Gravure chimique

Construction intégrale ou montage de kits : tous les matériaux sont concernés

Modérateur : MOD

Avatar du membre
jc94
Disert
Messages : 400
Enregistré le : jeu. 25 juin 2015, 16:21
Echelle pratiquée : 1, Proto32
Prénom : Jean-Claude
Localisation : Val de Marne
Âge : 53

Re: Gravure chimique

Message par jc94 » mar. 27 nov. 2018, 17:42

Bon, ben, je croix que j'ai des nouveaux ennuies... la machine est tellement performante que la moindre nuance de noir fait un trou à la gravure...
Beaucoup de bruits et de vibrations.

Trop performance, quelque minutes pour graver... je dois la dompter...

Merci pour vos retours sur vos imprimantes, j'en ai consommé 3 pour l'instant depuis le début de mes aventures dans la gravure, y a 3 ans.

Au dire des pros, y a rien qui va bien sur l'impression a jet d'encre pour typon, il faut trouver la bonne adéquation entre le typon et l'imprimante... super !

Pour l'instant, j’utilise des typons de 140 micros, il ne sont pas transparents... ( ou moins transparent (voir photo, la même))

J'ai commandé ce même typon chez un flasher sérigraphie, histoire de comparer. Je vais refaire une tentative de gravure et trouver un juste milieu...

Oui, je cherche une table lumineuse toute faite, car j'en ai un peu marre de bricoler pour le modélisme, je préfère faire du modélisme...

J'ai une question :

Est ce que vous voyez a travers vos noirs sur vos typons ?
(lorsqu'il y a un peu de lumière derrière)( oui, je sais cela ne va pas être simple d'expliqué ce que vous voyez, si vous voyez...)

Merci.
Jc

Avatar du membre
Dan_ost2000
Intarissable !
Messages : 16557
Enregistré le : mer. 30 août 2006, 08:05
Echelle pratiquée : HO-HOm-HOe I à III
Prénom : Dany, c'est écrit...
Club : Rigollots© et Cie
Site Internet : https://danymachi.blogspot.com/
Localisation : Strasbourg
Âge : 62

Re: Gravure chimique

Message par Dan_ost2000 » mar. 27 nov. 2018, 18:28

La latitude de pose du film pré sensibilisé est assez généreuse, ce n'est pas comme en photo argentique ou la seconde avait son importance, ici 15 secondes ne font quasiment pas de différence. Par exemple j’insole à 2mn30 avec 4 tubes de 60w et c'est parfait. Mes films sont transparents et légèrement abrasif sur un coté, pour que l'encre tienne pardi :clown: . Mon impression n'est jamais opaque comme dans le temps ou avec un HP Deskjet 500 ou on faisait du vrai noir. Si tu veux plus opaque il faut passer en impression laser et il existe un spray concentrateur de pigments qui densifie l'impression. Jamais essayé mais si mes souvenirs sont bons, Dangy utilise ça. :wink:
Dany MACHI
Paysagiste de salon

Avatar du membre
Dangui95
Exubérant
Messages : 2984
Enregistré le : lun. 27 août 2007, 20:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Gilbert
Club : Des échappés de l’asile.
Localisation : Val d'oise
Âge : 65

Re: Gravure chimique

Message par Dangui95 » mar. 27 nov. 2018, 18:38

jc94 a écrit :Bon, ben, je croix que j'ai des nouveaux ennuies... la machine est tellement performante que la moindre nuance de noir fait un trou à la gravure...
Beaucoup de bruits et de vibrations.

Trop performance, quelque minutes pour graver... je dois la dompter...

Merci pour vos retours sur vos imprimantes, j'en ai consommé 3 pour l'instant depuis le début de mes aventures dans la gravure, y a 3 ans.

Au dire des pros, y a rien qui va bien sur l'impression a jet d'encre pour typon, il faut trouver la bonne adéquation entre le typon et l'imprimante... super !

Pour l'instant, j’utilise des typons de 140 micros, il ne sont pas transparents... ( ou moins transparent (voir photo, la même))

J'ai commandé ce même typon chez un flasher sérigraphie, histoire de comparer. Je vais refaire une tentative de gravure et trouver un juste milieu...

Oui, je cherche une table lumineuse toute faite, car j'en ai un peu marre de bricoler pour le modélisme, je préfère faire du modélisme...

J'ai une question :

Est ce que vous voyez a travers vos noirs sur vos typons ?
(lorsqu'il y a un peu de lumière derrière)( oui, je sais cela ne va pas être simple d'expliqué ce que vous voyez, si vous voyez...)

Merci.

Pour la table lumineuse il y a un truc génial chez Leroy PinPIN, des dalles format A4 de 10 mm d'épaisseur qui ont une lumière blanche homogène, c'est le top pour pas cher.

Pour les typons support spécial non déformable par la température, imprimante laser et spray concentrateur de pigments alors comme dirait Johnny NOIR c'est Noir.

Je vais au club ce soir je te fais des photos de tout cela et je recherche les références.
Cantalou expatrié

Avatar du membre
Dangui95
Exubérant
Messages : 2984
Enregistré le : lun. 27 août 2007, 20:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Gilbert
Club : Des échappés de l’asile.
Localisation : Val d'oise
Âge : 65

Re: Gravure chimique

Message par Dangui95 » mar. 27 nov. 2018, 18:54

Aussitôt dit aussitôt fait

Une table à lumière

Pavé lumineux Format A4 s’alimente en 12 v continu.

Image

Image


Le lien
Pavé lumineux


Des feuilles pour typon
Après de nombreux essais dans notre FABLAB nous avons trouvé un produit qui est idéal, il s’agit d’un film polyester maté NOVALITH pour imprimante laser qui permet l'insolation directe d'une plaque offset ou d'un écran sérigraphique après sortie sur une imprimante laser. Translucide à la manière d'un calque, il possède une remarquable stabilité dimensionnelle en pression et en température. Parfaitement transparent aux Ultra-Violets, son traitement sur les deux faces lui permet d'assurer une excellente adhérence de l'encre du toner et une bonne densité des noirs.
C’est surtout sa bonne stabilité dimensionnelle qui est importante vu la chaleur des imprimantes laser qui déforme les films transparents classiques.
Voici le lien :
Film Laser Translucide Maté 100µ


Une bombe de Spray densifieur de noirs pour films laser
Ce produit est essentiel, il rend les films imprimés totalement opaque, il permet d’avoir une finesse dans le détail, il est le gage de la qualité du typon.

Voici le lien :
Spray densifieur de noirs
Fichiers joints
TG-assemblage-01.jpg
TG-assemblage-01.jpg (33.5 Kio) Vu 562 fois
TG-assemblage-02.JPG
TG-assemblage-02.JPG (75.96 Kio) Vu 562 fois
Cantalou expatrié

Avatar du membre
jc94
Disert
Messages : 400
Enregistré le : jeu. 25 juin 2015, 16:21
Echelle pratiquée : 1, Proto32
Prénom : Jean-Claude
Localisation : Val de Marne
Âge : 53

Re: Gravure chimique

Message par jc94 » mar. 27 nov. 2018, 20:32

Merci beaucoup pour tout ceci.

Et l'imprimante laser, c'est quelle ref ?

Merci.
Jc

Avatar du membre
Dangui95
Exubérant
Messages : 2984
Enregistré le : lun. 27 août 2007, 20:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Gilbert
Club : Des échappés de l’asile.
Localisation : Val d'oise
Âge : 65

Re: Gravure chimique

Message par Dangui95 » mar. 27 nov. 2018, 21:35

Une vielle KYOCERA Ecosys FS 1020 D achetée d'occas sur un site de vendeur en ligne.
Cantalou expatrié

Avatar du membre
Loustic
Volubile
Messages : 2090
Enregistré le : ven. 08 sept. 2006, 19:50
Localisation : Un nordiste à Rouen
Âge : 54

Re: Gravure chimique

Message par Loustic » mar. 27 nov. 2018, 22:41

jc94 a écrit :J'ai une question :

Est ce que vous voyez a travers vos noirs sur vos typons ?
(lorsqu'il y a un peu de lumière derrière)( oui, je sais cela ne va pas être simple d'expliqué ce que vous voyez, si vous voyez...)

