Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

[AMF87] Construction du fourgon métallisé Est Dd2

Construction intégrale ou montage de kits : tous les matériaux sont concernés

Modérateur: MOD

[AMF87] Construction du fourgon métallisé Est Dd2

Publié: Mer 09 Jan 2019, 20:02 
Bonsoir

Je me lance dans la construction du fourgon Est Dd2 AMF87, réf. K129.
Un sujet similaire existe déjà, sur le fourgon métallisé Sud-Est. Mais la construction n’a pas été complètement décrite. C’est le but du présent sujet.

Réception
Voici le contenu du colis.

Image

Inspection rapide des pièces
Les plaques de maillechort ont une épaisseur de 0,3 mm, sauf celle des grillages de fenêtres, ép. 0,2. La caisse en laiton, préformée, a une épaisseur de 0,5 mm.

Les tampons sont déformés : les plateaux sont inclinés vers le haut. Problème signalé, AMF 87 va me renvoyer la pièce. :)

Image

Les ressorts de suspension ne sont pas très fins ! :cry:

Image

Le nombre de lames est de 5 alors qu’il devrait être de 9 en réalité.

Image

Sans demander l’impossible, même les bogies des Romilly Jouef d’il y a 45 ans étaient meilleurs sur ce point !

Image

À suivre : montage des bogies (type CIWL).
Avatar de l’utilisateur
Gibi
Prolixe
 
Messages: 1892
Inscrit le: Ven 27 Jan 2017, 02:44
Âge: 67
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Bernard

Re: [AMF87] Construction du fourgon métallisé Est Dd2

Publié: Mer 09 Jan 2019, 21:34 
Et bien justement, mettre le bon nombre de lames en impression 3D ça sort presque systématiquement bouché et là les protos datent d'un peu plus de 5 ans, à l'époque, l'épaisseur mini d'une paroi ou d'une gorge s'était de mémoire 0,35mm. Aujourd'hui, on pourrai peut-être descendre à 0,2 mais ce n'est absolument pas possible de refaire des moules lors de chaque progrès technologique :mort:

L'autre solution que j'ai utilisé sur la CC1100 consiste à rapporter une gravure en photodécoupe sur l'impression 3D qui sert de modèle maitre, gravure réalisée dans du maillechort de 0,15mm épaisseur et profondeur des joints de lames 0,2 minimum, sauf qu'une fois peint, on ne voit quasiment plus de relief et là encore on me l'a reproché :mort:
Christophe DUFRENOY
Avatar de l’utilisateur
C.Dufrenoy
Moules Frites !
 
Messages: 6290
Inscrit le: Lun 01 Mai 2006, 11:26
Localisation: Wavrin
Âge: 40

Re: [AMF87] Construction du fourgon métallisé Est Dd2

Publié: Mer 09 Jan 2019, 21:38 
Mais, attends, ce n'est pas bien grave ! D'autres critiques vont venir ! :mrgreen:

J'ai songé un moment à supprimer les "lames" par fraisage et les remplacer par un empilement de "vraies" lames en maillechort. Mais, si je vais par là, autant créer un modèle de toutes pièces... :siffle:
Avatar de l’utilisateur
Gibi
Prolixe
 
Messages: 1892
Inscrit le: Ven 27 Jan 2017, 02:44
Âge: 67
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Bernard

Re: [AMF87] Construction du fourgon métallisé Est Dd2

Publié: Mer 09 Jan 2019, 22:11 
Montage des bogies

Équipement de frein

Je commence par élargir au diamètre 0,5 les trous des sabots destinés à recevoir les barres transversales, avec un équarrissoir. En effet, je désire remplacer les « barres » du kit, en photodécoupe, par des barres rondes.

Pour cela, je coupe les barres plates, directement sur la plaque de photodécoupe, à environ 1 mm des angles, et je soude dessus une tige de maillechort ø 0,5 de 20 mm.
De gauche à droite, pièces intactes, pièces dont la partie centrale est coupée, et pièces avec barre ronde soudée.

Image

Cela approche mieux la réalité, barre ronde, goussets plats :

Image

De plus, je double l’épaisseur des sabots avec des pièces disponibles non pas sur la plaque des bogies, mais sur celle des détails de caisse.

Image

À cause de cette surépaisseur, je dois recouper les parties extérieures aux « tés », limage à ras de ces « tés » (sinon, les sabots sont trop écartés).

