Au sommaire de FERROVISSIME n°90 Novembre Décembre 2017

Retrouvez ici les discussions passionnées sur les anciens numéros de la revue !

Modérateur : MOD

Répondre
JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2693
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Au sommaire de FERROVISSIME n°90 Novembre Décembre 2017

Message par JH LAVIE » mar. 10 oct. 2017, 19:17

Image

Au sommaire de Ferrovissime n° 90 qui paraitra le 23 octobre :


4-10 Histoire au présent - Les Locma se diversifient : Zephir Lokom Rail-Rail et locotracteur reconditionné


12 - 21 Trésors d’archives - 1948 - 1963 : 15 ans d’interpénétration vapeur franco-belge


22 - 23 Comment ça marche ? - Incorporation des travaux de voie dans les horaires


24 - 29 Stars du rail - 50 ans de progrès en traction électrique sur Paris/Rennes


30 - 53 Les Portraits du rail - 5 et 6 - 141 A, B, C, D, E, F et 4-141 E et F : des Mikado vaillantes en plaine et en montagne


55 - 61 Coeur de métier - Sur 23 km, c’est un AMV qui accompagne le TOM 36952 sur la ligne des Causses


62 - 69 Gares et installations - Roscoff, gare terminus typiquement Ouest (infographies de la gare et des bâtiments)


70 - 71 Matériel roulant d’hier - De VB à Infra, l’évolution des livrées des voitures de service


72 - 78 Des trains sous la loupe - L’Express 2306 Paris/ Le Mont-Dore au temps des 4-141 TA

Image

Image

Image
Fichiers joints
01FME90_1 OK 02 copie.jpg
12-21_FME90 copie.jpg
24-29_FME90 copie.jpg
72-78_FME90 copie.jpg

Avatar du membre
HLE101.012
Loquace
Messages : 1260
Enregistré le : jeu. 14 sept. 2017, 15:13
Echelle pratiquée : HO HOm
Prénom : Bernard
Club : Merci, j'ai déjà donné!
Localisation : Belgique
Âge : 47

Re: AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 90 / NOV-DEC 2017

Message par HLE101.012 » mer. 11 oct. 2017, 11:10

Du lourd, une fois de plus! :coeur1:

Avatar du membre
Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar
Intarissable !
Messages : 4157
Enregistré le : mar. 14 févr. 2017, 23:37
Echelle pratiquée : De richter
Prénom : Antoine
Club : Indépendants associés
Localisation : Pays arverne
Âge : 35

Re: AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 90 / NOV-DEC 2017

Message par Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar » dim. 15 oct. 2017, 18:12

TOM ? AMV ? Quézako ? AMV je sais que c'est "Assurance Moto verte" mais TOM ?
Je gène ? Alors au revoir.

Avatar du membre
Alboss
Loquace
Messages : 1194
Enregistré le : sam. 19 août 2006, 09:28
Echelle pratiquée : HO - Epoque III Est
Prénom : Alain
Club : Privé
Localisation : Saintes 17
Âge : 63

Re: AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 90 / NOV-DEC 2017

Message par Alboss » dim. 15 oct. 2017, 18:59

TOM = Train Omnibus Marchandise.
AMV = Agent Mouvement
Le TGV à tué le rêve...

Avatar du membre
Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar
Intarissable !
Messages : 4157
Enregistré le : mar. 14 févr. 2017, 23:37
Echelle pratiquée : De richter
Prénom : Antoine
Club : Indépendants associés
Localisation : Pays arverne
Âge : 35

Re: AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 90 / NOV-DEC 2017

Message par Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar » dim. 15 oct. 2017, 20:58

Merci !
Je gène ? Alors au revoir.

Avatar du membre
VincentLB
Intarissable !
Messages : 3880
Enregistré le : mer. 16 avr. 2008, 14:06
Echelle pratiquée : H0m, H0e, H0f
Prénom : Vincent
Club : Gemme, Morop, ArGe-S
Site Internet : http://www.gemme.org
Localisation : Schaerbeek
Âge : 54

Re: AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 90 / NOV-DEC 2017

Message par VincentLB » mar. 17 oct. 2017, 17:08

Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar a écrit :TOM ? AMV ? Quézako ? AMV je sais que c'est "Assurance Moto verte" mais TOM ?
Pour TOM, il suffit de savoir lire :
Image
Fichiers joints
01FME90_1 OK 02 copie.jpg
Vincent: Schmalspur über alles

