La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Prevost
Mon surnom à moi
Messages : 26734
Enregistré le : lun. 02 janv. 2006, 10:04
Echelle pratiquée : H0.fr & H0.usa
Prénom : Alain
Localisation : Au pays des lentilles AOP
Âge : 65

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Prevost » jeu. 29 nov. 2018, 14:27

Bonjour M. Patrice Legrand.
Votre vidéeo a un petit soucis sur ce forum :?
Kit a écrit :...

...

Au delà du problème signalé par Youtube Il faudrait utiliser cela
Image
Fichiers joints
Capture3.JPG
Capture3.JPG (21.29 Kio) Vu 1103 fois

Avatar du membre
Kit
Papotier
Messages : 150
Enregistré le : jeu. 04 oct. 2018, 19:27
Echelle pratiquée : ho

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Kit » jeu. 29 nov. 2018, 17:00

Pour ceux que ça intéresse je présenterai sur l'autre fil de discussion, le même dispositif monté sans les platines et avec un branchement de l'alimentation directement au moteur ici :

viewtopic.php?f=20&t=87473

PS : La vidéo étant un peu large dans son format, pour la consulter préférez le lien qui renvoie directement sur youtube. La vidéo intégrée peut planter en fonction de la qualité de votre connexion puisque le redimensionnement se fait en direct ... vous aurez alors un message youtube vous demandant de réessayer plus tard.
Modifié en dernier par Kit le jeu. 29 nov. 2018, 22:03, modifié 1 fois.
Protocabiste en herbe

Avatar du membre
Protocab
Messages : 0
Enregistré le : ven. 01 déc. 2017, 10:14
Echelle pratiquée : N,HO,O
Prénom : Nick
Club : Protocab
Site Internet : https://www.protocab.com/welcome
Localisation : Scotland
Âge : 8

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Protocab » jeu. 29 nov. 2018, 17:38

Snoopy3316 a écrit : ...je m'explique , je pratique le N et un peu le zero ; en N , je vois mal ce systeme rentrer dans une petite loco , peut etre dans le futur mais j'y crois pas trop ...
C'est possible, avec la prochaine génération. Il reste 2-3 trucs a mettre au point mais dans le principe, c'est faisable, je l'ai vu en démo. Donc pas de "prochainement sur vos réseau" façon dessin 3D ou flyers/prospectus mais plutôt du fignolage, pour éviter tout déboire.
Le boss de Protocab ets des fois lent a sortir les produits mais c'est moult-fois testé,re-testé, certifié, etc...

Et en lisant les diverses interventions, ils arrivent aux mêmes conclusions: il faut améliorer certains points, éliminer certains composant, en créer d'autres, bref, être a l’écoute du modéliste client. Et lu aussi, ce produit ne remplacera pas le DC ou le DCC, mais offre une autre manière de faire du modélisme, essayer de lui faire gagner du temps et lui faire garder le peu de cheveux qui lui reste quand il s'agit du câblage :mrgreen:
Comme tout, cela prend plus de temps et d'argent que prévu, mais le jeu en vaut la chandelle.

Sur les +1000 set vendu, il n'y a eut qu'un seul retour, mis en vente sur e-bay :gne:
Alors qu'il suffit de nous contacter, on rembourse si non-satisfait, dixit le boss :siffle:

End of line :ugeek:
0% câblage, 100% autonome

Avatar du membre
bnicolas1987
Loquace
Messages : 1017
Enregistré le : dim. 23 sept. 2007, 00:27
Localisation : Suisse

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par bnicolas1987 » jeu. 29 nov. 2018, 20:24

Protocab a écrit :Et lu aussi, ce produit ne remplacera pas le DC ou le DCC, mais offre une autre manière de faire du modélisme, essayer de lui faire gagner du temps et lui faire garder le peu de cheveux qui lui reste quand il s'agit du câblage :mrgreen:
Hello,
Question uniquement pour mon plaisir perso, est-ce que mon idée de rendre compatible ça avec le "Brake on DC" serait faisable? (du coup charge de l'accumulateur lors de la circulation en ligne, ... etc)

A+

Nicolas

Avatar du membre
Protocab
Messages : 0
Enregistré le : ven. 01 déc. 2017, 10:14
Echelle pratiquée : N,HO,O
Prénom : Nick
Club : Protocab
Site Internet : https://www.protocab.com/welcome
Localisation : Scotland
Âge : 8

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Protocab » mer. 05 déc. 2018, 17:16

C'est possible mais c'est pas essentiel, sauf grand réseau en expo. La batterie fait 3-4h d'autonomie, inutile de tomber dans la paranoïa et de vouloir charger inutilement.
La différence, c'est de pouvoir utiliser les prise de courant pour le faire sur 2-3 points stratégique, dépôt, gare, enfin la ou c'est normalement faire en vrai, cela augmente le jeu :geek:
0% câblage, 100% autonome

Avatar du membre
Kit
Papotier
Messages : 150
Enregistré le : jeu. 04 oct. 2018, 19:27
Echelle pratiquée : ho

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Kit » jeu. 06 déc. 2018, 11:24

Protocab a écrit :. La batterie fait 3-4h d'autonomie, inutile de tomber dans la paranoïa et de vouloir charger inutilement.
Ma petite expérience, car très récente en la matière, abonde dans ce sens.
Je pensais aussi "rechargement en quasi permanence par alimentation durant les trajets" en me disant que c'était une super idée. Mais en fait non. On n'en a pas besoin. J'exploite sans aucun problème et généralement j'arrête largement avant que la batterie ne soit déchargée! Le seul réflexe à avoir c'est, une fois la séance d'exploitation terminée, mettre en charge pour la fois suivante. Au bilan ça se fait très naturellement, et une fois chargée, la batterie conserve bien sa capacité. On n'a donc pas le problème du genre "je vais faire une séance d'exploitation mais faut que je charge juste avant car depuis la dernière fois mes batteries se sont déchargées naturellement". Ce n'est absolument pas le cas. La machine équipée Protocab se gère comme un tel portable : fin de journée = rechargement et basta le lendemain c'est ok pour toute la journée ...
Protocabiste en herbe

Trimarco232
Éloquent
Messages : 356
Enregistré le : ven. 23 févr. 2018, 14:02
Echelle pratiquée : HO
Prénom : marco

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Trimarco232 » jeu. 06 déc. 2018, 23:05

Bonsoir,
oui
les exploitants acharnés s’achèteront 2 engins de chaque : l'un en circulation et l'autre en recharge
ce n'est pas une fausse manœuvre, car ils finiront par user les 2

En ligne
Avatar du membre
Chouchou Loco
Intarissable !
Messages : 7177
Enregistré le : ven. 11 janv. 2008, 13:52
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Région parisienne et Islande.
Âge : 60

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Chouchou Loco » ven. 07 déc. 2018, 03:44

Trimarco232 a écrit :Bonsoir,
oui
les exploitants acharnés s’achèteront 2 engins de chaque : l'un en circulation et l'autre en recharge
ce n'est pas une fausse manœuvre, car ils finiront par user les 2
J’ai rien compris.
Ou alors c’était de l’humour ? Il portait sur quoi, dans ce cas ? :gne:
Joueur oui, maquettiste non !

Trimarco232
Éloquent
Messages : 356
Enregistré le : ven. 23 févr. 2018, 14:02
Echelle pratiquée : HO
Prénom : marco

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Trimarco232 » ven. 07 déc. 2018, 09:30

au dessus on parlait de l'autonomie des batteries : elle est suffisante pour "une session normale"
mais il est possible que dans des cas particuliers, expo, réseaux ouverts au public, qui fonctionnent toute la journée, les 3 heures d'autonomie ne suffisent pas. Si l'on veut faire tourner les mêmes trains en permanence, il faudra alors disposer d'un double parc d'engins moteurs : un en service, l'autre en recharge
dans ce cas le coût serait un inconvénient majeur, mais néanmoins atténué par le fait qu'une exploitation intensive usera rapidement les engins, donc en disposer de 2 de chaque permettra aussi de les faire durer + longtemps

tout ceci n'est évidemment que pures suppositions, il appartient aux exploitants de ces réseaux de faire leur choix

Avatar du membre
Kit
Papotier
Messages : 150
Enregistré le : jeu. 04 oct. 2018, 19:27
Echelle pratiquée : ho

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Kit » ven. 07 déc. 2018, 10:09

Trimarco232 a écrit :au dessus on parlait de l'autonomie des batteries : elle est suffisante pour "une session normale"
mais il est possible que dans des cas particuliers, expo, réseaux ouverts au public, qui fonctionnent toute la journée, les 3 heures d'autonomie ne suffisent pas. Si l'on veut faire tourner les mêmes trains en permanence, il faudra alors disposer d'un double parc d'engins moteurs : un en service, l'autre en recharge
Je comprends bien ce que tu veux dire et ton inquiétude. Je ne partage pas pour autant ta conclusion.
En effet, pour une exploitation vraiment intensive, il faudra recharger tu as parfaitement raison. Mais pourquoi acheter un double parc?
Finalement, tu n'as que le retour de la réalité c'est à dire des matériels pas toujours dispo ou nécessitant un ravitaillement. Ceci augmente donc le jeu. Ta batterie est déchargée, ton véhicule nécessite donc un retour en atelier ou au dépôt comme dans la réalité. A toi donc de faire venir une autre machine pour prendre la suite de l'exploitation. Quoi de plus réaliste?

