FERROVISSIME N°26 (AVRIL)

Retrouvez ici les discussions passionnées sur les anciens numéros de la revue !

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
D.Vauvillier
Compteur de revues
Messages : 8165
Enregistré le : ven. 12 août 2005, 21:52
Echelle pratiquée : HO
Site Internet : http://www.chrf.fr
Localisation : Val-d'Oise

Message par D.Vauvillier » lun. 29 mars 2010, 06:26

Très intéressant. A un moment où l'on constate que de plus en plus d'information devient disponible, à l'heure où s'annonce un nouveau site dédié au PLM s'appuyant sur un fonds extrêmement riche, à un moment enfin où beaucoup d'entre nous dépensent une grande énergie isolément pour archiver et classer de la doc, il ne serait pas forcément inintéressant d'engager une discussion solide sur la question "documentation et informatique". Comment adosser les différentes formules : site thématique, forum, site de données structurées ?
Patton sur FRANCE FERROVIAIRE

Avatar du membre
rabelaisien
Prolixe
Messages : 1695
Enregistré le : sam. 10 sept. 2005, 14:13
Site Internet : http://fr.groups.yahoo.com/group/Transp ... ssage/3332
Localisation : Rue du quatrième zouave, 93110 Rosny-sous-Bois

Message par rabelaisien » lun. 29 mars 2010, 09:28

Mon www me sert aussi de base de données, mais je subodore que la nouvelle version du forum va m'obliger à les mettre à jour.
Liens rompus, voir mon www

Avatar du membre
Djizzio
Fécond
Messages : 671
Enregistré le : mar. 16 janv. 2007, 21:11
Site Internet : http://www.photos-ferroviaires.fr
Localisation : Berlin
Âge : 44

Message par Djizzio » lun. 29 mars 2010, 10:39

Je pense qu'il faudrait un ouvrir un fil spécial sur ce sujet pour arrêter de polluer celui de Ferrovisisme.
Je pense que toute forme de site personnel est a encourager, mais il faut se poser la question de la pérennité des informations contenues sur ces sites (le mien y compris). Combien existeront encore dans dix ans ? Pour tout ceux qui auront disparus - qu'elle qu'en soit la cause (abandon, crash d'un disque dur, décès ...), toutes les informations seront perdues pour toujours. France ferroviaire même n'est pas à l'abri d'un tel problème. Qui continuera à payer pour ce site dans 50 ans ? Qui modifiera le code du site lorsque celui-ci tellement vieux ne sera plus compatible avec une nouvelle et énième version de php ?

La documentation informatique même si elle nous ouvre des possibilités encore inimaginables il y a 20 ans, nous a tous rendus aveugles sur la stabilité de ce médium. Qui n'a pas déjà perdu toute une collection de photos de familles sur son ordinateur suite au crash d'un disque dur. Fini les souvenir de famille pour les petits enfants. Pourtant nos grand parents nous ont légués de nombreuses photos de leur enfance.

Je ne veux pas être pessimiste, mais je pense que 95% de la documentation concernant la compagine PLM par exemple - et présente sur le forum de Loco revue - aura disparu du net dans 100 ans.

Il restera alors les documents papiers que nombreux d'entre nous possèdent ... mais là se pose encore une autre question. Que vont devenir ces documents à la disparition de leur possesseurs ....

Peut être que parallement à France Ferroviaire devrait on aussi ouvrir des archives "physiques" pour conserver tous ces documents .... Va juste falloir trouver un bon sponsor .... Ferrovissime peut être ?? :) :siffle: :siffle: :siffle:
www.photos-ferroviaires.fr

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2698
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Message par JH LAVIE » lun. 29 mars 2010, 11:01

Djizzio a écrit :Je pense qu'il faudrait un ouvrir un fil spécial sur ce sujet pour arrêter de polluer celui de Ferrovisisme.
Je pense que toute forme de site personnel est a encourager, mais il faut se poser la question de la pérennité des informations contenues sur ces sites (le mien y compris). Combien existeront encore dans dix ans ? Pour tout ceux qui auront disparus - qu'elle qu'en soit la cause (abandon, crash d'un disque dur, décès ...), toutes les informations seront perdues pour toujours. France ferroviaire même n'est pas à l'abri d'un tel problème. Qui continuera à payer pour ce site dans 50 ans ? Qui modifiera le code du site lorsque celui-ci tellement vieux ne sera plus compatible avec une nouvelle et énième version de php ?

