrand.

@+, PAZ
PAZ
Prolixe
 
Messages: 1741
Inscrit le: Lun 08 Oct 2012, 19:58
Âge: 43
Echelle pratiquée: H0

Re: Les pérégrinations de PAZ

Publié: Mar 22 Jan 2019, 18:08 
Bonsoir

Merci et :applause: pour toutes ces belles photos de l'Orient Express et tes pérégrinations.

Questions :D C'est plus court de passer par Grenoble que par Lyon pour rattraper St Etienne.
Pas moyen de faire l'échange machine à St Etienne, pour éviter le diésel sous caténaire de Modane à St Etienne.
Stéphane04
Avatar de l’utilisateur
Stephane04
Loquace
 
Messages: 1026
Inscrit le: Lun 24 Oct 2011, 02:49
Localisation: SAINT AUBAN (04)
Âge: 54
Echelle pratiquée: HO
Club: MANOSQUE

Re: Les pérégrinations de PAZ

Publié: Mar 22 Jan 2019, 19:33 
on a eu aussi la chance, mon ami Didi, et quelques autres, d'assurrer l' "OE" Vendéen.. en 63500... :lol: , mais pas n'importe laquelle, celle qui fut spécialement peinte aux couleurs de ce train…. :coeur1:

..moins de vitesse, moins de distance parcourue, mais quelle grâce ferroviaire, et le petit plus du succès populaire de ce train mythique, vraiment accessible à tous, l'espace d' un dejeuner memorable….

Fabrice
Avatar de l’utilisateur
Fa 85
Intarissable !
 
Messages: 5417
Inscrit le: Sam 16 Fév 2008, 00:45
Localisation: La Roche sur Yon

Re: Les pérégrinations de PAZ

Publié: Mar 22 Jan 2019, 23:26 
Bonsoir,

PAZ à écrit:
27 Avril 2016, il s'agit d'effectuer une marche d'essais, avec le personnel de cuisine à bord, qui va s'exercer pour voir si tout est ok. Le fourgon est issu de celui du train du rugby. La compo est encore minimaliste, toutes les voitures n'étant pas encore acquises ou rénovées... On décolle de Villeneuve Prairie...

Image

Pour arriver à Paris Gare de Lyon.
Eric.
Chalindrey
Intarissable !
 
Messages: 3859
Inscrit le: Mer 28 Mars 2012, 21:18
Localisation: Ligne 4 ou Ligne 15
Echelle pratiquée: 1 et HO

Re: Les pérégrinations de PAZ

Publié: Mer 23 Jan 2019, 00:29 
Cher ami PAZ, votre pseudo évoque déjà pour moi de fort lointains et émouvants souvenirs lorsque le petit gars de 9 ans que j'étais vers 1950 se rendait, seul et à pied depuis son domicile de la rue de la Glacière (près du carrefour Alésia-Tolbiac) jusqu'à cette gare mythique où il se faufilait sur les quais en entrant, sans le sésame du "ticket de quai", par le service des bagages...PAZ : que de souvenirs! Félicitations chaleureuses pour vos très belles photographies. Un très grand merci.
Vous avez publié un cliché du "cimetière" de Vesoul où j'ai cru reconnaître "NOTRE" rame, la Z 6180 que notre association APPG-Nord espérait bien pouvoir refaire rouler sur la "Transversale"Creil↔Pontoise". Hélas ! Notre "Coquinox" n'est plus ! :mort: :mort:
Je voulais vous en dire plus par MP mais n'ai pas trouvé la petite fenêtre...Snif !.
Bien à vous et encore merci,
C.M., «115GLA13», ferrovipathe enragé !
115GLA13
Disert
 
Messages: 433
Inscrit le: Lun 10 Jan 2011, 01:48

Re: Les pérégrinations de PAZ

Publié: Mer 23 Jan 2019, 07:37 
Stephane04 a écrit:Questions :D C'est plus court de passer par Grenoble que par Lyon pour rattraper St Etienne.
Pas moyen de faire l'échange machine à St Etienne, pour éviter le diésel sous caténaire de Modane à St Etienne.


Pour ce genre d'acheminement, c'est plus pratique d'utiliser un seul engin, que le conducteur suit d'un bout à l'autre. Un échange d'engin en n'utilisant qu'un seul conducteur prend près d'une heure au mieux.
Le passage par Grenoble permet d'éviter le complexe lyonnais, saturé depuis Ambérieu ( il ne doit pas être facile de trouver un sillon pertinent sans perte de temps pour un tel train entre Modane et Lyon.
le train aurait aussi bien pu transiter par Chambéry et Saint André le Gaz, mais cette ligne en voie unique doit être elle aussi bien fréquentée.
Il est possible de faire Grenoble Saint-Etienne sans changer d'extrémité uniquement dans ce sens, par le raccordement de Saint Fons, et donc d'éviter tout le complexe lyonnais. Dans l'autre sens, un changement d'extrémité serait impératif à Lyon Guillotière.
Gilles74
Démonstratif
 
