[Jouef] CC6500 : CC 6551 (Champagnole)

Echanger des trucs, construire le modélisme de demain...

Modérateur : MOD

Répondre
Pantographe
Éloquent
Messages : 320
Enregistré le : ven. 03 avr. 2009, 11:41
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Ile de France
Âge : 56

Re: [Jouef] CC6500 : CC 6551 (Champagnole)

Message par Pantographe » mar. 23 oct. 2018, 09:33

Bonjour François,

Oui, collage ET vissage, pour éviter que les 4 lests additionnels ne risquent de se détacher en cours de roulement à cause des vibrations, on ne sait jamais !

Cordialement,
Pantographe.
Pantographe

Avatar du membre
Fmartin360
Prolixe
Messages : 1842
Enregistré le : ven. 10 févr. 2017, 13:41
Echelle pratiquée : HO
Prénom : François

Re: [Jouef] CC6500 : CC 6551 (Champagnole)

Message par Fmartin360 » mar. 23 oct. 2018, 10:45

Je me contenterais d'un collage, pour éviter de devoir percer le châssis, je ne pense pas que ça se décolle tout de suite. Mais bon

Pantographe
Éloquent
Messages : 320
Enregistré le : ven. 03 avr. 2009, 11:41
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Ile de France
Âge : 56

Re: [Jouef] CC6500 : CC 6551 (Champagnole)

Message par Pantographe » mar. 23 oct. 2018, 11:32

Certes François, tu as raison sur le fond, mais ça ne fragilisera pas le châssis tant que ça, il s'agira uniquement de 4 petits trous de 2 mm chacun !
Et puis, comme cela se voit sur la photo, j'ai déjà tronçonné les reproductions du réservoir d'air et du coffre à shunts d'origine, puisque j'ai refait une plaque qui porte ces accessoires, mieux représentés, plaque qui sera elle même vissée sous le châssis, lui redonnant ainsi plus de rigidité !
Pantographe

Pantographe
Éloquent
Messages : 320
Enregistré le : ven. 03 avr. 2009, 11:41
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Ile de France
Âge : 56

Re: [Jouef] CC6500 : CC 6551 (Champagnole)

Message par Pantographe » jeu. 25 oct. 2018, 12:58

Bonjour François,

J'ai réfléchi à ta réflexion à propos de la fixation des lests additionnels.
Je vais peut-être finalement, et dans un premier temps, procéder à un simple collage, sans vissage, je verrai si ça tient dans le temps.
Si ça n'est pas le cas, j'aviserai.
Je crains en effet qu'un vissage des lests par l'extérieur du châssis, sur ses parties verticales, avec des vis, même à têtes fraisées, ne gêne le remontage de celui-ci dans la caisse en augmentant légèrement sa largeur, car il n'y a pas beaucoup d'espace et de jeu entre les flasques du châssis et l'intérieur de la caisse.
A suivre donc, je verrai ça dès que possible.

Cordialement,
Pantographe.
Pantographe

Avatar du membre
Fmartin360
Prolixe
Messages : 1842
Enregistré le : ven. 10 févr. 2017, 13:41
Echelle pratiquée : HO
Prénom : François

Re: [Jouef] CC6500 : CC 6551 (Champagnole)

Message par Fmartin360 » jeu. 25 oct. 2018, 13:46

C'est peut-être le plus raisonnable. Et ça n'empêche pas de visser plus tard.

Pantographe
Éloquent
Messages : 320
Enregistré le : ven. 03 avr. 2009, 11:41
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Ile de France
Âge : 56

Re: [Jouef] CC6500 : CC 6551 (Champagnole)

Message par Pantographe » jeu. 25 oct. 2018, 16:18

Oui, c'est certain !!
Pantographe

Pantographe
Éloquent
Messages : 320
Enregistré le : ven. 03 avr. 2009, 11:41
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Ile de France
Âge : 56

Re: [Jouef] CC6500 : CC 6551 (Champagnole)

Message par Pantographe » mer. 31 oct. 2018, 15:07

Bonjour à tous !

Et voilà, changement d’heure, changement de temps, et je choppe le rhume !
Donc arrêt de travail d’une journée à la maison qui me permet de poursuivre mes travaux sur la CC 6551 Maurienne.