Image

Pose des triangles : le « châssis » étant posé sur le dos, je place une cale d’une épaisseur totale de 2,8 mm. Je glisse la barre dans les trous des sabots, le triangle se plaque sur la cale, bien horizontal. Il reste à souder très légèrement au niveau des sabots avec de l’eau à souder, sans dessouder les triangles. Esquimau non obligatoire !

Image

Voici l’aspect du châssis avant pose des longerons.

Image

Les doublages de sabots ne sont pas tous parfaitement positionnés… mais je m’en contenterai.

À suivre…
Avatar de l’utilisateur
Gibi
Prolixe
 
Messages: 1892
Inscrit le: Ven 27 Jan 2017, 02:44
Âge: 67
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Bernard

Re: [AMF87] Construction du fourgon métallisé Est Dd2

Publié: Jeu 10 Jan 2019, 06:12 
Image

Le Magnum: le meilleur ami du monteur de kit ! miam :D
Partir de Zéro ...
Avatar de l’utilisateur
Kieffer
Papotier
 
Messages: 127
Inscrit le: Sam 08 Oct 2016, 09:14
Localisation: Yvelines
Âge: 53
Echelle pratiquée: O
Prénom: Kieffer

Re: [AMF87] Construction du fourgon métallisé Est Dd2

Publié: Jeu 10 Jan 2019, 16:32 
Kieffer a écrit:Le Magnum: le meilleur ami du monteur de kit ! miam :D

Moi, je n'ai droit qu'au bâton ! :cry:

Montage des bogies (suite)

Soudage des paliers dans les trous des longerons

Pas de problème particulier.

Montage des décors de longerons

J’étame chaque face en contact (eau à souder), puis je positionne les pièces sur un morceau d’époxy dans lequel j’ai percé deux trous ø 1,5 distants de 28,8 mm (entraxe des paliers), trous dans lesquels viennent se positionner les queues des paliers montés auparavant. Les deux pièces sont ainsi parfaitement superposées et maintenues ensemble.

Image

Soudage par l’intérieur pour ne pas abîmer le décor (rivets), sans ajout d’étain, mais avec flux. Parfois, les paliers se dessoudent. Il faut vérifier et les remettre en position le cas échéant.

Montage des longerons sur le châssis

J’ai fabriqué un gabarit tout simple en contreplaqué, de la largeur exacte entre longerons 21,6, et de longueur environ 40 mm. Il permet de maintenir chaque pièce et d’ajuster sa position.

Image

Soudure à l’argent avec flux. Attention de ne pas boucher les trous rectangulaires qui recevront les ressorts à pincettes de suspension secondaire.

Image

Opération terminée :

Image

Montage des ressorts à pincettes (pièce de fonderie)

Après sciage à la bocfil, les tenons de fixation nécessitent une rectification à la lime, ainsi que les mortaises du châssis peut-être empâtées par la soudure.

Image

Image

Pour le montage des ressorts, le bogie est remonté sur le gabarit précédent, mais dans l’autre sens. Les deux ressorts sont ainsi maintenus convenablement entre le gabarit et le châssis ; leur positionnement en est grandement facilité.

Image

Image

Soudure au plomb avec flux.

Montage des boîtes d’essieux

Pas de problème particulier. Il faut parfois limer quelques imperfections de moulage, et aussi les tenons de positionnement, pour faciliter la prise de la soudure. Attention : dans certains cas, le trou des boîtes n’est pas assez profond, ce qui empêche de les plaquer sur les longerons. Il faut alors limer la queue des paliers, excroissance inutile de toute façon.

Image

Montage des « tiges de suspension »

Les pièces sont difficiles à maintenir en position. J’aurais dû faire une rainure à la bocfil sur le « sommier » des ressorts pour guider cette pièce, comme ceci :
Image Image

Montage des boîtes d’essieux avec leurs ressorts

Image

Soudage au niveau du tenon de positionnement. Malgré ce tenon, la boîte peut se mettre un peu de travers. À vérifier donc à chaque fois.
Attention : en mettant trop de flux, j’ai soudé une pince ! Heureusement dessoudée facilement…

Soudage des traverses

Jusqu’à présent, sur les conseils de la notice, je n’ai pas soudé les traverses d’extrémité sur les longerons, pour laisser la possibilité de les écarter pour monter les essieux. Mais alors, les traverses bâillent ! Ce problème est résolu en soudant les traverses non pas dans l’angle entre traverse et longeron, mais sur les extrémités de châssis, en deux points proches des sabots de frein.