La documentation informatique même si elle nous ouvre des possibilités encore inimaginables il y a 20 ans, nous a tous rendus aveugles sur la stabilité de ce médium. Qui n'a pas déjà perdu toute une collection de photos de familles sur son ordinateur suite au crash d'un disque dur. Fini les souvenir de famille pour les petits enfants. Pourtant nos grand parents nous ont légués de nombreuses photos de leur enfance.

Je ne veux pas être pessimiste, mais je pense que 95% de la documentation concernant la compagine PLM par exemple - et présente sur le forum de Loco revue - aura disparu du net dans 100 ans.

Il restera alors les documents papiers que nombreux d'entre nous possèdent ... mais là se pose encore une autre question. Que vont devenir ces documents à la disparition de leur possesseurs ....

Peut être que parallement à France Ferroviaire devrait on aussi ouvrir des archives "physiques" pour conserver tous ces documents .... Va juste falloir trouver un bon sponsor .... Ferrovissime peut être ?? :) :siffle: :siffle: :siffle:
:moi: Pouvez-vous préciser votre pensée ?

Avatar du membre
Djizzio
Fécond
Messages : 671
Enregistré le : mar. 16 janv. 2007, 21:11
Site Internet : http://www.photos-ferroviaires.fr
Localisation : Berlin
Âge : 44

Message par Djizzio » lun. 29 mars 2010, 11:41

Je pense que toutes ces archives papiers dispersées chez des particuliers devraient être rassemblées en un seul et même endroit, et gérées comme de vraie archives. Si l'on ne fait pas confiance aux archives nationales, départementales, ou autres pourquoi ne pas créer nos propres archives.

Bien sur il faut pour cela du matériel, du personnel, et un local. Et il faut en assurer la pérennité. Qui est mieux placé pour cela qu'une revue spécialisée dans l'historique ferroviaire.

Mais je parle ici je sponsoring. Pas question que toutes ces archives deviennent la propriété d'une revue....
www.photos-ferroviaires.fr

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2698
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Message par JH LAVIE » lun. 29 mars 2010, 11:59

Djizzio a écrit :Je pense que toutes ces archives papiers dispersées chez des particuliers devraient être rassemblées en un seul et même endroit, et gérées comme de vraie archives. il faut pour cela du matériel, du personnel, et un local.
:moi: L'idée est généreuse mais pas du tout réaliste dans le cadre d'une entreprise. La gestion des volumes de stockage est un problème très suivi chez LR Presse. Nous éditons plusieurs magazines et de nombreux ouvrages dont bon nombre dans des domaines hors chemin de fer et le risque de manque de place est permanent. Il est clair que nous ne disposons d'aucun local disponible. Quant au personnel, je ne sais pas si un éditeur ferroviaire a, aujourd'hui, les moyens financier lui permettant, sous la forme d'un sponsoring, de mettre un salarié à la disposition d'une structure associative exploitant une banque de données accessible à tous.

Avatar du membre
Djizzio
Fécond
Messages : 671
Enregistré le : mar. 16 janv. 2007, 21:11
Site Internet : http://www.photos-ferroviaires.fr
Localisation : Berlin
Âge : 44

Message par Djizzio » lun. 29 mars 2010, 12:20

Je n'ai pas dit que cette idée était realiste :). Mais je ne vois pas d'autre solution pour que toutes ces archives ne disparaissent pas un jour.