Voici donc les 2 éléments :
1°) - Le châssis terminé, motorisé (moteur d’origine), et partiellement câblé (juste pour un essai), avec tous ses lests (notamment les lests collés au-dessus des bogies et maintenus en place par des « U » en plastique), et la carte électronique pour l’allumage des feux,
2°) - La caisse vue de dessus (l’intérieur étant, pour le moment, toujours identique à la photo de la page 11 de ce sujet).

Image

…/…
Fichiers joints
DSC_0093 (2).jpg
DSC_0093 (2).jpg (319.97 Kio) Vu 1672 fois
Pantographe

Pantographe
Éloquent
Messages : 320
Enregistré le : ven. 03 avr. 2009, 11:41
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Ile de France
Âge : 56

Re: [Jouef] CC6500 : CC 6551 (Champagnole)

Message par Pantographe » mer. 31 oct. 2018, 15:08

Et une petite surprise, la loco en situation et en test sur un coupon de (vielle) voie Jouef.
Et elle fonctionne !
Reste maintenant à câbler les feux et à faire un nouvel essai !

Image

A bientôt,
Pantographe.
Fichiers joints
DSC_0092 (2).jpg
DSC_0092 (2).jpg (337.7 Kio) Vu 1672 fois
Pantographe

Avatar du membre
Fa 85
Intarissable !
Messages : 6193
Enregistré le : sam. 16 févr. 2008, 00:45
Localisation : La Roche sur Yon

Re: [Jouef] CC6500 : CC 6551 (Champagnole)

Message par Fa 85 » mer. 31 oct. 2018, 18:15

.au point où en est rendu cette reconstruction, ne penses tu pas qu'un moteur plus pechu soit presque un incontournable ???...

..le tournebroche n'est efficace que sur compos courtes, et légères comme l'etaient les voitures/wagons de l'epoque...et encore dans la mesure d'un fonctionnement " à neuf".....

Fabrice

Pantographe
Éloquent
Messages : 320
Enregistré le : ven. 03 avr. 2009, 11:41
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Ile de France
Âge : 56

Re: [Jouef] CC6500 : CC 6551 (Champagnole)

Message par Pantographe » jeu. 01 nov. 2018, 07:42

Oui j'y pense Fabrice, mais je voulais déjà faire un premier essai.
N'ayant pas encore de réseau, la loco est, pour le moment, destinée à une exposition en vitrine, donc ça n'est pas stratégique, mais j'y viendrai certainement.
Le tout est que je puisse loger un autre moteur en conservant le lest central qui est lui-même traversé par la vis de fixation de la caisse.
Et du coup, ça interdit un peu l'utilisation d'un moteur avec volant d'inertie, sauf à revoir ce lest central et le vissage de la caisse.
A suivre donc...
Pantographe.
Pantographe

Avatar du membre
Fa 85
Intarissable !
Messages : 6193
Enregistré le : sam. 16 févr. 2008, 00:45
Localisation : La Roche sur Yon

Re: [Jouef] CC6500 : CC 6551 (Champagnole)

Message par Fa 85 » sam. 10 nov. 2018, 10:22

Pantographe a écrit :.......Ce que peu de modélistes ont remarqué, c'est qu'il y a eu 2 modèles différents de flancs de bogies dits "de nouvelle génération".
Un premier modèle.............
.pour rebondir sur un autre fil que tu as ouvert concernant la tenue dans le temps des flasques de bogie en mode collage, j'avais il y a déjà bien longtemps, rebricolé le bogie Alsthom d'une Jouef, en sacrifiant 4 bogies...j'avais alors decoupé et recuperé uniquement la boite centrale, celle la plus integre, et ensuite assuré le collage à la "glue", après un sérieux degraissage des flasques laiton....le truc n'a pas bougé des années durant....il me semble aussi que mon pote Concorde, sur sa machine, a procedé à l'identique avec des flasques années 90...

Fabrice
Modifié en dernier par Fa 85 le sam. 10 nov. 2018, 10:39, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Fa 85
Intarissable !
Messages : 6193
Enregistré le : sam. 16 févr. 2008, 00:45
Localisation : La Roche sur Yon

Re: [Jouef] CC6500 : CC 6551 (Champagnole)

Message par Fa 85 » sam. 10 nov. 2018, 10:36

Pantographe a écrit :Oui j'y pense Fabrice, mais je voulais déjà faire un premier essai.
N'ayant pas encore de réseau, la loco est, pour le moment, destinée à une exposition en vitrine, donc ça n'est pas stratégique, mais j'y viendrai certainement.
Le tout est que je puisse loger un autre moteur en conservant le lest central qui est lui-même traversé par la vis de fixation de la caisse.
Et du coup, ça interdit un peu l'utilisation d'un moteur avec volant d'inertie, sauf à revoir ce lest central et le vissage de la caisse.
A suivre donc...
Pantographe.
j'avais, sur une autre machine ( 72000 ) frankensteinisée ( chassis plastique Jouef redecoupé, caisse Lima ), essayé de surlester le chassis afin d'ameliorer l'adherence, et l'inertie de la bête....lest en plusieures parties comme tu procèdes pour ta 6500....

