La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
LocoFi
Messages : 23
Enregistré le : mer. 19 sept. 2018, 19:26
Echelle pratiquée : HO
Site Internet : http://www.wifimodelrailroad.com
Localisation : USA

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par LocoFi » mar. 25 sept. 2018, 23:27

Bonjour Alain. Nous serons heureux de répondre à vos questions ci-dessous:
Prevost a écrit :Comment sont ils déclenché :?:
Ils sont déclenchés à partir de l'application ou du firmware lorsque vous utilisez votre locomotive. Les fichiers eux-mêmes sont au format .WAV et facilement modifiables en utilisant des logiciels gratuits comme Audacity. Si vous avez vos propres enregistrements, convertissez-les au format .WAV, renommez-les en un nom de fichier spécifique et copiez-les sur la carte microSD amovible. Nous aurons bientôt un guide détaillé dans notre section Ressources décrivant le processus en détail.
Prevost a écrit :Y a t il un bibliothèque de sons :?:
Oui. Nous sommes en train de le construire. La communauté d'utilisateurs LocoFi ™ est plus que bienvenue pour contribuer et partager avec les autres.
Prevost a écrit :Y en a t il d'autres :?:
Seules deux sorties sont actuellement prises en charge. Combien de sorties / fonctions / types et à quelles tensions sembleraient idéales selon vous? Nous transmettrons les commentaires à notre équipe de conception de produits. Nous pourrions alors sortir avec des versions spéciales des cartes pour le créneau qui aiment avoir des capacités aussi avancées. Ajouter plus de sorties de fonction n'est pas difficile. Nous n'en avons jamais ressenti le besoin pour la majorité des cas d'utilisation mais maintenant la demande a augmenté ces derniers jours (ou dirons-nous que les clients veulent toujours plus :-)), nous pouvons certainement les considérer dans la prochaine révision.

Un autre point à noter est que les fonctionnalités telles que les sorties de fonction supplémentaires qui sont directement basées sur le matériel nécessiteront une carte plus récente, mais pour la plupart, les mises à jour constantes des applications et des micrologiciels sur Internet sont des facteurs déterminants de l'évolution et de l'amélioration du produit.
Simplify ... WiFi ... LocoFi™

Avatar du membre
Aubrac
Loquace
Messages : 1123
Enregistré le : sam. 24 oct. 2009, 05:38
Echelle pratiquée : H0 H0m H0e
Prénom : Marcel
Localisation : Tahiti

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Aubrac » mer. 26 sept. 2018, 03:33

Bonjour LocoFi,
Merci pour les différentes précisions concernant votre module Wifi appliqué à la commande des trains miniatures.

Vos clients réclament de nouvelles fonctionnalités car ils comparent immanquablement votre nouveau système au DCC. Les amateurs ne veulent pas changer de système si le nouveau n'a pas au moins les mêmes capacités que l'ancien et s'il ne comporte pas de nouvelles fonctionnalités. Par exemple, l'utilisation d'une carte mémoire SD pour stocker les sons sur le module parait une avancée technique intéressante.

De mon point de vue, ces nouveaux systèmes basés sur une télécommande radio (BT, Wifi ou autres) apportent plus de simplicité dans la mise en œuvre et plus de convivialité que les techniques anciennes. Mais c'est un avis qui n'est pas partagé par tout le monde du petit train, surtout en France, car le DCC est implanté depuis presque trente ans en Europe et les amateurs ont investi beaucoup d'argent et de temps à équiper le matériel de leurs réseaux. On comprend donc leur appréhension légitime à quitter un système qu'ils connaissent et qui les satisfait, pour migrer vers un nouveau système, dont ils ignorent les capacités et même les limites puisqu'il s'agit d'un système en devenir.
C'est pourquoi il faut insister sur le coté universel d'un système comme le votre où les locomotives pourvues de votre module peuvent circuler sur des réseaux alimentés en courant continu ou en DCC.

Un reproche souvent formulé contre ces nouveaux systèmes est la fragilité des petites entreprises développant ces technologies, ce qui dans l'avenir peut remettre en cause la pérennité du produit proposé si l'entreprise disparaît. Tant qu'une entreprise importante du milieu du jouet ou de l'électronique, ne s'intéressera pas à la production industrielle de ces nouveaux procédés pour faire baisser les coûts, et donc les prix de vente de ces modules, la clientèle sera réticente à l'adopter, sauf les passionnés de nouvelles technologies dans mon genre… Mais ce n'est que l'exception qui confirme la règle.

Avatar du membre
LocoFi
Messages : 23
Enregistré le : mer. 19 sept. 2018, 19:26
Echelle pratiquée : HO
Site Internet : http://www.wifimodelrailroad.com
Localisation : USA

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par LocoFi » mer. 26 sept. 2018, 05:41

Bonjour Marcel,

Merci encore pour les précieuses informations. S'il vous plaît garder ces commentaires à venir et poser toutes les autres questions que vous pourriez avoir. C'est ce qui nous pousse.

Cordialement,
Équipe LocoFi ™
Simplify ... WiFi ... LocoFi™

Avatar du membre
Aubrac
Loquace
Messages : 1123
Enregistré le : sam. 24 oct. 2009, 05:38
Echelle pratiquée : H0 H0m H0e
Prénom : Marcel
Localisation : Tahiti

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Aubrac » jeu. 27 sept. 2018, 03:30

Bonjour à tous,
Merci à LocoFi pour la présentation de son produit auquel nous souhaitons pleine réussite. Il reste sans doute quelques améliorations à apporter à son système, mais il est sur la bonne voie. Comme on a pu le voir avec Monocacy, BlueRail, WifiTrax, LocoFi, RailPro, Protocab et quelques autres entreprises, une révolution technologique est en marche aussi bien aux Etats-Unis, en Australie, qu'en Angleterre, et sans doute dans d'autres pays, pour faire progresser notre hobby vers plus de simplicité et de convivialité dans le contrôle d'un réseau ferré miniature.

Au Brésil, pays qui dispose déjà d'une industrie de modélisme ferroviaire avec Frateschi qui produit localement, l'entreprise Milinfo Hobby développe un système de télécommande basé sur le Wifi. Appelé DCCWiFi, ce système peut prêter à confusion avec l'utilisation du sigle DCC pour Digital Command Control, mais il s'agit bien d'un nouveau système où les commandes numériques sont transmises directement par Wifi à un module dédié embarqué, depuis un Smartphone ou une tablette numérique.

Image

Ce module est vendu par le fabricant 169 R$ soit 35 euros.

Image

Embarqué sur le matériel moteur, ce module appelé WIFILocomotive est équipé d'un microprocesseur ESP 8266 (comme ses concurrents directs), mais dans une version disposant de 32 Mb de mémoire flash, d'après le fabricant. Vous pouvez voir le détail des caractéristiques techniques en suivant ce lien:

http://www.milinfohobby.com.br/decoder- ... tive-p7297

A coté de ce module embarqué, Milinfo Hobby propose un contrôleur statique qui permet de télécommander deux voies analogiques en courant PWM, ainsi que deux sorties pour manœuvrer des aiguilles ou éclairer des bâtiments, par exemple. Ce contrôleur est équipé d'un microprocesseur de type ESP 8266. Le prix de vente est de 749 R$ soit actuellement 156 euros.

Image

Les détails des caractéristiques et des fonctionnalités figurent sur le site du fabricant indiqué précédemment.

Bien sur, tous ces nouveaux systèmes présentent quelques inconvénients de dimensions ou de fonctionnalités, mais ils sont très largement perfectibles, car ils ne sont qu'au début de leur développement. Il faut songer à ce propos que le système DCC traditionnel a été étudié par Bernard Lenz à partir de 1978, pour une commercialisation des premiers décodeurs en 1989 pour Arnold et en 1990 pour Maerklin ! Il faut donc laisser du temps aux entreprises développant des solutions nouvelles pour faire progresser leurs produits.
Fichiers joints
Milinfo Hobby Smartphone.jpg
Milinfo Hobby Smartphone.jpg (27.67 Kio) Vu 1196 fois
Decoder Wifi Milinfo Hobby 2.jpg
Milinfo Hobby Station DCC.jpg

Avatar du membre
Protocab
Messages : 0
Enregistré le : ven. 01 déc. 2017, 10:14
Echelle pratiquée : N,HO,O
Prénom : Nick
Club : Protocab
Site Internet : https://www.protocab.com/welcome
Localisation : Scotland
Âge : 8

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Protocab » sam. 29 sept. 2018, 10:51

Aubrac a écrit :Bonjour à tous,
... Comme on a pu le voir avec Monocacy, BlueRail, WifiTrax, LocoFi, RailPro, Protocab et quelques autres entreprises, une révolution technologique est en marche aussi bien aux Etats-Unis, en Australie, qu'en Angleterre, et sans doute dans d'autres pays, pour faire progresser notre hobby vers plus de simplicité et de convivialité dans le contrôle d'un réseau ferré miniature. ...
Je dirais plutôt évolution avec les marques pré-cités, et d'ailleurs, Loco-fi ne devrait-elle pas être en bleu?

Avoir la commande des informations en Wifi, c'est résoudre une partie du problème, mais pas complètement a mon avis.
Il y a toujours le câblage dit a "2 fils" en DCC :siffle: qui doit etre présent, ceci pour fournir l'alimentation électrique du décodeur, toujours superieur a une batterie Li-Ion de 3.7V par ex.

En résumé, on admet a demi-mots que ça capte mal ou que ça supporte mal les micro-coupures, voir l'apparition des power-pack ces derniers temps pour compenser ce phénomène. Il faut dire qu'on est passé de 2-3 fonctions a +24 avec son a gérer en mème temps aussi :?

Mais pour en revenir au sujet, mélanger Protocab et le reste est aller un poil vite en besogne. C'est un système entièrement autonome, pas besoin de câblage pour alimenter la voie, sauf si on veut recharger la batterie. Batterie qui tiendra suffisamment longtemps, bien avant d'arriver au seuil d’épuisement de son propriétaire :mrgreen:

Je résume:
LocoFi, Bluerail, Monocacy, etc... DCC classique pour l'alimentation de la voie mais transmission des données par Wifi/Bluetooth
Protocab, 100% autonome, transmission des données par Wifi/Bluetooth. Les rails servent de guidage aux trains.

Même idée de départ: rendre le jeu "complexe" plus fiable, éviter les micro-coupures dans l'alimentation.

Concurrents certes, mais pas ennemis 8)
0% câblage, 100% autonome

Avatar du membre
Aubrac
Loquace
Messages : 1123
Enregistré le : sam. 24 oct. 2009, 05:38
Echelle pratiquée : H0 H0m H0e
Prénom : Marcel
Localisation : Tahiti

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Aubrac » dim. 30 sept. 2018, 05:36

Bonjour à tous,
En fait cette liste non exhaustive répertorie les systèmes de contrôle d'un réseau miniature en utilisant les transmissions radio directes entre les modules embarqués (ou statiques) et les accessoires de contrôle (Smartphone, tablette numérique ou autres dédiés). C'est leur seul point commun, car les protocoles de communication peuvent se répartir entre le Wifi, Bluetooth ou autres.

Tous ces systèmes ont des caractéristiques techniques et des fonctionnalités différentes avec leurs avantages et leurs inconvénients. Ce sont des systèmes en constante évolution, en fonction des progrès techniques, si bien qu'on est actuellement dans l'impossibilité de dire quel système va s'imposer dans le futur.

Dans l'état actuel des développements, la plupart de ces systèmes nécessitent effectivement une alimentation en DC ou DCC par les rails pour fournir la puissance nécessaire au moteur du matériel roulant, mais dans le futur, des alimentations par batteries seront sans doute suffisantes. BlueRail et Protocab proposent déjà de telles formules comme nous l'avons vu précédemment, mais se pose alors le problème d'autonomie et de puissance des batteries embarquées. Là encore, les performances et l'encombrement seront sans aucun doute améliorés dans l'avenir.

Mon petit-fils joue souvent avec ses trains Lego et Playmobil contrôlés par radiocommande, avec des batteries embarquées dans les locomotives. En ajoutant à cela son intérêt pour les Smartphones, tablettes et autres accessoires, tous les ingrédients se trouvent réunis pour que ces nouvelles technologies le séduisent ainsi que les autres enfants, en rendant notre hobby plus intuitif, simple et convivial. Les enfants d'aujourd'hui passionnés par les trains miniatures seront les modélistes de demain.

Avatar du membre
LocoFi
Messages : 23
Enregistré le : mer. 19 sept. 2018, 19:26
Echelle pratiquée : HO
Site Internet : http://www.wifimodelrailroad.com
Localisation : USA

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par LocoFi » lun. 01 oct. 2018, 08:22

Tous les appareils électroniques fonctionnent pratiquement tous sur les décodeurs CC, y compris les décodeurs DCC (ils convertissent l’onde carrée AC en courant continu au moyen d’un pont redresseur). C’est à peu près ce que font LocoFi ™ ou d’autres technologies en matière d’utilisation de l’alimentation sur rail. La seule différence dans le cas du DCC est que même les signaux sont transmis par voie et que pour transmettre des signaux, vous avez besoin d’ondes carrées AC. Avec LocoFi ™, vous évitez d'envoyer des informations de contrôle via la piste et vous les transmettez sans fil. Maintenant, tout système a besoin d'énergie pour fonctionner et cela peut être une batterie ou une piste. Avec LocoFi ™, nous séparons l’alimentation du mécanisme de contrôle afin que celui-ci ne dépende pas de l’alimentation de la voie. Cela en soi est une chose très puissante en soi.

Maintenant que l’alimentation et le contrôle sont séparés, nous pouvons également alimenter les décodeurs LocoFi ™ avec la batterie. Oui, il suffit d’utiliser une batterie avec la possibilité d’utiliser la puissance de la voie si vous le souhaitez (et pourquoi pas vous). Seulement, nous ne vendons pas de piles, mais si vous alimentez les fils rouge et noir uniquement par pile, cela fonctionne tout aussi bien. Donc, vous obtenez le meilleur des deux mondes. Que diriez-vous (si l’espace le permet), placez une batterie en parallèle pour suivre l’alimentation de façon à ce qu’elle continue à se recharger lorsqu’il ya de l’alimentation sur les pistes. Ce peut être un petit 3,7 LiPo simple qui peut être intensifié pour dire 12V. Tout cela se passe sans que le mécanisme de contrôle ne soit affecté. La puissance de la batterie existe entre vos mains aujourd'hui. Votre smartphone est une batterie pure. Pourquoi pas LocoFi ™? Tout en étant alimenté par piste, vous n'avez pas besoin de le brancher ni de le recharger comme votre smartphone.

Au moment où DCC a été inventé, il n'existait aucun système sans fil. Eh bien, il y avait en quelque sorte ce que nous appelons la radio et la télévision. Ces signaux audio / vidéo (analogiques à l’époque) «passent» au-dessus des ondes radio afin que vous puissiez recevoir le signal sans fil et regarder la télévision. Peut-être que les systèmes n'étaient pas bon marché ou que personne ne pensait à eux pour utiliser autre chose.

Quoi qu’il en soit, avec l’avènement de l’électronique numérique, la communication sans fil (particulièrement proche de la portée) est devenue moins chère, tout comme vos vieux téléphones sans fil (certains systèmes de commande de train sans fil l’utilisent également).

Maintenant, avec l'arrivée d'Internet, une nouvelle façon de transférer des données au moyen de paquets est devenue possible. Cette technologie représentait un très haut niveau de sophistication en matière de transfert de données. Bientôt, Ethernet devait céder la place au WiFi, à Internet sans fil. Et l'histoire se passe.

Respecté, M. Marcel a mentionné plusieurs systèmes utilisant la technologie des paquets. Grâce à ses recherches approfondies, ces systèmes apparaissent plus que jamais. Cela indique seulement qu'il y a un intérêt croissant pour cette technologie à mesure que les gens deviennent plus conscients et réalisent les avantages qu'elle offre. La façon dont la communication par paquets se produit est ce qui différencie le WiFi du Bluetooth. Bluetooth a été inventé pour la communication à proximité d'un appareil pour de petites quantités de transferts de données (tout en utilisant le 2,4 GHz sous-jacent). Maintenant, je ne connais pas Bluetooth 4 (peut-être que quelqu'un d'autre peut nous éclairer un peu plus), mais si la base de Bluetooth reste la même (à proximité d'une petite communication de données), elle le restera. Le WiFi, par contre, n’est qu’une extension sans fil d’Internet que nous connaissons tous.

Résumer,

1. LocoFi ™ peut être alimenté par batterie seule si vous le souhaitez, mais nous ne vendons pas les batteries. Vous pouvez compléter cela avec la puissance de la piste si vous souhaitez obtenir le meilleur des deux mondes.
2. LocoFi ™ est le seul décodeur qui utilise la technologie de paquets (WiFi) avec son intégré dans un facteur de forme à l'échelle HO.
3. Les décodeurs LocoFi ™ utilisent une microSD enfichable que vous pouvez charger avec vos propres sons (fichiers .wav) aussi facilement que vous transférez vos images.

Voir la vidéo en cours d'exécution sur la batterie 9V seul. Maintenant, un petit 2.7 LiPo avec circuit de surpression peut facilement s'adapter à de nombreuses locomotives à échelle HO.
Modifié en dernier par LocoFi le lun. 01 oct. 2018, 09:40, modifié 2 fois.
Simplify ... WiFi ... LocoFi™

Avatar du membre
LocoFi
Messages : 23
Enregistré le : mer. 19 sept. 2018, 19:26
Echelle pratiquée : HO
Site Internet : http://www.wifimodelrailroad.com
Localisation : USA

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par LocoFi » lun. 01 oct. 2018, 08:52

Not sure if it was translated properly in French (I used Google translate). But here is the original English version:

All electronics pretty much work on DC including DCC decoders (they convert the AC square wave into DC by means of a bridge rectifier). That is pretty much what LocoFi™ or other technologies do when it comes to using track power. The only difference in the case of DCC is that even the signals are transmitted through track and to transmit signals you need AC square waves. With LocoFi™, you bypass sending control information through the track and instead transmit it wirelessly. Now any system needs power to run and that can be battery or track. With LocoFi™, we separate the power from the control mechanism so that control is not dependent on track power. That itself is a very powerful thing in itself.

Now that the power and control are separated, we can power LocoFi™ decoders using battery too. Yes, just battery with the option of using track power as well if you wish (and why wouldn't you). Only that we do not sell batteries but if you power the red and black wires by battery alone, it works just as well. So, you get the best of both worlds. How about (space permitting), put a battery in parallel to track power so that it keeps getting charged when there is track power available. It can be a small single 3.7 LiPo which can be stepped up to say 12V. All this is happening without the control mechanism being affected. Battery power exists in your hands today. Your smartphone is pure battery power. Why not LocoFi™? At the same being track powered so that you don't have to plug in and charge it like your smartphone.

At the time DCC was invented, there was no wireless system in existence. Well, there was sort of, what we call radio and television. Those audio/video signals (analog at the time) would "ride" on top of the radio waves so that you can wirelessly receive the signal and watch television. Maybe either the systems were not cheap or no one just thought of them to use for something else.

Anyways, with the advent of digital electronics, wireless communication (especially near range) became cheap like your old cordless telephones (interestingly some wireless train control systems use that too).

Now, with the advent of internet, a new way of transferring data by means of packets became possible. This technology represented a very high level of sophistication when it came to data transfers. Soon, ethernet was to give way to WiFi, the wireless internet. And the story goes.

