H0m : une 040T à caisse en impression 3D...

Pour les passionnés des chemins de fer secondaires et industriels.

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Aubrac
Loquace
Messages : 1118
Enregistré le : sam. 24 oct. 2009, 05:38
Echelle pratiquée : H0 H0m H0e
Prénom : Marcel
Localisation : Tahiti

Re: H0m : une 040T à caisse en impression 3D...

Message par Aubrac » jeu. 11 août 2016, 07:08

Merci MalletSLM pour ces précisions concernant les différents chassis convenant pour la 040T de Corpet-Louvet en H0m.

Sur eBay.de, en tapant "BTTB dampflok", on obtient 25 résultats... Les prix vont de 20 à 50 euros. Il y en aura donc pour tout le monde, d'autant que l'on peut étendre la recherche aux marques Zeuke et Tillig !

Avatar du membre
Malletslm
Intarissable !
Messages : 4954
Enregistré le : ven. 27 avr. 2007, 07:21
Echelle pratiquée : H0m, H0e

Re: H0m : une 040T à caisse en impression 3D...

Message par Malletslm » jeu. 11 août 2016, 12:10

Bonjour Aubrac ! :D . C'est aussi ce que j'ai généralement constaté : 30 à 40 euros pour un ancien châssis "BTTB" en bon état de marche, un peu moins du double pour un "Tillig 1" et un peu plus (soit aux alentours de 80 €) pour un "Tillig 2".


Comme nous parlons du châssis BTTB qui est – de loin :!: – le plus facile à trouver, voici un petit "topo" sur sa modification (à comparer avec la photo de la page précédente), vraiment pas très compliquée :

Image

1: démonter la caisse en TT (une vis au dessus, dans un des dômes). Aux extrémités du châssis, enlever les tampons et les attelages TT.
2 : dessouder les deux fils d'arrivée du courant aux bornes du moteur et chasser la petite goupille qui fixe le bloc-moteur au châssis.
3 : sur le bloc-moteur, percer un nouveau trou pour la goupille, 10 mm en avant du premier.
Remarques :
* sur certains bloc-moteurs, ce trou "avancé" existe parfois déjà !
* sur mon exemplaire, deux marques verticales en relief "encadraient" le trou à percer...
c'est dû au fait que ce bloc-moteur était commun à plusieurs machines chez BTTB !
4 : à l'arrière du châssis, araser à la lime deux petites protubérances intérieures pour permettre le recul du bloc-moteur.
5 : l'arbre de transmission est constitué d'une seule pièce en plastique : il suffit de le couper en son milieu, puis d'en "rabouter" les deux extrémités dans un bout de tube de laiton (20 à 30 mm de long) de 3 mm de diamètre intérieur... régler à la bonne longueur et coller à la cyanolit.
6 : remonter le tout dans la nouvelle position, goupiller le moteur et ressouder les deux fils d'arrivée du courant. On peut en profiter pour remonter les deux résistances en position "cachée" dans les caisses à eau.
7 : et enfin, "amincir" à la pince plate le carter métallique vertical à l'avant du châssis : c'est sans effet sur le fonctionnement, mais ce sera indispensable pour l'insertion dans la caisse en impression 3D.



Et voilà ! :wink: : l'opération de recul du moteur est exactement la même que pour l'ancien "transkit" Gecomodel, et réalisable facilement avec des moyens très basiques. Les plus doués pourront bien sûr envisager un remplacement pur et simple du moteur... :)
Fichiers joints
montage_22bis.jpg
Jean Michel

Wens
Prolixe
Messages : 1911
Enregistré le : ven. 19 juin 2015, 09:25
Echelle pratiquée : Ho/hom/hoe/O
Prénom : wens....

Re: H0m : une 040T à caisse en impression 3D...

Message par Wens » ven. 12 août 2016, 16:50

:shock:

Beau et précis comme toujours :wink: un bien beau modèle :shock: :applause:

j'ai trouvé des truc anglais :ange: j'y viens aussi :mdr: :P
Sopra Cileo mon reseau Oe

Avatar du membre
Malletslm
Intarissable !
Messages : 4954
Enregistré le : ven. 27 avr. 2007, 07:21
Echelle pratiquée : H0m, H0e

Re: H0m : une 040T à caisse en impression 3D...