..le chassis encaisse, mais ensuite la pignonerie prend dans la gueule les charges superieures "permises", et la tenue dans le temps s'en est vite ressentie..

..donc oui pour un changement moteur possible, ameliorant l'inertie de la bête ( avec modif du captage evidement ) mais en gardant en memoire la "faiblesse" du reste de la chaine de traction....

..toute superbe qu'elle est, ta machine ne pourra evidement pas rivaliser ( ce n'est sans doute pas son but..!!! ) avec les motorisations que l'on connaît denos jours....

Fabrice

Avatar du membre
Fa 85
Intarissable !
Messages : 6193
Enregistré le : sam. 16 févr. 2008, 00:45
Localisation : La Roche sur Yon

Re: [Jouef] CC6500 : CC 6551 (Champagnole)

Message par Fa 85 » sam. 10 nov. 2018, 10:47

Pantographe a écrit :Bonjour à tous !

Et voilà, changement d’heure, changement de temps, et je choppe le rhume !
Donc arrêt de travail d’une journée à la maison qui me permet de poursuivre mes travaux sur la CC 6551 Maurienne.

Voici donc les 2 éléments :
1°) - Le châssis terminé, motorisé (moteur d’origine), et partiellement câblé (juste pour un essai), avec tous ses lests (notamment les lests collés au-dessus des bogies et maintenus en place par des « U » en plastique), et la carte électronique pour l’allumage des feux,
2°) - La caisse vue de dessus (l’intérieur étant, pour le moment, toujours identique à la photo de la page 11 de ce sujet).

Image

…/…
.ce n'est qu'accessoire, mais tu pourrais reformer les cornes des archets de pantographe typique AM 18 1500V ( arrondi plus ample...) ou mieux encore, les echanger avec les kits type Obsidienne, par ex... une vue de face arriverait à vite te convaincre.... :wink:

Fabrice

Pantographe
Éloquent
Messages : 320
Enregistré le : ven. 03 avr. 2009, 11:41
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Ile de France
Âge : 56

Re: [Jouef] CC6500 : CC 6551 (Champagnole)

Message par Pantographe » lun. 12 nov. 2018, 13:34

Bonjour Fabrice,

Merci pour tes messages, j'y réponds en tir groupé.

1°) – Les flancs de bogies :
Je me souviens du montage des nouveaux flancs de bogies Jouef des années ’90 par Concorde, d’ailleurs il y a une photo de sa CC 6551 Maurienne ainsi équipée en page 2 de ce même sujet, mais je ne savais pas comment il les avait fixés, et si il les avait simplement collés.
Et si tu as des photos de ta transformation des flancs de bogies, ça m’intéresse de voir ce que tu as réussi à obtenir.
En ce qui concerne les miens, qui sont les mêmes que ceux de Concorde, je vais de toutes façons les coller à la cyano, mais le but est surtout d’assurer le collage pour éviter une éventuelle perte des flancs en cours d’utilisation.
J’ai posé sur un autre sujet la question de savoir comment faire pour trouver des très petites vis de 1 mm de diamètre (genre de lunetterie ou d’horlogerie), mais à l’arrivée, ça n’ira pas car l’épaisseur du longeron du flanc de bogie étant de 2 mm seulement, un pré-trou de 1 mm pour y placer la vis ne laisse donc que 0,5 mm de matière de chaque côté du trou, et ça risque d’éclater les longerons.
Donc je pense que je vais fabriquer des sortes d’agrafes en « U » inversé en fil de 0,5 ou 0,6 mm, qui traverseront le dessus du châssis de bogie et qui viendront se ficher dans le dessus du longeron de flanc de bogie, en assurant ça par un collage.
Ça n’est pas aussi efficace qu’une vis, mais c’est mieux que rien.
Et puis côté bogie porteur / capteur, le « U » inversé traversera aussi en même temps la partie centrale des lamelles de captage du courant, ça les maintiendra en place, vu que je ne peux plus les visser.
En effet, pour placer les nouveaux flancs de bogies à la bonne hauteur, il a fallu que je rogne l’épaisseur de plastique du dessus du châssis de bogie et je n’ai plus assez d’épaisseur pour réutiliser les vis de fixation d’origine de ces lamelles.
En revanche, il est possible que je soude des fils directement sur les lamelles de captage, plutôt que d’utiliser les lamelles de contact qui sont rivetées sous le châssis de la loco, ce qui devrait améliorer la conduction du courant traction.
De toutes façons, il faut que je résolve cette question avant de terminer le raccordement des Led's des phares et des feux, car je veux que le captage du courant soit correct.