Respected Mr. Marcel has mentioned several systems that use the packet technology. Thanks to his indepth research, we see these systems coming up more so than ever. It only indicates that there is a developing interest in this technology as people are becoming more aware and realizing the benefits it offers. The way packet communication happens is what differentiates WiFi from Bluetooth. Bluetooth was invented for near device communication for small amounts of data transfers (though still using the underlying 2.4GHz). Now, I'm not familiar with Bluetooth 4 (perhaps someone else can shed some more light on it) but if the basis for Bluetooth remains the same (near device small data communication) then it will remain that. WiFi, on the other hand is just a wireless extension of internet that we all know.

To summarize,

1. LocoFi™ can be powered by battery alone if you wish but we do not sell the batteries. You can compliment that with track power if you wish to get the best of both worlds.
2. LocoFi™ is the only decoder that uses packet technology (WiFi) with onboard sound in a HO scale form factor.
3. LocoFi™ decoders use pluggable microSD that you can load with your own sounds (.wav files) as easy as you transfer your pictures.

See the video running on 9V battery power alone. Now a small 2.7 LiPo with booster circuit can easily fit many HO scale locos.
Simplify ... WiFi ... LocoFi™

Avatar du membre
Aubrac
Loquace
Messages : 1123
Enregistré le : sam. 24 oct. 2009, 05:38
Echelle pratiquée : H0 H0m H0e
Prénom : Marcel
Localisation : Tahiti

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Aubrac » mar. 02 oct. 2018, 03:04

Bonjour à tous,
Merci LocoFi pour toutes ces précisions techniques concernant les systèmes de contrôle à distance d'un réseau de train miniature. C'est intéressant d'avoir le point de vue d'un technicien à propos de ces nouvelles technologies appliquées à notre hobby.

Votre intervention montre qu'en définitive, il y a beaucoup d'avantages à séparer l'alimentation du module qui se fait par les rails ou à l'aide d'une batterie, de la transmission des données numériques qui se fait par un système sans fil. Le courant de traction est toujours plus gourmand en énergie que celle nécessaire à la transmission des données. L'avantage en particulier de Bluetooth LE (Low Energie) est d'être très économique en consommation, ce qui augmente son autonomie de fonctionnement.

Pour la transmission des données par paquets appliquée au contrôle des réseaux miniatures, deux technologies se trouvent donc en concurrence directe avec le Wifi et le Bluetooth LE, d'où la difficulté de faire un choix pour les modélistes intéressés entre les deux protocoles. Mais on remarque que les Smartphones modernes gèrent les deux types de transmission… En outre, l'entreprise Espressif qui fournit déjà les puces ESP8266 pour LocoFi, WifiTrax ou encore Milinfo Hobby, produit aussi des puces à double cœur ESP-Wroom 32 et ESP32-Wrover, capables de gérer les deux protocoles. Il s'agit de puces SoC (System on chip) développées pour les applications IoT (Internet on Thinks) de l'Internet des objets, qui seront donc utilisées dans toutes sortes d'applications, en matière de domotique par exemple. Enfin, le prix d'une telle puce étant de l'ordre de 3 à 7 euros l'unité https://projetsdiy.fr/deal-module-esp-w ... -a-souder/, on peut espérer des adaptations prochaines de ces composants aux besoins de notre hobby.

Avatar du membre
LocoFi
Messages : 23
Enregistré le : mer. 19 sept. 2018, 19:26
Echelle pratiquée : HO
Site Internet : http://www.wifimodelrailroad.com
Localisation : USA

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par LocoFi » mar. 02 oct. 2018, 08:01

Aubrac a écrit :Il s'agit de puces SoC (System on chip) développées pour les applications IoT (Internet on Thinks) de l'Internet des objets, qui seront donc utilisées dans toutes sortes d'applications, en matière de domotique par exemple. Enfin, le prix d'une telle puce étant de l'ordre de 3 à 7 euros l'unité https://projetsdiy.fr/deal-module-esp-w ... -a-souder/, on peut espérer des adaptations prochaines de ces composants aux besoins de notre hobby.
Très bien dit!
Simplify ... WiFi ... LocoFi™

En ligne
Avatar du membre
Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar
Intarissable !
Messages : 4434
Enregistré le : mar. 14 févr. 2017, 23:37
Echelle pratiquée : De richter
Prénom : Antoine
Club : Indépendants associés
Localisation : Pays arverne
Âge : 35

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar » mar. 02 oct. 2018, 11:04

petite précision, on parle d'internet of things
Je gène ? Alors au revoir.