Messages: 1579
Inscrit le: Ven 19 Août 2016, 16:06
Echelle pratiquée: HO

Re: Les pérégrinations de PAZ

Publié: Mer 23 Jan 2019, 12:37 
Bonjour à tous,

@Stéphane04, en Octobre dernier, l'acheminement de voitures du VSOE (au nombre de 5) est passé par Chambéry, Culoz, Ambérieu, Lyon Part Dieu puis par Badan et St Etienne. Problème de capacité? De travaux? Qui sait?..
Il est vrai qu'un échange loc serait judicieux compte tenu des parcours sous la ficelle, mais il y a longtemps que ces pratiques ont disparu: plus d'agents pour effectuer la coupe et les freins depuis belle lurette, parc d'engins spécialisés etc... Pour l'histoire de l'acheminement, la 67528 fut sortie de Clermont Ferrand, passée par Ambérieu Culoz... avec une rentrée dépôt à Chambéry pour complément des pleins. Je n'ai pas mis toutes les photos, un fil n'y suffirait pas! Le périple s'est effectué sur deux jours. Et comme le précise Gilles74, c'est du coup plus pratique du point de vue "logistique"..

@ Fa 85, il n'y a pas de petits trains, mais juste des trains pour se faire plaisir, tant qu'il sont conduits consciencieusement! J'ai effectué en Septembre dernier un stage sur le chemin de fer du Mastrou, la vapeur m'attirait depuis des lustres. Je me suis senti bien petit par rapport aux As de la vapeur, mon expérience SNCF ne m'aura été d'aucun recours, et je suis très admiratif devant les hommes de métiers! Le retour aux "vrais" trains en aura été que plus difficile... Une aventure inoubliable!!

Image

Stage conduite SGVA: à conseiller d'urgence!! :coeur2: :coeur1: Une autre histoire dont nous reparlerons plus loin...

Aujourd'hui mercredi 23 Janvier 2019, ce fut reparti pour une tournée raclage caténaire pour lutter contre le givre.

Image

Soucieux de prendre un peu de repos près du dépôt de PSO, c'est la veille que j'arrive au foyer d'Austerlitz. J'en profite pour immortaliser cette drôle de BB 7260 qui vient de mettre à quai la rame du train de nuit pour Toulouse. Notez le curieux marquage "M" réalisé au pochoir, pour signifier que la machine est affectée aux remontes.

Image

On ne change pas une équipe qui gagne! Toujours la 7266, toujours voie 14!

Etant en avance, voyons ce qui rôde dans le dépôt de PSO par cette froide nuit d'hiver...

Image

Le cadrage de la photo dans le noir est laborieux... :colere: 7258 en tête!Notez le bâtiment en arrière plan: il s'agit de l'ancien foyer des roulants de PSO, aujourd'hui reconverti en centre d'accueil pour SDF. Désormais, les découchés se prennent au foyer "Orféa" d'Austerlitz, à condition que toutes les places n'aient pas été attribuées à des cadres en séminaire sur Paris... Les roulants ne sont plus prioritaires depuis longtemps concernant les couchages en foyer. :cry:

Image

Image

Une 22000 esseulée...

Cette fois ci, la tournée s'effectuera jusqu'aux Aubrais, puis retour et rentrée de la machine au dépôt de Villeneuve St Georges.

Image

Les Aubrais, demi tour toute!

Image

Premiers embouteillages sur Brétigny. C'est l'heure de la pointe banlieue!

Image

Après Savigny, la machine s'engage sur les "EV" ("évite Villeneuve". Le signal offre trois directions possibles: 1 feu blanc pour Valenton par les EV, 2 feux pour Paris (Austerlitz), et 3 feux pour Villeneuve ou Paris Lyon. Moyen mémotechnique: "VA PAS VITE" soit Valenton Paris Villeneuve en fonction du nombre de feux blancs d'allumés.

Image

Une 7200 file guillerette vers le Sud. Il s'agit peut-être d'un échange Villeneuve PSO.

Image

Passage au niveau du BV de Villeneuve et de son poste 4.

Image

Départ en ligne pour cette tournée de contrôle.

Image

Depuis plusieurs jours, cette DE 18 est garée là, en compagnie de fourgons de l'AEF (Agence Essais Ferroviaires.) Un cheminot sûr de lui a garé sa voiture bien près des voies...

Image

Et c'est déjà l'arrivée à la passerelle de visite toiture du dépôt. Les pantos seront baissés pour êtres examinées, de même que l'ensemble de la machine. C'est une "VAR": Visite à l'Arrivée.

Petit coup d'œil avant de se sauver...

Image

Sans le savoir, ce 64077 m'aura fait gagner un temps précieux: abandonné devant ma machine, il m'empêchera de passer la mienne en plaque, le surveillant de dépôt s'en chargera donc!

Image

Cette 7200 Bourgogne est garée ici depuis une éternité, ses accès cabines étant rigoureusement interdits.

Image

@+, PAZ!
Dernière édition par PAZ le Mer 23 Jan 2019, 19:55, édité 3 fois au total.
PAZ
Prolixe
 
Messages: 1741
Inscrit le: Lun 08 Oct 2012, 19:58
Âge: 43
Echelle pratiquée: H0

PrécédentSuivant

Retour vers Le coin des spotters

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité