La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur : MOD

Répondre
Avatar du membre
Kit
Papotier
Messages : 145
Enregistré le : jeu. 04 oct. 2018, 18:27
Echelle pratiquée : ho

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Kit » sam. 17 nov. 2018, 14:02

Donc ça y est c'est fait ... la caisse passe sans forcer. Alors pour les esprits chagrins (il semblerait qu'il y en quand même un ou deux qui trainent dans le secteur :ange3: :siffle: ) si vous constatez que la caisse n'est pas parfaitement jointive avec le châssis, ce n'est pas à cause de protocab, mais simplement une de mes encoches en plastique qui est cassée ... probablement une fragilisation à cause des années. Rien de bien grave je vais y remédier lors de l'assemblage final après peinture.

Image

Image

Image

Image

Image


La diode du module de contrôle clignote donc ça fonctionne ...
Euhh ma commande à main que je viens de sortir de sa boite semble,elle, refuser de s'allumer ... :mdr2: m'sieur protocab je vous jure je ne lui ai pas limer le boitier! :mdr2:

Il ne reste plus qu'à reprendre l'esthétique de la machine / détails à refaire comme les rambardes, marche-pieds, essuie-glaces, caisson à fabriquer, apprêt, peinture, marquage ... rien quoi :mrgreen:
Fichiers joints
DVCI0806.JPG
DVCI0807.JPG
DVCI0808.JPG
DVCI0809.JPG
DVCI0810.JPG
Protocabiste en herbe

Avatar du membre
Protocab
Messages : 0
Enregistré le : ven. 01 déc. 2017, 10:14
Echelle pratiquée : N,HO,O
Prénom : Nick
Club : Protocab
Site Internet : https://www.protocab.com/welcome
Localisation : Scotland

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Protocab » sam. 17 nov. 2018, 14:05

On s'en occupe :mrgreen:
Un chti coup de charge, ou si t'est impatient, tu utilise le cordon de charge :wink:

Bon, je vais te passer une C61000, tu a l'air doué pour les trucs impossible :applause:
0% câblage, 100% autonome

Avatar du membre
Kit
Papotier
Messages : 145
Enregistré le : jeu. 04 oct. 2018, 18:27
Echelle pratiquée : ho

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Kit » sam. 17 nov. 2018, 14:08

Vonvon a écrit :Salut Kit,
Pas de commentaires/questions pour ma part, du moins pour l'instant, car j'observe avec attention et intérêts ces travaux, mais :applause: pour les efforts et le "charcutage" de cette machine.
Merci à toi mais ce charcutage est finalement basique. Une simple scie à métaux fait parfaitement l'affaire (le retrait des marche-pieds moulés avait été nettement plus coton!).
J'ai voulu faire trop compliqué au départ ... trop de noeuds dans le cerveau du à mon manque d'expérience en la matière. En fait, faut pas hésiter et y aller franchement. L'alliage du châssis se travail très bien.

Je ne peux qu'encourager les modélistes à essayer sur un vieux modèle pour se rassurer car en cas de loupé on ne perd pas forcément grand chose comme le mien qui est vraiment à bout de souffle! A défaut j'en aurait fait un pot de fleur! Ce n'est pas si compliqué que ça. on ne peut pas se tromper dans les branchements car les trois prises sont toutes différentes. Le plus gros travail en fait a été la réflexion sur le sujet.

Bon si ça passe dans une 63500 Roco franchement ...ça doit passer sur un max de machines de ligne. Je pense que certains locotracteurs doivent égelement être en mesure de recevoir ce dispo.

Ah au fait, petit détail, sur les photos précédentes, la machine est posée sur des rails Peco code 75 ...
Protocabiste en herbe

Avatar du membre
Kit
Papotier
Messages : 145
Enregistré le : jeu. 04 oct. 2018, 18:27
Echelle pratiquée : ho

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Kit » sam. 17 nov. 2018, 14:14

Protocab a écrit :On s'en occupe :mrgreen:


Bon, je vais te passer une C61000, tu a l'air doué pour les trucs impossible :applause:
euhhh ... oui ... euuhh tu me files le matos pour le montage, euuuh je te fais le montage et euuuh je garde la machine avec le montage ok? :mdr:
Protocabiste en herbe

Avatar du membre
Chouchou Loco
Intarissable !
Messages : 6835
Enregistré le : ven. 11 janv. 2008, 13:52
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Région parisienne et Islande.