Avatar du membre
Prevost
Mon surnom à moi
Messages : 27072
Enregistré le : lun. 02 janv. 2006, 10:04
Echelle pratiquée : H0.fr & H0.usa
Prénom : Alain
Localisation : Au pays des lentilles AOP
Âge : 65

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Prevost » mar. 02 oct. 2018, 14:56

Le sujet m’intéresse plus pour la technologie que pour un éventuel achat. Étant équipé DCC et à mon age, je me vois pas changer aujourd'hui. Néanmoins la technique me semble intéressante.
Mais à vrai dire, si pour un réseau de jardin je comprends bien l'intérêt autant pour un réseau d'appartement, j'ai du mal le percevoir.
Le premier intérêt est de ne pas avoir de liaison filaire entre la commande (manette) et le réseau. En DCC la solution existe. Voir les smartphones ou autre commande wifi (Roco Multimaus-Wifi)
Le second intérêt serait la suppression du câblage dans le cas d'alimentation sur batterie. L'autonomie restera toujours limitée et nécessitera toujours un poste de recharge à câbler. Dans le cas d'une alimentation par la voie en DC ou en AC (je ne vois pas l’intérêt de l'alimentation en DCC) il faudra toujours câbler le réseau comme en DCC simple (sans automatisme) et avoir une réserve d'énergie pour les zones de mauvais contact.
Concernant ces mauvais contact la solution en DCC existe (les power pack et autre stay alive) Il se généralise et se miniaturise. Voir le Moyse de chez REE.
Enfin, si je n'ai pas de doute quand à la technologie "wifi" de pouvoir proposer à court terme des récepteurs à 28 fonctions, comment sont gérer les automatismes si les amateurs le souhaitent. De même pour les aiguillages avoir un récepteur d'accessoire "Wifi" ne simplifie pas beaucoup le câblage.
Pour toutes ces raisons, j'ai du mal à percevoir l'intérêt du système sur un réseau fixe d'intérieur.

Avatar du membre
Taniera
Intarissable !
Messages : 5010
Enregistré le : mer. 15 oct. 2008, 03:51
Echelle pratiquée : HO - HOe
Localisation : Tahiti - Polynésie Française
Âge : 52

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Taniera » mar. 02 oct. 2018, 19:15

Tu as parfaitement résumé la chose, Prevost.

Si l'idée est de faire dans le "simple", cela commence par le fait ne pas ouvrir une locomotive achetée neuve pour y installer un composant électronique (avec les risques de détérioration ou de perte de garantie). Cela existe déjà sous deux formes :

- L'analogique : C'est le matériel le moins cher. Il suffit de le poser sur la voie et il roule

- Le DCC : Le matériel est un peu plus cher mais il propose de nouvelles fonctionnalités. Juste un CV à modifier (l'adresse de la locomotive) et cela roule.

A noter que de plus en plus de constructeurs installent d'origine des décodeurs DCC dans les machines. Cela va aller vers une baisse de prix.

Ce qui va bloquer les nouveaux venus dans le modélisme ferroviaire ne se trouve pas dans la locomotive, mais dans le câblage du réseau. Combien de questions sur les forums pour câbler une simple aiguille Electrofrog (sans parler d'une aiguille triple ou d'une TJD) ? Qu'apporte le Wifi ou le Bluetooth à ce niveau ??? ABSOLUMENT RIEN !

La solution est de passer en "Dead Rail" ce qui autorise l'installation de boucles de retournenemnt ou la création de grills complexes sans soucis . Mais comme tu le soulignes, Prevost, dès qu'il va être nécessaire de gérer des automatismes, on retombe sur le même problème de complexité.

