Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Impression de rails en 3D.

Construction intégrale ou montage de kits : tous les matériaux sont concernés

Modérateur: MOD

Re: Impression de rails en 3D.

Publié: Jeu 06 Déc 2018, 16:23 
Arthur a écrit:T
J’ai commis des choses comme celles-ci avec l’aide de Drim 3D :

Image

Image

Cœur Nord 45 kg Tg 0.0, cœur 46 kg s33 0.11, mandoline et support de contre rail standard 46 kg.


C'est de la fonderie sur base d'un modèle maitre en impression 3D ou de l'impression 3D en métal ?
Le ProtoZ : yes we can
Avatar de l’utilisateur
SuperGG
Kit & cat
 
Messages: 6956
Inscrit le: Dim 12 Fév 2006, 21:13
Localisation: NORD
Âge: 71
Echelle pratiquée: Z

Re: Impression de rails en 3D.

Publié: Jeu 06 Déc 2018, 23:18 
Kit a écrit:Maintenant, quel est ton retour d'expérience de ces réalisations avec Drim 3D? Les as-tu mises en œuvre sur un réseau en fonctionnement ou est-ce à titre décoratif? Je suis vraiment très intéressé par ton retour d'expérience en la matière car pour moi cela ouvre des horizons nouveaux.

Contrairement à toi, je dispose d’une alimentation classique, donc l’idée, in fine, est de tirer des pièces métalliques.
J’ai quand même pondu des appareils de voie type 45 kg Nord avec les coussinets d’aiguille en plastique, suivant le même principe de réalisation, mais rails métal et cœurs en rail assemblés.

Nicolas p a écrit:Joli les cœurs en 3D, mais légère correction a effectuer:


La mandoline n’est pas solidaire du cœur, elle est posée à côté juste pour voir. En l’espèce, elle n’est perpendiculaire à rien.

Nicolas p a écrit:La mandoline doit être perpendiculaire à la voie et non a la traverse


Ah ouais ?

Image

Pas en rail standard.
Ici c’est de l’Etat, pour le Nord, c’est pareil.

SuperGG a écrit: C'est de la fonderie sur base d'un modèle maitre en impression 3D ou de l'impression 3D en métal ?


Non, c’est de l’impression 3D plastique peinte, c’est ce qui pourrait être le modèle maître si la fonderie permettait de sortir ces pièces, ce qui ne semble pas être le cas, de ce qu’on m’a dit quand j’ai prospecté des fondeurs.

Rémy 54 a fait tirer de très jolies pièces en frittage en N, mais qui correspondent à du rail lourd, la définition de mes pièces en HO ne permet pas ce mode de réalisation, d'après 2 ou 3 prestataires que j'ai contactés.

Pareil pour la fonderie, certaines parties de mes pièces manqueraient d’épaisseur. Les parois des « oreilles » d’about des mandolines font moins de 0,25 mm. J’ai cependant déjà l’impression d’avoir fait des compromis. En trichant plus, j’ai peur de dégrader le rendu des pièces.

Je me suis donc orienté vers une réalisation composite où les champignons seraient photogravés, façon Andy Reichert (proto store), posés sur une âme en impression 3D plastique. J’en suis là. Je n’ai pas encore travaillé sur la photodécoupe, mais j’ai une version scalpée des cœurs prête à tirer.
Arthur c'est le chat en fait
Avatar de l’utilisateur
Arthur
Causant
 
Messages: 275
Inscrit le: Ven 23 Nov 2007, 23:09
Âge: 58
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Bernard
Club: PROTO 87

Re: Impression de rails en 3D.

Publié: Ven 07 Déc 2018, 09:54 
Je te remercie vraiment pour ce retour d'expérience hyper intéressant!

Arthur a écrit:Contrairement à toi, je dispose d’une alimentation classique, donc l’idée, in fine, est de tirer des pièces métalliques.