Message par Malletslm » ven. 12 août 2016, 18:41

Bonjour et merci, Wens ! :D

le modèle n'est pas parfait, il tient compte des limites imposées par notre imprimeur "grand public", mais j'avais envie de voir ce que donne une de ces caisses avec le même genre de détaillage rapporté (tringles, tubulures etc.) que sur un kit "classique"... :idea:

Pour la suite et avant de passer à la peinture, j'ai encore un peu de travail à l'arrière du châssis (tringlerie de frein) : et là, ce sera de la modélisation "tout à la main" ! :lol:
Jean Michel

Avatar du membre
Kobden Charley
Démonstratif
Messages : 1348
Enregistré le : lun. 24 janv. 2011, 11:37
Echelle pratiquée : 1/87, 1/43, 1/35
Prénom : Charley
Club : TGV86 & Cercle du Zéro
Site Internet : http://pagesperso-orange.fr/ckobden-modelferrovi
Localisation : Châteauroux & Biscarrosse
Âge : 69

Re: H0m : une 040T à caisse en impression 3D...

Message par Kobden Charley » ven. 12 août 2016, 18:57

Bonjour Jean-Michel,
je voulais te poser une petite question; tout d'abord le produit utilisé pour les impressions 3D comment se comporte la tenue dans le temps de ce ou ces produits, et en quel matière sont fabriqué ces caisses de wagons & de locos :?:
Merci de ton attention.
Belle caisse de loco :applause:
Charley
"Etroite Passion"

Avatar du membre
Malletslm
Intarissable !
Messages : 4954
Enregistré le : ven. 27 avr. 2007, 07:21
Echelle pratiquée : H0m, H0e

Re: H0m : une 040T à caisse en impression 3D...

Message par Malletslm » ven. 12 août 2016, 20:32

Bonsoir et merci, Charley ! :D

Pour le matériau "FUD" employé ici, voilà ce ce que nous dit le site Shapeways :idea: après traduction... et sauf erreur :?: de ma part :
Le "Frosted Ultra Detail" et le "Frosted Extreme Detail" sont tous deux un polymère acrylique durci aux UV. (...) Les deux matériaux sont bien adaptés pour la peinture, et sont relativement fragiles en particulier lorsque les épaisseurs sont minces. Le matériau est résistant à la chaleur jusqu'à 80° C.
Pour ce qui est d'une éventuelle déformation dans le temps, comme pour tous les procédés nouveaux... il est difficile d'en juger car nous n'avons pas énormément de recul : dans mon cas personnel, ma toute première caisse dans ce matériau (le locotracteur "Doubs" ci-dessous) m'a été livrée début septembre 2013, soit à très peu de choses près trois ans tout juste : à ce jour, elle n'a pas bougé et ne semble pas non plus présenter de dégradations sous la peinture... :idea:

Image
Fichiers joints
montage_30.jpg
Jean Michel

FrFontana
Préfet des études
Messages : 5234
Enregistré le : mer. 31 août 2005, 23:17

Re: H0m : une 040T à caisse en impression 3D...

Message par FrFontana » ven. 12 août 2016, 21:45

J'ai trois caisses de locotracteurs posées négligemment sur une étagère sous la lumière directe d'une fenêtre de toit, exposés sans aucune attention. Cela fait 5 ans, c'est un test ! Et bien depuis 5 ans je vois que je ne vois rien ! Pas la moindre altération du matériau !
Ce n'est que mon expérience, mais la voilà.

François

Avatar du membre
Malletslm
Intarissable !
Messages : 4954
Enregistré le : ven. 27 avr. 2007, 07:21
Echelle pratiquée : H0m, H0e

Re: H0m : une 040T à caisse en impression 3D...

Message par Malletslm » sam. 13 août 2016, 07:04

FrFontana a écrit :(...) Cela fait 5 ans, c'est un test ! Et bien depuis 5 ans je vois que je ne vois rien ! Pas la moindre altération du matériau ! ...
Test, phase 2 : et en sautant dessus à pieds joints ? :mdr:

Par contre, et Shapeways est très clair là dessus, cette "résine" :?: est plus fragile que le plastique injecté à épaisseur égale : sur les locotracteurs "Montmirail" j'ai dû recoller un coin de traverse de tamponnement et un coin de toit, cassés par mégarde pendant le montage (chute au sol de la caisse dans les 2 cas, carrément ! :oops: ). Les modèles achevés doivent être traités avec d'autant plus d'égards.

