1001 détails, les commandes par transmissions rigides...

Peindre, patiner, décorer... Vos idées, vos trucs et astuces, vos conseils.

Modérateur : MOD

Avatar du membre
BMoret
Disert
Messages : 484
Enregistré le : mar. 25 juil. 2006, 09:16
Echelle pratiquée : H0, TT...
Site Internet : http://atelier-bruno-moret.com
Localisation : Entre Steinbourg et Normandie...
Âge : 59

1001 détails, les commandes par transmissions rigides...

Message par BMoret » ven. 24 sept. 2010, 05:10

Je vous propose de porter notre attention sur les mille et un détails qui composent une ambiance ferroviaire, en explorant avec attention quelques images d’ambiance : comme ce VH manœuvrant en gare d’Alès.
Il ne s’agit en aucun cas de l’analyse d’un technicien du rail, ce que je ne suis pas, de l’analyse d’un historien érudit, ce que je n’est jamais été, mais tout simplement de la vision d’un modéliste qui se dit qu’il y a là matière à détailler un réseau ou un diorama !

Image

Image


1. Oublions qu’il s’agit de la gare d’Alès. Sur un réseau miniature, un mur de soutènement, une entrée de tunnel et des voies de sorties de gare en courbe, voilà une disposition bien pratique pour cacher des voies de coulisses et mettre l’accent sur les voies du premier plan.
2. Remarquez les commandes rigides d’aiguillages, courant depuis la guérite du poste et notez leur cheminement.
3. La barre blanche représente le point limite de garage franc, placé vers le talon de l’aiguillage afin de matérialiser le point à ne pas dépasser pour éviter toute prise en écharpe.
4. Tous les aiguillages ne sont pas commandés depuis le poste. Certains, secondaires sont commandés à pied d’œuvre grâce à un levier.
5. Notez le crocodile au milieu des voies et le petit panneau au sol indiquant son emplacement.
6. Les aiguillages ne sont pas les seuls appareils commandés par barres rigides depuis le poste, comme en témoigne ce taquet dérailleur protégeant les voies en aval de tout risque de dérive de matériel.
7. Notez la barrière de protection en bas de l’échelle d’accès à la potence, mise en place afin d’interdire à l’agent de passer entre les barres de commande des aiguillages.
8. Un peu de peinture blanche au pied des lampadaires, des signaux…
Fichiers joints
Mérard-Allès001.gif
01.gif
Modifié en dernier par BMoret le dim. 26 sept. 2010, 10:16, modifié 1 fois.
Cap à l'Ouest !

Avatar du membre
Labbe
Ite missa est
Messages : 12672
Enregistré le : mer. 06 févr. 2008, 08:33
Echelle pratiquée : HO On30
Prénom : jean françois
Club : villemomble
Localisation : CLAYE SOUILLY
Âge : 61

Re: Mille et un détails, un VH en gare d'Alès

Message par Labbe » ven. 24 sept. 2010, 07:39

voilà une excellente idée , le sujet est dejà interessant :applause: :applause: :applause: :applause:
fier d'être vaporeux

Avatar du membre
Dan_ost2000
Intarissable !
Messages : 16556
Enregistré le : mer. 30 août 2006, 08:05
Echelle pratiquée : HO-HOm-HOe I à III
Prénom : Dany, c'est écrit...
Club : Rigollots© et Cie
Site Internet : https://danymachi.blogspot.com/
Localisation : Strasbourg
Âge : 62

Re: Mille et un détails, un VH en gare d'Alès

Message par Dan_ost2000 » ven. 24 sept. 2010, 07:41

Et il y a de quoi faire :wink: :wink:
Dany MACHI
Paysagiste de salon

Avatar du membre
Ten-wheel
c'est le Nooord !
Messages : 18484
Enregistré le : ven. 05 oct. 2007, 14:41
Echelle pratiquée : Zéro époque II
Prénom : Alain
Club : "Faites du train" St Affrique
Site Internet : http://forum.e-train.fr/viewtopic.php?f=4&t=83327
Localisation : Rouergue
Âge : 69

Re: Mille et un détails, un VH en gare d'Alès

Message par Ten-wheel » ven. 24 sept. 2010, 08:45

.
Effectivement, moult détails que bien souvent nous zappons ! :shock:
Alain.
Le zéro extraordi'Nord

Avatar du membre
BMoret
Disert
Messages : 484
Enregistré le : mar. 25 juil. 2006, 09:16
Echelle pratiquée : H0, TT...
Site Internet : http://atelier-bruno-moret.com
Localisation : Entre Steinbourg et Normandie...
Âge : 59

Re: 1001 détails, les commandes par transmissions rigides...