Mince ... tu devrais te mettre au power on board! :mdr2:

Plus sérieusement, on voit bien qu'il y a une solution 3D pour certains éléments par technique du frittage. Apparemment il n'y a pas de possibilité de mouler ça en métal d'après ton expérience. Ce genre d'éléments serait donc utile uniquement pour les protocabistes comme moi qui n'utilisent pas de courant par les rails. De fait, moi, ça m'intéresse!

Justement, peux-tu nous dire à combien t'es revenu le tirage des tes pièces en 3D?
Si je comprends bien c'est toi qui a réalisé le proto en logiciel 3D?

Perso, c'est une compétence que je ne possède pas et je pense qu'il faut énormément s'exercer avant d'arriver à un résultat comme le tien ... c'est une compétence que j'aimerai bien développer mais je n'ai pas le temps nécessaire pour ça malheureusement pour moi ... :cry:

Je vais expliquer ici mon projet si ça t'intéresse.
Je travaille actuellement avec des appareils de voie Roco de récupération en code 83 et du rail souple Peco code 75 bull head. Les deux joignent parfaitement l'un l'autre car le bull head est à la même hauteur. Le rail Peco me convient bien car il permet une circulation de la majorité des matériels sans avoir à compter les traverses ... :mdr:
En revanche, les appareils de voie Roco sont vraiment très très moches. Je veux donc les réserver pour des zones de coulisse.
Je souhaiterais donc me lancer dans la réalisation de quelques appareils de voie en utilisant le profilé peco bull head. Mais j'aimerai me simplifier la vie en utilisant des éléments imprimés en 3D comme ceux que tu as montré.
J'ai bien pigé que j'allais devoir me farcir la réalisation des aiguilles à la lime ... :cry:, mais pour le reste, j'aimerais bien faire appel à la 3D et utiliser directement ces pièces.

Je m'oriente finalement vers une pose ETAT. Il faut donc que je creuse le sujet (appel aux bonnes âmes pour ceux qui ont des docs ou des liens qui pourraient m'aider :ange3: )et c'est pour ça que je cherche à me renseigner avant sur la faisabilité du projet comme je m'étais renseigné préalablement sur le système d'exploitation pour finalement sélectionner Protocab.

Et encore un grand merci pour ton message. :applause:
Protocabiste en herbe
Avatar de l’utilisateur
Kit
Papotier
 
Messages: 131
Inscrit le: Jeu 04 Oct 2018, 18:27
Echelle pratiquée: ho

Re: Impression de rails en 3D.

Publié: Ven 07 Déc 2018, 10:28 
Arthur a écrit:...La mandoline n’est pas solidaire du cœur, elle est posée à côté juste pour voir. En l’espèce, elle n’est perpendiculaire à rien.


C'etait pas vraiment visible sur la photo :siffle:

Arthur a écrit:Ah ouais ?


Évidement, je met un exemple SNCF et tu met des antiquités :mdr:

Arthur a écrit:Ici c’est de l’Etat, pour le Nord, c’est pareil.


Ah, de l'ETAT, c'est intéressant ca :mrgreen: . J'espere que c'est en DC

Arthur a écrit:Je me suis donc orienté vers une réalisation composite où les champignons seraient photo-gravés, façon Andy Reichert (proto store), posés sur une âme en impression 3D plastique. J’en suis là. Je n’ai pas encore travaillé sur la photodécoupe, mais j’ai une version scalpée des cœurs prête à tirer.


Les cœurs de proto stores sont tres bien, mais ils manquent de détail, enfin dans les version US que j'ai monté. Mais l’idée est bonne: cœurs en photodec et deco/accessoires en 3D
By Jove!! Proto87-Protocab
Avatar de l’utilisateur
Nicolas p
La Maurienne sinon rien !
 
Messages: 10746
Inscrit le: Jeu 29 Sep 2005, 22:34
Localisation: Leeds, Gibiland
Âge: 46
Echelle pratiquée: P87,0, avant 62
Club: Proto87, Protocab

Re: Impression de rails en 3D.