2°) – Le moteur :
Comme je le disais plus haut, je n’ai pas de réseau pour le moment et donc la loco n’est destinée qu’à faire de la figuration en vitrine.
Cela étant, tu as probablement raison, le sur-lestage va fatiguer à la fois le moteur et peut-être aussi les pignons de transmission.
Je ne changerai pas cette transmission (trop compliqué à réaliser), mais vu que j’ai retrouvé un moteur (Roco je crois) à 2 arbres de sortie dans mes réserves de pièces, je changerai peut-être le moteur dans le futur, ce qui reviendrait du coup à placer un volant d’inertie,
Le problème c’est que, d’une part, ce moteur est plus gros et que, d’autre part, le volant d’inertie une fois monté va se retrouver quasiment pile à l’endroit du bloc de lest cubique central actuel.
Et ça, ça pose 2 problèmes :
a) – Il faudrait reporter ce poids de lest ailleurs, et intelligemment, au regard du centre de gravité, mais la place à l’intérieur de la loco étant excessivement comptée, ça risque d’être compliqué,
b) - ça supprime, de fait, le moyen de fermer la loco par la vis centrale qui traverse actuellement le lest cubique.
Donc, pour résumer, ça complique notoirement les choses :x , raison pour laquelle je m’en suis tenu à la solution actuelle.
Sauf à refabriquer un châssis « sur mesure » au départ de cornière d’alu en « U » ou en « L » assemblés, qui aurait somme toute l’avantage d’être plus rigide (et sans doute plus lourd), avec un autre système de fixation du châssis dans la loco (du type « ergots » comme sur les CC 6500 Jouef HJ actuelles), mais là, je ne m’en sens pas trop le courage, et puis, ce n’était pas vraiment mon idée de départ.
Donc je ne dis pas « Non », mais à suivre, ou plus tard :? !!
Quoi qu’il en soit, il n’est effectivement pas question de rivaliser avec les CC 6500 des productions récentes ou actuelles :lol: !!!

3°) – Les cornes des archets de pantographes :
Oui, ça je l’ai envisagé, mais au tout dernier moment, une fois qu’il ne restera plus que ça à monter, donc après peinture !

Voilà, désolé pour la longueur (et le retard) de la réponse.

Cordialement,

Pantographe.
Pantographe

Pantographe
Éloquent
Messages : 320
Enregistré le : ven. 03 avr. 2009, 11:41
Echelle pratiquée : HO
Localisation : Ile de France
Âge : 56

Re: [Jouef] CC6500 : CC 6551 (Champagnole)

Message par Pantographe » mar. 13 nov. 2018, 15:30

Bonjour Fabrice,

Bon, finalement, à y bien réfléchir, le procédé de fixation des flancs de bogies avec des agrafes en "U" inversé risque d'être compliqué au regard du résultat à obtenir.
Je pense que je vais simplement enficher et coller 2 morceaux de fils rigides de 0,5 à 0,6 mm de diamètre dans le dessus du longeron de flanc de bogie, espacés de 15 mm environ, que je ferai passer ensuite dans 2 trous de mêmes diamètres percés dans le dessus du châssis de bogie, avec un point de collage additionnel.
Les longerons des flancs de bogie étant par ailleurs collés sur leur longueur sous le dessus du châssis de bogie, ce montage devrait suffire à assurer la tenue dans le temps.
Après ça, il restera à trouver le moyen de fixer solidement les lamelles de prise de courant sur le bogie porteur / capteur, que je ne peux donc plus désormais fixer avec les vis d'origine, comme je l'expliquais dans mon post précédent.
Tout ça à suivre dès que je trouve le temps de le faire !
Cordialement,
Pantographe.
Pantographe

Répondre