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Chouchou Loco » sam. 17 nov. 2018, 15:25

Protocab a écrit :On s'en occupe :mrgreen:
Un chti coup de charge, ou si t'est impatient, tu utilise le cordon de charge :wink:

Bon, je vais te passer une C61000, tu a l'air doué pour les trucs impossible :applause:
On serait dans le cas idéal de la création d’un truck !!! :D :coeur1:
Joueur oui, maquettiste non !

Avatar du membre
Protocab
Messages : 0
Enregistré le : ven. 01 déc. 2017, 10:14
Echelle pratiquée : N,HO,O
Prénom : Nick
Club : Protocab
Site Internet : https://www.protocab.com/welcome
Localisation : Scotland

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Protocab » sam. 17 nov. 2018, 15:52

L'obsidienne a ressorti son kit? C'etait prevu je crois.
Kit a écrit : euhhh ... oui ... euuhh tu me files le matos pour le montage, euuuh je te fais le montage et euuuh je garde la machine avec le montage ok? :mdr:
Tss, c'qu'il faut pas entendre :mrgreen: Tu as 10m de chaine et 1 semaine pour monter 10 x 63000 a l'identique :mdr:
0% câblage, 100% autonome

Avatar du membre
Kit
Papotier
Messages : 145
Enregistré le : jeu. 04 oct. 2018, 18:27
Echelle pratiquée : ho

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Kit » sam. 17 nov. 2018, 17:03

ahhh ben non alors ... :mdr2:
Sinon je confirme que le boitier n'a aucun problème. C'était juste l'accu qui était complètement à plat ... ça y'est ça roule! :applause:
Ah ben non alors mon moteur ne tourne pas ... encore une connerie à eux balles faut que je vérifie mes contacts au niveau du moteur ... :mdr2:
Protocabiste en herbe

Mimiche77
Exubérant
Messages : 2865
Enregistré le : mer. 28 mai 2008, 07:37
Echelle pratiquée : 0 (Zéro)
Localisation : Seine et Marne 77680

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Mimiche77 » dim. 18 nov. 2018, 10:35

Protocab a écrit :
NB:si tu passe a RE le week-end, je serais la pour répondre aux questions techniques avec le système en main :wink:
J'y serai les trois jours ... :siffle:

Avatar du membre
Protocab
Messages : 0
Enregistré le : ven. 01 déc. 2017, 10:14
Echelle pratiquée : N,HO,O
Prénom : Nick
Club : Protocab
Site Internet : https://www.protocab.com/welcome
Localisation : Scotland

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Protocab » dim. 18 nov. 2018, 14:59

on aura donc l'occasion de se voir :P
0% câblage, 100% autonome

Avatar du membre
Chouchou Loco
Intarissable !
Messages : 6835
Enregistré le : ven. 11 janv. 2008, 13:52
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Région parisienne et Islande.

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Chouchou Loco » mer. 21 nov. 2018, 19:47

Donc Protocab, c'est Nicolas P ? :D
Joueur oui, maquettiste non !

Avatar du membre
Nicolas p
La Maurienne sinon rien !
Messages : 10770
Enregistré le : jeu. 29 sept. 2005, 22:34
Echelle pratiquée : P87,0, avant 62
Club : Proto87, Protocab
Site Internet : http://www.club-proto-87.com/
Localisation : Leeds, Gibiland

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Nicolas p » jeu. 22 nov. 2018, 08:50

Gagné :applause:

tout est dans la signature :wink:
By Jove!! Proto87-Protocab

Avatar du membre
Kit
Papotier
Messages : 145
Enregistré le : jeu. 04 oct. 2018, 18:27
Echelle pratiquée : ho

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Kit » sam. 24 nov. 2018, 21:45

Alors voila, je vous donne mes premières impressions concernant Protocab et son installation dans une antique BB 63500 Roco qui n'avait plus roulé depuis 1996 ... une paille! :lol:

1) L'installation du système.
Je ne vais pas revenir dessus, vous avez tous vu mes recherches et tâtonnements ici.
Je rappelle que j'avais choisi la BB 63500 roco justement parce-que l'espace y est très réduit. Si ça passait sur cette machine alors ça passait sur le reste du parc.
Au bilan c'est finalement plus simple que ne le laisse penser mes photos. Il faut scier à la scie à métaux une partie du châssis là où se trouvent le réservoir de fuel et les marquage de la marque. Il faut ensuite se bricoler une petite plaquette en epoxy pour y placer la batterie (petit modèle) et le module de rechargement. Là aussi, c'est un bricolage à la portée de tous ... ou de la très grande majorité.