Publié: Ven 07 Déc 2018, 14:00 
Des coeurs complètement en impression plastique, je doute que ça tienne longtemps en cas d'utilisation "roulante". Coller dessus un champignon de rail en potodec sera effectivement plus résistant, et aussi plus réaliste / solution uniquement valable avec une alimentation "in board", sinon il y aura la question de la continuité électrique pas facile à solutionner.
Une belle fonderie maillechort serait évidemment l'idéal : en forçant un peu les épaisseurs de 0,25 à 0,35 ça devrait le faire ... j'ai déjà vu des ailettes de pompes à air de 0,2 d'épaisseur en fonderie.
Le ProtoZ : yes we can
Avatar de l’utilisateur
SuperGG
Kit & cat
 
Messages: 6956
Inscrit le: Dim 12 Fév 2006, 21:13
Localisation: NORD
Âge: 71
Echelle pratiquée: Z

Re: Impression de rails en 3D.

Publié: Ven 07 Déc 2018, 17:47 
Effectivement, les montages de Rémy 54 valent le détour même si la finalité de ses constructions diffère de ton projet.

Regarde aussi ici !
FD
Avatar de l’utilisateur
François D
Intarissable !
 
Messages: 4010
Inscrit le: Mer 27 Déc 2006, 22:26
Localisation: JOUE
Âge: 57
Echelle pratiquée: [0]

Re: Impression de rails en 3D.

Publié: Ven 07 Déc 2018, 20:41 
Merci François pour ces liens très intéressants. Je serais curieux d'avoir son retour d'expérience maintenant que de l'eau a coulé sous les ponts.
On est bien dans la même démarche mais avec une contrainte moindre pour ce qui me concerne en matière de conduction de l'alimentation dans les appareils de voie.
Les résultats sont quand même sans comparaison avec les productions industrielles classiques et j'apprécie vraiment le travail qui a été réalisé.

Encore merci à toi d'avoir pris le temps de rechercher ces posts! J'apprécie ton aide! :applause:
Protocabiste en herbe
Avatar de l’utilisateur
Kit
Papotier
 
Messages: 131
Inscrit le: Jeu 04 Oct 2018, 18:27
Echelle pratiquée: ho

Re: Impression de rails en 3D.

Publié: Ven 07 Déc 2018, 20:43 
SuperGG a écrit:Des coeurs complètement en impression plastique, je doute que ça tienne longtemps en cas d'utilisation "roulante". Coller dessus un champignon de rail en potodec sera effectivement plus résistant, et aussi plus réaliste / solution uniquement valable avec une alimentation "in board".


Tu as probablement raison mais il faudrait tester pour voir comment vieillissent les matériels réalisés par frittage.
La solution PE me semble être intéressante dans le cas où les pièces seraient peu résistantes à l'usure.
Merci à toi pour cette réflexion très intéressante. :wink:
Protocabiste en herbe
Avatar de l’utilisateur
Kit
Papotier
 
Messages: 131
Inscrit le: Jeu 04 Oct 2018, 18:27
Echelle pratiquée: ho

Re: Impression de rails en 3D.

Publié: Dim 09 Déc 2018, 22:25 
Kit a écrit:Je te remercie vraiment pour ce retour d'expérience hyper intéressant!
Plus sérieusement, on voit bien qu'il y a une solution 3D pour certains éléments par technique du frittage.

Attention, ce n’est pas du frittage chez Drim

Kit a écrit:Apparemment il n'y a pas de possibilité de mouler ça en métal d'après ton expérience. Ce genre d'éléments serait donc utile uniquement pour les protocabistes comme moi qui n'utilisent pas de courant par les rails. De fait, moi, ça m'intéresse!

Entendons-nous bien, c’est la finesse de certaines parois de mes pièces qui empêche le moulage en l’état. Ici une entretoise de liaison de contrerails (mandoline) pour laquelle j’ai déjà forcé le trait. 15mm échelle 1 sont devenus 0,20 mm, cette pièce-là n’a cependant pas besoin d’être conductrice.