Mais ça dépend aussi de la conception :idea: du modèle : ces détails (saillants !) étaient traités vraiment très finement sur les locotracteurs, alors que la 040T (à part le "seuil" des portes de l'abri et les 2 minuscules injecteurs de part et d'autre de la chaudière, seules parties vraiment fines ET exposées aux chocs) est "structurellement" plus costaude : je joue même sur l'élasticité du matériau (au niveau de la traverse de tamponnement arrière) pour clipser/déclipser la caisse du châssis, sans qu'aucune casse ne menace... :)
Jean Michel

FrFontana
Préfet des études
Messages : 5234
Enregistré le : mer. 31 août 2005, 23:17

Re: H0m : une 040T à caisse en impression 3D...

Message par FrFontana » sam. 13 août 2016, 08:29

Et cette résine ou cette matière enfin ce truc quand il casse, et c'est vrai qu'il casse vite, se casse très nettement, sans éclat, sans ligne de faille tordue, donc on le recolle très bien.

François

Avatar du membre
Kobden Charley
Démonstratif
Messages : 1348
Enregistré le : lun. 24 janv. 2011, 11:37
Echelle pratiquée : 1/87, 1/43, 1/35
Prénom : Charley
Club : TGV86 & Cercle du Zéro
Site Internet : http://pagesperso-orange.fr/ckobden-modelferrovi
Localisation : Châteauroux & Biscarrosse
Âge : 69

Re: H0m : une 040T à caisse en impression 3D...

Message par Kobden Charley » sam. 13 août 2016, 08:54

Merci à vous deux pour ces précieux renseignements :D
Charley.
"Etroite Passion"

Avatar du membre
François Pignon
Le dernier métro
Messages : 23196
Enregistré le : dim. 10 août 2008, 15:06
Echelle pratiquée : H0 ép I/III
Prénom : C'est juste François
Club : Rigollots® and co
Site Internet : https://www.shapeways.com/shops/pignonshop
Localisation : Aix-les-Bains / Le Revard 3mn d'arrêt
Âge : 70

Re: H0m : une 040T à caisse en impression 3D...

Message par François Pignon » sam. 13 août 2016, 11:16

Mais pas avec n'importe quelle colle. Les Tamiya par exemple ne collent pas. Les cyano vont bien, même la colle 21...
Enthalpique et pic et colegram

Avatar du membre
Malletslm
Intarissable !
Messages : 4954
Enregistré le : ven. 27 avr. 2007, 07:21
Echelle pratiquée : H0m, H0e

Re: H0m : une 040T à caisse en impression 3D...

Message par Malletslm » dim. 14 août 2016, 17:54

Bonjour à tous ! :D : pour moi aussi, c'est collage systématique à la Cyanolit :idea: (type "extra-forte", liquide, dans le conditionnement en flacon "goutte-à-goutte") : je ne le précise même plus, ayant depuis longtamps abandonné les colles "plastique"... MÊME pour le collage des plastiques !

Aubrac a écrit :(...) j'espère que tu nous donneras plus de détails sur les ajouts effectués sur la caisse brute d'impression 3D...
Bien sûr, Aubrac ! :wink: : voici un petit "topo" sur ces ajouts... qu'Ivan a "préfigurés" dès la conception de la caisse, afin de n'oublier aucun trou ou "avant-trou" nécessaire. Voici son dessin 3D du modèle tel qu'il a été "imprimé", à d'infimes détails près : les parties à ajouter y sont dessinées en rouge...

Image


... et les voilà tels que réalisés, en fil de maillechort de 0,3 mm, 0,4 mm et 0,5 mm de section :

=> du côté "droit" + organes "axiaux" (tringles de commande, sifflet etc.) :

Image

=> et du côté gauche, où il y en a moins :

Image

Cela dit, personne n'est tenu d'en faire autant ! à noter que les 2 tringles de la sablière et du régulateur ne nécessitent chacune qu'un seul fil de 0,3 mm, enfilés par le côté "abri" et qui traversent les soupapes, la sablière et le dôme de vapeur : merci, Ivan pour cette solution simple et astucieuse ! :wink:

