Les corails et dérivées

L’espace privilégié des spotters. N’accueille exclusivement que les photos personnelles des membres. Sans être une obligation, une légende et/ou la mention du lieu et des conditions de prises de vues seraient intéressantes pour tous.

Modérateur : MOD

Avatar du membre
lra10
Démonstratif
Messages : 1307
Enregistré le : mar. 18 janv. 2011, 14:01
Prénom : Laurent
Localisation : Cormeilles en Parisis (95)
Âge : 53

Re: Les corails et dérivées

Message par lra10 » ven. 17 avr. 2015, 05:13

ND pour "nouvelle décoration", comme si la livrée Corail Plus n'en était pas une...

2003, place de la Concorde, dans le cadre de l'expo "Le Train Capitale". Présentation de la rénovation Téoz - le "train qui ose".

Image


Image


Image


Image
Fichiers joints
__0.jpg
__1.jpg
__2.jpg
__3.jpg
BB 17000 et plus si affinités

Avatar du membre
Foucault LC
Fécond
Messages : 577
Enregistré le : dim. 14 juin 2015, 13:16
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Foucault
Âge : 21

Et les CORAILS?

Message par Foucault LC » mer. 06 janv. 2016, 18:46

Ces voitures, répandues dans toute la France, produites à près de 4000 exemplaires, tirées par toutes les locomotives, les plus bruyantes, les plus basiques, sont en quelques sortes l'emblème du train voyageur Français depuis 1975.
Elles ont connu un nombre incroyable de livrées, toutes les couleurs y sont passées et sont (ou ont étés) présentes dans énormément de gare.
Ce sont quasiment les voitures les plus confortables, de notre époque (d'où leur nom Corail = COnfort sur RAIL)

Il y en a de toutes les sortes, 1ere/2de classe, à compartiments ou normal, V160 ou V200, rever ou non, voiture pilote, wagon bar, train de nuit (...). Elles ont su répondre à de nombreux services ! :wink:

Aujourd'hui, certaines sont déjà ferraillées depuis longtemps, d'autres sont en cours de rénovation.

Image
Fichiers joints
image.jpeg
Fan de danseuses !

Avatar du membre
lra10
Démonstratif
Messages : 1307
Enregistré le : mar. 18 janv. 2011, 14:01
Prénom : Laurent
Localisation : Cormeilles en Parisis (95)
Âge : 53

Re: Les corails et dérivées

Message par lra10 » ven. 03 mars 2017, 18:57

Selfitage, entre corail et ICE à la gare de l'Est
Image
Fichiers joints
1.jpg
BB 17000 et plus si affinités

TEE MISTRAL
Messages : 43
Enregistré le : dim. 17 avr. 2011, 10:22
Echelle pratiquée : N
Localisation : Vosges

Re: Les corails et dérivées

Message par TEE MISTRAL » dim. 05 mars 2017, 09:21

"Aujourd'hui, les radiations avancent à grand pas, la livraison de régiolis et régio2n déciment une grande partie de la famille corails "

Salut, oui en effet,, plutôt que de les ferrailler, il serait plus judicieux de les donner ou vendre à petit prix à des pays tels que l' Albanie, qui du matos pourri, en ruine. La SNCF pourrait leur donner, ils payeraient le transport.

Ces voitures feraient le bonheur de bien des voyageurs de pays pauvres.

Avatar du membre
Bob l'éponge N iste
Héros des biquets obscurs
Messages : 6651
Enregistré le : dim. 20 mai 2007, 21:06
Echelle pratiquée : HO et N
Prénom : Jeremy
Club : ordre Jedi
Site Internet : http://railauvergne.blogspot.fr/
Localisation : clermont ferrand
Âge : 31

Re: Les corails et dérivées

Message par Bob l'éponge N iste » mar. 07 mars 2017, 19:44

sauf qu'en fonction de l'état et de certains matériaux comme la présence l'amiante, ce genre de vente est interdite. C'est ce qui a posé problème pour la vente de matériel vers la Roumanie ...
Modifié en dernier par Bob l'éponge N iste le mer. 08 mars 2017, 19:40, modifié 1 fois.
Regiolis addict :)

Avatar du membre
lra10
Démonstratif
Messages : 1307
Enregistré le : mar. 18 janv. 2011, 14:01
Prénom : Laurent
Localisation : Cormeilles en Parisis (95)
Âge : 53

Re: Les corails et dérivées

Message par lra10 » mer. 08 mars 2017, 09:26

Au tas de Mézidon
Image
Fichiers joints
1.jpg
BB 17000 et plus si affinités

B3Su
Éloquent
Messages : 359
Enregistré le : dim. 15 juin 2008, 14:36
Localisation : VAIRES SUR MARNE

Re: Les corails et dérivées

Message par B3Su » mer. 08 mars 2017, 23:47

Bonjour

La présence d'amiante est très limitée dans les corail, cet amiante existe en traces emprisonnées dans du mastic 'isolant. La loi interdit la vente de matériel contenant de l'amiante, ce qui explique la mise à disposition et non la vente de matériel.

Cette présence n'a pas toujours eu des effets négatifs. Fin des années 90 nous étions sommés d'envoyer très rapidement des corail en Suède quitte à mettre l'activité Gl en grande pénurie de matériel, le TGV méd n'était pas encore en service, de nombreuses mutations avec transformations vers les régions s'imposaient également.

Ayant lu début Décembre sur une revue étrangère que la Suède interdisait l'importation de matériel contenant de l' amiante à partir du 1 er janvier, il a suffit de faire trainer un peu le dossier pour conserver nos voitures. De plus la société à laquelle nous devions les faire parvenir a perdu la concession trois mois après.


Un autre épisode que je n'ai pas vécu, mais qui me fût expliqué par mon prédecesseur concernait les voitures-lits, qui elles contenaient pas mal d'amiante. Elles furent interdites de circulation en Italie bien avant la France, et tout cela bien avant que l'ensemble de la série concernée ne fût traité. A l'époque il y avait un nombre non négligeable de WL engagés sur l'Italie, il a donc fallu jongler entre les voitures désamiantées ou non. Sur le papier cela été simple, mais l'application sur le terrain était loin d'être évidente.

Il y eut donc quelque voitures différées en cours de route, les boîtes chaudes servaient de prétexte. mais parfois quelques unes s'aventuraient en Italie, dans la majeure partie des cas elles revenaient sans problèmes le lendemain.

Mais il arriva quelque fois qu'un juge italien fasse du zèle et bloque les voitures en Italie, comme bien souvent leur stationnement était plutôt embarrassant pour nos collègues italiens, et il s'est vite institué une contrebande pour rapatrier ces voitures. L'une d'elles à même réussi l'exploit de revenir par Vienne et l'Allemagne.

Bien entendu il s'agissait d'une époque où régnait encore une peu de solidarité ferroviaire .

Répondre