Image

Image

Ensuite comme dit Gérard :
SuperGG a écrit:Une belle fonderie maillechort serait évidemment l'idéal : en forçant un peu les épaisseurs de 0,25 à 0,35 ça devrait le faire ... j'ai déjà vu des ailettes de pompes à air de 0,2 d'épaisseur en fonderie.

C’est une histoire de compromis, mais je n’ai pas pris le temps d’approfondir. Je sais que sur mes pièces, il y a plein de trous débouchants dans tous les sens (en rouge ci-dessous) et des petits détails auquels je tiens (en vert : 0,17 mm), et il semble que ce soit compliqué en fonderie de conserver cela (ouvrir dans un nouvel onglet pour agrandir).

Image

Je n’ai pas vraiment de connexion avec un fondeur que ce soit Sicast, qui me semble le plus abordable ou des français, qui ne répondent même pas quand je les questionne. J’ai cru comprendre que le coût d’une fonderie est au bout du compte assez largement supérieur à celui de l’impression 3D sur des faibles quantités. Il faut aussi raison garder, si impression + photodec fonctionne, je saurai m’en contenter.

J’ai, comme tout le monde :oops: , aussi travaillé sur des cœurs moulés proto, il y a toujours un peu de travail de redressage des pièces, il m’est également arrivé d’avoir une bulle sur la pointe de cœur ou une pointe tordue, le travail de reprise est quand même un peu fastidieux.

Kit a écrit:Justement, peux-tu nous dire à combien t'es revenu le tirage de tes pièces en 3D?

J’ai toujours demandé à drim de me traiter des lots de pièces, donc impossible pour moi de donner un prix unitaire. J’ai récemment passé ces dessins à Shapeways pour tirage en laiton, Ils me prenaient 15 USD pour un cœur + 16 USD de port. Vu le coût du port, j’en ai par ailleurs déduit qu’ils n’ont pas encore d’imprimante pour le frittage aux Pays Bas. En définitive, si la pièce a été acceptée par leur logiciel, elle a été refusée par leurs techniciens : ils m’ont écrit ne pas accepter d’épaisseur inférieure à 0,6 mm avec ce process. Le coût chez Drim est peut-être supérieur à celui de Shapeways (sans le port) et encore, mais ce n’est ni la même définition ni le même service.

Je ne vais pas tarder à leur soumettre ceci, juste pour voir :

Image

Dessin pour lequel, il n’y a pas vraiment d'interprétation, nous verrons bien si cela fonctionne.

Kit a écrit:Si je comprends bien c'est toi qui a réalisé le proto en logiciel 3D?

Eh oui, je n’ai pas de bureau d’études :D .
Mais finalement ce n’est pas si compliqué, si on a la chance de comprendre la logique de l’outil dont on se sert. Je n’ai toujours pas compris comment fonctionne solidworks, mais j’arrive à me débrouiller avec un autre produit.

Kit a écrit:Perso, c'est une compétence que je ne possède pas et je pense qu'il faut énormément s'exercer avant d'arriver à un résultat comme le tien ... c'est une compétence que j'aimerai bien développer mais je n'ai pas le temps nécessaire pour ça malheureusement pour moi.

Ce n’est pas si compliqué, si on a la chance de comprendre la logique de l’application. Je n’ai toujours pas compris comment fonctionne solidworks, mais j’arrive à me débrouiller avec un autre produit.
Le manque de temps est une maladie qui nous touche tous, la nuit peut être un remède parfois. Mais si tu manques de temps pour le dessin, tu en manqueras tout autant pour le montage.