Merci.
Oui, impression jet d'encre. Mais tout est résumé sur la photo, prise devant l'écran du PC… :wink:


Image
Fichiers joints
DSC_0485.JPG
p87 addict

Avatar du membre
Deimos_epIV
Intarissable !
Messages : 9075
Enregistré le : ven. 23 déc. 2011, 21:25
Echelle pratiquée : HO/DCC
Prénom : Claude
Club : MMF
Localisation : Montpellier (34)
Âge : 61

Re: Gravure chimique

Message par Deimos_epIV » mer. 28 nov. 2018, 02:29

Pour moi, imprimante jet d'entre en N/B, le noir poussé au max et film rétroprojecteur Canon parce que c'est celui là qui me donne le noir le plus opaque (et j'en ai essayé pas mal !)
Amicalement

Avatar du membre
jc94
Disert
Messages : 400
Enregistré le : jeu. 25 juin 2015, 16:21
Echelle pratiquée : 1, Proto32
Prénom : Jean-Claude
Localisation : Val de Marne
Âge : 53

Re: Gravure chimique

Message par jc94 » mer. 28 nov. 2018, 18:59

Et en terme de temps d'insolation ?

2,40 minutes en ce qui le concerne.

Je sais d'avance que cela va foiré si au révélateur la plaque devient, comment dire... Si les teintes entre les deux surface se rapproche, surface protègee et non protégée, je n'ai pas encore compris pourquoi !!!!

J'ai aussi l'impression, sans jeu de mot, que la révélation, est des fois très rapide et d'autres plus long en fonction du paquet de révélateur. Je n'ai pas de temps de plongé dans le révélateur, c'est a l'oeil, de visu.

Comment conservez vous le liquide révélateur ?

Merci.
Jc

Avatar du membre
Dangui95
Exubérant
Messages : 2984
Enregistré le : lun. 27 août 2007, 20:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Gilbert
Club : Des échappés de l’asile.
Localisation : Val d'oise
Âge : 65

Re: Gravure chimique

Message par Dangui95 » mer. 28 nov. 2018, 19:56

jc94 a écrit :Et en terme de temps d'insolation ?

2,40 minutes en ce qui le concerne.

Je sais d'avance que cela va foiré si au révélateur la plaque devient, comment dire... Si les teintes entre les deux surface se rapproche, surface protègee et non protégée, je n'ai pas encore compris pourquoi !!!!

J'ai aussi l'impression, sans jeu de mot, que la révélation, est des fois très rapide et d'autres plus long en fonction du paquet de révélateur. Je n'ai pas de temps de plongé dans le révélateur, c'est a l'oeil, de visu.

Comment conservez vous le liquide révélateur ?

Merci.
2.30 mm pour l'insolation avec la même valise que toi.
Faire attention à la durée de vie des tubes, ils peuvent très vite déclinés sans que l'on s'en aperçoive.

La teinte entre des deux zones insolée et non insolée (claire et foncée) doit être très contrastée. si les deux teintes se rapprochent c'est que ton typon n'est pas assez opaque, du coup tu as commencé à détruire le film protecteur pour la gravure le rendant ainsi poreux. Si tu insoles trop longtemps il peut aussi t'arriver ce phénomène.

Pour le bain de révélation plus tu révèles plus il est salle moins il est performant. Dès qu'il devient un peu marron il faut le changer.

Le respect des doses est très important (balance de précision) mais aussi la température du bain car plus il est chaud plus il est efficace.

Ne pas oublier que la gravure c'est avant tout de la précision en positionnement, en temps et en qualité des bains.
Cantalou expatrié

Avatar du membre
Dan_ost2000
Intarissable !
Messages : 16557
Enregistré le : mer. 30 août 2006, 08:05
Echelle pratiquée : HO-HOm-HOe I à III
Prénom : Dany, c'est écrit...
Club : Rigollots© et Cie
Site Internet : https://danymachi.blogspot.com/
Localisation : Strasbourg
Âge : 62

Re: Gravure chimique

Message par Dan_ost2000 » mer. 28 nov. 2018, 20:48

Si l'insolation est bien faite le film peut rester en contact du révélateur très longtemps, il ne sera pas bouffé. Je révèle systématiquement à 20 à 25°C pas plus. Si mon révélateur faibli, pas grave je termine mon job, c'est un peu plus long mais ça se termine. La conservation se fait dans mes anciennes bouteilles que j'ai gardé de mon labo photo. Un petit truc de labo photo et qui fonctionne toujours, si on se rend compte que le film n'est pas assez exposé, on peu un forcer le destin dans une certaine limite en frottant celui ci dans le bain avec ses doigts, ça aide un peu. Mais bon c'est dans les cas extrêmes. :wink: :wink:
Dany MACHI
Paysagiste de salon

Avatar du membre
jc94
Disert
Messages : 400
Enregistré le : jeu. 25 juin 2015, 16:21
Echelle pratiquée : 1, Proto32
Prénom : Jean-Claude
Localisation : Val de Marne
Âge : 53

Re: Gravure chimique

Message par jc94 » mer. 28 nov. 2018, 21:56

Pour le bain de révélateur, je dispose de plusieurs boites plates en plastique, de différentes tailles, que je dispose en fonction de la taille de la plaque. Je verse le liquide dessus, jusqu'à recouvrir la plaque, puis je balance de gauche a droite et inversement, jusqu'à obtention de la zone à graver. Cette dose de révélateur ne sert qu'une fois !