2) Le branchement du système.
C'est assez simple. Toutes les fiches sont différentes on ne peut donc pas se tromper. En revanche, ces fiches sont petites et il faut être soigneux. J'ai rencontré un petit problème de fiche, justement, avec le module de chargement. Elle ne tenait pas très bien en raison, je pense d'un moulage imparfait de la fiche. Ce n'est pas bloquant puisqu'au final elle tient quand même mais il faut faire attention en manipulant le circuit imprimé car elle se déconnecte facilement. Si nécessaire, un bout de scotch suffira pour la maintenir. Ce n'est pas le cas pour l'instant.

3) Les tests
J'essaye de vous réaliser une petite vidéo mais j'ai quelques problèmes de compression à régler avant pour avoir un chargement rapide dans une qualité pas trop pourrie.
Et là, franchement, c'est le jour et la nuit avec le système alimentation par deux rails. Le power on board est vraiment une solution parfaite qui vous donne un courant d'excellente qualité dans sa continuité.
Autrement dit, vous n'avez évidemment aucun plantage sur vos aiguilles et TJD (j'ai testé sur une vielle TJD code 83 roco du modèle allemand et qui nécessite impérativement l'alimentation indépendante de la partie centrale). Là, rien à brancher. La machine ne roule pas sur les rails, elle glisse tellement c'est fluide, souple, sans le moindre à-coup. Pour être clair, cette machine roco m'a toujours donné entière satisfaction. J'avais peur qu'en la déterrant de son polystyrène après autant d'années tout soit un peu "rouillé" ... et bien non, pire, je ne me souviens pas l'avoir vu fonctionner avec une telle précision.
J'ai d'abord réalisé un test sans la caisse. On voit donc tourner directement le moteur. Et bien vous pouvez descendre si bas que vous voyez tourner tout doucement le rotor. C'est à peine croyable. Pour vous dire, le ralenti est si exceptionnel que quand la machine enquille une aiguille elle stoppe tout simplement parce-que le moteur ne délivre pas assez de puissance pour engager cette aiguille. C'est donc vous dire que le moteur entre en rotation à très faible voltage et que votre machine connait un ralenti que je n'avais jamais vu auparavant même sur des rails droits parfaitement propres et à l'état neuf. Je ne peux pas vous décrire mieux, il faut aller voir et tester, c'est juste un autre monde. Pour ceux qui, comme moi aiment les manoeuvres avec des ralentis parfaits, protocab est l'outil idéal.
J'ai ensuite testé cette machine en charge. La vitesse en ligne pourrait paraître faible à certains. Pourtant elle est parfaitement réaliste. Ca roule encore une fois parfaitement, sans le moindre problème. Et en plus adieu, dans le noir aux vilaines petites étincelles sur certains passages d'aiguilles. bref, je suis plus que satisfait du résultat.

4) Prise en main de la télécommande.
Dommage que la notice ne soit pas très précise sur ce point. Il faut, avant de démarrer, allumer la machine par contact avec le palpeur cuivre (pas la peine de toucher, il suffit d'approcher le doigt). Il faut ensuite regarder votre commande. La première machine est sur la lettre A. Si c'est rouge il faut appuyer sur la touche, le led devient vert, votre machine est reliée à la commande. On tourne le potentiomètre et ça roule mais attention de bien connecter votre machine avec le potentiomètre à 0 sinon ça ne fonctionne pas, je me suis fait avoir.
Ma fille de 11 ans était super contente de jouer avec ... ça l'a vraiment amusée et elle a très vite pigé la chose. Je n'ose imaginer des machines vendues prêtes à rouler dans le commerce ... c'est forcément un carton auprès des plus jeunes. En plus, elle a fait rouler cette machine hors rails sur le plan de travail ... ahh les d'jeun's! :roll:
Le chargement de la machine ou de la commande reste rapide. Franchement ce n'est pas un obstacle.