Kit a écrit:Je m'oriente finalement vers une pose ETAT. Il faut donc que je creuse le sujet (appel aux bonnes âmes pour ceux qui ont des docs ou des liens qui pourraient m'aider)
.
Quelques pistes :

-Trouver des ouvrages type album de la voie (qui ne parlent pas que de voie), que les compagnies éditaient au 19e siècle, le club d’Argentan http://argentanwebferro.fr a mis en ligne des docs très très intéressants sur l’Ouest, mais pas d’ADV en DC. Ils ont peut-être d’autres trésors cachés.

-Prendre un mètre à ruban, un appareil photo et une feuille de papier et aller sur le terrain. C’est comme çà que j’ai commencé, depuis j’ai trouvé de la doc. De toutes façons des photos de détails sont toujours utiles pour aider à comprendre des plans.

-Demander au Mans, ou mieux y aller. En déléguant les recherches, je pense qu’on passe à côté de pépites.

Nicolas p a écrit:Évidement, je mets un exemple SNCF et tu mets des antiquités.

Ce ne serait pas plutôt l’inverse ?

Nicolas p a écrit:Ah, de l'ETAT, c'est intéressant ca :mrgreen: . J'espere que c'est en DC

Pusiqu’on te dit que c’est du rail standard.

Nicolas p a écrit:Les cœurs de proto stores sont tres bien, mais ils manquent de détail, enfin dans les version US que j'ai monté

Je crois que la photodécoupe utilisée fait 0,4 mm d’épaisseur, ceci expliquerait aussi cela.
Arthur c'est le chat en fait
Avatar de l’utilisateur
Arthur
Causant
 
Messages: 275
Inscrit le: Ven 23 Nov 2007, 23:09
Âge: 58
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Bernard
Club: PROTO 87

Re: Impression de rails en 3D.

Publié: Lun 10 Déc 2018, 19:11 
Arthur, je te remercie à nouveau pour toutes ces précisions. Ce genre d'échange est vraiment très constructif et ça donne à la fois l'envie de franchir le pas et les idées. :coeur1:
J'espère que tes posts seront également utiles à la communauté. :applause:
Protocabiste en herbe
Avatar de l’utilisateur
Kit
Papotier
 
Messages: 131
Inscrit le: Jeu 04 Oct 2018, 18:27
Echelle pratiquée: ho

Re: Impression de rails en 3D.

Publié: Mar 11 Déc 2018, 14:53 
Arthur a écrit:...Eh oui, je n’ai pas de bureau d’études :D .
Mais finalement ce n’est pas si compliqué, si on a la chance de comprendre la logique de l’outil dont on se sert. Je n’ai toujours pas compris comment fonctionne solidworks, mais j’arrive à me débrouiller avec un autre produit...

Pour "mieux" maitriser Solidworks, il y a des tutos en pdf et en Français.

Guide de l'étudiant
Introduction à Solidworks
Apprenez à utiliser Solidworks
Guide de l'enseignant Solidworks
Olivier
Ryzen7-V16 Bi-Turbo !
Avatar de l’utilisateur
ORION-PROTO87
Bibliothécaire du forum !
 
Messages: 1978
Inscrit le: Mer 14 Fév 2007, 19:24
Localisation: Lorgues 83
Âge: 59
Prénom: Olivier

Re: Impression de rails en 3D.

Publié: Jeu 13 Déc 2018, 20:33 
Merci pour le tuyau
Arthur c'est le chat en fait
Avatar de l’utilisateur
Arthur
Causant
 
Messages: 275
Inscrit le: Ven 23 Nov 2007, 23:09
Âge: 58
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Bernard
Club: PROTO 87

Re: Impression de rails en 3D.