bastille
Disert
Messages : 429
Enregistré le : dim. 30 août 2015, 19:32

Re: AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 90 / NOV-DEC 2017

Message par bastille » jeu. 30 nov. 2017, 16:36

Bonjour,
A propos des 141 E/F,il est fait mention , je dirais comme partout :wink: de "leurs performances satisfaisantes associées à leur charge à l'essieu modéré..."
Mais jamais un chiffre n'est donné sur ces 2 caractéristiques. :?: au moins dans mes (nombreuses )lectures.Ces données préciseraient peut-être le pourquoi de leur absence dans le Morvan par exemple, à une époque ou le lourd trafic du bois était encore important, sans compter les carrières.Malgré leur présence à Laroche,on leur préféra les PLM tender de 1600 CV et chargées à 17 tonnes/essieu avec la servitude d' un ravitaillement en eau rapproché et sans doute d' un entretien plus lourd.
On cite des qualités identiques pour les 141 C de l'Ouest , mais celles-ci ont, en leur temps,régné tout autant sur les grands axes que sur les toutes petites lignes.
Merci par avance de bien vouloir éclairer ma lanterne,si possible. :)

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2693
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Re: AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 90 / NOV-DEC 2017

Message par JH LAVIE » dim. 03 déc. 2017, 17:58

bastille a écrit :Bonjour,
A propos des 141 E/F,il est fait mention , je dirais comme partout :wink: de "leurs performances satisfaisantes associées à leur charge à l'essieu modéré..."
Mais jamais un chiffre n'est donné sur ces 2 caractéristiques. :?: au moins dans mes (nombreuses )lectures.Ces données préciseraient peut-être le pourquoi de leur absence dans le Morvan par exemple, à une époque ou le lourd trafic du bois était encore important, sans compter les carrières.Malgré leur présence à Laroche,on leur préféra les PLM tender de 1600 CV et chargées à 17 tonnes/essieu avec la servitude d' un ravitaillement en eau rapproché et sans doute d' un entretien plus lourd.
On cite des qualités identiques pour les 141 C de l'Ouest , mais celles-ci ont, en leur temps,régné tout autant sur les grands axes que sur les toutes petites lignes.
Merci par avance de bien vouloir éclairer ma lanterne,si possible. :)
:D La puissance des locomotives à vapeur ne figure jamais sur les états de la SNCF, même ceux qui, dans les années 1960, indiquent les puissances des engins diesel et électriques. C'est pour cela que ces infos sont généralement absentes des articles de presse. Certes, on trouve des puissances mentionnées dans les livres de LM Vilain : très favorable à la vapeur, le nombre de chevaux indiqué est toujours spectaculaire et justifié par un calcul assez compliqué...

Je ne comprends pas bien la fin de votre post et votre comparaison avec les 3-141 C. Les Mikado PLM, tout comme les Mikado Etat, ont circulé tant sur les grands axes principaux de leurs réseaux respectifs que sur les lignes moins importantes. Longtemps, les trains lourds de la Vallée du Rhône étaient assurés par des Mikado PLM tout comme les Mikado Etat tractaient les trains lourds de charbon de ROuen, par exemple. Ce n'est qu'en fin de carrière que les 3-141 C sont devenues omniprésentes sur les les petites lignes de l'Ouest (remplaçant souvent des 3-140C, 140 H et 230 K) et que les 141 E/F affectées au Sud-Ouest, Sud-Est et Méditerranée se sont retrouvées aussi sur des lignes modestes, chassées des grands axes par la traction électrique.
Concernant le Morvan, voir aussi la longueur de tournage limitée par les cotes des ponts-tournants. Une Mikado PLM en marche arrière (tender en avant) était réglementairement limitée à 50 km/h alors qu'une 5-242 TA ou TC circulaient à la même vitesse en AV comme en AR.

bastille
Disert
Messages : 429
Enregistré le : dim. 30 août 2015, 19:32

Re: AU SOMMAIRE DE FERROVISSIME 90 / NOV-DEC 2017

Message par bastille » lun. 04 déc. 2017, 18:30

Bonjour,

Merci pour vos informations qui me confirme que je ne connaitrais sans doute jamais la puissance exacte de nos bouilloires non unifiées et hors banlieues, contrairement à celle de leurs consœurs d' outre-manche :(

Pour l' affectation des mikados sur les lignes faiblement armées, ne connaissant pas le poids /essieu des 2 modèles cités ici : PLM et ETAT,j'estimais à ma connaissance, que l'Ouest avait ostensiblement réussit à faire plus travailler ses 141 C sur ce genre de voies que le Sud-Est (-Ouest)ses 141 E/F.
Mais je peux me tromper... :?

Quant au Morvan, éternellement mal desservit, j'ai toujours pensé qu' un Paris-Autun aurait été plus avantageusement tracté en relais par une 141E/F que par une DT de 242 TA . Il me semble que la plaque d'Autun est une 23 m , mais je l' affirmerai pas . :?: Il est vrai qu' une 242 TA aurait été toujours nécessaire pour la tranche Cravant-Corbigny. :coeur1:

Répondre