Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Peindre, patiner, décorer... Vos idées, vos trucs et astuces, vos conseils.

Modérateur: MOD

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Publié: Dim 25 Nov 2018, 18:05 
:mdr2: :mdr2: :mdr2:

Tu viens de me rappeler que le regretté Gotlib a jadis exploité la même veine :idea: mais qu'à la fin la cruche (Plouf dans l'eau, lon-lon-la...), sauvée in extremis par un prince charmant, se caSait :!: avec un seul "s"... :mdr:

Image
Jean Michel
Avatar de l’utilisateur
Malletslm
Intarissable !
 
Messages: 4694
Inscrit le: Ven 27 Avr 2007, 06:21
Echelle pratiquée: H0m, H0e

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Publié: Dim 25 Nov 2018, 18:20 
C'est bien Gotlib qui m'a inspiré, j'ai été élevé à grands coups de Dingodossiers et Rubrique à Brac :mdr2:
LIBERTÉ ET TERRASSES DE CAFÉ
Avatar de l’utilisateur
Brisso 32
Expansif
 
Messages: 2325
Inscrit le: Mar 15 Août 2006, 13:32
Localisation: Pas très loin d'Angers et parfois Aldebaran
Âge: 64
Echelle pratiquée: HO - HOm - HOe - Oe
Prénom: Michel

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Publié: Mar 11 Déc 2018, 17:31 
Des nouvelles de Marcelle

J’ai continué d’enquêter au sujet de Marcelle, la petite italienne remisée en bon état aux carrières de Savigny-les-Marcel (voir page 62).
Je croyais jusqu’alors qu’elle avait été abandonnée sur la Côte-d’Azur lors de la seconde guerre et qu’elle avait transité par l’entreprise Kauffmann dans les années 1960.
Un ami, Jérôme Lerat-Darchive vient de retrouver un dossier dans un bureau des carrières qui conserve des vieux dossiers. Marcelle a bien été abandonnée sur la Côte d’Azur mais ce n’est pas en 1944 mais en 1918 ! Quant à l’entreprise Kauffmann, il semblerait que l’occupant ayant réquisitionné Marcelle aux carrières en 1941, l’aient abandonnée en région parisienne en 1944. Récupérée et stockée dans l’entreprise de ferraille Kauffmann, son véritable propriétaire ne fut identifié qu’en 1960 (le Morbianjou et la Bretagne en général n’étaient pas encore goudronné à cette époque et les bretangevins étaient encore très coupés du monde :ange3: ). Elle fut dès lors restituée aux carrières de Savigny.
Grosse cerise sur le gâteau, une belle photographie, (malheureusement un peu abimée lors d’une fuite d’eau) montre la machine en 1923 à la bif de Ker-Tiya alors qu’elle revenait des ateliers de Briotet pour reprofilage des bandages et changement de la syropompe Avin à piston lubrifié.

Une belle photo prise en 1923 qui nous montre Marcelle avec quelques vieux wagon. On remarque que la maison de la bif possédait à l'époque un très beau tilleul et que les coteaux étaient plus boisés)
Image

Détail sur Marcelle
Image

Un grand merci au photographe anonyme qui immortalisa en son temps ce splendide document.

DÉSOLÉ

Tôpette et à skédit :ange3: :ange3: :ange3:
LIBERTÉ ET TERRASSES DE CAFÉ
Avatar de l’utilisateur
Brisso 32
Expansif
 
Messages: 2325
Inscrit le: Mar 15 Août 2006, 13:32
Localisation: Pas très loin d'Angers et parfois Aldebaran
Âge: 64
Echelle pratiquée: HO - HOm - HOe - Oe
Prénom: Michel

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Publié: Mer 12 Déc 2018, 11:09 
Brisso 32 a écrit:C'est bien Gotlib qui m'a inspiré, j'ai été élevé à grands coups de Dingodossiers et Rubrique à Brac :mdr2:


Ca, c'était de la culture...