Publié: Sam 05 Jan 2019, 13:30 
Bonjour Kit,

Originale, la solution "power on board". Je ne connaissais pas. Bon, maintenant, comme je suis en N, loger une batterie à bord du matériel, y'a des doigts qui vont forcer et des faces qui vont bomber :ange3:

Pour en revenir à ta question initiale, rien n'empêche de réaliser techniquement une voie complète en impression 3D. D'expérience, j'arrive à (faire) descendre les épaisseurs à 0,13 mm pour les attaches de rail de façon à garder un minimum de solidité... mais faut pas avoir trop la tremblotte lors de l'enfilage.
Cependant, même si tu ne cherches pas à avoir la fonction conductrice du rail, je me pose juste quelques questions (sans avoir la réponse) :
- de la qualité du roulement : un contact résine/rail - métal/roue va sans doute te procurer de l'adhérence mais, revers, te générera du frottement et nécessitera un peu plus de puissance de traction.
- de la tenue à l'usure comme cela a été évoqué plus haut. Sur ce point, je me suis moi-même interrogé car même si mon rail est métallique, mes contrerails sont imprimés. Je me suis quand-même lancé étant donné que le contrerail, comme en réalité, n'est pas forcément sollicité et en contact avec les flancs de roue au passage des essieux (tout dépend du calage et de la position de l'essieu au moment du passage).
- de la solidité, notamment pour les pièces fines si tu veux reproduire des lames d'aiguillage qui doivent être effilées mais solides et souples, rien ne vaut le métal. Avec la résine, gare à la casse.

Voilà, en tous cas ne te décourage pas et fais quelques essais, c'est vraiment le juge de paix.

@+ et bon modélisme :wink:

Rémy
Avatar de l’utilisateur
Rémy 54
Éloquent
 
Messages: 395
Inscrit le: Jeu 25 Déc 2008, 19:53
Localisation: Dombasle sur Meurthe
Âge: 41

Re: Impression de rails en 3D.

Publié: Mar 15 Jan 2019, 21:01 
Merci Rémy pour ta réponse.

Désolé pour le retard mais j'ai rencontré quelques soucis de carte mère fin décembre ...

Alors effectivement le power on board ... pour le N ... euhh ... comment dire ... ça ne va pas être pour tout de suite! :mdr2:

Actuellement j'expérimente avec du vieux rails souple Roco code 83. Je coupe, je taille, je ponce, je soude ... bref, j'essaye ... vais-je arriver à fabriquer mes premiers appareils de voie? That is the question! Mais bon, il n' y a pas de raison!
Sinon pour les aiguilles, je suis totalement convaincu de l'intérêt de les laisser en métal. Pour les pointes de coeurs, faut voir ... pour le reste, les travaux présentés supra sont la preuve que l'on peut y arriver et que l'impression 3D peut être un début de solution.
Merci encore pour ton retour d'expérience, et non, je ne lâche pas le morcif! :mdr2:
Protocabiste en herbe
Avatar de l’utilisateur
Kit
Papotier
 
Messages: 131
Inscrit le: Jeu 04 Oct 2018, 18:27
Echelle pratiquée: ho

Re: Impression de rails en 3D.

Publié: Mar 15 Jan 2019, 21:56 
Le probleme n'est pas d'avoir different materiaux pour te ou tel piece mais une coherence visuelle plausible.
Quid de la peinture et de sa tenue face a l'ecrasement d'une roue? Il faudra perdre beaucoup de temps pour simuler une surface acier sur le champignon du rail, ce qui va a l'encontre du principe de construction rapide avec la 3D.
Si j'avais a faire une aiguille en 3D, je me focaliserais sur l’ensemble traverse-attaches, et je garderais les rail en acier/maillechort, etc..
On peut fignoler les traverses en incluant les frettes, diverses formes de veine du bois, neuve ou usee.
Pour l'instant, j'ai les kits VMM, tres largement suffisant pour les fans de voies SNCF type 61 :mrgreen:
By Jove!! Proto87-Protocab
Avatar de l’utilisateur
Nicolas p
La Maurienne sinon rien !
 
Messages: 10746
Inscrit le: Jeu 29 Sep 2005, 22:34
Localisation: Leeds, Gibiland
Âge: 46
Echelle pratiquée: P87,0, avant 62
Club: Proto87, Protocab

PrécédentSuivant

Retour vers L'univers du modéliste-constructeur

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Laurent D. et 9 invité(s)