Message par BMoret » dim. 26 sept. 2010, 10:57

Je vous propose aujourd'hui un petit tour en gare de Gisors, à la découverte de l'environnement du poste 1, pour constater que celui-ci n'est pas figé :

Image

En effet, la nappe de commandes par transmissions rigides a été regroupée d'un seul côté et un bon coup de peinture blanche donne un aspect pimpant à l'ensemble...
Image

Image

1. Notez l'utilisation de renvois d'angle pour rapprocher la nappe de commandes rigides de la voie et franchir le pont.
2. Le personnel affecté au poste disposait d'un élément de confort très appréciable, mais au fond du jardin tout de même...
3. L'escalier d'accès au poste est posé sur une maçonnerie imposante, comprenant trois marches.
4. Un peu de peinture blanche au pied des signaux et sur les barres…
5. Notez la traversée de la piste, sous caniveau.
6. Renvoi à arbres verticaux en bout d'arbre.
7. Détail sur la sortie des barres en façade du poste
8. Notez la hauteur des poteaux télégraphiques permettant le passage de la nappe de fil au dessus du poste.
Fichiers joints
web-02.jpg
web-01.jpg
web-00.jpg
Cap à l'Ouest !

Avatar du membre
L. Demarcq
Prolixe
Messages : 1785
Enregistré le : ven. 16 déc. 2005, 11:33
Localisation : Clermont de l'Oise
Âge : 46

Re: 1001 détails, les commandes par transmissions rigides...

Message par L. Demarcq » dim. 26 sept. 2010, 11:19

Fichtre!

Il a changé le poste 1:Image

Il était très beau avant... Très beau documents Bruno: je suis jaloux! :D
Fichiers joints
Gisors Poste 1.jpg

Avatar du membre
La frégate
Prolixe
Messages : 1732
Enregistré le : jeu. 01 sept. 2005, 09:53
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Philippe
Localisation : Normandie
Âge : 54

Re: 1001 détails, les commandes par transmissions rigides...

Message par La frégate » dim. 26 sept. 2010, 12:20

bonjour

Superbes les photos de Gisors. là c'est du Ouest et cela m'intéresse.

Notamment toutes ces commandes rigides, les renvois etc etc. Mais sauf erreur de ma part il y a un manque dans ce genre de matériel région Ouest.

je vais suivre cela de près.

a +
La Frégate "Paris-Le Havre"

Avatar du membre
Dangui95
Exubérant
Messages : 2933
Enregistré le : lun. 27 août 2007, 20:44
Echelle pratiquée : HO
Prénom : Gilbert
Club : Des échappés de l’asile.
Localisation : Val d'oise
Âge : 65

Re: 1001 détails, les commandes par transmissions rigides...

Message par Dangui95 » mer. 29 sept. 2010, 18:42

Superbe sujet, très intéressant vite la suite
Cantalou expatrié

Avatar du membre
BMoret
Disert
Messages : 484
Enregistré le : mar. 25 juil. 2006, 09:16
Echelle pratiquée : H0, TT...
Site Internet : http://atelier-bruno-moret.com
Localisation : Entre Steinbourg et Normandie...
Âge : 59

Re: 1001 détails, les commandes par transmissions rigides...

Message par BMoret » jeu. 30 sept. 2010, 14:28

Avant de poursuivre, deux mots de vocabulaire concernant les transmissions rigides :