Sinon tout ces documents devraient rejoindre des archives nationales.
www.photos-ferroviaires.fr

Avatar du membre
fa57
Zorro est à rivets
Messages : 17234
Enregistré le : sam. 20 août 2005, 15:52
Localisation : ACAL

Message par fa57 » lun. 29 mars 2010, 12:28

LVDR ne gère plus grand chose non plus. Ils se contentent de resortir ce qui est déjà classé (comme la photo de 150X devant le dépot d'Audun-le-Roman qu'on a du voir au moins 10 fois dans les différentes publications).

Quand je dis gère c'est classer/répertorier les documents.

Ni les archives départementales, qui se contentent souvent de mettre sur un tas les archives industrielles car la priorité des priorité c'est l'état civil, ensuite les thèmes porteurs comme la résistance. Si tu leurs donnes des archives industrielles c'est comme si tu coules une chapes de plomb dessus, car rien n'est consultable avant classement et comme ils ne classent pas car c'est pas la priorité.............
J'étais aux WC :mdr:

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2698
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Message par JH LAVIE » lun. 29 mars 2010, 13:06

Djizzio a écrit : Mais je ne vois pas d'autre solution pour que toutes ces archives ne disparaissent pas un jour.
:moi: Si vous le permettez, je voudrais vous donner mon point de vue. Amasser toute la doc en un site central est une vieille quête qui existe depuis toujours. Maurice Maillet s'en souciait déjà dans les colonnes du magazine Loco-Revue dans les années 1950.
Rassembler la doc est une noble et généreuse idée. Mais en admettant qu'il soit possible de mener à bien une telle tâche, ne craigniez-vous pas que cette « grande doc centrale » - née pour être accessible à tous - puisse se trouver capter un jour entre les mains d'un clan, ou d'une entreprise ou des humeurs ou intérêts de tel ou tel personnage ? De quels moyens dispose-t-on pour empêcher une telle dérive? Nombreux sont ceux qui redoutent la disparition des fonds documentaires partant à la déchetterie par méconnaissance d'héritiers non ferroviphiles. Permettez moi de vous dire que, depuis quelques années, ces risques sont minces. Des ventes de fonds sont organisées quasiment en permanence et LR Presse fait l'acquisition régulièrement, aux prix du marché, de tels fonds dont vous retrouvez ou retrouverez les éléments dans les colonnes de Ferrovissime.

Reste un point qui me paraît important de souligner. Quand on désire publier un médium – revue, magazine, livre, site internet... - posséder la doc est l'un des deux points importants. Le second point est de savoir s'en servir. Pour prendre une image, disons que la doc, c'est l'équivalent d'obtenir son code pour conduire une automobile. Reste encore à réussir l'examen de la conduite.
Jehan-Hubert LAVIE

Avatar du membre
Piston93
Loquace
Messages : 1053
Enregistré le : ven. 23 sept. 2005, 07:53
Echelle pratiquée : n
Club : AFAN
Localisation : seine saint denis
Âge : 59

Message par Piston93 » lun. 29 mars 2010, 13:40

JH LAVIE a écrit : Pour conclure, après 2 ans 1/2 de parution, on ne peut pas dire que Ferrovissime ait laissé de côté les wagons. Faire mieux ? Oui, c'est possible, avec encore plus de photos en couleurs. Nous y travaillons.
pourquoi ne pas faire comme pour les motrices la présentation en infographie des types et livrées pour les G4?
!!!!

Avatar du membre
l'Esto
Retour de flamme ?
Messages : 11463
Enregistré le : mar. 16 août 2005, 13:19
Site Internet : http://ramcas.e-monsite.com
Localisation : Territoire de Belfort (donc beau et fort)
Âge : 43

Message par l'Esto » lun. 29 mars 2010, 13:42

La conservation et l'archivage de docs, si la "puissance publique" s'en désintéresse, serait plus du ressort de l'associatif, puisque l'on ne dispose pas d'institutions à l'américaine capables et volontaires... L'AHICF elle-même n'a pas dans ses statuts cette volonté, par contre elle offre un support.