A mon sens ce serait une erreur que d'acheter un double parc. Des matériels différents sont engagés dans le temps au cours de l'exploitation, comme dans la réalité.
Protocabiste en herbe

Tonton Jean
Volubile
Messages : 2161
Enregistré le : lun. 19 nov. 2007, 21:09

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Tonton Jean » ven. 07 déc. 2018, 10:20

Les motrices, peut-être pas toutes, ne s'usent pas si rapidement que l'on pourrait le croire.
Au CFFC, nous avons eu des BB 25500 Lima (à l'origine BB 8500 longues transformées en 25500) qui ont très souvent tourné sur notre réseau de la gare de Dole puis sur celui de la Bosse. Nous avons calculé la distance parcourue par le modèle le plus ancien à raison de 1 km/h (soit environ 90 km/h en HO). En exposition, ce type de machine tractant des trains longs, était très sollicité. Leur période d'activité a duré une vingtaine d'années. Nous sommes arrivés à une distance de 800 km (des vrais, pas en HO). Ces machines n'avaient pas de bandages, nous n'avons pas changé le moteur ni les engrenages. Seules les roues étaient un peu usées.

Il m'est arrivé de faire un tout petit réseau pour une centre d'exposition. Il s'agissait d'illustrer le "Tour du monde en 80 jours" et en particulier la traversées des USA en train. Une machine américaine (je ne me souviens plus de la marque) a roulé tous les jours durant 3 mois 8 h par jour. Je passais toutes les semaines pour nettoyer, lubrifier et inverser le sens de rotation. Bien que bas de gamme, cette machine a tenu la distance. 90 jours, 8 h par jour et une vitesse de 0,5 km/h, cela fait 720 h de fonctionnement, et 360 km ! Après un tel exploit, la mécanique était usée mais les bielles tenaient bon !

En exploitation intensive lors du Salon de la Maquette à Paris (début des années 1990) soit 10 jours à 8 h non stop, nous n'avons eu un problème qu'avec des BB 22200 Roco à moteur fermé. L'échauffement des moteurs leur faisait perdre toute puissance. Nous avons contacté Roco qui nous a fourni des moteurs à la carcasse ouverte. Toutes les autres machines même de conception ancienne, Jouef à moteur 5 pôles, Lima à moteur annulaire ont fonctionné sans problèmes. Sur ces réseaux nous avions en permanence plus de 30 machines en service . Et ce par période de circulation (5 sur le réseau de la Bosse) ce qui représente un parc d'environ 150 unités.

Il est évident qu'un tel parc ne saurait être doublé pour "tenir" lors d'expositions avec une alimentation embarquée. Et aussi, qui voudra mettre en service la relève de machines coûtant parfois très cher pour pouvoir les faire fonctionner en exposition ?

Avatar du membre
Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar
Intarissable !
Messages : 4096
Enregistré le : mar. 14 févr. 2017, 23:37
Echelle pratiquée : De richter
Prénom : Antoine
Club : Indépendants associés
Localisation : Pays arverne
Âge : 35

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar » ven. 07 déc. 2018, 10:37

Franchement, si la batterie dure vraiment 3 ou 4h d'autonomie, ça laisse le temps de jouer !
Je gène ? Alors au revoir.

En ligne
Avatar du membre
Chouchou Loco
Intarissable !
Messages : 7177
Enregistré le : ven. 11 janv. 2008, 13:52
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Région parisienne et Islande.
Âge : 60

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Chouchou Loco » ven. 07 déc. 2018, 11:36

Ben, oui !
Restons simples ! :ange:
Joueur oui, maquettiste non !

Tonton Jean
Volubile
Messages : 2161
Enregistré le : lun. 19 nov. 2007, 21:09

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Tonton Jean » ven. 07 déc. 2018, 12:33

Certes, et les batteries peuvent gagner en capacité. Selon une formule des années 1980, pensons large et commençons petit.
Penser large signifie que l'on exclut pas les possibilités de développement pour que cette technique soit utilisable par tous les modélistes.
C'est pourquoi il me semble que le rechargement des batteries par la voie, même dans des zones limitées, est une option apte à permettre une exploitation en continu, sans avoir à enlever les motrices à recharger.
Modifié en dernier par Tonton Jean le sam. 08 déc. 2018, 08:25, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Aubrac
Loquace
Messages : 1103
Enregistré le : sam. 24 oct. 2009, 05:38
Echelle pratiquée : H0 H0m H0e
Prénom : Marcel
Localisation : Tahiti

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Aubrac » sam. 08 déc. 2018, 02:03

Tonton Jean a écrit :C'est pourquoi il me semble que le rechargement des batteries par la voie, même dans des zones limitées, est une option apte à permettre une exploitation en continu, sans avoir à enlever les motrices à recharger.
Tout à fait d'accord. Ce serait dommage de se priver de cette possibilité.

Répondre