Les aiguilles peuvent être actionnées à distance, jusqu’à 400 mètres, par des transmissions rigides, formées de tubes en fer creux de 6 mètres de longueur et de 34 mm de diamètre intérieur, si les transmissions ne sont pas trop longues, et de 42 mm dans le cas contraire.
L’assemblage des tringles creuses entre elles se fait à l’aide d’un goujon intérieur et d’un manchon extérieur fileté réunis par des rivets.
Ces tringles creuses sont supportées tous les 2 mètres environ par des supports à poulies ou par des boites à rouleaux qui donnent moins de frottement, et par suite, facilitent la manœuvre des leviers.
Le raccord des tringles creuses avec les appareils se fait à l’aide d’un axe, d’une chape et d’une vis de réglage clavetées ou mieux rivée sur la tringle creuse.
Pour combattre les effets de la dilatation, on installe au milieu de la transmission un compensateur horizontal si on a la place, et dans le cas contraire, un compensateur vertical. Les balanciers de ces compensateurs sont à bras égaux.
Les transmissions ne sont pas toujours établies en ligne droite, mais suivant une ligne polygonale. A chaque sommet du polygone on place une genouillère composée d’une manivelle à l’extrémité de laquelle se réunissent les deux parties de la transmission. La genouillère peut être simple ou servir pour plusieurs transmissions.
Les changements de direction à angle droit se font à l’aide de retours d’équerre ordinaires, et, si en même temps il doit y avoir changement de niveau, on fait usage de retours d’équerre dont les bras sont dans des plans différents et qui peuvent, à l’aide de trous percés à leur extrémité, servir de réglage pour la transmission.
La traversée sous un passage à niveau se fait à l’aide d’un compensateur vertical.

Support guide

Les supports guides de transmissions rigides sont à 1, 2, 3 ou 4 poulies.
Les poulies servent de chemin de roulement et de guidage pour les tubes. Elles sont portées par un bâti en fonte percé de deux trous d’axe ; sur l’un des axes tourne une poulie à gorge qui reçoit le tube ; sur l’autre axe tourne un galet qui sert à maintenir le tube ; ces supports guides sont fixés, par l’intermédiaire de 4 trous faits dans leur embase, sur des piquets en béton, en bois ou en fer.
Image

Arbre vertical avec deux bras en équerre
Les arbres verticaux à bras en équerre sont des appareils qui servent aux déviations des transmissions rigides dans deux plans horizontaux différents.
Il existe des arbres verticaux à bras en équerre à droite ou à gauche, à bras parallèles, à bras réglables (ces derniers sont utilisés pour les attaques des aiguillages ou des verrous).
La course de ces appareils est limitée à un angle de 35) afin d’éviter une déformation des tringles raccordées sur les bras.
Ces appareils se composent d’un bâti en fonte sur lequel est adapté un arbre vertical à bras qui pivote sur des axes guidés par des supports et paliers munis de grains en acier. On peut les monter sur des socles de fondation ou les fixer au sol au moyen de ferrures et de scellements.
Ces appareils font compensateurs lorsqu’ils inversent le sens du mouvement
Image

Balanciers
Les balanciers servent à la compensation et à la déviation dans différents plans, verticaux ou horizontaux, des transmissions.
Ils sont donc placés horizontalement ou verticalement.
Leur course est limitée dans les mêmes conditions et pour les mêmes raisons que les arbres verticaux à bras en équerre.
Ces appareils sont montés sur un bâti en fonte qui se fixe sur un socle de fondation scellé.
Image

Compensateurs à crémaillère
Le compensateur à crémaillère est un appareil que l’on emploie sur les transmissions longues.
Il peut compenser une transmission de 300 m environ et sa course est de 340 mm ; son déplacement rectiligne dans le même plan que les transmissions auxquelles il est relié évite les déformations que l’on risque d’obtenir avec les autres compensateurs.
Cet appareil est constitué par deux flasques en fonte qui forment le bâti. A l’intérieur de ces deux flasques, deux axes supportent, l’un , un galet guide de crémaillères, l’autre, le pignon denté qui reçoit les 2 crémaillères, l’une supérieure, l’autre inférieure, réunies aux transmissions par l’intermédiaire de 2 colliers en 2 parties clavetées
Cet ensemble est fixé sur un socle de fondation que l’on scellera à la pose.
Image

Genouillères

Les genouillères sont des appareils qui permettent de faire épouser des tracés en courbes aux transmissions rigides. Il en existe des simples, doubles, triples, quadruples, quintuples et sextuples
Elles sont horizontales ou obliques, avec manivelles à 1 axe ou à 2 yeux d’attelage.
Ces appareils se composent d’un support fonte sur lequel est fixé l’axe central de rotation qui sert de pivot à la manivelle à l’extrémité de laquelle se raccordent les transmissions. L’ensemble est fixé par 4 boulons sur un socle de fondation et ensuite scellé.
Image
Fichiers joints
Sans-titre-1.jpg
Sans-titre-2.jpg
Sans-titre-3.jpg
Sans-titre-4.jpg
Sans-titre-5.jpg
Cap à l'Ouest !