5) les moins

Il y en a! Je vous avais dit que je serais impartial, je le suis car c'est la seule méthode qui fait avancer les choses!
a) je pense qu'il faudrait plusieurs architectures de batteries différentes, là on ne dispose que de deux modèles mais une batterie plus en longueur ou plus en épaisseur ça pourrait être utile suivant les modèles de machines ;
b) le contact cuivre est un peu casse burnes. Parfois ça fonctionne parfois non. Je pense qu'un démarrage directement depuis la commande serait nettement plus simple.
c) le module de chargement s'est révélé difficile à placer. Vivement le chargement placé sous la voie! L'insertion de la fiche est délicate. Faut vraiment bien fixer cette plaquette sur votre machine.
d) le module ne gère pas les éclairages ni les sons. J'ai branché mon alim sur les platines d'origine, les deux feux avant et arrière s'allument en même temps ... et je ne sais toujours pas pourquoi! De plus les feux fonctionnent comme en analogique : j'accélère fort ça éclaire fort ...Il faut absolument que Protocab nous propose la gestion des accessoires dans sa future version.
e) on peut avoir quelques pertes de réseau. ca reste très limité, mais il faudrait voir sur des coulisses ... à tester.
f) le potentiomètre de la commande mériterait d'être un peu moins souple (goût perso) mais surtout la machine ne bouge qu'à partir de la moitié du parcours du potentiomètre. Ce serait bien si on pouvait régler sa course indépendamment, en fonction de la préférence du conducteur ou tout simplement de la machine sélectionnée.

Voila voilou ... j'espère que ce test vous aura été utile, mais une fois encore, je n'ai qu'une seul mot d'ordre : essayez ce système! (vous l'adopterez! :ange3: )

Je ne vais pas polluer plus longtemps le poste d'Aubrac que je remercie ainsi que d'autres participants pour leur soutien et leur aide. Merci également aux casseurs d'ambiance, vous m'avez tout autant aidé que les autres par vos commentaires "constructifs" :mdr2: (je n'ai pas encore le feu chez moi mais il n'est pas impossible que je sois à l'origine des incendies de Californie ... 8) )

Il me faut maintenant reconstruire ma machine et lui trouver une décoration "réaliste" avec le système protocab embarqué. C'est donc un autre sujet et pour ça je vous invite à suivre le fil suivant :


viewtopic.php?f=20&t=87473

Si vous avez des questions, je répondrai avec plaisir. :ange3:
Protocabiste en herbe

Avatar du membre
Aubrac
Loquace
Messages : 1093
Enregistré le : sam. 24 oct. 2009, 04:38
Echelle pratiquée : H0 H0m H0e
Prénom : Marcel
Localisation : Tahiti

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Aubrac » dim. 25 nov. 2018, 03:25

Bravo KIT et merci pour ce montage en direct du module Protocab et de sa batterie, dans une locomotive où l'espace intérieur est plutôt limité.
Pour les ralentis des matériels moteurs, les modules radiocommandés comme celui de Protocab, rivalisent parfaitement avec les autres systèmes numériques.
Bonne continuation pour la décoration du modèle.

Avatar du membre
Kit
Papotier
Messages : 145
Enregistré le : jeu. 04 oct. 2018, 18:27
Echelle pratiquée : ho

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Kit » dim. 25 nov. 2018, 09:29

Aubrac a écrit : Pour les ralentis des matériels moteurs, les modules radiocommandés comme celui de Protocab, rivalisent parfaitement avec les autres systèmes numériques.
Merci à toi Aubrac pour ton fil de messages très intéressant.
Franchement, je pense que, du point de vue des ralentis, Protocab fait bien plus que rivaliser avec les autres systèmes. Franchement, ça n'a rien à voir.
Avec le DCC j'ai vu des ralentis très bons mais il y avait toujours comme une impression de très légères saccades, surement en raison de la nature même du courant. Avec protocab on a pas du-tout cet effet. C'est vraiment hyper fluide, même sur une très vieille machine comme la mienne dont le moteur et la transmission sont quand même en fin de course. Je n'ose imaginer sur des modèles actuels ...
Et encore merci pour ton aide. :applause:
Protocabiste en herbe

Avatar du membre
Chouchou Loco
Intarissable !
Messages : 6835
Enregistré le : ven. 11 janv. 2008, 13:52
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Région parisienne et Islande.

Re: La radiocommande, contrôle numérique des trains du futur

Message par Chouchou Loco » dim. 25 nov. 2018, 09:32

Bravo, Kit, pour ces longs débriefings et explications, le tout sur un ton de bonne humeur ! :D :applause:

A Protocab, je regrette bien de ne pas avoir trouvé le barbu à casquette avec lequel j’aurais eu à discuter dans cette grande expo de Chartrexpo... :|
Joueur oui, maquettiste non !

Répondre