J'ai aussi utilisé, en fournitures "extérieures" :
- 5 supports de rambardes ("Mecanic Trains", de mémoire...) de type "court" (pour la tringle du régulateur, la main-montoire à l'avant de la chaudière et le support de couvercle de cheminée) et un support "long" qui a servi à évoquer... le sifflet !
- 2 supports de lanternes (surplus de kit "Trains d'Antan"...)
- un petit volant (tiré dune grappe "l'Obsidienne") pour la porte de boîte à fumée...
- un petit bout de rond Evergreen de 1 mm de diamètre pour la partie terminale de ce qui me semble être le conduit d'éjection du frein à vide (entre les deux dômes)...
- et le couvercle de cheminée (un peu trop petit, d'ailleurs !) est un surplus de kit métal.



Je n'ai utilisé que ce que j'avais "sous la main", je n'ai pas fait d'achats spécifiques pour ce montage : ce n'est que mon approche de la chose, on peut sans doute trouver (et faire !) mieux en épluchant soigneusement les catalogues des artisans... :D


À noter aussi qu'après un premier essai (vraiment peu satisfaisant ! :oops: ) d'évocation des mains-montoires avec des... épingles de couturière (ce qu'on voit sur les deux photos ci-dessus) je les ai refaites en fil maillechort de 0,5 mm. Les "boules" au sommet sont faites d'un amalgame de mastic "finition" Sintofer et de cyanolit, affiné à la lime après séchage : c'est carrément "mimo" MAIS... ça marche ! :) : ce sont celles qu'on voit sur les photos en peinture d'apprêt de la page 1.


Il faut enfin prévoir un lest, ici constitué de chaque côté de 2 épaisseurs de plaques de "plomb" de 1,5 mm d'épaisseur (fourniture pour modèles radiocommandés), collées à la Cyanolit dans les caisses à eau :

Image

Outre qu'ils contribuent à l'adhérence de la machine, ces lests ont aussi l'intérêt de... bien rigidifier les parois de la caisse, qui sont d'assez faible épaisseur.


Voilà pour ce qui a été la préparation "avant apprêt" :wink: : à bientôt pou rla suite !
Fichiers joints
Ivan 19_7_16.jpg
montage_15bis.jpg
montage_16bis.jpg
montage_12.jpg
Jean Michel

FrFontana
Préfet des études
Messages : 5234
Enregistré le : mer. 31 août 2005, 23:17

Re: H0m : une 040T à caisse en impression 3D...

Message par FrFontana » dim. 14 août 2016, 19:42

Super boulot Jean Michel !

Retour sur les colles ! Je le dis toujours mais je me répète tant pis.
La cyano modifie la structure cristalline des matières, donc crée des zones de fracture. J'ai une superbe maquette fabriquée entièrement à la cyano qui tombe littéralement en pièces, alors que soudée avec des colles plastique les composants ne bougeraient plus !
Alors les cyano oui quand on a rien d'autre, mais quand on a autre chose il vaut mieux l'utiliser.

François

Avatar du membre
Tyrphon
Exubérant
Messages : 2922
Enregistré le : jeu. 18 août 2005, 19:10
Site Internet : http://photos.tyrphon-trains.fr/.
Localisation : Rueil-Malmaison
Âge : 75

Re: H0m : une 040T à caisse en impression 3D...

Message par Tyrphon » dim. 14 août 2016, 21:17

Magnifique travail, et magnifique tutoriel, Jean-Michel!

Ivan a aussi fait un très beau travail. Je me demandais pourquoi il avait mis en veilleuse le peaufinage du Billard A50D Om. J'ai la réponse.
Jean-Pierre Dumont

Avatar du membre
François Pignon
Le dernier métro
Messages : 23196
Enregistré le : dim. 10 août 2008, 15:06
Echelle pratiquée : H0 ép I/III
Prénom : C'est juste François
Club : Rigollots® and co
Site Internet : https://www.shapeways.com/shops/pignonshop
Localisation : Aix-les-Bains / Le Revard 3mn d'arrêt
Âge : 70

Re: H0m : une 040T à caisse en impression 3D...

Message par François Pignon » dim. 14 août 2016, 21:21

FrFontana a écrit :Retour sur les colles...François
Alors, Araldite ?!
Enthalpique et pic et colegram

Répondre