J'ai aussi une petite ventouse, que je place a la périphérie de la plaque, pour ne pas qu'elle soit "plaquée" au fond, empêchant le liquide de passer dessous. Cela fait qu'elle est un peu en biais, et le liquide passe dessous, et les "vagues" du mouvement du "remuage" passe dessous aussi.

Cela m'arrive aussi de frotter la plaque avec mes doigts !

La valise, je ne sais plus depuis combien de temps je l'ai, mais on doit être dans les 3 ans maintenant !!!!!

Par contre, pour être a 20/25°, vous faites comment ?
Je suis dans mon sous-sol , l'été j'ai 15°, et l'hiver j'ai 12°.
Cela se chauffe comment ce liquide ?

Très intéressant de tout ceci, merci beaucoup de vos / votre expérience(s).

Je me rends compte que j'ai pas trop déconné, mais maintenant il faut que je fasse des noirs un peu plus noir...

Noir c'est noir... heu, non, il y a de l'espoir :lol:
Jc

Avatar du membre
Dangui95
Exubérant
Messages : 2984
Enregistré le : lun. 27 août 2007, 20:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Gilbert
Club : Des échappés de l’asile.
Localisation : Val d'oise
Âge : 65

Re: Gravure chimique

Message par Dangui95 » mer. 28 nov. 2018, 22:18

Ce soir passage au club pour gravure, j'en ai profité pour faire deux photos du fameux noir (impression laser sur papier NOVALITH et spray intensificateur de noir) le tout sur la fameuse boite à lumière.

Image

Image
Fichiers joints
FORUM 01.JPG
FORUM 01.JPG (121.92 Kio) Vu 294 fois
FORUM 02.JPG
FORUM 02.JPG (143.72 Kio) Vu 294 fois
Cantalou expatrié

Avatar du membre
jc94
Disert
Messages : 400
Enregistré le : jeu. 25 juin 2015, 16:21
Echelle pratiquée : 1, Proto32
Prénom : Jean-Claude
Localisation : Val de Marne
Âge : 53

Re: Gravure chimique

Message par jc94 » mer. 28 nov. 2018, 22:20

En 3 ans, a peu près, voici le tas de tests, chutes et de plantage :

Image
Image
Image
Image

On ne voit pas bien, mais heureusement qu'il a plus de plus que de moins, sinon tout passer par la fenêtre :siffle:

Y a même des fois je constate seulement que j'ai monté le typon a l'envers lors de la gravure, lorsque les trous commencent à pointer leur nez :mort: Des journée de … ca arrive !

Y a 2kg4 de laiton, je peux en faire quoi ?

Y a un truc dont j'ai oublié de dire, j'ai l'impression que je dois réveillé mon imprimante, pour avoir un typon un peu meilleur au niveau noir. Si j'imprime directement un typon, c'est bof, mais si j'imprime un doc avant, un truc quelconque, la seconde impression est meilleure au niveau des noirs.

Va comprendre Charles ! Et pourtant on a jamais une seconde chance de faire une 1ere impression. :mdr2:
Fichiers joints
DSCN9027.JPG
DSCN9028.JPG
DSCN9032.JPG
DSCN9033.JPG
Jc

Avatar du membre
Dan_ost2000
Intarissable !
Messages : 16557
Enregistré le : mer. 30 août 2006, 08:05
Echelle pratiquée : HO-HOm-HOe I à III
Prénom : Dany, c'est écrit...
Club : Rigollots© et Cie
Site Internet : https://danymachi.blogspot.com/
Localisation : Strasbourg
Âge : 62

Re: Gravure chimique

Message par Dan_ost2000 » mer. 28 nov. 2018, 22:22

Jean Claude, tu chauffes tout simplement au bain marie dans ton évier par exemple. Et pas besoin de jeter ton revelo a chaque usage. :wink:
Dany MACHI
Paysagiste de salon

Répondre