Philippe, de l'Est
Que dire en 30 caractères? Pff
Avatar de l’utilisateur
Philippe de l'Est
Débordant
 
Messages: 3422
Inscrit le: Mer 17 Sep 2014, 22:19
Âge: 67
Echelle pratiquée: HO
Prénom: C'est pas De l'est

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Publié: Jeu 13 Déc 2018, 09:40 
Bonjour Michel... :D

Ce Document est effectivement d'une qualité rare, et remonter ainsi dans le temps de vie d'un réseau permet d'en saisir tous les changements et modifications...
:applause: :applause:

Djak
Restons calmes et buvons frais
Avatar de l’utilisateur
Djak
Débordant
 
Messages: 3135
Inscrit le: Ven 27 Jan 2012, 08:59
Localisation: Notre Dame d'Oé - (9 km au nord de Tours)
Âge: 67
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Jacques

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Publié: Jeu 13 Déc 2018, 19:20 
Merci Djack

Bon ! Pour la suite de la triste histoire du meunier et son âne, au moulin du Diable dit aussi de Gourmaillon, je vous propose un petit conte avant Noël. :noel:

Désolé, c'est un peu long :oops:

En cet été de 1869, juillet est bien chaud.
Au pied du moulin de Gourmaillon où travaille Hippolyte Devain, se trouve une belle prairie fleurie. Elle est vaste, elle donne sur la vallée où coule au plus profond l’Emilie, petite rivière sinueuse à souhait au caractère bien trempé lorsque surviennent les fortes pluies.

Mais cette prairie est surtout le domaine de Max. Max c’est le petit âne gris d’Hippolyte. Un petit âne qu’on laisse libre et sans entrave car jamais vélléité de fugue ne lui viendrait à l’esprit. Dans sa prairie, il est libre Max.

Une vielle photo de Max datant de 1882 environ
Image

Max en plus d’être libre est très intelligent comme la plupart des ânes d’ailleurs.
Qu’on se le dise, quand Hippolyte demande à Max combien font un plus un, Max répond par deux hi-han ! Deux plus un : hi-han, hi-han, hi-han ! Combien font vingt-six moins quatorze ?... Là, Max ne répond pas, craignent peut-être de se tromper et de passer pour un âne. En fait, il dresse ses longues oreilles, bat de ses longs cils dorés et dodeline de la tête l’air de dire « c’est pas possible d’avoir un maître aussi bête qui ne sait même pas combien font vingt-six moins quatorze ! ». Alors, Max tourne de dos, file son chemin et, au bout de douze pas exactement, retourne la tête et tire une grande langue à Hippolyte. Oui, je le dit, Max est un âne très intelligent.

Vieille carte postale des éditions Lomedec-Averne montrant le moulin vers 1905.
Image

Ainsi aurait pu s’écouler la vie tranquille de Max en sa prairie s’il n’y avait eu, ce jour de septembre 1869, une sorte de petit barbichu avec un drôle de chapeau qui vint s’agiter tout au bout du pré. Avec d’autres, il fit élever une cabane devant laquelle il fit planter une rangée de piquets installée en matière de clôture. Puis des hommes armés de pioches se mirent en devoir de creuser la prairie de Max. Le petit âne se demandait bien quel était ce cirque et profita d’un instant de pose où les hommes « casse-croutaient » à l’ombre des bosquets pour s’approcher de la cabane. Il vit alors sur une table, étalé, le plan, sa prairie dessinée et barrée d'une large tranchée. Max comprit alors qu’un sale coup se tramait et, sans plus de manière, se mit à manger le plan avant de s’en retourner brouter plus loin, l’air de rien.

Image

Max vit bientôt le barbichu s’agiter en tout sens, mordre son chapeau, pointer du doigt Hippolyte en son moulin. Le barbichu fut bien obligé d’admettre, après moultes explications, regardant Max de travers, que le meunier n’était pour rien dans cette affaire.
Un autre jour il faisait très chaud, le barbichu s’épongeait le front et pour se rafraichir descendit à la rivière, laissa son drôle de chapeau sur la table. Max n’avait jamais goûté de chapeau. Ce devait être bon puisque le barbichu lui même mordait dedans. Alors Max bouffa le chapeau.
Mais un homme l’avait vu. On tança le meunier : « il faut attacher votre âne Hippolyte, il est fou, y’en a même qui disent qu’ils l’ont vu voler ! ». Certes pas répondit l’autre, je ne l’attacherait pas, il est libre Max.