Le débat n'est donc pas de savoir s'il faut utiliser telle puce ou tel moyen de transmissions des données, mais plutôt : Comment simplifier la réalisation d'un réseau (au sens large du terme) ?

Et pour l'heure, je ne vois pas beaucoup d'innovations dans ce sens. Seul LR Presse permet à des profanes de se lancer avec Train'in Box.

Le modélisme ferroviaire reste un loisir technique (menuiserie, électricité, électronique, ...) , qui n'est pas évident à appréhender pour un jeune qui ne bénéficie pas d'une aide extérieure (parent ou club par exemple). Croire qu'il suffit d'un module "moderne" et d'une application sur smartphone pour permettre d'attirer des nouveaux venus au modélisme ferroviaire me parait très peu réaliste.
Res non verba !!!

En ligne
Trimarco232
Disert
Messages : 419
Enregistré le : ven. 23 févr. 2018, 14:02
Echelle pratiquée : HO
Prénom : marco

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Trimarco232 » mar. 02 oct. 2018, 21:01

Comment simplifier la réalisation d'un réseau (au sens large du terme) ?
Bonjour,

tout-à-fait d'accord, car simplifie, c'est rendre accessible au plus grand nombre

je crains alors, à mon très humble avis, que la solution passe par tout remettre à plat et de repenser entièrement le système :
- nécessaire
- souhaité
- contraintes
- intégration des technologies nouvelles et futures
cela amènerait à tout mettre à la poubelle : centrales, cartes mères (dans les engins), décodeurs, rétrosignalisation etc.

En ligne
Trimarco232
Disert
Messages : 419
Enregistré le : ven. 23 févr. 2018, 14:02
Echelle pratiquée : HO
Prénom : marco

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Trimarco232 » mar. 02 oct. 2018, 21:49

je profite de mon irruption pour poser quelques questions, on a la chance d'avoir d'éminents spécialistes dans ce topic :

1) quand la très grande partie du réseau est en rails alimentés électriquement (sauf des courtes portions où cela impliquerait un câblage complexe ou des court-circuits), quelle serait la solution la mieux adaptée pour suppléer en cas de coupure : condensateur ou batterie ?

2) l'interface entre le DCC et le microcontrôleur des décodeurs des locomotives, c'est une 0402 : pensez-vous qu'un jour un système radio avec son antenne puisse tenir dans si peu d'espace (joker autorisé) ?
si un décodeur radio ne pouvait pas (encore) être installé dans un train du fait de la petite taille de la locomotive, y aurait-il un intérêt de laisse cohabiter les 2 systèmes : DCC pour les petits + radio pour les grands ?

3) avez-vous testé des décodeurs radio dans des locomotives à caisse métallique ?

4) je vois (pour l'instant) 2 intérêts à une commande des locomotives par radio, la première est de permettre un retour des informations de la locomotive vers la commande : quelles seraient les différents contenus utiles de ces informations ?

5) le deuxième intérêt serait de transmettre le son à la locomotive, de manière à alléger au maximum la mémoire et la puissance de calcul embarquée (lire : la taille et le prix du décodeur) : qu'en pensez-vous ?

6) une des lacunes du DCC (cela part dans tous les sens pour y remédier), c'est de ne pas intégrer la localisation des trains (les systèmes automatiques ont besoin de pouvoir localiser) : comment voyez-vous la chose, dans le cadre d'une technologie ayant fait table rase, ou pas, du DCC ?

7) enfin, dans le cas des installations fixes, quel serait l'intérêt de la radio, puisqu'il faut de toute manière câble pour assurer l'alimentation ? est-il envisageable de motoriser les aiguillages (= aiguilles = switch = point = weiche ), ou alimenter les signaux et les bâtiments, par batterie ?

édité pour clarifier
Modifié en dernier par Trimarco232 le mer. 03 oct. 2018, 05:30, modifié 2 fois.

Répondre