Image

À suivre : châssis du fourgon
Avatar de l’utilisateur
Gibi
Prolixe
 
Messages: 1892
Inscrit le: Ven 27 Jan 2017, 02:44
Âge: 67
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Bernard

Re: [AMF87] Construction du fourgon métallisé Est Dd2

Publié: Ven 11 Jan 2019, 15:58 
Bien que ce montage ne semble pas déchaîner les passions, je continue...

Montage du châssis

La notice nous dit « Pliez les pattes support d’attelage à 90°, trait de pliage à l’intérieur du pli. » Je ne suis pas d’accord pour faire cela en premier, car ces pattes sont très exposées et risquent de subir des détériorations pendant le soudage ou le nettoyage du châssis. Donc à faire au contraire en tout dernier. Cela ne pose aucun problème. Personnellement, j’en ai cassé une (flèche rouge), et sa voisine n’est pas dans une forme olympique (flèche jaune) :

Image

Soudage des différentes pièces

    - Décors sur les âmes des longerons : pas de problème particulier, il faut simplement faire attention à la superposition correcte des pièces. Étamage des deux parties, maintien avec des pinces à ressort puis soudage avec du flux mais sans apport d’étain, du centre vers les extrémités comme il se doit.

    - Âmes (parties verticales) des longerons : pour les souder sur le châssis, il faut commencer par une soudure ponctuelle vers le milieu, de façon à vérifier la perpendicularité avant de souder le reste.
    Attention : les « décors » ont tendance à se dessouder vers les extrémités.

    - Ailes (parties horizontales) : pour celles-ci, j’ai placé une cale comme sur cette photo.

Image

Enfin, après soudage des pivots, nettoyage à la fibre de verre et à la brossette acier.

Accessoires

Il reste à monter les accessoires sous châssis : cylindre, leviers, arceau et réservoir de frein, dynamo, coffre à batterie.

Quelques reproches :
    - le coffre à batteries est mal conçu, en 3 pièces, qui sont très difficiles à faire coïncider. Il aurait mieux valu le faire en une seule pièce, comme une boîte, très facile d’autant plus que la partie supérieure, invisible, n’était pas indispensable (en rouge). À gauche, la pièce telle qu’elle se présente ; à droite, ma suggestion.

Image Image

    - les pièces : évacuation WC, réservoir d’air et cylindre de frein, ont des queues de fixation ø 2, alors que les trous correspondants sont ø 1,5. Il faut donc repercer le châssis. Enfin, mieux vaut des trous trop petits que trop grands !

    - la dynamo empêche la rotation du bogie. Je l’ai donc enlevée. Il faudra étudier la fixation sur le bogie.

J’ai utilisé un tube laiton ø 2 pour l’évacuation WC à la place du « rivet » fourni — petite coquetterie..

Les leviers sont maintenus pendant leur soudage par un empilement de cales en carton d’épaisseur adaptée. Je laisse cette cale en place le plus longtemps possible pour éviter toute détérioration. Pour imiter les barres de commande des freins, j’ai soudé deux tiges maillechort ø 0,6 sur les leviers de frein. Elles sont courbées à 90° côté bogies et soudées directement sous plancher (flèche).

Image


Je n’ai pas monté les marchepieds, dont les montants me paraissent bien fragiles. Ce sera fait au dernier moment.

Edit : orthographe
Dernière édition par Gibi le Ven 11 Jan 2019, 20:13, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Gibi
Prolixe
 
Messages: 1892
Inscrit le: Ven 27 Jan 2017, 02:44
Âge: 67
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Bernard

Re: [AMF87] Construction du fourgon métallisé Est Dd2

Publié: Ven 11 Jan 2019, 17:50 
Bonsoir
Nous regardons . Je suis votre fil toujours intéressant de suivre un montage .
Merci
Avatar de l’utilisateur
Anjou 49
Communicatif
 
Messages: 845
Inscrit le: Dim 03 Fév 2013, 16:58
Localisation: ANGERS
Âge: 70
Echelle pratiquée: HO HOm
Prénom: Michel
Club: Méclents

Re: [AMF87] Construction du fourgon métallisé Est Dd2

Publié: Ven 11 Jan 2019, 18:11 
Merci à toi :D
Avatar de l’utilisateur
Gibi
Prolixe
 
Messages: 1892
Inscrit le: Ven 27 Jan 2017, 02:44
Âge: 67
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Bernard