Aristote Almanfou (1817-1902) ingénieur constructeur
de chemins de fer dit "le petit barbichu"
Photo-portrait signé Gaspard Berthault vers 1870

Image

Comme rien n’y faisait et que le chantier durait, Max se tint bien loin, renfrogné et boudeur, ne montrant que sa croupe aux laborieux saboteurs, lâchant quelques odorants remugles à qui osait s’approcher.
Quelques mois après, la prairie de Max avait bien diminué, était creusée d’une profonde tranchée où ces fous déposèrent des cailloux, du bois et de la ferraille. Les malheureux pollueurs avant l’heure, ne pouvaient-ils pas déposer leurs ordures ailleurs ?
Mais le pire à venir arriva un matin. Dans un RAM-dam du diable - mais Max n’en habitait-il pas le moulin ? - notre pauvre âne entendit arriver une sorte d’engin bruyant, crachant, fumant et éructant. Quel malheur car bientôt, alors que la cabane avait disparu, que les hommes et même le barbichu étaient repartis, l’infernal monstre revint chaque jour et plusieurs fois, traînant derrière elle quelques sortes d’esclaves enchainés retenant eux-même prisonniers des êtres semblables à son meunier qui agitaient les bras en tout sens pour qu’on vint sans aucun doute les libérer.
Pire encore cette bestiole là ne savait guère ce qu’elle voulait puisque passant dans un sens elle revenait bientôt sur ses pas trimballant toujours sa triste cargaison.
Pauvre Max qui chaque jour voyait ce désolant spectacle sans ne rien pouvoir faire pour les malheureux enfermés.

Le temps passa. Max s’habitua et finit pas se dire que le monde était bien juste, lorsqu’il vit un jour, à l’une des fenêtres du convoi carcéral, le petit barbichu agitant son chapeau en le regardant. Max était rassuré. Ne s’était-il pas dit que cet humain là était fou et voilà qu’enfin on l’avait enfermé.

C’était il y a bien longtemps, en 1871 lorsqu’on ouvrit la ligne de Port-Guiny. Max passa à autre chose, retourna à ses mathématiques, calcula qu’en ce jour du quinze mai 1883 il y avait très exactement 27602 pâquerettes dans sa prairie ce qui le mit en joie mais qu’il ne dit jamais à personne de peur qu’une foi encore, au cas où il en aurait oublié une, on le prit pour un âne.

la fameuse tranchée de Gourmaillon qui causa tant de soucis au chapeau du barbichu !
Image

Voyageurs qui filez vers Port-Guiny assis sur votre confortable banquette où accoudés à la fenêtre d’un couloir, en voyant les ruines du vieux moulin décharné de Gourmaillon , ayez une pensé pour Max, le petit âne gris et dites vous : « il était libre Max ».

DÉSOLÉ :oops: :ange3: :oops: :ange3: :oops:

Allez Tôpette et à skédit !
Dernière édition par Brisso 32 le Jeu 13 Déc 2018, 19:33, édité 1 fois au total.
LIBERTÉ ET TERRASSES DE CAFÉ
Avatar de l’utilisateur
Brisso 32
Expansif
 
Messages: 2325
Inscrit le: Mar 15 Août 2006, 13:32
Localisation: Pas très loin d'Angers et parfois Aldebaran
Âge: 64
Echelle pratiquée: HO - HOm - HOe - Oe
Prénom: Michel

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Publié: Jeu 13 Déc 2018, 19:32 
Quelle imagination ,mais c est beau.
Donc un MAXimum de :applause: :applause: :applause: :applause:
Avatar de l’utilisateur
Anjou 49
Communicatif
 
Messages: 845
Inscrit le: Dim 03 Fév 2013, 16:58
Localisation: ANGERS
Âge: 70
Echelle pratiquée: HO HOm
Prénom: Michel
Club: Méclents

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Publié: Ven 14 Déc 2018, 01:03 
Belle histoire que celle de Max. :applause: :applause: :applause:
Avatar de l’utilisateur
Spirou78
Intarissable !
 