Cela dit même pour de l'associatif c'est un travail de dingo.
XT

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2698
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Message par JH LAVIE » lun. 29 mars 2010, 13:55

piston93 a écrit :
JH LAVIE a écrit : Pour conclure, après 2 ans 1/2 de parution, on ne peut pas dire que Ferrovissime ait laissé de côté les wagons. Faire mieux ? Oui, c'est possible, avec encore plus de photos en couleurs. Nous y travaillons.
pourquoi ne pas faire comme pour les motrices la présentation en infographie des types et livrées pour les G4?
:moi: Les profils couleurs de Thierry Leleu exigent un travail difficile qui doit être exécuté dans un minimum de temps. Thierry s'est d'abord intéressé à la traction électrique, ce qui est la moindre des choses pour un "enfant" du Midi. Puis au diesel et aux automoteurs. Récemment, il a ajouté la traction vapeur à son arc.
Compte-il pousser ses recherches sur les voitures et wagons? On ne peut jurer de rien...

Avatar du membre
fa57
Zorro est à rivets
Messages : 17234
Enregistré le : sam. 20 août 2005, 15:52
Localisation : ACAL

Message par fa57 » lun. 29 mars 2010, 13:55

piston93 a écrit :
JH LAVIE a écrit : Pour conclure, après 2 ans 1/2 de parution, on ne peut pas dire que Ferrovissime ait laissé de côté les wagons. Faire mieux ? Oui, c'est possible, avec encore plus de photos en couleurs. Nous y travaillons.
pourquoi ne pas faire comme pour les motrices la présentation en infographie des types et livrées pour les G4?

interessant, encore faudrait les avoir toutes et je parle pas de la difference frises/Permaplex
J'étais aux WC :mdr:

Avatar du membre
Canard
Rôti ou à l'orange ?
Messages : 22002
Enregistré le : sam. 13 août 2005, 22:15
Site Internet : http://frprevot.club.fr/Presipaute/Accueil.html
Localisation : Au cœur du Massif des Bauges (73)
Âge : 36

Message par Canard » lun. 29 mars 2010, 14:38

l'esto a écrit :La conservation et l'archivage de docs, si la "puissance publique" s'en désintéresse, serait plus du ressort de l'associatif, puisque l'on ne dispose pas d'institutions à l'américaine capables et volontaires... L'AHICF elle-même n'a pas dans ses statuts cette volonté, par contre elle offre un support.

Cela dit même pour de l'associatif c'est un travail de dingo.
L'AHICF accueille les archives. Elle les classe de manière professionnelle et les envoie ensuite au Mans où elles sont consultables immédiatement. Les archives du Mans effectue un gros travail de classement.
Encore ?

JH LAVIE
Dingue d'autorails
Messages : 2698
Enregistré le : jeu. 08 sept. 2005, 14:43

Message par JH LAVIE » lun. 29 mars 2010, 15:07

Canard a écrit :
l'esto a écrit :La conservation et l'archivage de docs, si la "puissance publique" s'en désintéresse, serait plus du ressort de l'associatif, puisque l'on ne dispose pas d'institutions à l'américaine capables et volontaires... L'AHICF elle-même n'a pas dans ses statuts cette volonté, par contre elle offre un support.

Cela dit même pour de l'associatif c'est un travail de dingo.
L'AHICF accueille les archives. Elle les classe de manière professionnelle et les envoie ensuite au Mans où elles sont consultables immédiatement. Les archives du Mans effectue un gros travail de classement.
:moi: Canard a raison. Je ne pense pas que ce soit un secret de dire que ces archives sont classées par Christian Fonnet, auteur d'ouvrages ferroviaires (notamment un livre sur les 1-141 TB) et qui - c'est le moins que l'on puisse dire ! - connait très très bien le chemin de fer ! Christian a rejoint l'AHICF depuis un petit moment - c'est son "métier" - et met les bouchées doubles pour classer. IL n'est donc pas juste de dire et d'écrire que "rien n'est fait à l'AHICF" !

Répondre