Avatar du membre
BB36001
Volubile
Messages : 2167
Enregistré le : lun. 27 avr. 2009, 11:48
Echelle pratiquée : H0
Prénom : Jacques
Club : indépendant
Localisation : Orchies
Âge : 32

Re: 1001 détails, les commandes par transmissions rigides...

Message par BB36001 » jeu. 30 sept. 2010, 17:42

vraiment intérressant sa vas m'aider pour mes commandes.

Avatar du membre
Starbuck
Exubérant
Messages : 2781
Enregistré le : sam. 20 août 2005, 20:56
Echelle pratiquée : Zéro US / HO US
Prénom : Jean-Marc
Club : Méclents du Jébobola
Site Internet : http://cmr.over-blog.com/
Localisation : Entre lavandin et génépi ...
Âge : 56

Re: 1001 détails, les commandes par transmissions rigides...

Message par Starbuck » jeu. 30 sept. 2010, 18:58

Impressionnant ce qui peut se trouver au ras du sol ...
CMR G, W, P, B & S Div.

Avatar du membre
JLBR
Modéliste en herbe ?
Messages : 3549
Enregistré le : dim. 14 août 2005, 09:22
Echelle pratiquée : HO
Prénom : jean
Localisation : Haute-Normandie

Re: 1001 détails, les commandes par transmissions rigides...

Message par JLBR » jeu. 30 sept. 2010, 19:14

Explications simples, concises et... compréhensibles :mrgreen:
Une petite question: Un balancier peut-il éventuellement servir de genouillère pour des déviations en angles faibles ou est-ce uniquement réservé à la compensation.
De fait, je ne vois pas bien comment sont implantés les balanciers lorsqu'il s'agit de nappes constituées de plusieurs tubes ?
Quoi qu'il en soit :applause: :applause: :applause: pour le sujet
JLBR

dan_c supp. dem.

Re: 1001 détails, les commandes par transmissions rigides...

Message par dan_c supp. dem. » jeu. 30 sept. 2010, 19:32

De mon coté, c'est la notion de grenouilleres doubles, triples, ... qui mériteraient qq explications :?:

Avatar du membre
BMoret
Disert
Messages : 484
Enregistré le : mar. 25 juil. 2006, 09:16
Echelle pratiquée : H0, TT...
Site Internet : http://atelier-bruno-moret.com
Localisation : Entre Steinbourg et Normandie...
Âge : 59

Re: 1001 détails, les commandes par transmissions rigides...

Message par BMoret » ven. 01 oct. 2010, 07:42

JLBR a écrit :Une petite question: Un balancier peut-il éventuellement servir de genouillère pour des déviations en angles faibles ou est-ce uniquement réservé à la compensation.
De fait, je ne vois pas bien comment sont implantés les balanciers lorsqu'il s'agit de nappes constituées de plusieurs tubes ?
Un balancier peut effectivement servir de genouillère pour des déviations en angle faible et dans le cas de nappes constituées de plusieurs tubes, ils sont disposés "comme sur la photo !"

Image

dan_c a écrit :De mon coté, c'est la notion de genouillères doubles, triples, ... qui mériteraient qq explications :?:
Genouillère simple, pour une barre; double, pour deux... un bon dessin vaut mieux qu'un long discourt (merci Apogée Vapeur...) :

Image

Ainsi, une genouillère quadruple est composée de quatre manivelles indépendantes l'une de l'autre, mais montées sur un même axe vertical et permettant de donner un angle à une nappe de quatre barres.
Fichiers joints
balanciers.jpg
Sans-titre-1.jpg
Sans-titre-1.jpg (33.51 Kio) Vu 10366 fois
Cap à l'Ouest !

dan_c supp. dem.

Re: 1001 détails, les commandes par transmissions rigides...

Message par dan_c supp. dem. » ven. 01 oct. 2010, 08:45

A qui je dois dire merci maintenant? :wink: Merci Bruno, merci Eric Apogée...

Répondre