Messages: 11409
Inscrit le: Ven 27 Juin 2008, 16:46
Localisation: 78730 SAINT ARNOULT EN YVELINES
Âge: 68
Echelle pratiquée: HO, HOm, HOe, Z
Prénom: Michel
Club: Méclents

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Publié: Ven 14 Déc 2018, 11:45 
Ouaaiiis ! Voilà que nous nous découvrons une sorte de Daudet angevin ! :applause:
Ceci dit, i sont forts, dans le coin. Même que vers 1905, les étidions (sic) Lomedec-Averne utilisaient déjà pour leurs CP un caractère qui ne serait inventé que bien des années plus tard ! :siffle:
Il n'empêche qu'il y en a quelques-uns sur ce forum qui n'hésitent sur les moyens (et le temps) à déployer pour nous distraire et nous faire sourire. Qu'ils en soient remerciés !
Avatar de l’utilisateur
PascaL M
Papotier
 
Messages: 108
Inscrit le: Jeu 16 Août 2018, 14:48
Localisation: Thiers (Puy-de-Dôme)
Âge: 66
Echelle pratiquée: HO, HOm
Prénom: Pascal

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Publié: Ven 14 Déc 2018, 14:26 
Merci les gars :wink:

Pour la police de caractère il faut savoir que les éditions Lomedec-Averne qui avaient succédé à l'éditeur Néan-Dertal, étaient très en avance sur leur temps :mrgreen:
LIBERTÉ ET TERRASSES DE CAFÉ
Avatar de l’utilisateur
Brisso 32
Expansif
 
Messages: 2325
Inscrit le: Mar 15 Août 2006, 13:32
Localisation: Pas très loin d'Angers et parfois Aldebaran
Âge: 64
Echelle pratiquée: HO - HOm - HOe - Oe
Prénom: Michel

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Publié: Ven 14 Déc 2018, 15:59 
Encore un beau conte d'onc' Brisso! :applause: :applause:
Avatar de l’utilisateur
Jano74
Intarissable !
 
Messages: 3940
Inscrit le: Mer 18 Oct 2006, 10:06
Localisation: La ville au Pays du Mont-Blanc
Âge: 46
Echelle pratiquée: H0
Club: Sandwich B.L.T.

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Publié: Ven 14 Déc 2018, 23:06 
Merci pour ce bon moment de lecture... et la belle :coeur1: carte postale !!! :D
Jean Michel
Avatar de l’utilisateur
Malletslm
Intarissable !
 
Messages: 4694
Inscrit le: Ven 27 Avr 2007, 06:21
Echelle pratiquée: H0m, H0e

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Publié: Dim 23 Déc 2018, 17:50 
Merci les gars :oops: :oops:

Aujourd'hui, le Père Noël a rendu visite au personnel du dépôt et de la gare de Port-Guiny alors...

Image

:noel:
:noel:
:noel:
:noel:
:noel:
:noel:
:noel:
:noel:
:noel:
:noel: Et il y a même des secrétaires qui n'ont pas peur du rhume !

Image

Image

Et bien entendu un grand merci à notre cher Papa Razzi pour cette belle mise en scène.

Image

:moi: :moi: :moi: :noel:
Dernière édition par Brisso 32 le Dim 23 Déc 2018, 19:30, édité 1 fois au total.
LIBERTÉ ET TERRASSES DE CAFÉ
Avatar de l’utilisateur
Brisso 32
Expansif
 
Messages: 2325
Inscrit le: Mar 15 Août 2006, 13:32
Localisation: Pas très loin d'Angers et parfois Aldebaran
Âge: 64
Echelle pratiquée: HO - HOm - HOe - Oe
Prénom: Michel

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Publié: Dim 23 Déc 2018, 19:15 
Nous aussi nous vous souhaitons un
JOYEUX NOEL
:applause: :applause: :applause:
Contacte moi
Avatar de l’utilisateur
Anjou 49
Communicatif
 
Messages: 845
Inscrit le: Dim 03 Fév 2013, 16:58
Localisation: ANGERS
Âge: 70
Echelle pratiquée: HO HOm
Prénom: Michel
Club: Méclents

Re: Des nouvelles de Port-Guiny (H0)

Publié: Dim 23 Déc 2018, 19:25 
Bonjour Michel...

Superbe carte : si je comprends bien, à Port-Guiny c'est Noël au balcon...
Bon Noël à toi aussi et à tous ceux qui te sont chers, et même aux autres, et pis c'est tout...
:noel:

Djak
Restons calmes et buvons frais
Avatar de l’utilisateur
Djak
Débordant
 
Messages: 3135
Inscrit le: Ven 27 Jan 2012, 08:59
Localisation: Notre Dame d'Oé - (9 km au nord de Tours)
Âge: 67
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Jacques

PrécédentSuivant

Retour vers Patine, peinture, décor

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Google [Bot] et 12 invité(s)