Re: [AMF87] Construction du fourgon métallisé Est Dd2

Publié: Ven 11 Jan 2019, 19:29 
Mais bien sûr que si qu'il y a de l'intérêt pour ce fil, déjà 500 vues, et j'en fait partie ! :D
Patrick
Avatar de l’utilisateur
Shamrock
Fécond
 
Messages: 663
Inscrit le: Sam 03 Jan 2015, 16:06
Localisation: Paris - Montmartre
Âge: 59
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Patrick
Club: CAM FFMF

Re: [AMF87] Construction du fourgon métallisé Est Dd2

Publié: Ven 11 Jan 2019, 19:30 
Les marchepieds, toujours en dernier tu dois les souder :ange3:
Y a comme un goût d'pomme
Avatar de l’utilisateur
Christophedeb
Schtroumpf de base
 
Messages: 28105
Inscrit le: Jeu 08 Déc 2005, 17:53
Localisation: Pusignan, Rhône
Âge: 51
Echelle pratiquée: H0
Club: Rigollots© and co

Re: [AMF87] Construction du fourgon métallisé Est Dd2

Publié: Ven 11 Jan 2019, 20:11 
Bien, ô Maître Yoda :D
Avatar de l’utilisateur
Gibi
Prolixe
 
Messages: 1892
Inscrit le: Ven 27 Jan 2017, 02:44
Âge: 67
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Bernard

Re: [AMF87] Construction du fourgon métallisé Est Dd2

Publié: Ven 11 Jan 2019, 20:45 
Nous sommes là même si nous restons silencieux.
Avatar de l’utilisateur
Cassaigneray
Démonstratif
 
Messages: 1589
Inscrit le: Ven 01 Juin 2012, 00:04
Localisation: Toulouse
Âge: 68
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Raymond
Club: UAICF Toulouse, AFAC Toulouse

Re: [AMF87] Construction du fourgon métallisé Est Dd2

Publié: Ven 11 Jan 2019, 20:49 
On est là, on regarde ! :D
Partir de Zéro ...
Avatar de l’utilisateur
Kieffer
Papotier
 
Messages: 127
Inscrit le: Sam 08 Oct 2016, 09:14
Localisation: Yvelines
Âge: 53
Echelle pratiquée: O
Prénom: Kieffer

Re: [AMF87] Construction du fourgon métallisé Est Dd2

Publié: Ven 11 Jan 2019, 21:15 
Ça fait chaud au cœur... :)

Bon, alors, je continue.

Assemblage châssis-bogies

Avec les bogies montés directement sur les pivots (avec vis cruciformes pour la facilité de pose, en remplacement des vis laiton fendues fournies), leur rotation est impossible. La hauteur du plancher au dessus du rail est de 13,6 mm. Sa hauteur réelle, trouvée dans la fiche Loco-Revue, est de 1280, soit 14,7 au 87e. En rajoutant 1 mm de rondelles, ça ne passe toujours pas. Il faut au strict minimum 1,4 mm de surélévation.

En passant, je n’ai pas compris cette phrase de la notice (partie en gras), concernant les bogies : « Soudez en veillant à leur parfait centrage les deux traverses centrales, ces dernières peuvent être coupée en 3 partie (sic) pour éliminer une ou les deux épaisseurs au niveau du pivot que vous reporterez au dessus du bogies pour ajuster éventuellement la hauteur par rapport au châssis et ainsi dégager plus ou moins la liberté de rotation des bogies. »

Si on coupe les traverses, ce ne sont plus des traverses, et tout tombe, ou me gourré-je ?

Donc j’en reste provisoirement à un empilement de deux rondelles larges ø 4, ép. 0,7 peu discrètes que je remplacerai sans doute par autre chose.

Image

D’aucuns parmi vous se demandent peut-être pourquoi les axes d’essieux sont colorés ? C’est que, pour certains, j’ai dû raccourcir légèrement les pointes pour améliorer la rotation. Je dois donc savoir quel essieu va sur quelles boîtes.

Avec les rondelles, ça passe en courbe très serrée (rayon 350 env.)

Image

Même chose, en vue de profil. On voit que c’est à ras de la… heu… jupe. Un pouïème en plus ne sera pas de trop.

Image

À suivre : montage de la caisse (en tout cas j'essaie :cry: )
Avatar de l’utilisateur
Gibi
Prolixe
 
Messages: 1892
Inscrit le: Ven 27 Jan 2017, 02:44
Âge: 67
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Bernard

Suivant

Retour vers L'univers du modéliste-constructeur

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)